Concentration

7 stratégies quand on n’aime pas lire.

n'aime pas lire
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Que faire quand on n’aime pas lire ?

Si vous êtes comme moi, vous aimez l’idée de lire,

mais lorsqu’arrive le moment de s’asseoir,

 d’ouvrir le livre et de s’y mettre,

vous avez énormément de mal à rester concentré,

et vous n’appréciez pas vraiment.

Peut-être que vous vous êtes déjà dit :

oui, bon, peut-être que je ne suis pas quelqu’un qui lit.

Je suis plus quelqu’un qui a besoin d’apprendre par la pratique, etc.

Mais au plus profond de vous,

vous savez que vous manquez certaines des informations les plus instructives, ou les points de vues les plus profonds jamais écrits.

Alors comment les gens comme nous qui à la base ne sont pas des grands lecteurs

font pour lire beaucoup, retenir les informations, et en plus y prendre du plaisir ?

C’est ce que vous allez découvrir dans cet article

Salut tout le monde !

Comment faire quand on n’aime pas lire ?

Il y a quelques temps, j’avais déjà compilé des astuces pour lire plus,

Et si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous encourage vraiment à regarder également mes précédents conseils.

Là, on va aller plus loin.

Je vais vous présenter 7 stratégies très efficaces qui vont non seulement vous faire lire plus,

mais en plus vous donner le goût à la lecture (pratique quand on n’aime pas lire non ?).

Beaucoup plus que vous ne l’auriez pensé !

Stratégie 1 : Adoptez une meilleure attitude.

C’est la stratégie qui peut sembler la plus abstraite et pas vraiment concrète, mais c’est pourtant la plus importante.

Si vous vous définissez comme quelqu’un qui n’aime pas lire, alors vous êtes en train de vous créer des barrières mentales qui sont non seulement inutiles mais qui en plus ne feront qu’augmenter votre résistance au moment d’apprendre en général.

Votre meilleure stratégie consiste à vous définir plutôt comme quelqu’un qui cherche à mieux lire, ou à apprendre constamment.

Et de cette manière, chaque fois que vous êtes tenté entre la lecture et faire autre chose, vous pouvez vous posez la question : que ferait quelqu’un qui cherche à mieux lire ?

La plupart des  gens cherchent à changer leurs comportements sans changer qui ils veulent vraiment devenir.

Ce que je vous propose c’est exactement l’inverse : commencer par définir quel type de personne vous voudriez devenir, et ensuite de rendre vos comportements en corrélation.

Vous verrez qu’ainsi, non seulement les autres stratégies que vous allez découvrir plus faciles à adopter, mais en plus, vous vous sentirez mieux, plus en paix.

Stratégie 2 : Ne vous dispersez pas.

C’est très facile de se dire :

Ouais génial, je vais lire un livre par semaine, ou je vais lire 5 livres simultanément, parce qu’après tout il y a plein de choses qui m’intéressent.

Mais soyons honnête : il y a très peu de chances pour que vous teniez plus d’une semaine.

J’ai pu réaliser mon défi d’un livre par semaine, mais ce n’est que parce que j’ai appliqué les stratégies que je suis en train de vous partager.

Quant à lire sur plein de domaines différents, je vous déconseille de le faire : vous ne terminerez aucun livre et ce sera trop de nouvelles informations pour votre cerveau qui va vite saturer, même s’il peut trouver cela passionnant au début.

Donc quand on n’aime pas lire, L’astuce consiste au contraire à se donner un objectif de lecture tellement petit que cela en devient presque comique.

Je vous propose une page par jour.

Une page par jour, c’est environ 60 secondes. N’importe qui peut les trouver dans la journée.

C’est un objectif facile.

Mais attention !

Vous savez bien que c’est justement parce que c’est facile que vous allez avoir tendance à l’oublier, ou à ne pas le faire.

Et si vous y arrivez trop facilement et que vous voulez lire plus d’une page, ben c’est très bien, allez-y !

L’important est de lire cette page par jour. et de la retenir.

Et pour intégrer chez vous cette nouvelle habitude sans la zapper, vous allez utiliser la troisième stratégie.

