Confiance en soi

Pourquoi votre cerveau gauche peut vous empêcher d’être heureux(se) ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Comment le cerveau gauche peut vous empêcher d’être heureux ?

Est-ce qu’un « plan de vie » est un frein au bonheur ?

Un plan de vie est un chemin tout tracé avec des étapes censées être des prérequis au bonheur (mariage, être propriétaire, ne pas divorcer, avoir des enfants, une belle voiture etc.)

Pour moi, la réponse est oui, et je vais vous expliquer pourquoi.

Vous allez voir de quelle façon notre cerveau s’y prend pour nous faire réussir, mais également échouer, surtout lorsque l’on a tout pour être bien.

Tout commence par notre cerveau et son fonctionnement magique…

 Cerveau Gauche, cerveau Droit

 

Notre cerveau se décompose en deux hémisphères. Le gauche et le droit.

Bien qu’ils travaillent de concert dans le traitement des informations, ils possèdent chacun une spécialité .

L’aire de Broca par exemple, se situe dans l’hémisphère gauche, et est responsable du traitement du langage. La mémoire spatiale, elle, se trouve dans l’hémisphère droit.

Afin d’éclaircir un peu ce concept, voici les caractéristiques des hémisphères.

Cerveau gauche

  • Le cerveau gauche est ordonné. Il range, classe et archive les informations
  • Il est logique et cartésien.
  • Il est procédurier
  • Il est à l’heure.
  • Il analyse
  • Il calcule
  • Il est monotâche
  • Il est réfléchi
  • Il communique par la parole
  • Il a besoin de comprendre pour comparer à des repères
  • Il est dans le concret
  • Il a besoin de règles et de cadres
  • Il veut tout contrôler
  • Il aime le durable, le stable, le statu-quo
  • Il est concentré
  • Il est factuel
 Cerveau droit
  • Le cerveau droit est désordonné. Il ne range aucune information dans une « petite boite »
  • Il est passionnel et spirituel
  • Il est désorganisé
  • Il n’est pas souvent à l’heure.
  • Il ressent et réagit
  • Il ne calcule pas
  • Il est multitâche
  • Il est spontané
  • Il communique par les émotions
  • Il n’a pas besoin de lien ou d’explications entre les sujets
  • Il est abstrait
  • Il a besoin de liberté
  • Il perd souvent le contrôle
  • Il aime l’éphémère, le chaotique, le changement
  • Il a du mal à fixer son attention
  • Il est sociable

 

Chaque individu possède un hémisphère dominant. Souvent il l’est dans l’ensemble des critères ci-dessus, mais pas toujours. C’est ce qui fait notre richesse individuelle. Une personne peut-être terriblement cartésienne et procédurière, tout en vivant dans un lieu désordonné.

Cela dépend aussi du contexte. En période de fête par exemple, le cerveau gauche est habituellement soumis au cerveau droit !

 L’usine à cerveaux gauches

 

Nous vivons dans une société qui prône les valeurs du cerveau gauche. Nous sommes élevés dans la soumission à l’autorité (enseignement, règles, cadres, interdictions).

Les valeurs les plus importantes enseignées à l’école sont les maths et le français (langage), soit des valeurs du cerveau gauche.

L’art, la musique, le sport, privilégiés par le cerveau droit sont relégués au second plan.

 

Nous apprenons à raisonner de manière logique, à faire confiance à ce que nous voyons, à planifier, à ordonner, à respecter des procédures précises, à communiquer par des mots.

Comme le cerveau gauche a besoin de repères, il est plus évident pour lui de suivre une autorité qui prône ces valeurs.

Vous l’aurez compris, il y a peu de place pour les cerveaux droits dominants. En conséquent, ils sont beaucoup moins nombreux. Certains estiment que 70% des êtres humains ont un cerveau gauche dominant.

 Cerveau gauche : Pourquoi nous faisons des plans de vie pour accéder au bonheur ?

 

Le cerveau gauche ayant généralement la part belle, il a besoin de repères. Il a besoin d’exemples de succès à suivre. Il ne veut pas compter sur la chance, et veut tout contrôler.

Le bonheur est un état de bien-être ultime que seul le cerveau droit peut nous faire atteindre, car ce sont ses spécialités : l’émotion, la passion, la créativité, l’insouciance…

En d’autre terme, l’énergie positive évoquée dans la formule Potion de Vie

Le cerveau gauche lui, sa spécialité c’est le durable. L’intelligent, le réfléchi, le calculé, le logique et l’ordonné. C’est l’élément durabilité (ou » peau » comme je l’appelle dans la formule)

Ce qui veut dire que votre cerveau gauche veut contrôler cet état, et pour se faire, il planifie des étapes repères intermédiaires dans une suite logique de choses.

Ce qui veut également dire que le bonheur, pour être durable, ne peut se passer de cerveau gauche.

 

 Pourquoi les plans de vie sont un échec ?

