mémoriser toutes les capitales

Comment mémoriser toutes les capitales du monde en 3h

Cadeau ! Votre formation gratuite : Une mémoire extraordinaire. Inscrivez-vous ci-dessous !


mémoriser toutes les capitalesComment mémoriser toutes les capitales du monde : Cet article est le deuxième d’une série de deux que je présente dans le cadre du Festival « La croisée des Blogs » organisé cette fois-ci par Patrick Boutain du blog Mémoire Facile . Le premier article se trouve ici. Il s’agit de la 35e édition du festival qui regroupe différents articles venus des quatre coins de la blogosphère ! Ce mois-ci, le thème est »Apprendre, mémoriser et se former tout au long de sa vie ». (Cliquez sur la bannière pour accéder au site)

 

Pays : Equateur, capitale : Quito. C’était le dernier des 194 pays de mon tour du monde mental. Il y a deux heures et demie, je n’en connaissais pas le quart. Et maintenant j’ai mémorisé toutes les capitales du monde avec les pays.

Quelques répétitions à l’occasion et bientôt, toutes ces données seront gravées définitivement dans ma mémoire à long terme. Comme si l’on enregistrait directement la page wikipedia dans un disque dur plutôt que de l’ouvrir et de tenter de l’apprendre par coeur en souffrant pendant des semaines.

Est ce que ce genre de tour s’explique par un dysfonctionnement ou un don du cerveau ? Non

Est-ce que tout le monde peut le faire ? Oui

Est-ce que tout peut être mémorisé de la sorte ? Encore oui. Même les noms des gens que l’on rencontre.

 

De l’antiquité à nos jours

Les premières techniques de mémorisation apparurent à l’époque de la Grèce antique avec le poète Simonides de Ceos. Les orateurs grecs n’avaient ni bloc-notes ni Iphone à l’époque, mais pourtant ils étaient capables de mémoriser de longs discours et de les restituer intégralement au peuple.

Le concept était simple : transformer les idées en images et placer ces images dans un lieu que l’on connait parfaitement. Simonides de Ceos utilisait un temple. Pour ma part j’utilise ma maison, de la chambre au jardin en passant par la salle de bains. Ca en jette moins, mais cela fonctionne pour moi, c’est le principal.

Ce sont ces techniques que vous allez utiliser pour mémoriser toutes les capitales.

 

Mémoriser toutes les capitales étape 1 : Transformer les pays en images

Il faut que chaque pays nous évoque une image, un souvenir, une personne.  l’Islande, me suggère l’image d’un volcan en éruption par exemple. Sa capitale est Reykjavik. La sonorité du début de ce mot me rappelle « Shrek ». Ce n’est qu’une syllabe, mais c’est suffisant pour me souvenir du reste : « javik ».

Il me faut maintenant associer l’image du pays et celle de la capitale pour former une mini-scène loufoque.

J’imagine Shrek danser au sommet d’un volcan en éruption pour me souvenir que la capitale de l’Islande est Reykjavik

C’est la combinaison  de ces images absurdes qui va me permettre de mémoriser durablement toutes les informations que je veux. Lorsque je verrai le mot « Islande » je verrai immédiatement Shrek danser au sommet du volcan, et vice-versa.

Il m’a fallu moins de 30 secondes pour créer cette drôle de scène dans mon esprit.

 

Mémoriser toutes les capitales étape 2 : Ranger les images dans son « disque dur ».

C’est une chose de trouver de bonnes associations mentales, mais toute la puissance de la mémorisation réside dans le rangement.

Je vais donc ranger chacune de ces mini-scènes dans un endroit que je connais comme ma poche. Un endroit que je connais tellement que je peux y voyager mentalement :  Ma chambre ! Je sais qu’à gauche se trouve la table de nuit, puis le lit, qu’à droite se trouve le dressing. Mon bureau est au fond, et la fenêtre légèrement à droite à côté du bureau. Je sais que le salon jouxte ma chambre etc.

Je considère que ma chambre contiendra tous les pays et toutes les capitales d’Europe.

Je place Shrek et son volcan sur ma table de nuit à côté du réveil.

Le deuxième pays que j’ai mémorisé est l’Irlande, et sa capitale est Dublin. Je décide d’associer un farfadet de la Saint-Patrick boxer un sac  « de blé« .

L’image est vraiment bizarre et la connexion « du blé » avec « Dublin » ressemble à un jeu de mot digne des Nuls à la grande époque. Pour d’autres personnes Dublin leur rappellera leur inoubliable voyage dans les pubs de la capitale. Qu’importe! L’association a beau être très étrange ou basée sur un souvenir vécu, le moment du rappel venu, elle reviendra 🙂

Un voyage mental

Pour le rappel des capitales d’Europe, il me suffira de voyager mentalement dans ma chambre pour me rappeler les images placées sur tel ou tel meuble.

