Mémoire

Mon retour sur la conférence mémoire de Michel Cymes

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

C’est mon premier article depuis la nouvelle version de Potion de Vie, je me sens ému. Il y a tout un tas de nouveaux boutons, c’est comme essayer une nouvelle voiture.

Bref.

Je vous en parlais dans le 200e article du blog, jeudi dernier c’était la grande conférence-débat sur la mémoire à Saint-Etienne, animée par le célèbre médecin présentateur : Michel Cymès.

Michel Cymès, c’est lui :

Il présente le magazine de la santé sur France 5 et je suis sûr que vous avez déjà vu ou entendu son humour caractéristique :

[youtube id= »MiwzHsa3ck4 » width= »600″ height= »350″]

 

Perso, je suis fan !

Refoulés à l’entrée 

Le rendez-vous était donc pris pour jeudi au centre des congrès de Saint-Etienne. Entrée libre à partir de 20h. C’était du moins ce qui était marqué sur le papier. J’arrive sur place à 19h15, et déjà une file d’attente plutôt conséquente s’était massée à l’entrée. Je me dis que c’est plutôt rassurant de voir que le sujet de la mémoire intéresse autant les gens.

Mais bien vite mon inquiétude monte quand je vois que pas mal de gens disposent d’invitations spéciales, et donc, grillent la file d’attente. Il est 19h30, je me retourne je ne vois pas la fin de la file d’attente. Je doute que l’on puisse tous rentrer, même si l’amphi contient 400 places en théorie.

Ces invitations spéciales, ca me donne des ulcères à chaque fois (sauf qu’en bénéficie bien sûr, où là je fais mon kéké !).

On commence à rentrer et là le videur stoppe la file d’attente. Il y a un couple devant moi c’est tout. Je suis aux portes de la conférence et je commence à me dire que ca va être mort.

Mais en fait non, ils laissent rentrer quelques personnes de plus. Ca passe pour moi, ca casse pour de nombreuses spectateurs, refoulés à l’entrée.

 

Alors, c’était bien ?

Beaucoup d’étudiants, de personnes âgées et de professionnels de la santé dans la salle. Et un mnémoniste qui bosse dans une bibliothèque accessoirement.

Je me retrouve à côté de deux infirmières très sympas. On sympathise et on attend le début. Michel Cymès arrive. Il est chaleureusement applaudit, puis il décrit comment va se passer la soirée. Le neurologue Bernard Laurent et la gériatre Chantal Girtanner seront les spécialistes qui animeront les points techniques sur la mémoire, son fonctionnement et qui répondront aux questions des spectateurs.

Ca tombe bien, j’en ai une que je garde sous le coude.

 

La conférence commence. Je vous le dit tout de suite, Michel Cymès est dans la vie comme il est à la télé : un humour pince sans rire qui fait mouche à chaque fois, beaucoup de répartie, sincère, et très humain. Si les gens pouvaient assister à cette conférence gratuitement, c’est grâce à lui, et en plus les gens qui n’avaient pas de voiture pouvaient avoir des tickets de bus gratuits pour rentrer.

Plutôt sympa !

 

Vous me connaissez, j’ai mémorisé l’ordre du jour de la conférence, (j’ai utilisé cette simple technique) le voici ci-dessous :

  • Fonctionnement de la mémoire
  • Les troubles de la mémoire, les amnésies, la dégénérescence cérébrale 
  • Les neurones, les synapses
  • Alzheimer, bien sûr
  • L’hygiène du cerveau
  • Comment faire lorsque votre mémoire vous inquiète ?
  • Questions/débats

 

Bernard Laurent, le neurologue compare le cerveau non pas à un ordinateur mais à un bibliothécaire. C’est très bien vu ! J’aime beaucoup cette métaphore, plus juste que le « cerveau-ordinateur » en fait.

Le sujet est très technique. Je vois des étudiants en médecine qui prennent beaucoup de notes. Je n’en éprouve pas le besoin car à force d’étudier le sujet, je connaissais déjà tout cela. Grâce à Michel Cymès, les gens ne décrochent jamais, car il a le pouvoir de rendre les choses complexes simples. Tout le monde peut suivre facilement. C’est ce que j’appelle l’élégance et c’est indispensable dans les sujets techniques si vous ne voulez pas passer pour un guignol.

Si je détaillais chaque point abordé, j’en aurai pour des heures. En fait il y aurait de quoi faire une série d’articles sur chacun des thèmes abordés dans cette conférence passionnante.

 

J’ai posé ma question à Michel Cymès…

Vous savez ce moment de « questions à la fin » où personne n’ose parler ? Et bien là c’était pas le cas. Les gens sont très soucieux de leur mémoire. Et ils sont très soucieux du développement de la maladie d’Alzheimer[highlight color= »eg. yellow, black »]220 000 nouveaux cas chaque année en France[/highlight].

Ca se comprend.

Vient mon tour de parler dans le micro, devant 400 personnes (c’est tellement stressant que je ne me souviens même plus de la question qui a été posée juste avant la mienne)

« Salut, je m’appelle Jean-Yves… »

Je pose la question suivante :

« Avec l’avènement des nouvelles technologies, d’internet et des mémoires externalisées, n’y a t-il pas un risque de dégénérescence de notre mémoire à long terme à force de les utiliser sans prendre la peine de réfléchir ? »

 

Je connaissais déjà la réponse puisque je vous saoule avec cela depuis le début de Potion de Vie. Mais ca fait du bien quand un neurologue vous le confirme !

Je sais pas. J’avais juste envie de prendre le micro. 

Plus tard, une autre personne pose une question au sujet du fonctionnement de la mémoire. Bernard Laurent, le neurologue spécialiste de la mémoire soutient que la mémoire a ses limites et qu’il est par exemple impossible de mémoriser une liste de 10 mots comme cela.

« Objection votre honneur ! »

 

C’est peut-être là que j’aurai dû intervenir ! J’aurai dû reprendre le micro, débouler sur scène, lui demander ses 10 mots, et faire la démonstration devant tout le monde que si c’est possible NONMEHO !

Si un jour vous êtes dans ma situation, sachez que c’est assez facile de le faire en fait, vous utilisez cette technique.

 

Une belle surprise pour vous

Le lendemain, j’écris aux organisateurs de la conférence en m’adressant à eux comme si c’était Michel Cymès. Je le félicite de la qualité de la conférence, et demande sans trop y croire s’il serait intéressé par une interview.

Le lendemain, je reçois un mail  directement de Michel Cymès me disant que ce serait avec plaisir.

Donc voilà c’est fait : je vais interviewer Michel Cymès sur Skype dans les semaines à venir. Et c’est plutôt très cool !

Comme je n’ai encore préparé aucune question, je peux encore en inclure venant de vous !

[highlight color= »eg. yellow, black »]Quelle question aimeriez-vous lui poser ?[/highlight]

sing-post-cta-potion-de-vie

13 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.