Concentration Mémoire

Comment mémoriser le code de la route, étape 2 : les panneaux

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Mémoriser les panneaux du code de la route

Cet article est le deuxième de la série : « comment mémoriser le code de la route« 

Dans la première partie, vous avez découvert comment mémoriser les règles de conduite qui vous posaient problème, tout en faisant abstraction de ce que vous saviez déjà. Vous avez lu, relu, écrit et même dessiné tout en commençant à mémoriser les règles parfois ennuyeuses du code.

Aujourd’hui, vous allez vous intéresser aux panneaux.

 

Les panneaux : une nouvelle langue

doyouspeakpanneaux

Do you speak Panneaux ?

Les panneaux sont une bonne partie du code de la route. Pourtant ce n’est pas la plus difficile. Le plus difficile, vous l’avez déjà fait : ce sont toutes les règles à savoir, en ville, sur l’autoroute, les feux etc.

Mémoriser les panneaux, oui mais comment ?

Il n’y a pas de technique de mémorisation à proprement parler pour les panneaux. C’est comme si vous me demandiez une technique de mémorisation pour mémoriser les pictogrammes des jeux olympiques : c’est déjà dessiné dessus !

Les panneaux, c’est beaucoup de bon sens, mais il y a un code de repérage pour vous aider.

 

puce

 Les types de panneaux

C’est même la première chose que vous devez regarder. Chaque panneau vous dit quelque chose. Les panneaux qui vous disent des trucs cools sont rares, je préfère vous prévenir. Généralement ce sont des trucs pas cool qui pourront faire la différence plus tard entre avoir votre code/permis et ne pas l’avoir.

triangulaire

Les panneaux triangulaires

 

Ils vous indiquent un danger qui va arriver. Attention à la chaussée qui devient plus étroite, attention à la pente qui arrive, les voies ferrées, les avions, les piétons, les vaches, les cerfs, les poneys etc.

Si vous voyez ce type de panneaux sur fond jaune, c’est qu’il s’agit de travaux et que ces panneaux sont temporaires. Attention chaussée qui devient plus étroite (à cause des travaux) attention graviers (à cause de travaux), attention dos d’âne etc.

Jaune est la couleur du temporaire dans le code de la route.

interdictions

Les panneaux ronds cerclés de rouge

 

Interdictions, tout simplement. Interdiction de stationner, d’aller à plus de 50, de dépasser, de coller le véhicule précédent à moins de 10 m (Ca devrait furieusement être sanctionné ça d’ailleurs),  interdiction aux piétons, aux vélos, aux voitures qui peuvent exploser, aux poneys, etc.

Lorsque vous les voyez ronds et intégralement bleus, c’est l’inverse : il s’agit d’une obligation. Obligation de tourner à droite, d’aller en face, obligation de passer par là si vous êtes piéton, cycliste (non, pas poney) etc.

cheval

Les panneaux carrés sur fond bleu.

Ces panneaux sont des indications de zone. Ce sont donc à priori les panneaux les moins « méchants » de la bande. Attention cependant, il y en a un qui indique une zone de priorité, surtout lorsque la route est étroite.

priorité

Celui-ci c’est un teigneux. Il a du rouge dessus. De manière générale, dans les panneaux, quand vous voyez du rouge, c’est qu’il y a une interdiction ou une limitation quelque part !

Là il s’agit de la flèche rouge. Ca ne veut pas dire que ceux qui viennent en sens inverse n’ont pas le droit de passer, cela veut dire qu’ils vous doivent la priorité.

Pour vous souvenir et ne pas confondre les deux flèches, outre le symbole couleur du rouge, vous avez une petite mnémotechnique :

« Priorité à celui qui a la plus grosse »

la plus grosse FLECHE bien entendu 😉

cool

Les panneaux cools 

 

C’est pas compliqué, il n’y en a que deux. Je vous présente l’autre :

finpanneau

Le premier veut dire : route prioritaire sur toutes les intersections et le deuxième veut dire : fin de toutes les interdictions précédentes.

Ca ne veut pas dire qu’il faut se croire dans Gran Turismo  hein ? Ca veut juste dire que vous pouvez respirer un moment, tout en continuant de faire attention. D’ailleurs, il y a la couleur jaune du « temporaire » sur le premier panneau qui vous dit que ça ne va pas durer  😉

 

 

Une fois que vous avez déterminé la catégorie de panneau, il vous faut déterminer le message exact. Et là, et bien j’aurai du mal à vous imposer une technique de mémorisation particulière, puisque les symboles et les couleurs sont assez explicites.

Vous allez passer en revue tous les panneaux et essayer de déchiffrer leur signification grâce aux règles de lecture que je viens de vous exposer.

Ensuite vous notez ceux qui vous sont vraiment obscurs. Vous les dessinez.

Enfin, vous vous créez vos mnémotechniques personnelles qui vont vous aider à les retenir. Vous pouvez vous inspirer de cet article, et créer des petites phrases comme celles que je vous ai mis plus haut sur les sens de priorité.

Un autre exemple : Lorsque je vois un panneau traversé et barré par un ruban rouge ou noir, je m’imagine un samouraï le trancher avec un katana. Cela m’indique qu’il s’agit de la « fin » de quelque chose. Fin d’une interdiction si c’est un panneau rond, fin d’une obligation s’il est sur fond bleu, fin d’une zone s’il est carré etc.

Pour vous souvenir des catégories  importantes de panneaux, pensez à une manette de playstation 

playstation

 

Vous avez 4 types de boutons : le triangle, le rond, le carré et la croix sur une manette, ce qui correspond aux 4 types de panneaux que je vous ai décris.

La croix, c’est mon samouraï et son katana qui annule l’effet du panneau.

Mémoriser les panneaux n’a pas besoin d’être compliqué, il suffit de trouver vos mnémotechnies, celles qui marchent pour vous.

 

Dans le dernier article de la série, vous découvrirez comment mémoriser et réviser votre code de la route avec la technique du ricochet : une nouvelle façon de réviser !

En attendant, j’aimerai que vous me disiez quel est le panneau le plus étrange que vous ayez jamais vu ? Un petit effort !

sing-post-cta-potion-de-vie

6 Commentaires

  • Bonjour Jean Yves

    Merci pour cette série d’article sur la mémoire et le code de la route. L’important, dans l’acte d’apprendre, c’est de mettre de l’intention, et je dois dire qu’ici il y en a.
    J’apprécie surtout l’association que tu proposes entre la manette des jeux vidéo et les panneaux routiers. Voila une association originale à laquelle je n’avais pas pensé personnellement.
    Les associations, voilà un autre secret d’une bonne mémorisation.

    Intention + Association = Mémorisation.
    Tes articles en sont un parfait exemple.
    Au plaisir de te lire à nouveau
    Pierre

  • Le code pour moi c’est simple, c’est de la révision. C’est comme au collège ou lycée, c’est de la révision. Alors oui pour s’aider, il y a de la légende avec les panneaux ( rouge, rond, triangle), qui aide beaucoup. Mais le gros du travail, c’est apprendre par coeur, bêtement. D’autant plus que le code est beaucoup visuel. C’est pour cela qui ne le sont pas ont beaucoup de mal à l’obtenir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.