Je peux les lister dans l’ordre, dans le désordre, et je n’ai aucune chance d’en oublier puisque je sais exactement où se trouve chacune d’elle, comme je sais exactement où se trouve chaque meuble de ma chambre.

Avec une pièce par continent, ma maison suffit à contenir toutes les données. Je peux donc ainsi mémoriser toutes les capitales du monde

Et si j’avais besoin d’en mémoriser une infinité de plus, il me suffirait de stocker mes images dans la rue en bas de chez moi pour continuer.

En traçant sur un planisphère le chemin que j’emprunte avec les ordres d’apparition des pays, je peux même mémoriser leur emplacement sur la carte !

mémoriser toutes les capitales

Un voyage à l’infini ?

La bonne nouvelle c’est que tout peut être converti en image mémorable. Même les formules de mathématiques, l’anatomie, les textes de droit, les poèmes…

J’ai des amis qui utilisent ces techniques antiques pour mémoriser tous les pas des danses sud américaines par exemple.

Mémoriser des livres est également possible sur le même principe et se révèle fort pratique pour ne pas oublier ce qu’on lit et mettre en pratique ce que l’on apprend.

Quant aux examens et autres concours, c’est un peu comme s’il était permit de venir avec son PC et ses classeurs de cours à côté…

Il n’y a pas besoin d’avoir suivi des études longues ni d’avoir un dysfonctionnement ou un don cérébral pour arriver aux mêmes résultats.

Apprendre en s’amusant à créer des images uniques est beaucoup plus motivant et efficace que de répéter les mêmes textes encore et toujours jusqu’à absorption (tout ça pour l’oublier 2 mois après parce qu’on ne l’aura pas répété!)

 

Sur Potion de Vie,  je partagerai avec vous toutes les techniques de mémorisation qui existent, car elles sont ma passion, et j’en ai même fait des objectifs personnels.

Si le voyage vous tente, sachez que le point de départ se trouve avec le livre gratuit : une mémoire exceptionnelle en 5 jours

Dans la continuité je vous recommande également de suivre le tutoriel sur comment mémoriser tous les drapeaux du monde.

Edit 2015 pour l’article « mémoriser toutes les capitales du monde » : Inscrivez vous à la newsletter et je vous offre demain un cours complet en vidéo sur comment mémoriser la géographie !

49 réponses
  1. Jean
    Jean dit :

    Très bon article,
    sans avoir encore mis en pratique la méthode, je connais déjà la capitale de l’Islande, grâce à l’association Volcan – Shrek 🙂 et je crois que je suis pas pret de l’oublier !
    Cela me fait penser un peu aux méthodes d’apprentissages, de mémorisation des personnes atteintes du syndrome d’Asperger, comme Daniel Tammet, qui a sorti pas mal d’ouvrages la dessus je crois..

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Salut Jean !
      J’ai lu les deux ouvrages de Daniel Tammet sur le sujet, et effectivement on s’en rapproche un peu !
      Par contre, il n’y a pas besoin d’être atteint d’Asperger pour avoir une mémoire comme lui ;p

      ps : arrives-tu à t’abonner aux réponses aux commentaires? j’ai eu toutes les peines du monde à installer le plug in .. merci par avance !

      Répondre
  2. Pascal
    Pascal dit :

    Améliorer sa mémoire est un domaine qui m’intéresse énormément, j’avais le livre de Tony Buzan, une Tête bien faite qui expliquait très bien comment le cerveau fonctionnait, notamment grâce au mind mapping

    Quand il entend « le chien de Marc est dans sa niche », le cerveau comprend Chien-Marc-Niche. Et en plus il en capte le sens.

    Pour ma part j’avais essayé la technique de Simonides pour mémoriser un jeu de cartes mais j’ai rapidement abandonné parce que ça me demandait pas mal d’efforts de concentration ^^

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Effectivement cela demande pas mal de concentration, mais ce qui est génial, c’est qu’elle est transposable à n’importe quel domaine, avec un peu d’imagination !

      Je connaissais Tony Buzan par le mind mapping, mais j’ai jamais eu l’occasion de lire « une tête bien faite », sans doute que je vais le rajouter dans ma liste des 42 livres car il est tout à fait relié à la thématique de Potion de vie 🙂

      Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Salut Martin et merci de ton commentaire 🙂

      Non, ce n’est pas vraiment baleze en fait. On peut largement faire mieux. Avant de commencer l’exercice je n’en connaissais qu’une 40aine environ, donc il me restait 154 associations à faire, ce qui a dû me prendre une minute par association (répétition comprise) et une minute c’est assez long.
      Je pense que si j’avais fait cet exercice maintenant, j’aurai divisé ce temps par deux car je suis habitué à réagir en associations maintenant.

