Créativité

La méthode Cornell pour prendre des notes

méthode cornell
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Avant de parler de la méthode Cornell, je vous souhaite une très bonne année 2021 !

C’est parti !

Mon nom est Walter Pauk et je suis docteur.

Avant que vous puissiez apprendre des cours, vous avez besoin de savoir prendre de bonnes notes et de repérer les éléments importants.

Vous devez être capable d’esprit de synthèse.

Cela tombe bien, car j’ai créé ce qui pourrait bien être la meilleure façon de prendre des notes, tout en faisant la synthèse des cours.

La méthode Cornell.

Je n’ai pas voulu lui donner mon nom, juste celle de l’université à laquelle j’ai voué toute ma carrière : Cornell.

Grâce à elle, j’ai été désigné comme l’un des plus influents professeurs dans le domaine de l’acquisition d’informations.

J’ai écrit de nombreux livres dont un livre qui a fait l’unanimité : « comment étudier à l’université ».

Aujourd’hui, excepté à Cornell, bien peu connaissent ma méthode.

J’ai décidé de vous la partager aujourd’hui.

Ah, et je pense que vous devriez justement prendre des notes si vous voulez la maîtriser rapidement…

La méthode Cornell en bref

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien !

Bienvenue pour le 5e épisode de la série que vous adorez : la méthode.

Je viens de créer la playlist avec les autres épisodes dans la page de la chaîne, je vous encourage à aller y jeter un œil à l’occasion !

Dans la méthode, on analyse un outil créé par quelqu’un d’influent, et on voit comment vous pouvez l’utiliser !

Cette semaine, on va parler de prise de notes.

Il s’agit de la toute première étape lorsque vous avez des choses à apprendre. Prendre de bonnes notes.

Oui, c’est bien la première étape : parce que je vois trop souvent des gens essayer de mémoriser avant d’apprendre !

Mais bon, pas vous, je sais.

Vous c’est différent.

Bref, Walter Pauk a mis au point un modèle qui vous sert à la fois de synthèse et de révision.

Je vais vais vous le présenter, et vous montrer comment vous pouvez l’utiliser si vous avez des choses à apprendre.

Allez c’est parti !

Alors voici comment la ce système de prise de note se présente ainsi :

méthode cornell

Vous avez une page blanche, qu’on a divisé en plusieurs sections.

Une marge à gauche, avec les questions/commentaires, la grande partie à droite avec vos notes, et enfin la partie du bas avec le résumé.

C’est tout !

Il s’agit juste de diviser votre page en 4 zones.

Maintenant on va voir comment à quoi servent ces zones et en quoi elles vont vous aider :

La toute première zone tout en haut, c’est pour que vous inscriviez le nom du cours, ses pages, etc.

Intéressons-nous maintenant aux trois grandes parties.

Les trois grandes parties de la méthode Cornell

Alors la première, la plus grande : la partie « notes ».

C’est là que vous allez inscrire ce que le professeur dit, met au tableau ou ce qui est dans votre livre. Attention très important :

Ne marquez pas tous les mots ! