Concentration

La technique POMODORO : le guide complet

technique pomodoro
Ecrit par Jean-Yves Ponce

La technique Pomodoro est considérée comme un outil de productivité essentiel lorsqu’il s’agit de se concentrer, et de travailler efficacement. Est-elle adaptée pour vous ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Toutes les réponses dans ce guide complet. Je m’appelle Jean-Yves Ponce, auteur de nombreux livres sur le sujet du focus, de la mémoire, et je la pratique en direct, tous les jours depuis bientôt deux ans.

Comment est née la méthode « Pomodoro » ?

Francisco Cirillo est consultant en productivité et est à l’origine de ce que l’on appelle la méthode Pomodoro.

Technique pomodoro par francesco cirillo
le créateur de la technique pomodoro : Francesco Cirillo

Dans les années 80, Cirillo fait un constat : nos rythmes de travail contemporains ne sont absolument pas propices à la concentration sur le long terme. Le temps et le focus sont mal gérés par les employés, mais également par les entreprises.

C’est en observant un minuteur sous forme de tomate dans la cuisine familiale que lui vient l’idée de la technique Pomodoro.

technique pomodoro
le minuteur pomodoro

Pour Cirillo, c’est une évidence : afin de garder son attention le plus longtemps possible sur son travail, il est essentiel de travailler par cycles. Et pas n’importe lesquels.

Comment fonctionne la technique Pomodoro ?

La pierre angulaire de la technique pomodoro, c’est de travailler par sessions de 25 minutes, entrecoupées de 5 minutes de pause. Puis, vous reprenez 25 minutes de travail, suivi une nouvelle fois de 5 minutes de pause, etc.

Au bout de 4 séances de travail (4x25mn donc), vous prenez une pause de 20mn (au lieu de 5). Vous terminez ainsi ce que l’on appelle un cycle Pomodoro (Voir illustration ci-dessous.)

infographie technique pomodoro
illustration des cycles de la méthode pomodoro

Si le principe de la recette pomodoro semble facile à comprendre, vous devez quand même respecter deux principes selon l’auteur :

  • Déterminez à l’avance la tâche sur laquelle vous allez porter votre attention
  • Travaillez sans interruption.

Au sujet de ce dernier point, Cirillo est radical : même une mini interruption suffit à annuler un cycle Pomodoro. Vous devez considérer votre session de travail comme si c’était la dernière de votre vie. La plus importante.

Plus tard, je vous parlerais de mes retours d’expériences ainsi que de mes propres recommandations si vous souhaitez travailler avec des pomodori !

Qui devrait utiliser l’outil Pomodoro dans son travail ?

Lorsque Cirillo a créé la technique Pomodoro, c’était dans les années 80. Il n’y avait ni smartphone, ni visioconférences, et le travail le plus répandu était le travail de bureau.

En 2022-2023, les temps et les méthodes de travail ont été bouleversées. Les principes Pomodoro s’appliquent, mais vous devez procéder à des ajustements, et ils ne s’adressent plus à tout le monde.

Qui devrait utiliser la technique pomodoro alors ?

  • Les travailleurs de bureau qui ne sont pas en open space.
  • Les travailleurs indépendants
  • Les étudiants.

Les artisans, travailleurs du secteur primaire ou secondaire auront du mal à utiliser la technique pomodoro à cause des contraintes du monde physique.

Quant aux employés de bureau, les contraintes sont liées bien sûr à l’environnement. Même si l’application de la « méthode pomo » reste techniquement faisable, elle outrepasse les recommandations de Cirillo sur les interruptions !

En d’autres termes, et on l’a vu dans FLOW et Deep Work, l’open space est propice aux interruptions de travail.

Avantages de la technique pomodoro

La pratique du pomodoro entraîne plusieurs bienfaits pour votre travail.

  • Votre travail est de meilleure qualité : vous travaillez par sessions courtes, mais intenses, comme l’évoque Cal Newport dans son ouvrage : Deep Work.
  • Vous abattez plus de travail : votre cerveau tente de réaliser l’objectif que vous vous êtes fixé en moins de 25 minutes, cela vous évite de perdre du temps dans les tergiversations et les hésitations, confusions.
  • Vous avez une bien meilleure vision du temps qui s’écoule. Avant la pratique de la technique Pomodoro, vous n’avez que des suppositions sur le temps que vous prendrait telle ou telle tâche. C’est tout l’art du Pomodoro !

Malgré tout, le pomodoro a des inconvénients de taille.

