Mémoire

[vidéo] Comment j’ai mémorisé tout le métro de Paris

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Bonjour à toutes et à tous. Aujourd’hui c’est le grand jour. Vous allez une fois de plus découvrir une vidéo défi sur la mémorisation. C’est avec un grand plaisir (et pas mal de stress aussi) que je vous la présente aujourd’hui.

Petit rappel des évènements en ce qui concerne les défis pour celles et ceux qui nous rejoignent en cours de route.

Le premier défi a été de mémoriser tous les pays et capitales du monde.

Ensuite est venu le temps des vidéos. Pour le deuxième défi, j’ai voulu mémoriser un jeu de 52 cartes en moins de 2 minutes 30 (comme Patrick Jane dans la série mentalist)

Puis, l’automne est arrivé, et j’ai voulu tester la mémorisation des chiffres, alors je me suis lancé le défi de mémoriser les 1000 premières décimales de PI. Défi réalisé.

Après PI, j’avais envie d’utiliser une technique pouvant permettre de mémoriser les plans. Le métro de Paris avec ses 301 stations différentes et ses 16 lignes était le test parfait.

 

Même si l’intitulé du défi est « mémoriser le métro de Paris« , le but était de créer une technique simple et efficace pouvant permettre de mémoriser des plans, des cartes et bien sur des réseaux de métro/bus etc.

Cette technique que j’ai baptisé la technique LOST (en hommage à la série du même nom), je vous la présenterai en exclusivité dans l’article de vendredi, où vous aurez le droit à une autre vidéo !

Le métro de Paris

  Ce défi m’a pris un peu plus d’un mois et demi, ce qui est plutôt long. Il y a deux raisons à cela

:

          1. Un emploi du temps assez chargé
        • 2- La mise en place d’une technique différente de celle que j’utilise habituellement, mais facile à enseigner.

 

          Le problème a été de savoir comment j’allais filmer ce défi. Restituer l’intégralité du métro parisien de tête prend plus d’une heure. Filmer en accéléré n’était pas très intéressant, alors j’ai préféré procéder à la restitution de 6 lignes, dont 3 choisies aléatoirement. Pour ce défi et pour corser la chose, j’ai crée UN SEUL plan et procédé à UNE SEULE prise. Un seul essai. Pas de coupure. En direct quoi. Un peu d’hésitation sur une station, mais je me suis même permis de corriger une erreur dans le plan (et non de mémorisation !) à la fin de la vidéo.

La vidéo est assez longue (20 minutes) , mais au moins elle est en temps réel, vous m’entendrez restituer en temps réel également.

Assez de blabla, voici la vidéo disponible ci-dessous :  

Vidéo : mémoriser le métro de Paris    

Ci-dessous, vous verrez des photos de la restitution (cliquez pour agrandir). Désolé pour la qualité, ce n’est pas extrêmement lisible, parce que j’ai une sale écriture et peu de place, mais encore une fois, je les récite de vive voix dans la vidéo, donc ce n’est pas trop gênant.                              

Si vous avez envie de vérifier, voici le lien direct des stations que j’ai restitué :   Plan des lignes officiel 

Dans le prochain article, vous découvrirez la vidéo tutoriel gratuite de 10 minutes sur comment mémoriser les plans de métro, des rues et des bus et des villes.

Une sorte de cadeau de Noël en retard 🙂

 

Voir : Le tutoriel de la technique

 

sing-post-cta-potion-de-vie

18 Commentaires

  • Bravo ;D

    Et vivement la deuxième partie de la vidéo..

    Sinon, pourquoi ce changement de chemise? 😉
    + Haha la musique de prison break^^

    Encore félicitations !

    • Merci Nico !

      La présentation a été tournée la veille, d’où le changement de chemise 😉

      Merci pour Prison Break. Dire que je me suis fait ch*** à créer un cygne en origami que j’ai oublié d’intégrer, c’est laid !

  • Wouaouwww …. les métros bruxellois, c’est quand même une fois plus facile lol lol lol
    Blague à part, je constate que ma mémoire et ma faculté d’apprentissage ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 50 ans à l’université !!! Il est plus que temps de les exercer !!!
    Personnellement, je préfère m’exercer dans des domaines qui me sont utiles, comme une formation en ornithologie (l’année passée) ou en marketing !!.
    Ceci dit, merci pour cette vidéo intéressante.
    Jacques (Bruxelles)

    • Salut Jacques et merci pour votre commentaire !

      Peut-être que la vidéo de vendredi vous sera plus intéressante d’un point de vue technique ! Avec les différents défis que j’ai tourné en vidéo, j’ai voulu toucher tout type de mémorisation de données.

      A très bientôt,
      JY

  • Bonjour, Jean Yves
    Ma remarque ne visait pas les techniques que tu proposes, (d’où les « lol ») mais simplement le sujet (le métro parisien) qui ne me concerne vraiment pas. Ceci dit, c’est applicable à d’autres « métros » !!! J’attends la prochaine vidéo !!
    Jacques (Bruxelles)

    • T’inquiètes pas, j’avais bien compris le sens de ta remarque 😉

      Prochaine vidéo demain, c’est comme un tutoriel, et pas de doutes, tu pourras bien l’appliquer à n’importe quel métro de la radieuse Belgique 😉

  • Encore un nouveau défi de réalisé ? Décidément, plus rien ne t’arrêtes 😉

    Je regarderai la méthode que t’utilise demain, histoire de faire monter le suspens 😛

  • Moi je suis bluffé à chaque fois…
    Non seulement jean-Yves mémorise…et explique les techniques…

    Mais enplus il nous prouve que c’est à la portée de chacun qui voudrait avoir le courage de l’imiter…
    Je dis encore une fois bravo! (hein jacques)
    …c’est pas pour me moquer…je suis belge aussi!

  • Bonsoir,

    Je m’appelle Sovanna SEK, ingénieur BTP dans la vie professionnelle. En dehors, je suis un passionné d’investissement financier et auteur du blog GenY Finances. D’ailleurs, je profite pour faire la promotion.

    Concernant l’article, vous êtes trop fort pour mémoriser le réseau RATP. Pour ma part, je connais que la ligne 13 (cauchemardesque), 12, 1 et 4.

  • Un bon moyen de se prendre pour ce cher loran deutch et de faire le malin à connaitre paris par coeur ! En fait j’avoue être mitigé. D’un coté je trouve intéréssant de travailler sa mémoire, mais d’un autre je trouve que ce type de problèmes n’ont pas une grande utilité (peut être parce que je suis parisien et que je ne me sens jamais perdu dans le métro). Quoi qu’il en soit, c’est un peu comme retenir le nombre Pi, je n’y trouve pas un super intéret !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.