Mémoire

Documentaire : Le cerveau, une affaire de sexes

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Je vous propose de découvrir la troisième et dernière série documentaires Arte : Voyage au centre du cerveau.

Ces documentaires passionnants vous plongent dans les mystères du cerveau !

Un petit rappel des autres séries que je vous ai déjà présentées :

Les surdoués de la mémoire : dans cette série, vous découvrirez les autistes de haut niveau et leurs facultés d’une mémoire exceptionnelle. Kim Peek est notamment de la partie !

Les surdoués de la créativité : dans cette série, vous découvrirez les prouesses de la créativité et l’excellent Stephen Wiltshire, qui peint Rome à partir de l’hélicoptère, au détail près, c’est très impressionnant !

 

Les cerveaux féminins et masculins

La troisième série de documentaires est donc consacrée aux différences entre les cerveaux féminins et masculins. Oui il y en a, et j’interdis quiquonque de prononcer le mot « sexisme » dans les commentaires sous peine de subir mon courroux 😉

Vous découvrirez notamment la fameuse Temple Grandin, autiste elle aussi, qui est capable de comprendre les émotions des animaux, mais pas celles des humains.

Vous découvrirez également l’histoire d’un homme emprisonné pour violence et dégradation qui subit un choc cérébral en prison et qui par la suite est devenu du jour au lendemain pacifiste et artiste (doué en plus !)

Je n’en dis pas plus, voyez ci-dessous :

 

Une affaire de sexes, partie 1

Une affaire de sexes, partie 2 :


Une affaire de sexes, partie 3 :

sing-post-cta-potion-de-vie

3 Commentaires

  • Une série de documentaire bien intéressant sur l’autisme, tellement intéressante que j’ai repoussé mon dessin animé du dimanche matin (one piece ^^).

    Le polyglotte est vraiment impressionnant (c’est un de mes rêves).

    Einstein, comme Mozart était a la limite de l’autisme, la limite entre génie et folie est bien mince.

    Toi qui est un cinéphile, tu connais peut être « As good as It gets », si je devais faire mon autocritique, je dirai que j’ai certaines ressemblance avec Nicholson, mais depuis mes 16 ans je lutte contre mon coté antisocial.

    Seneque devait lui aussi avoir un coté un peu autiste : « Rien ne nous est plus utile que de vivre tranquille, de parler peu avec les autres et beaucoup avec nous-mêmes »

    • Salut Jeff,

      Oui, ils font de chouettes documentaires, et ils ont tout à fait leur place sur la chaine Youtube de Potiondevie !
      Moi, celui qui m’a impressionné c’est vraiment Stephen Wiltshire dans le documentaire de la semaine dernière, vraiment abusé !

      Je vais essayer d’en proposer régulièrement sur des sujets différents aussi !
      C’est clair que les génies de l’époque passeraient pour de très gros autistes de nos jours.

      As good as it gets ? Tu as aussi TA place de restaurant réservée ? 😉

  • omg, faut que je me soigne ^^. Oui tout les mercredi midi, je mange a la même place, le même plat avec la même boisson. (Pour la réservation c’est un peu facile car le restaurant appartient a ma famille)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.