 

En éliminant petit à petit toutes les valeurs du cerveau droit aux travers d’étapes, de contrôle, de logique, de repères, etc. nous nous privons de l’émotion.

Ce qui fait que nous arrivons à réaliser des objectifs vides de sens.

Nous nous retrouvons avec tout pour être heureux, mais sans l’être vraiment. C’est comme bâtir un château et ne laisser personne y rentrer.

Vous pourriez également comparer les plans de vie à un plan de vol d’un cerveau gauche. Imaginez que votre avion destination bonheur décolle de Paris pour aller à Los Angeles, et que la plus violente des tempêtes balaie l’océan atlantique.

Le cerveau droit contournerait la tempête en s’adaptant. Il s’en fout, de toutes façons il est parti sans plan !

Mais le cerveau gauche, celui qui a fait le plan de vol serait incapable de changer sa trajectoire et préférera exploser en vol plutôt que de remettre en cause son plan !

Transposé en terme plus concrets : La moindre grosse difficulté imprévue met à mal votre route du bonheur. Etant votre seule option pour le bonheur, vous êtes condamnés à ne jamais l’atteindre. 

 

 Je suis un cerveau droit dominant, suis je prédestiné au bonheur ?

Vous pourriez le croire alors que vous lisez cet article. Mais c’est faux.

Imaginez.

Votre pilote de l’avion destination bonheur est un cerveau droit dominant. Il décolle de Paris pour aller à L.A. Problème, une tempête très violente balaie l’océan atlantique. Aucun problème. Votre avion évite la tempête. Après plusieurs heures de vol, vous voici arrivé. Bienvenue à Pékin.

Car oui, votre pilote est parti sans plan, donc oui il a évité toutes les tempêtes, mais du coup, il a perdu de vue la destination !

Le cerveau droit seul non plus ne peut pas nous faire atteindre ce que l’on souhaite !

Je finirai en citant une de mes citations préférées, de Khalil Gibran :

 

Votre raison et votre passion sont le gouvernail et les voiles de votre âme navigante. 

Si votre raison venait à se briser ou votre passion à se déchirer, vous ne seriez qu’un navire emporté au gré des vents et des courants, ou à jamais ancré entre ciel et mer. 

Car la raison, régnant seule, bride tout élan ; et la passion, livrée à elle-même, s’embrase et se consume tout feu tout flamme jusqu’à ce qu’elle se réduise en cendres.

 

sing-post-cta-potion-de-vie

14 Commentaires

  • Bonjour,

    Intéressant bien sûr.
    Il manque quand même la partie intégrative du cerveau; son organisation verticale, élaborée au cours du temps et qui participe donc grandement à l’intégration des deux hémisphères;
    il s’agit du système adaptateur/intégrateur limbique hipothalamique qui vient « moduler », centrer en fait l’impact des deux façons de fonctionner que vous citez.
    Tout cela ne fonctionne pas sans la motivation, le carburant (biochimique)
    La régulation se fait dans le ressenti, l’émotion .
    J’enseigne par exemple la Biodanza, qui est une méthode de réhabilitation du SIALH (cité plus haut système intégrateur/adaptateur etc…)

    cela a grandement à voir d’ailleurs avec l’intégration de l’ombre dont je parle dans mon article ci-dessous cité finalement, même si les contes de fées proposent les choses d’une façon métaphorique, donc cerveau droit. . Leur structure simple et très précise permettent l’accès à l’émotion (SIALH) mais également rassure le cerveau gauche.
    Ils réveillent la mémoire dans laquelle est tapie des ombres qui masquent les désirs du présent. (ceci pour faire un lien avec le thème très intéressant de votre blog.
    Merci de cet exposé sur les deux hémisphères cérébraux.

    Elisandre

    • Bonjour Elisandre et merci pour ton commentaire, intéressant bien sûr.

      Je ne connaissais pas la Biodanza, je regarderai cela de plus près. Merci. Ceci dit, un article de croisée des blogs est un article qui touche un public large et pas tous passionné de neurosciences.
      De plus, il est impossible de condenser en un article le fonctionnement du cerveau.

      J’ai opté pour un article élégant (à savoir simple d’apparence, mais intégrant une multitudes de détails plus complexes lorsque l’on s’en rapproche). Dans ma démarche, je trouve préférable de lancer des pistes qui répondent à une question qui revient souvent plutôt que de noyer les lecteurs sous un jargon technique.

      Par contre, il peut être enrichissant de créer une suite à cet article suivant les retours des lecteurs 🙂
      Merci à toi de nous avoir partagé les méthodes que tu enseignes 🙂

  • Bonjour Jean-Yves,

    Tout d’abord pour la vidéo sur la mémoire, impressionnant !

