Mémoire

Ebbinghaus et la courbe de l’oubli pour bien mémoriser

ebbinghaus
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Ebbinghaus est un psychologue allemand du 19e siècle (la bio d’Ebbinghaus ici). Il a passé la plupart de sa vie a étudier la mémoire et notamment les façons d’associer les informations entre elles. Ce que j’appelle les associations mentales. Grâce à son travail sur la courbe de l’oubli vous allez apprendre un outil redoutable pour mémoriser à long terme et ne plus oublier bêtement quelques jours après avoir appris quelque chose.

Je vous livre tout cela dans ma nouvelle vidéo.

Ebbinghaus et la technique de la courbe de l’oubli

(si vous aimez mes vidéos, pensez à y mettre le pouce vert et à vous abonner à la chaîne Youtube, merci 🙂 )

En guise de cadeau, je vous donne ici un exemplaire de ma liste personnelle de rappels espacés à télécharger, directement inspirée de la courbe de l’oubli d’Ebbinghaus.

Téléchargez ma séquence de rappels espacés

Je précise qu’elle est bien personnelle et que vous pouvez l’adapter à vos besoins. Ne la prenez pas au pied de la lettre. Si vous avez besoin de plus de répétitions, n’hésitez pas à en rajouter (tout comme l’inverse d’ailleurs). La seule règle est de ne pas cumuler plusieurs rappels durant la même journée.

Ca, c’est un piège dans lequel tombent énormément de gens. Evitez-le !

La courbe de l’oubli d’Ebbinghaus avec la métaphore des briques.

Imaginez que chaque information que vous souhaitez mémoriser est comme une brique de maison et chaque rappel que vous effectuez est comme du ciment.

Sans ciment, vos briques ne tiendront pas ensemble et votre édifice s’écroulera. Et de l’autre côté, si vous mettez trop de ciment entre vos briques, le tout ne sera pas solide (et en plus vous prendra énormément de temps et d’énergie !).

Périodiquement, vous devez combler les fissures de ciment pour maintenir la solidité de votre édifice. C’est surtout le cas au début de votre construction (mémorisation). Après, vous n’avez pratiquement plus à vous en occuper.

C’est pour cela que je dis que les 3 premiers rappels sont particulièrement importants.

Ils doivent être à la fois espacés et rapprochés dans le temps. 3 rappels le même jour ne vous donnera pas une mémorisation solide. En revanche un rappel par jour pendant les 3 premiers jours et vous aurez assuré une grande partie du travail de mémorisation.

Vous aurez rendu vos informations beaucoup plus solides.

Est-ce tout ?

Cela ne veut pas dire que vous aurez finalisé votre mémorisation et que vous n’oublierez plus jamais attention ! Mais selon Ebbinghaus, après 7 rappels espacés, vous aurez quand même la garantie de ne plus oublier totalement une information. Votre « réactivation » (le fait d’être à nouveau confronté à quelque chose que vous avez en partie oublié) serait beaucoup plus rapide, alors que sans répétitions espacées votre oubli serait total au bout de quelques semaines.

En fait, la plupart du contenu que vous apprenez est rapidement balayé (au bout de quelques heures) et ce, quelle que soit votre façon d’apprendre ! Oui, même avec les techniques apprises dans NJCB !

Vous comprenez donc l’importance primordiale d’utiliser les rappels espacés de la courbe de l’oubli d’Ebbinghaus.

En fait, si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas espérer mémoriser à long terme.

L’autre excellente façon de retenir est de créer un pont entre ce que vous souhaiter mémoriser et ce que vous utilisez au quotidien comme vous l’avez vu dans le défi 12.

Connaissiez-vous la courbe de l’oubli  ?

sing-post-cta-potion-de-vie

12 Commentaires

  • Très bien expliqué, merci pour cet article !

    J’ai juste un petit doute sur la séquence de rappel espacé, si on commence le 1er Août, ça donne bien :
    – Rappel 1 : 1er Août,
    – Rappel 2 : 2 Août,
    – Rappel 3 : 4 Août,
    – Rappel 4 : 7 Août,
    – Rappel 5 : 11 Août,
    – Rappel 6 : 18 Août ?

