Confiance en soi

Anatomie de l’amour

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Cet article est ma contribution  dans le cadre du Festival « La croisée des Blogs » organisé cette fois-ci par Elisandre du blog Le Royaume amoureux .  Il s’agit de la 43e édition du festival qui regroupe différents articles de qualité venus des quatre coins de la blogosphère ! Ce mois-ci, le thème est »L’amour, une source de dépassement de soi« . (Cliquez sur la bannière pour accéder au site de la croisée des blogs.)

 

Idée reçue : On sort avec des gens qui nous tirent vers le haut

La réalité : On sort avec des gens avec un niveau d’estime de soi comparable au nôtre.

 

Aujourd’hui un article un peu spécial puisqu’on va certes parler d’amour et de dépassement, mais également de carburant et de vampire !

Amour, sexe, héroïsme, pétrole et science fiction. C’est bon, je peux balancer mon scénario à Hollywood !

 

Anatomie de l’amour

 

Pour cet article, je vais vous demander de considérer l’être humain comme un réservoir d’essence géant. Je sais, ce n’est pas glamour, mais le mieux est que je vous montre une illustration ci-dessous avec la représentation d’une personne sous forme de sphère.

 

 

Sans confiance et sans sensation de plénitude et de bien-être, l’être humain ne peut conserver les puissantes énergies que sont l’émotion positive, le désir, ses idées géniales et sa sensation de liberté.

 

Si vous manquez de confiance en vous, il va vous être difficile d’aimer qui vous êtes (vous perdez de l’émotion positive pour vous-même). Vous agirez moins (par peur de l’échec ou du regard des autres), vous perdrez donc également de la liberté, et vos idées seront teintées de noir et de pessimisme (vous perdez votre énergie créative et la possibilité d’avoir un esprit ouvert qui carbure).

 

Si en revanche vous n’avez aucun problème de confiance et de bien-être que vous vous sentez bien, votre réservoir gardera toutes vos énergies sans fuite ! Ces énergies sont des trésors. La somme des trois forme le carburant de l’amour.

 

Avez-vous déjà remarqué ce gars ou cette fille qui semble avoir 250 amis et dès que vous êtes en sa présence, vous vous sentez bien ? La personne qui apporte bonne humeur et dynamisme au groupe et pour qui les gens aiment rendre service ? Il y a de bonnes chances pour que cette personne ait un très haut niveau d’émotion positive (l’énergie que j’ai dessiné en rose)

 

Avez-vous déjà remarqué également ce gars qui est une vraie encyclopédie ou cette fille qui a toujours les bonnes idées au bon moment ? Ces gens qui semblent toujours prendre les bonnes décisions et qui occupent de bonnes places généralement bien rémunérées ? Vous pouvez parier que leur énergie en bleu (l’intellect, les idées) est au top !

 

Et cet homme ou cette femme qui semble totalement libre ? Rien ne l’affecte, il ou elle est indépendant(e) et aime voyager, parcourir le monde et les cultures, aime travailler à sa façon, sans contrainte ni chef. Véritable entrepreneur(se), ces personnes choisissent leur vie. L’énergie verte est au top. (la liberté)

Ces trois énergies sont recherchées. Lorsque vous les partagez avec une autre personne que vous estimez, vous obtenez l’amour mutuel durable.

Pourquoi il faut impérativement les trois ?

 

Les combinaisons d’énergie échangées entre deux personnes ne donnent pas forcément l’amour attendu, mais d’autres types de relations. Regardez cela de plus prêt :

 

  • Energie Emotionnelle + Energie Emotionnelle (sans autre énergie échangée) = Désir.

Il s’agit là du « coup de foudre » ou de l’amour sans lendemain. Deux personnes qui n’échangent que cette énergie créent le désir.

 

  • Intellect + Intellect (sans autre énergie échangée) = entente

Deux énergies purement intellectuelles échangées sans rien d’autre donnent une entente basée sur une même vision du monde. Des divergences peuvent avoir lieu, mais les deux personnes regardent « dans la même direction ». C’est une relation de but commun dénuée d’affection, comme les partenaires d’affaires.

 

  • Liberté + Liberté (sans aucune autre énergie échangée) = engagement

Deux personnes qui échangent le même niveau de liberté obtiennent l’engagement réciproque, dans lequel les deux personnes obtiennent plus de possibilités (et donc de liberté) en s’alliant qu’en restant seul. Le partenariat durable. Un contrat de travail n’est pas un échange de liberté. Vous vendez votre liberté, c’est différend. Vous devez moins libre, votre patron devient plus libre.

 

  • Energie Emotionnelle + Intellect (sans liberté) = Amitié sexuelle ou relation maitresse/amant ou relation court terme.