      Martin, tu connais 80/90% des capitales du monde sans avoir cherché à les apprendre, c’est tout bonnement génial ! Je suppose que tu voyages beaucoup! Il n’y a rien de mieux que les voyages pour se fabriquer une « banque d’images » pleine de souvenirs 🙂

      Répondre
  3. Sophie
    Sophie dit :

    I will immediately take hold of your rss feed as I can’t to find your e-mail subscription hyperlink or newsletter service. Do you have any? Please let me understand in order that I may subscribe. Thanks.

    Répondre
  4. Manu
    Manu dit :

    Bon après la mémorisation d’un jeu de cartes, je passe aux pays et capitales du monde. En lisant ton article, plusieurs questions me viennent à l’esprit.
    Pour mémoriser le jeu de carte, j’ai déjà utilisé 5 pièces de ma maison avec 10 emplacements dans chaque pièces…
    Trouver 10 emplacements par pièce n’est déjà pas forcément évident surtout si on veut ensuite pouvoir faire des associations marquantes.
    Bref pour les pays, c’est environ 45 informations à mettre par pièce et ça me semble un peu énorme !
    Ensuite, tu poses juste tes images dans une pièce ou tu les lies à un objet/lieu de la pièce ?
    Ou alors tu lies les pays les un aux autres pour pouvoir ensuite les ressortir dans l’ordre ?
    Tu es parti d’une liste des pays ou d’une carte ?
    Une carte ça me semble mieux car ça permet d’avoir la position en même temps et de les apprendre dans un ordre qui permet de retrouver la position sur la carte…

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      T’es pas obligé de faire 10 étapes par pièce. Perso j’en fais 2-3 par pièce, mais je ne fais pas que rester dans la maison, je place des étapes dehors, chez le boulanger etc.

      Il est important que les images interagissent avec le lieu, donc tu les lies effectivement à l’objet/lieu que tu as choisi

      Je suis parti d’une carte. En fait j’ai utilisé le même procédé que mon article sur la mémorisation des régions, mais à l’échelle mondiale.
      Tu as raison, ca permet de retrouver la position sur la carte !

      Répondre
  5. MicrosMegas
    MicrosMegas dit :

    Bonjour ,
    Vos articles sont superbes et ils m’aident beaucoup notamment pour mes études 🙂

    Je me demandais juste une chose :
    Est ce que ça amène a la confusion d’associer plusieurs images à un objet ?
    Exemple : J’ai un tiroir dans ma chambre et poser « dans » le tiroir plusieurs (2,3 au lieu d’une seule ).

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Merci pour ton commentaire !

      Les risques de confusions augmentent lorsque les étapes sont proches les unes des autres. Par exemple si tu prenais un tiroir au dessus d’un autre, tu ferais des confusions plus facilement.

      Tu peux stocker à l’aise 2-3 images par étape. J’ai un ami qui pour ses examens doit monter parfois jusqu’à 5 images par étape, mais c’est plus difficile.
      personnellement je te conseille 2 car ca ne demande pas plus d’effort qu’une seule et c’est deux fois plus d’espace de stockage.
      3 c’est quand tu as + l’habitude, mais c’est faisable aussi.

      Au-delà, je trouve que tu gagnes en espace de stockage mais que tu perds en efficacité/rapidité, mais ce n’est que mon avis.

      Répondre
      • MicrosMegas
        MicrosMegas dit :

        Merci pour une réponse aussi rapide 🙂

        D’accord je vais me limiter à deux comme je ne fais de commencer 😉

        Là j’ai presque terminer l’Europe que j’ai décidé de poser dans ma chambre .

        Autre question :
        Toi qui a fait plusieurs défis de mémoire ,comme par exemple celui-ci et les jeux de carte ,pour les capitales tu as dit que tu avais utilisé plusieurs chambres de ta maison mais alors comment as tu fait pour les jeu de cartes(en supposant que tu ai déja utilisé toutes tes chambres) ?
        Si ta réponse est que tu as choisie des endroits extérieurs à ta maison cela voudrait dire que a chaque fois qu’on veut mémoriser des listes de données reliées il faudrait trouver de « nouveaux espaces virtuels  » ?