    Cet article est très intéressant, pour qui comme moi s’intéresse au méandres du cerveau et de son fonctionnement depuis fort longtemps. Je le trouve à la fois d’un niveau bien avancé pour des néophytes et à la fois très structuré dans l’approche. Il y a tant à dire sur cette boite noire… 🙂

    Belle journée
    Sandrine

    • Bonjour Sandrine et merci pour ton commentaire 🙂

      Effectivement beaucoup de choses à dire sur le fonctionnement du cerveau (j’en ai fait un blog !)
      Je pense que lorsque tu sais comment ton cerveau fonctionne, tu as les outils pour le « reprogrammer » vers le succès que tu souhaites.

      En ce qui concerne la vidéo sur la mémoire, j’en prépare une ce week end qui devrait mettre le feu !
      A bientôt
      JY

  • Bonjour
    Un article très intéressant. Je connaissais vaguement l’existence du cerveau droit et gauche, mais là je comprends sa signification, et l’importance de cultiver les deux parties de son cerveau pour qu’elles travaillent ensemble. Merci pour ces explications très claires et bien imagées!

  • Génial,
    J’ai adoré ton article. Il explique parfaitement l’ équilibre nécessaire entre le yin et le yang soit cerveau droit et cerveau gauche.
    Je confirme le contenu par mon expérience, moi j’étais carrément cerveau droit dominant, mais avec l’âge (je suis tout de même encore jeune !), l’expérience, le travail en développement personnel, j’ai développé les fonctions cerveaux gauche : Et bien oui, je suis de plus en plus heureuse !!!

    Vraiment, toutes mon admiration, tu as su exposer simplement et très agréablement un concept pas évident à transmettre de prime abord.

    Quel talent !

    J’en suis presque jalouse,

    Amitiés,
    Patricia

  • Bon, même si c’est avec deux ans de retard, je te tire quand même mon chapeau pour cet article ! 🙂 Je suis totalement d’accord avec toi. Je pense que l’être humain devrait tendre vers plus de spontanéité, s’écouter davantage et se détacher de ce formatage inculqué par la société 🙁

  • Superbe article! Moi je suis cerveau droit archi dominant et je me rends compte aujourd’hui que mon chemin de vie a été semé d’embûches et de déceptions car me semble t il la société fonctionne à gauche ce qui est  » contre nature  » pour moi! Ma question est la suivante : connaissant aujourd’hui mon fonctionnement faut il s’affranchir de la société et vivre comme le dirigerait son hémisphère droit ou au contraire chercher à limiter son influence en son hémisphère gauche?

  • Allo,
    J’ai trouvé les explications intéressantes. J’ai une masse de la grosseur, selon mon neurologue, de la grosseur d’une orange qui pousse mon cerveau gauche. Ma vie est complètement chavirée. Je commence à comprendre pourquoi mais ne l’accepte pas encore. Mes émotions, mes relations interpersonnelles, avoir l’impression d’être passé à côté du bonheur me gruge et ma mémoire…. bien je sais trop que c’est une faculté qui oublie. Je vais avoir une opération qui me fait terriblement peur…… Je me demande je suis rendue qui et que vais-je devenir :S

  • bonjour,

    Super cet article et les échanges qui en découlent. Moi je fonctionne qu’avec mon cerveau droit donc toujours dans l’émotion, rien de cartésien ni factuel donc je suis parfois très anéantie lorsqu’il m’arrive
    des embuches. Je vois plutôt le verre à moitié vide qu’à moitié plein…… De toute façon une chose est certaine nous ne maitrisons pas notre vie nous la subissons, à chacun notre destin, il faut juste essayer de rester optimiste

  • Bonjour,

    j’ai un cerveau gauche ultra-dominant mais je ne vais pas l’encenser car ce n’est pas le sujet.

    Je cherche la logique dans votre exemple sur l’avion, sa destination mais surtout sur la façon dont selon vous le cerveau gauche ou droit procéderaient…
    Mon opinion est que le cerveau gauche, connaissant la destination et le but de l’avion qu’il accepte de prendre, va prendre en compte tous les facteurs se présentant à lieu à fin de réussir au mieux ce qu’il a décidé de faire sciemment. Un cerveau gauche lorsqu’il décide de faire quelque chose le fait toujours dans l’objectif de réussir, faire quelque chose pour le rater ou pour rien n’a aucun sens, autant faire quelque chose d’utile qui sert l’intérêt de celui-ci quel qu’il soit… logique.

    Le cerveau gauche va donc prendre en compte la météo avant de partir le temps de trajet, l’heure de départ et l’heure d’arriver l’objectif prioritaire étant le bonheur à la fin du voyage celui-ci fera un détour pour éviter la tempête car il sait que le risque qu’engendre une mauvaise météo est trop important comparé à un détour qui assure une la finalité du voyage et la réussite à 100% de l’objectif premier du voyage.

    Le cerveau gauche ultra dominant prendra en compte dans sa réflexion quantité des données et ceci le plus instinctivement du monde au regard de l’expérience de ce dernier et donc du temps qu’il aura passé à dominer sur la partie droite.

    Je pourrais continuer mon monologue mais de façon objective même si j’ai pris le temps de donner mon analyse, je pense que ça n’intéresse personne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.