Stratégie 3 : Empilez les habitudes.

Empiler une habitude, c’est quand vous associez une habitude que vous avez déjà à une habitude que vous souhaitez acquérir : en l’occurrence : lire votre page par jour.

Si votre habitude le matin c’est de boire un bon café, alors associez cette habitude avec la lecture.

Une façon simple de le faire est de mettre un livre que vous voulez lire juste à côté de votre machine à café.

Donc quand vous vous levez et que vous allez vous servir votre café, vous prenez également votre livre et vous lisez votre page.

Un autre exemple est d’empiler l’habitude que vous essayez d’acquérir juste après quelque chose que vous faites déjà.

Du style : Chaque matin, juste après ma douche, je lis ma page.

Attention pour que cela marche, le moment doit être précis et il doit s’agir d’une habitude quotidienne.

Lire juste après votre partie de jeu vidéo par exemple, cela fonctionne moins bien car vous risquez de terminer tard, et d’être trop fatigué.

Et si vous essayez de caser votre lecture juste après quelque chose que vous ne faites qu’une fois tous les 3 jours, alors vous abandonnerez vite.

Empiler vos habitudes, c’est une façon de rendre la lecture plus agréable, et dans certains cas, cela peut même renforcer le plaisir que vous éprouviez à effectuer l’habitude que vous aviez déjà.

Stratégie 4 quand on n’aime pas lire  : Prenez soin de votre environnement.

ON ne va pas se mentir : S’asseoir pour lire des mots écrits sur des pages, c’est loin d’être l’activité la plus divertissante dès les premières secondes.

Pour que votre lecture ne soit pas mise en compétition avec d’autres appareils, je vous recommande de mettre ceux-ci dans une autre pièce ou au moins de les rendre inaccessibles.

C’est un conseil que je donne souvent au niveau de la concentration et de la productivité, mais qui s’applique également à la lecture.

En plus, le fait de lire même une seule page et de ne pas être à fond dessus, vous n’allez rien retenir et vous ne prendrez aucun plaisir à lire, ce qui ne va pas aller en s’arrangeant.

Je vous recommande de vous trouver un coin lecture, c’est-à-dire un endroit chez vous qui ne sera dédié qu’à votre lecture.

Un endroit différent de votre siège de bureau ou de votre lit. De cette façon, vous changerez d’environnement sans bouger de chez vous et votre cerveau sera dans de meilleures dispositions pour lire.

Autre chose : dans la mesure du possible essayez de rendre cet endroit silencieux ou bien tâchez de lire à un moment de la journée plus calme.

On pense naturellement au soir, mais attention, car le soir on est souvent fatigué et on n’a pas envie de lire.

Essayez de lire à des moments où vous êtes disponibles, soit à la pause déjeuner, soit le matin tôt par exemple.

Stratégie 5 : essayez les livres audio.

Ecoutez un livre audio est une excellente façon d’absorber l’information d’un livre en faisant autre chose qui ne nécessite pas beaucoup d’attention 

L’une des choses que je préfère est de me mettre un livre audio pendant que je voyage par exemple.

C’est un peu comme écouter un bon podcast, mais en plus instructif, car c’est directement le contenu d’un livre que vous écoutez.

Vous pouvez écouter un livre audio pendant que vous faites du sport, le ménage, ou que vous attendez dans les transports en commun ou même tout simplement pendant que vous marchez.

Et certaines grandes enseignes proposent un système où vous pouvez emprunter un livre audio par mois si je me souviens bien.

Donc vous avez de quoi faire. Parce que les acheter à l’unité c’est un peu cher.

Si vous avez envie de lire un livre, lisez quelques commentaires, puis lancez-vous ou non. Ne traitez pas le livre comme l’achat d’une voiture. Vous perdrez beaucoup de temps et de plaisir à la lecture.

Stratégie 6 quand on n’aime pas lire : Lisez des choses qui vous intéressent

J’en avais déjà parlé dans une vidéo, mais là encore, c’est quelque chose que je suis obligé de répéter régulièrement.