        P.S : Merci pour ta correction sur ma grammaire et mon orthographe , c’est très agréable à lire après ta correction 🙂

        Répondre
        • JY Potion de vie
          JY Potion de vie dit :

          Désolé, je n’avais pas pour but de corriger ta grammaire lol !

          C’est une très bonne question !
          En fait, pour les données que tu veux garder de façon définitive, il te faut effectivement des lieux fixes.

          Mais pour les jeux de cartes où tu n’as aucune utilité à garder la séquence définitivement, tu peux utiliser plusieurs fois des pièces que tu utilises pour autre chose habituellement, car ces données ne font que « passer ».

          Comme une cassette vidéo que tu utiliserais pour enregistrer, puis enregistrer par dessus en effacant les données précédentes.

          Donc si tu dois mémoriser des données de façon définitive (comme pour un examen) il te faut effectivement d’autres lieux, d’autres maisons, extérieurs, parcs, souvenirs d’enfance etc.

          Si c’est pour des jeux de cartes, tu peux tourner sur 3-4 pièces différentes à chaque fois que tu peux utiliser pour d’autres types de données « éphémères »

          Répondre
  6. MicrosMegas
    MicrosMegas dit :

    D’accord ,c’est bon a savoir 😉
    Sinon j’ai plein de petites questions comme ça à te poser mais je sais pas si cette section commentaire est très adaptée , que me propose-tu ?
    Ici ?
    D’envoyer un mail dans la sections contacts ?
    Ou dispose tu d’un forum ?

    Répondre
  7. caro@protection plante par insecte
    caro@protection plante par insecte dit :

    Sa y est je ne lâche plus ton blog 🙂 Tous d’abord merci de partager tes petites astuces avec nous, et ensuite je sais cet article date de 2011 mais le voyage m’intéresse.Cela dis le point de départ ne marche plus, tu as un autre lien? J’ai vraiment envie d’essayer la technique après je ne suis pas sure de retenir toutes les capital en 2H30 il me faudra un peu d’expérience je suppose. Je reviendrais voir tous ça très rapidement et encore merci!

    Répondre
  8. margo
    margo dit :

    Bonjour, comment vous avez fait pour mémoriser l’ordre des pays par rapport aux objets de votre pièce ? Avez-vous attribué une lettre/image en plus comme pour les régions de France ou est-ce que que vos parcourez toujours votre pièce de la même façon ? Merci !!

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Bonjour Margo, excellente question !

      Je parcours toujours mes pièces de la même façon (dans le sens des aiguilles d’une montre) c’est le système le plus simple et efficace que j’ai trouvé.

      Bien sûr vous pourriez imaginer un système de code comme pour les régions de France, mais cela me semble légèrement plus lent.

      Répondre
  9. Hervé
    Hervé dit :

    Salut Jeans-Yves,

    La méthode de mémorisation est basé sur le principe de l’e-book que tu nous as offert à l’inscription.
    Une méthode géniale car elle s’applique à énormément de domaines.
    J’ai souvent essayé d’apprendre la géographie mondiale mais j’ai toujours oublié très vite ce que j’apprenais.

    Aujourd’hui, je sais que ce sera beaucoup plus facile grâce à ta méthode très efficace.

    J’ai encore l’exercice de l’e-book dans la tête avec Merkel dans ma baignoire… 😉

    Bonne journée à toi

    Hervé

    Répondre
  10. Jonathan
    Jonathan dit :

    Salut, je trouve cette article très intéressant, je n’ai aucun doute sur le fait que ça fonctionne pour ceux qui sont principalement « cerveau droit », mais j’ai un peu plus de doute sur les « cerveau gauche ».

    Pourquoi ? C’est simple, si je dis le mot « arbre » à un cerveau droit, il va s’imaginer un arbre, il va voir un arbre dans sa tête.

    Par contre si je fais la même chose avec un cerveau gauche, la démarche sera plus « cartésienne » : un tronc + des branches + des feuilles = le mot arbre, mais il n’aura pas l’image de l’arbre dans sa tête.

    C’est mon cas, j’ai personnellement énormément de mal à avoir des « images mentales », je connais ma chambre, je sais où est chaque chose dans ma chambre, mais je n’arrive pas personnellement à voir une image de ma chambre dans ma tête…

    Je ne sais pas si j’ai été clair, en tout cas j’aimerais que tu me fasses part de ton avis. Au plaisir de te lire ! 🙂

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Je suis un pur cerveau gauche et ca marche très bien pour moi 🙂

      Ca demande un peu de lâcher prise, mais tu sais, ton image du tronc ou de la branche ca passe très bien pour arbre. Si ton cerveau te fais voir cela, et bien prend le !

