Mémoire

Retenir l’HISTOLOGIE facilement

histologie
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Cher alchimiste bonjour ! Aujourd’hui : comment mémoriser l’histologie.

Je compte sur vous pour partager cet article cette vidéo à toutes celles et à tous ceux qui galèrent en médecine, en particulier sur l’histologie.

Car aujourd’hui je vais vous partager un outil fort pratique pour reconnaitre les différents types de tissus : épithélial, conjonctif, musculaire et nerveux.

D’habitude, quand vous consultez les manuels et les cours, on commence par vous dire qu’il existe ces 4 grandes catégories et que vous devez déterminer à quelle catégorie appartient le tissu.

Mais c’est plus facile à dire qu’à faire !

Vous n’avez pas de plan d’attaque, et pas de direction.

Donc je vous ai créé un outil sur mesure, qui va vous montrer comment apprendre et reconnaitre tout ca assez facilement vous allez voir.

histologie
Arbre de décision Histologie

Alors l’outil que je vous ai préparé, vous allez pouvoir évidemment le télécharger.

Ainsi que des liens pour télécharger les cartes mentales de mes autres vidéos, car si vous découvrez ma chaîne pour la première fois, je m’appelle Jean-Yves Ponce, je suis spécialiste de la mémorisation, et j’ai commencé cette trilogie médecine il y a 11 ans maintenant en vous proposant un tuto complet sur l’apprentissage du squelette, puis j’ai continué par les nerfs crâniens, et aujourd’hui l’histologie.

Bon, je ne suis pas une chaîne spécialisée en médecine, mais si vous avez envie d’apprendre mieux, et plus efficacement, vous êtes au bon endroit !

L’arbre de l’histologie

C’est tout simplement un arbre de décision, qui va vous poser des questions dans un ordre précis.

A chaque fois vous n’avez que deux choix possibles, et lorsque vous aurez répondu aux questions vous saurez quel est le type de tissus auquel vous êtes confronté.

Car c’est littéralement ça. Quand vous êtes interrogé dessus, on vous donne une photo de tissus sans indication et on vous demande ce que c’est.

Avec mon outil vous allez voir que c’est beaucoup plus facile.

La question fondamentale à vous poser, celle à partir de laquelle tout va découler c’est celle-ci ?

Est-ce que les cellules que vous voyez sont rapprochées les unes des autres ?

Si la réponse est OUI, alors vous allez vous orienter vers la partie droite de l’arbre.

On va faire quelques exemples ensemble vous allez vite comprendre.

Vous êtes prêts ? On y va !

Histologie, exemple 1 :

Ok première image.

histologie exemple 1

Quel est ce tissu ?

Déjà, rien qu’à le regarder, on a peur non ?

Bon alors, c’est parti, on commence par la première question :

Est-ce que les cellules sont rapprochées les unes des autres ?

Là, évidemment la réponse est oui, elles sont bien regroupées, il n’y a quasiment pas d’espace entre elles.

Question suivante : est-ce que ce tissu tapisse une surface libre ?

Ou un bord libre.

Là c’est littéralement le cas. C’est un bord libre.

Donc la réponse est une fois encore OUI.

Donc déjà, en regardant attentivement, et en répondant à seulement ces deux questions, vous savez que vous avez à faire à un tissu épithélial.

On progresse !

La prochaine question est : Une seule souche de cellules ? Ou bien plusieurs ?

Bon là c’est pas difficile, il y en a beaucoup. Donc NON il n’y en a pas qu’une seule couche.

Vous savez à présent que c’est un tissu épithélial stratifié (plusieurs strates de cellules)

Maintenant, regardez les cellules proches du lumen (ou du bord si vous voulez.)

Est-ce qu’elles sont plates ?

Et la réponse est oui !

Et c’est la fin !

Vous avez votre réponse.

Vous avez donc à faire à un tissu épithélial stratifié squameux

Si ca avait été des cubes, la réponse aurait été cuboïde, etc.

Pas mal non ?

On va faire un autre exemple complètement différent.

Exemple 2

Imaginez que vous tombiez sur ca

histologie os

ON recommence.

Est-ce que les cellules sont rapprochées ?

Non, elles sont plutôt éloignées.

On part à gauche dans l’arbre donc.

Prochaine question : est-ce qu’il y a des cellules rouges dans le fluide ?

Non

On peut donc continuer.