Vous avez ici la base d’une bonne relation, mais dans lequel il manque l’échange de liberté pour créer l’engagement. Même vision du monde, du désir, mais pas d’envie (ou de possibilité) d’engagement. Les amours de vacances sont également un bon exemple d’un couple qui manque de possibilité ou d’envie d’engagement.

 

  • Energie Emotionnelle + Liberté (sans intellect) = On a rompu parce qu’on était trop différents !

Désir et volonté d’engagement, mais le problème c’est qu’il existe de très grosses divergences d’opinion sur le monde en général, et plus particulièrement la triade qui tue l’amour (argent/religion/politique). L’amour ne peut pas subsister longtemps à moins que l’un ne sacrifie une partie de ce qu’il est (ses idées, ses croyances etc.). On entre alors dans une relation de sacrifice.

 

  • Intellect + Liberté = Amitié

Pas de désir entre les deux parties, mais une volonté de durabilité et une vision du monde cohérente et partagée. C’est de l’amitié naissante.

Pourquoi l’amour donne des ailes ?

 

Là encore, un petit dessin vaut mieux qu’un long discours !

 

J’ai pris l’exemple de Damien et Mathilde qui se rencontrent et qui commencent par bien s’entendre (intellect), puis éprouvent de la sympathie (énergie émotionnelle grandissante) puis du désir (énergie émotionnelle au top) puis enfin décident de rester ensemble (liberté).

Une histoire très classique.

 

Damien et Mathilde viennent de mettre en commun leurs énergies respectives. Damien en a maintenant deux fois plus (deux fois plus de pêche, d’énergie positive, d’envie) deux fois plus d’idées et de projets (envie de soulever des montagnes pour Mathilde) et envie de fonder quelque chose de durable et de fort (ce que Mathilde trouve d’ailleurs fort appréciable).

 

Mathilde est dans la même situation. Deux fois plus d’amour. La vie est belle et rose. Elle se lance dans plein d’activités et reconsidère pas mal de ses préjugés sur la vie. En plus son homme a plein d’ambition, ce qui la motive à fond. La volonté de s’engager de Damien est également un gage de fiabilité. Enfin un mec avec qui elle va pouvoir bâtir quelque chose !

 

Le dépassement de soi provient en fait de cette mise en commun des énergies et générateur d’une force qu’une personne seule aura du mal à égaler.

 

Attention aux vampires

 

Mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e)

Ca vous rappelle quelque chose ? 

Mal accompagné, ca veut dire être accompagné par un(e) vampire.

 

Un petit schéma vaut mieux qu’un long discours ? Ok j’ai compris, je vous refait partager mes talents d’artiste…

 

 

 

Quand l’une des deux personnes possède tellement de trous dans son réservoir qu’elle ne possède plus d’énergie à elle, elle se transforme en vampire social.

Imaginez que vous soyez en pleine forme et que vous rencontriez cette personne qui vous plait. Et que vous vouliez créer quelque chose de sérieux avec. Vous mettez vos énergies en commun, comme vu plus haut et vous vous rendez compte jour après jour que quelque chose ne va pas et que le conte de fées se transforme en cauchemar.


L’énergie fuit. La votre ! parce que la sienne de toute façon était quasiment inexistante ! Elle est comme aspirée par le manque d’estime de cette autre personne.

 

Petit à petit vous vous videz. Vous avez mis en commun vos ressources avec la mauvaise personne.

Vous donnez votre bonne humeur, vous n’avez que plaintes et jérémiades en retour.

Vous donnez votre temps, et votre vision du monde se pervertie et se teinte de pessimisme en retour.

Vous vous engagez avec une personne pour qui ce n’est jamais suffisant et qui passe son temps à jalouser vos relations.

 

Lorsque cette histoire sera terminée, (et elle se terminera, croyez en ma modeste expérience !) vous récupérerez votre réservoir non seulement vidé, mais plein de trous à réparer.

Donc « attention aux vampires » sera mon conseil final. Sur ce, bonne découverte de l’autre ! <3

 

 

Alors ? Avez-vous déjà vécu avec un(e) vampire ? Avez-vous rencontré la personne de votre vie pour qui vous avez envie de vous dépasser chaque jour ? Etes vous heureux(se) ? Dois-je me spécialiser dans paint et continuer de faire des schémas ? Venez commenter vos impressions !

 

sing-post-cta-potion-de-vie

28 Commentaires

  • Salut Jean yves,
    article très instructif ( comme tous tes articles d’ailleurs),tu as l’art de simplifier les choses. Fais encore plus de schéma, c’est visuel donc c’est plus simple de comprendre (en tout cas pour moi)
    Dung.