      Répondre
  11. sami
    sami dit :

    slt
    tu arrives à restituer sans problème 30 ou 40 capitales de pays que tu as rangé sur ta table de nuit ??
    c’est ça ou je n’ai pas bien saisi
    si c’est le cas je vois ça comme une prouesse
    à la limite , pour la restitution en ordre tu dois créer un scénario , ça demande du temps mais plutôt faisable mais pour la restitution en désordre sans scénario
    c’est ouf tu penses à ton dressing et paf t’as tous qui revient !!!
    je n’ai pas testé mais franchement respect

    Répondre
  12. Guillaume
    Guillaume dit :

    Bonjour Jean-Yves,

    Je souhaitais laisser un commentaire sur ton excellent site depuis un moment et je tiens à te féliciter pour la démarche et ton effort de vulgarisation. Je me suis toujours considéré comme quelqu’un ayant une mauvaise mémoire et après avoir découvert Tony Buzan, j’avais également décidé de travailler cette maudite mémoire. Après quelques essais fructueux, j’avais été emballé par les exercices et les systèmes proposés mais j’ai toujours eu des problèmes sur le long terme ou pour tout simplement adapter les principes des livres à mes besoins personnels.

    La force de tes articles est de fournir des méthodes et des astuces nombreuses qui permettent d’apprendre et d’adapter les méthodes à chacun.

    Bref je voulais te remercier pour tes nombreuses vidéos, articles et accomplissements et te souhaiter beaucoup de succès.

    Très cordialement,

    Guillaume

    P.S: la technique du voyage m’a ouvert les yeux !

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Salut Guillaume et merci pour ton très gentil commentaire 🙂

      Pour la troisième année de PDV, encore bien d’autres articles au programme ! SI d’ailleurs tu as des suggestions, n’hésite pas à me contacter 😉
      Prend soin de toi

      Répondre
  13. François
    François dit :

    Salut, j’ai appris tous les pays du monde et leurs capitales en environ une semaine. Ça m’a permit de découvrir un peu plus la façon dont je fonctionne, je mémorise essentiellement grâce à ma mémoire visuelle. J’associe toujours l’image du mot (le nom du pays) et son emplacement sur une carte. Pour les capitales c’est pareil, j’associe l’image du nom du pays à celle du la capitale. L’avantage c’est que je retiens en même temps l’orthographe et l’emplacement du pays en plus du nom (la sonorité). Je trouve assez compliquée la technique que tu utilises.

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie dit :

      Tu decides continent par continent d’un parcours pré-établi que tu relies à ton système chiffré (voir chiffres dans mon livre) et tu as l’emplacement 🙂 Sinon, si tu n’as pas le livre, tu essayes d’associer la forme du continent à un objet, un animal, un lieu etc. et de faire des rappels comme ça.

      Répondre
  14. Sabathé
    Sabathé dit :

    Bonjour, je me demandais si nous pouvons associer 2 catégories d’apprentissage différents à un même lieux.
    ex : ma chambre pour les capitales puis une deuxième pour des dates d’histoire.

    Répondre
  15. Imad
    Imad dit :

    Bonsoir JY,
    Je tentais à chaque fois de vous poser cette petite question qui me dérange énormément :/ !
    Quand on mémorise un nimporte quoi, combien de répétition par jour / par semaine / par mois faut-il pour retenir l’information dans la mémoire à long terme ?
    J’espère que je ne suis pas si relou et lourd avec mes questions et je vous aime 🙂 Merci

    Répondre
  16. céline
    céline dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour l’intérêt de votre site. Une petite question : à votre avis, cette méthode convient-elle aux enfants (10-11 ans) ?
    Bonne journée

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] qui. Je suis un simple BAC+2, travaillant dans une bibliothèque, j’ai été capable de mémoriser toutes les capitales du monde et les pays en deux heures et demie ! Je me suis même amusé à mémoriser les numéros de téléphone et les dates d’anniversaire […]

  2. […] Médaille de bronze : Comment j’ai mémorisé les 194 pays du monde et leur capitale en 2h30  […]

  3. […] j’ai mémorisé tous les pays et toutes les capitales du monde, j’ai transformé chaque pays et chaque capitale en images, puis je les ai associées à une […]

  4. […] Le premier défi a été de mémoriser tous les pays et capitales du monde. Vous trouverez l’article ici. […]

  5. […] Comment j’ai mémorisé les 194 pays du monde et leurs capitales en 2 heures et demie […]

  6. Croisée estivale des 11 Blogs d’août dit :

    […] Comment j’ai mémorisé les 194 pays du monde et leurs capitales en 2 heures et demie […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *