Mémoire

Déjà vu et point blanc

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Parmi les phénomènes reliés à la mémoire, il en est un qui est très connu : c’est le « déjà-vu ». Cette sensation d’avoir déjà vécu la scène que nous sommes en train de vivre. Cela vous est familier ? 

Cette question reste un mystère pour la science. Comment se fait-il que nous soyons persuadé d’avoir déjà vécu quelque chose au moment où nous vivons un moment.

En plus, cela arrive pour des moments pas vraiment importants. Par exemple pour ma part, c’est arrivé….. pour un verre de jus d’orange !

Il y a quand même plus « mystique » comme moment pour avoir un déjà vu.

Plusieurs explications se disputent la vérité. Ensuite je vous parlerait d’un autre phénomène très marrant.

 Freud et la psychanalyse Selon le père de la psychanalyse, le « déjà vu » est en fait une sorte de « déjà rêvé ». Quelque chose d’inconscient qui devient conscient l’espace d’un instant. Autant dire tout de suite que ce serait quelque chose relié à des fantasmes. Dans l’exemple de mon jus d’orange, j’ai vraiment du mal à faire le lien.

   Les vies antérieures

Selon les rites et certaines croyances, les sensations de déjà vu ne seraient en fait qu’une répétition d’une vie antérieure qui ferait comme un écho lorsque nous revivons une scène qu’on a l’impression d’avoir déjà vécu. Bien que « confortable », là encore, j’ai du mal à y croire.  

 Le défaut momentané du cerveau

Nous avons l’impression que cet évènement s’est déjà passé, tout simplement…. parce qu’il s’est déjà passé ! Il y a une demi seconde ! C’est l’explication qui me convainc le plus. Lorsque l’on vit des choses au quotidien, la mémoire l’estampille dans la catégorie « souvenir ».

L’explication serait donc que notre mémoire « oublie » de sortir son tampon et de ranger cela dans la catégorie souvenir, ce qui fait que l’on en prend très vite conscience et que l’on a l’impression de revivre une deuxième fois le passé.  

Et vous, c’est quoi votre explication ?

  Maintenant, je vais vous parler d’un phénomène pas très connu mais assez hallucinant, qui a lui aussi rapport avec la mémoire : ce que j’appelle le « point blanc ». Pour l’illustrer je vous propose cette vidéo (je vous préviens, vous allez être surpris !)

 

Elle est en anglais, mais ce n’est pas trop gênant pour comprendre la fin 🙂

C’est ce que j’appelle le « point blanc ». Vous voyez, sans voir.

Je vous en avais déjà un peu parlé dans l’article sur le développement durable de l’esprit avec une autre vidéo.  

Imaginez que vous soyez dans une salle remplie de personne. Vous présentez un projet. Si vous fermez les yeux, vous aurez quand même le souvenir de la salle avec les gens qui vous regardent.

Mais par contre, si pendant la seconde où vous fermez les yeux tous les gens échangeaient de place magiquement, vous ne vous en rendriez pas compte lorsque vous les rouvrirez ! Ce phénomène est très utilisé par les pickpockets où les diversions d’attentions sont multiples.

On pourrait appeler cela également l’effet tunnel où notre attention est tellement focus sur quelque chose, que tout le reste devient invisible. Lorsque vous mémorisez, il est important d’avoir une bonne attention et pas seulement une attention concentrée sur un seul élément.

 

Avez-vous déjà remarqué des choses seulement maintenant alors qu’elles ont toujours été là en fait ? Cela va de la présence d’une maison dans le décor à un extincteur sous le bureau, une plante qui a disparu, la couleur particulière d’un immeuble etc.  

Parfois, c’est à se demander comment on fait pour évoluer dans ce monde sans un chien d’aveugle pour nous guider !  

Un autre effet qui trouble l’attention est l’effet autopilotage. Avez-vous déjà pris votre voiture pour faire un trajet que vous faites souvent. Vous prenez votre voiture, vous conduisez, mais pour une raison inconnue, vous vous souvenez que du début et de la fin du parcours. Vous arrivez et vous vous demandez presque comment vous êtes déjà à la fin de votre parcours.

C’est comme si le parcours lui-même avait été effacé par la mémoire !   Ces troubles de l’attention et de la mémoire continueront de nous arriver.

Pour l’instant, la seule formule que j’ai trouvé pour atténuer un peu ces effets est de se recentrer sur le moment présent en se concentrant sur nos 5 sens dès que l’on sent son esprit partir.   Et vous, vous avez des problèmes de mémoire ? N’allez pas poster sur doctissimo, on peut en parler ici ! 🙂

sing-post-cta-potion-de-vie

6 Commentaires

  • Ce qui est assez étrange pour ma part, c’est que j’ai pris l’habitude de vivre avec, dans le sens où, par exemple lorsque toi tu essais de te « recentrer » avec les 5 sens, moi je fais l’inverse, je laisse encore plus aller.

    J’essai de vivre constamment avec cette mémoire, je ne sais pas trop comment expliquer. Je ne sais pas non plus où ça va mener.

    Concernant les « déjà vu », j’en ai déjà eu beaucoup. Parfois, c’est un déjà vu qui mène à quelque chose de désagréable, ça peut être une dispute ou un accident. Alors j’essai de faire l’inverse de ce que j’avais déjà vu, « au cas où ». 😉

    Pour le coup, la mémoire a vraiment des côtés bizarres. Tu ne t’es jamais demandé si ces « déjà vu » pouvaient être une sorte d’analyse du futur par notre cerveau?

    Bonne journée 😀 Merci pour cet article

    • Non j’y avais jamais pensé, mais maintenant que tu le dis, ca ne me parait pas non plus complètement exotique. Notre cerveau passe son temps à anticiper le futur, à planifier le déroulement des séquences etc.
      Les déjà vu pourraient être déclenchés lorsque ces pensées planificatrices coincident avec le moment que l’on vit.

      Tu laisses ton esprit voguer. J’avoue que je le fais aussi, surtout dans les rêves lucides où tu es conscient que tu es en train de rêver donc tu arranges l’histoire comme tu veux 😀

      Ca me donne une idée d’article, tiens 🙂
      Merci !

  • La sensation de « déjà vu » me laisse toujours pensif. Pour ma part, j’ai l’impression que ce sont effectivement des actes déjà vécus auparavant. Pas forcément dans une vie antérieure ou il y a une demi seconde. Mais avant, quelques semaines, mois.
    Dans la cas du jus d’orange, ca peut être possible :o)

    > Je découvre ton blog, très intéressant!

  • J’ai souvent le premier effet. J’avais lu que c’était parce que notre cerveau stockait directement dans notre mémoire à long termes sans même passer par le cours termes. C’est possible?

    Perso quand j’ai ce genre d’effet, c’est aussi pour des choses dont je suis sûr avoir réver. Exemple: Je rêve d’une situation, et quelques mois ou quelques années, après je la vis. Et je me dis: mais j’ai déjà rêvé de ça 🙂

    Mais bon… Toujours pas de numéro de lotto 🙁

    Par contre pour l’auto pilote j’ai ça super souvent… Mais est ce que c’est réellement négatif?

    Amicalement

    Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.