  • Bonjour Jean-Yves,
    Bravo pour ce blog que je découvre avec beaucoup d’intérêt depuis quelques temps. J’apprécie particulièrement la clarté des textes et les touches d’humour, un régal 🙂

    Très intéressants les mélanges d’énergie avec leurs résultats, c’est tout à fait ça. Et les schémas sont très clairs.

    J’ai passé 9 ans en couple avec une vampire affective et je me retrouve complètement dans la description des « trous » énergétiques à réparer. On se sent vidé, détruit. Même dans mes relations amicales, j’ai souvent eu tendance à me laisser manipuler et tirer vers le bas.

    J’ai enfin compris ce mécanisme et j’ai fait un grand ménage dans mes relations, même si ce n’est pas facile de retrouver la confiance en soi dans la solitude.

    Malgré tout, c’est clair qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné. Parfois il faut faire le vide pour se reconstruire sur de bonnes bases, et garder confiance dans la vie même pendant les mauvaises périodes. Après le creux de la vague, on repart plus fort qu’avant 🙂

    • Salut Sandro et merci pour ton commentaire 🙂

      J’ai les mêmes « blessures de guerre » que toi en tout cas, et j’ai du également repartir de zéro et retrouver la confiance.
      C’est un chemin long et difficile qui effraie bon nombre de gens. Peu acceptent d’y faire face et cumulent les aventures d’un soir juste pour ne pas se retrouver seul avec soi-même !

      Pourtant, une fois ce chemin accepté, affronté et réparé, c’est à ce moment que l’on est vraiment prêt(e) à réparer les trous pour de bon.

  • Tout à fait logique, ta visions des choses devrait ravir et contenter les sceptiques!Simple à comprendre et vrai!haha! J’aime bien cette vision!!:)
    marina

  • Bonjour Jean-Yves,
    J’avoue que le titre de ton article m’a intrigué mais j’ai compris en le lisant le lien avec la question posée. C’est bien vu et les explications sont limpides.

  • Bonsoir Jean-Yves,

    J’adore tes talents d’artistes, on comprends tout de suite de quoi il s’agit !

    Mon avis est que pour être bien à deux, il faut déjà être bien tout seul. Ça me parait être la base.

    Sinon je confirme, les vampires c’est horrible mais je suis d’ailleurs très bon à les reconnaître maintenant 😉

    Ouf !

  • Décidément JY est capable d’écrire sur tous les sujets, et tombe juste.

    C’est une théorie sociale élaborée par tes soins ou adaptée de ‘ravaux de sociologie existants ?

  • Excellente description de l’amour. Tu as raison JY,, j’ai vécu avec un vampire pendant 6 ans et les trous laissés par cette relation ont été long a réparer.

    Depuis trois ans j’ai trouvé mon âme soeur, et mes énergies ont explosées. Nous sommes un boost l’un pour l’autre et cela redonne confiance à la fois en soi mais aussi dans l’autre.

    • Salut Jeff, pareil, vécu avec un vampire pendant longtemps, mais au moins, comme toi, j’ai pris cela comme une leçon qui m’a permis de rencontrer la bonne personne 🙂

      C’est la grande classe cette sensation d’être capable de se transcender et de se booster mutuellement !
      Quand les deux réservoirs d’énergies sans trous s’unissent, tu doubles littéralement ton potentiel de vie !

    • D’ailleurs j’aurai du l’appeler comme cela l’article, c’aurait été plus accrocheur, plus drôle ! Anatomie de l’amour, ca fait trop « scientifique », ca peut refroidir certaines personnes de lire mon charabia…

      Je m’en fous, grâce à vos retours je me sens comme un artiste de paint à présent, et ca, ca vaut tous les titres du monde !
      merci Rémi !

  • Bonjour jean-Yves
    C’est incroyable comme sur un même sujet de croisée on part sur des chemins totalement différents.
    Je confirme tes talents pour les petits schémas qui font qu’on comprend tout.
    J’espère que ceux qui n’ont pas encore rencontré de vampires sociaux seront éclairés a temps de ce qui les guette…

  • Bonjour,

    J’ai particulièrement apprécié le « liberté+liberté = engagement » présenté de cette façon.

    Peu de gens l’ont compris encore, que ce soit sur le plan amoureux ou autre.

    Bonne continuation dans votre démarche

    Emmanuelle

  • Je te conseille Gimp. C’est comme photoshop et en plus c’est open source.

    Et comme d’habitude avec l’open source, tu trouveras plein de tuto sur son utilisation.

    ps : c’est bien d’ailleurs ça me donne une idée d’article ^^

  • Bravo pour ton article Jean Yves…
    Je me rends compte, en le lisant, que j’ai une tendance vampirisante, sans faire exprès. Le lire comme ça me pousse à continuer à avancer sur mon chemin du changement.
    Continue à nous pondre des oeufs d’or comme ça!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.