Question suivante : est-ce qu’il s’agit de cellules lacunaires ?

Alors les lacunes, c’est comme des petits cratères.

Là, on peut effectivement dire qu’il s’agit de cellules lacunaires, vu comment c’est fait, donc la réponse est oui.

Ensuite.

Est-ce que des canicules rayonnent de la lacune ?

Les canicules ca veut dire les petits canaux.

Et effectivement on les voit, c’est ces petits traits là.

On sait donc qu’on regarde à un tissu osseux.

Est-ce que la structure est ronde concentrique ?

Bon là c’est évident. OUI !

Et la réponse finale est donc : Tissus osseux compact !

Yes !

D’ailleurs au passage, c’est l’un des plus particuliers, quand vous le voyez deux ou trois fois, vous l’avez intégré par cœur.

Donc on va en faire un autre.

Histologie exemple 3

Allez hop troisième exemple.

tissu epithelial

Quel est ce tissu ?

On repart au début.

Est-ce que les cellules sont rapprochées ?

Non clairement.

Est-ce qu’il y a des cellules rouges dans le fluide ? Non plus

Est-ce que les cellules sont lacunaires ? EN fait on ne voit même pas de lacune donc non.

Est-ce que les fibres sont densément regroupées dans la matrice ?

En fait on ne voit même pas de fibre non plus, donc non

Est-ce que vous voyez des grosses bulles blanches ?

Ha ben là par contre oui clairement on les voit bien !

Et la réponse est donc : tissus adipeux !

Quatrième exemple maintenant

Quel est ce tissu ?

Est-ce que les cellules sont regroupées ?

En fait, oui, parce que même si elles ne se touchent pas toutes et qu’il y a un peu d’espace là, elles sont quand même bien regroupées.

Donc oui.

Ce tissu tapisse-t-il une surface libre ? Ou un bord ? Et oui aussi ! En fait ce sont des conduits.

Y a-t-il une seule couche de cellules ?

Oui une seule.

Est-ce que les cellules sont plates ?

Non, elles ne le sont pas.

Sont-elles carrées ?

Et oui un peu c’est vrai !

Donc la réponse est tissu épithélial cuboide.

Je sais que le cube n’était pas super évident pour la forme des cellules, mais c’est un type de tissu que vous allez retrouver très souvent, et que vous parviendrez à détecter assez facilement.

On va faire un autre exemple

Un autre tissu exemple 4

tissu exemple

Bon là on change encore carrément de registre et c’est pas plus mal car ca va nous permettre de bien utiliser l’arbre dans toutes les hypothèses possibles.

Alors non les cellules ne sont pas regroupées, elles sont à distance les unes des autres même.

Est-ce qu’il y a des cellules rouges dans le fluide : non

Est-ce qu’elles sont lacunaires ? A l’intérieur de cratères ? Non plus !

Est-ce que les fibres sont densément regroupées dans une matrice ?

Ben non plus !

Est-ce qu’il y a de grosses bulles blanches comme tout à l’heure ?

Non !

Y a-il 3 types de fibres présentes de façon égales ?

Alors si vous remarquez bien, c’est effectivement le cas, vous avez trois types de fibres, et elles sont à peu près présentes autant les unes que les autres.

C’est donc du tissu aréolaire.

Allez un dernier exemple.

Quel est ce tissu ?

Est-ce que les cellules sont proches les unes des autres ?

Oui c’est le cas !

Mais ensuite, est-ce que vous voyez une surface libre ou un bord ?

Non

Ca ne recouvre rien en fait.

Est-ce que les cellules sont allongées comme des tubes ou une broche ?

Oui oui !

Est-ce qu’elles sont striées ?

Les strilles ce sont toutes ces petites lignes

Donc oui, elles sont vraiment très striées.

Est-ce qu’elles se ramifient ?

Et non !

Donc la réponse est tissu musculaire osseux !

Voilà, avec ces quelques exemples que l’on a fait ensemble vous avez à présent une bonne idée de comment utiliser cet arbre d’histologie que je vous propose encore une fois de télécharger dans le lien de la description de cette vidéo.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura permis de dédramatiser un peu la partie reconnaissance des tissus en histologie.

EN tout cas j’espère vous avoir aidé un peu.

Pour aller plus loin je vous recommande plus particulièrement mon livre : boostez votre mémoire en études de médecine

YouTube player

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.