Ne lisez pas des choses sur des domaines qui ne vous intéressent pas. Il ne sert à rien d’acheter des livres sur des sujets complexes que vous n’aimez pas même si l’auteur est cool.

Lisez des choses simples, mais motivantes.

Des biographies, des contes, des livres de développement personnel, mais évitez les ouvrages trop scientifiques au début ou les choses qui s’éternisent.

A ce propos, dans beaucoup de livres, surtout quand vous n’avez pas l’habitude de lire, je vous recommande de sauter les introductions si vous voyez qu’au bout de deux lignes vous vous ennuyez.

Souvent les auteurs profitent de ces moments pour raconter leur vie, et l’histoire du manuscrit, ce qui est génial en soi, mais quand vous n’avez pas l’habitude de lire, cela a l’effet inverse : cela vous ennuie avant même que vous commenciez.

Et c’est souvent les auteurs américains qui font cela. Sautez les parties de témoignages et autres remerciements, vous y reviendrez dessus plus tard, allez directement au contenu.

Stratégie 7 : ne spoilez pas le livre avant de le commencer

Maintenant, la tendance c’est d’entendre parler de quelque chose, comme un livre et d’en voir beaucoup de commentaires et de contenu sur le net avant de l’acheter.

Si c’est utile pour vous faire une idée sur la qualité de l’ouvrage, aller trop loin dans cette démarche peut vous démotiver à lire le livre qui vous inspirait et peut même vous donner le sentiment de connaitre le contenu sans l’avoir lu.

Ce qui est une erreur et vous fait tomber dans le piège bien connu des étudiants : l’illusion d’apprentissage.

Toutes ces stratégies m’ont permis de lire un livre par semaine pendant plus d’un an et grâce à elles je continue d’apprendre tous les jours, de devenir plus intelligent, et rien que d’y penser, je me sens bien.

sing-post-cta-potion-de-vie

2 Commentaires

  • bonsoir monsieur Yves. Moi aussi je suis une grande lectrice .Les gens me demande même souvent ce que je peut trouver d’intéressant à être assise pour lire des phrases. D’autres me demandent comment faire pour lire plus. L’un des conseils que je donne le plus souvent est d’essayer de lire ce qui suscite vraiment leur curiosité. J’ai constaté que lorsqu’une personne veut lire, elle commence par de gros pavés ou des best seller.
    Pour moi c’est la pire des solution. Je suis extrêmement curieuse de nature et lire sur un sujet qui me passionne me donne une sorte d’orgasme mental. En supposant que c’est ce qui se passe lorsque quelqu’un veut satisfaire sa curiosité, c’est la meilleure solution pour un non lecteur.
    Pour les autres astuces, tout est nickel, commencer tout d’abord par quelques page par jour. Par ailleurs, j’ai essayé votre technique d’intercaler les habitudes, et je dois dire qu’elle est plutôt puissante. Plus besoin d’un nouveau signal, ni de plus de temps, ni d’une nouvelle récompense.
    Bref, j’ai mon petit cousin qui est hyper actif et sa maitresse lui a conseillé de lire. Je lui est acheté toute sorte des livres de super héro avec image . Mais, même en respectant vos conseils, impossible de lui faire lire la moitié d’un livre. Que me conseillez vous? Je suis à cours d’idée
    Si je continus à écrire , je vais commencé à parler du sujet de mon dernier livre( six thinking hats) .Je voulais aussi vous remerciez pour les vidéos que vous faites. Ici je suis la seule à lire et on me regarde parfois comme un extraterrestre ( j’ai même pensé plusieurs fois à décrocher la lecture), mais grâce à votre chaines, ma relation avec les livres est devenu plus fusionnel. Le regard des autres, je m’en fous

    • Mes encouragements madame TIAM j’apprécie votre sens de l’organisation et surtout en vous l’art d’être en parfaite harmonie avec ce que vous aimez ou encore ce qui vous passionne. Un petit conseil ne laissez personne vous faire croire que votre passion est une sorte de vice car votre raison ne saurait être la leurs . Cette planète compte environ 11.000.000.000 d’habitants et chacun est unique au sens comportementale du terme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.