Inconvénients de la méthode Pomodoro

Certains inconvénients peuvent vraiment vous décourager lorsque vous débuter la pratique de la technique pomodoro :

  • La frustration engendrée par les pauses : lorsque vous débutez, il est quasi obligatoire que vous soyez interrompu au beau milieu d’une tâche ou d’une réflexion. Cela engendre une grande frustration.
  • Le rythme 25/5 originel (25mn de travail, 5 minutes de pause) n’est pas adapté à tous les types de tâches. Par exemple, les tâches de créativité sont très compliquées à boucler en 25 minutes. Il en va de même pour tout ce qui est rédaction (mémoire ou études).
  • Les libertés prises avec les pauses. Faire une pause n’est pas difficile. Reprendre le travail 5 minutes après, c’est une autre histoire ! Beaucoup ont tendance à rallonger les pauses « involontairement », ce qui a pour effet de sabrer tout le sens de la méthode.
  • Il est très difficile, voire impossible de se discipliner, seul chez soi pendant longtemps. Sans regard extérieur, l’être humain est tenté de faire le moins d’effort possible, et donc, de ne pas mettre de timer de 25 minutes du tout !

Tous ces inconvénients, je les ai vécus ! Je peux non seulement vous en parler, mais vous donner des astuces sur comment les contourner, et les dépasser.

La bibliothèque virtuelle.

le 2 novembre 2020, j’ai décidé de créer la bibliothèque virtuelle : une salle zoom, accessible à tout le monde, et dans laquelle des gens de n’importe quel horizon, de n’importe quel profil venaient se connecter, pour travailler tous selon un timer commun.

Une technique Pomodoro, mais en groupe.

Cette pratique du Pomodoro en groupe a tout changé ! A tel point que j’en ai fait une vidéo témoignage :

YouTube player

Depuis, ce sont des centaines de personnes qui ont utilisé la méthode Pomodoro de manière régulière, en groupe.

Il est très difficile de pratiquer le pomodoro seul, mais en groupe, tout est plus facile, et autre avantage : beaucoup de liens se sont créés au fil des mois. Véritable générateur de lien social, la bibliothèque virtuelle est à ce jour l’une des créations dont je suis le plus fier.

Des amitiés se sont nouées, et c’est une formidable source de motivation au quotidien. Si vous souhaitez essayer la technique pomodoro dans votre vie, je vous recommande de pousser les portes de la bibliothèque pour venir tenter l’expérience.

Comment utiliser la technique pomodoro dans votre vie ?

Si vous souhaitez adopter les pomodori dans votre vie, alors je vous recommande les choses suivantes :

  • Déterminez à l’avance votre mission du jour.

Ne cherchez pas à créer un planning complet dès le début. C’est inutile ! En revanche, gardez bien à l’esprit qu’il est indispensable de déterminer à l’avance le sujet de votre travail. Vous devez vous donner une mission. J’en parlais dans mon système des médailles.

Sans cela, vous subirez le temps. Vraiment.

Le meilleur rythme Pomodoro

N’hésitez pas à changer le rythme originel de 25/5. D’ailleurs, lorsque vous parcourez YouTube en recherche de gens pratiquant la méthode Pomodoro en direct (study with me), vous vous rendrez rapidement compte qu’il existe autant de rythme que de personnes.

Certains font 20minutes de travail, voire moins, et d’autres partent pour des sessions de 2h, entrecoupées de 10 minutes de pause seulement ! Certains suppriment les pauses de 20 minutes tous les 4 cycles, et d’autres adoptent des formats hybrides (30mn de travail, puis 7 minutes de pause).

Dans la bibliothèque virtuelle, nous en avons testé beaucoup, et avec le recul, je peux vous dire que tous fonctionnent. Ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Il n’y a pas de « meilleur rythme ». Le meilleur, c’est celui que vous aurez décidé.

Adaptez les règles à votre vie, mais n’oubliez pas le fondamental de la méthode Pomodoro : respecter le timer !

Quand c’est l’heure de faire la pause, vous faites la pause, et quand c’est l’heure de reprendre, vous reprenez. Soyez intransigeant avec le minuteur, c’est une des clés de votre réussite.

Effectuez une période de test sur une semaine pour voir. Vous ne pourrez pas tirer de conclusions significatives avant cela. Vous aurez des impressions, des ressentis, mais vous ne saurez pas vraiment si le rythme vaut la peine de continuer.

Si vous souhaitez encore améliorer la technique Pomodoro, alors je vous recommande la vidéo que j’avais faite sur le sujet, pour aller plus loin :

YouTube player

Donnez-vous des objectifs précis. Il n’y a rien de pire que de voir le temps s’écouler sans avoir choisi. Pour cela, inspirez vous de mes livres, ou des mes vidéos sur ma chaîne Youtube, vous aurez beaucoup de conseil sur ce sujet 🙂

Conclusion : la technique pomodoro

A titre personnel, je vous recommande fortement de tester la méthode sur une semaine comme je le disais.

Elle possède des avantages indéniables sur votre concentration, et même sur votre humeur et productivité générales ! Il serait dommage de passer à côté sans l’avoir pratiqué au minimum.

Pour ma part, cela fera bientôt 2 ans jour pour jour que j’ai commencé à l’appliquer quotidiennement dans mon travail, et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière…

sing-post-cta-potion-de-vie

1 commentaire

  • Merci beaucoup pour les explications, pour être franche je n’avais jamais entendu parler de la technique Pomodoro. Je le trouve simple mais les difficultés sont aussi nombreuses.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.