  • Ah cette fameuse courbe de l’oubli ! J’ai pu constater son efficacité avec le vocabulaire que j’introduisais sur Memreise (qui lui la calcule automatiquement ;))

    Par contre, comment faire pour « tenir le compte » avec un cours qu’on a par exemple, deux fois dans la semaine ?
    De nouvelles informations s’ajoutent à chaque nouveau cours et il faudrait avoir un « nouveau » rythme de rappel pour chaque nouveau « pavé » d’information, ça me semble compliqué à gérer ! (Surtout que j’ai environ une dizaine de cours différents dans la semaine!)

    • Excellente question ! L’idéal est que tu sois à jour sur les premiers rappels de chaque cours chaque semaine, ajouter du contenu à des cours, c’est comme si c’était un cours en plus à apprendre, mais en beaucoup plus rapide car tu as déjà les bases et tu vas te rendre compte qu’ils sont plus faciles à assimiler si le reste est un minimum mémorisé.
      Pour gérer le tout, pourquoi pas Anki ou alors une simple feuille excel que tu ouvres chaque matin en routine ?

  • Excellent votre article M.PONCE comme d’habitude.

    Comment s’organiser pour une année de PACES, là où il y a une tonne de choses à apprendre ?

    Merci d’avance.

    Bonne continuation.

    • Se lever plus tôt le matin, Faire des séances de rappels plus courtes mais plus directes, Faire des rappels pendant les périodes de transport en commun, Enregistrées sur un mp3, faire un planning de rappels, bref.. suivant ton mode de vie, il existe pas mal de façons de planifier tes rappels 😉

    • Bonjour Brice,

      Pour se souvenir j’utilisais un agenda façon « semainier ». Cependant on a énormément de cours (donc beaucoup de choses à revoir) ça n’est pas toujours propre ni bien visible sur un support papier, j’ai donc aussi utilisé des applications sur ordinateur qui me permettaient d’indiquer l’UE, le nom du cours, le nombre de fois que je revoyais le cours et qui avait des fonctions de rappel.

      En général j’apprenais le cours une fois puis je notais dans l’agenda quand je devais le revoir. Au début je faisais toutes les répétitions, puis par manque de temps j’ai favorisé la session 0 et 1 et je revoyais ma 3ème fois le weekend suivant. puis j’ai repartis mes cours pour les revoir un weekend sur 15 jours puis un weekend par mois.

      Il faut toujours favoriser le J0 et J1. en général quand je rentrais de cours je commençais par revoir ce que j’avais appris la veille puis je faisais ce que j’avais vu en cours le matin même. Au début j’avais peur de procéder comme ça mais au final ça a marché pour moi.

      Ensuite mon conseil est de couper l’année de manière à avoir au moins 5 a 6 semaines de révisions par semestre. et lors des révisions tu reprends ce système de répétitions à 0. L’idée est d’avoir tout appris avant d’arriver en révision, pour laisser le temps à ton cerveau d’assimiler les choses, pas question de découvrir des concepts à cette période là.

      Enfin pense lors des répétitions à vérifier que tu sais ton cours en notant ce dont tu te souviens. Le fais de l’écrire te permet d’Être autonome et d’Être certain que tu n’as rien oublier. alors que quand tu relis avant de faire ça tu peux avoir l’illusion de te souvenir sans que ça soit vraiment ancré.

      Bon courage à toi 🙂

  • Je viens d’avoir 60 ans, j’apprends le turc depuis l’été 2014, et je plafonne. Votre méthode va m’aider c’est sur, je vais déjà mieux cadencer mes répétitions, relire mes notes le soir même du cours et travailler dès le lendemain. Avez-vous une suggestion particulière en fonction de mon age? Précision: je travaillerai encore en 2016 et la fatigue devient très importante le soir.
    C’est une langue sans difficulté de prononciation pour un francophone, par contre il y a une abondance de trémas et cédilles à mémoriser, leur présence ou absence changeant totalement le sens d’un mot .

    Merci

  • […] Quran progress est une application web qui a pour but de faciliter l’apprentissage du vocabulaire provenant du Coran. Plus précisément, l’application vise à apprendre aux francophones un maximum de vocabulaire présent dans le Coran afin de nous permettre de mieux le comprendre (lors de notre lecture en arabe) et donc de mieux le mémoriser. Pour cela, Quran Progress utilise une méthode de mémorisation très efficace, la méthode de mémorisation à répétition espacée, qui a été prouvée par de grands scientifiques. […]

  • Slt
    J ai besoin d’aide!
    Je suis en 5ème année de medecine et je reprend 06modules en session!
    Je n’ai qu’un mois de revision!
    Comment m’ y prendre devant la masse que j’ai à retenir?
    Really need help

Laisser un commentaire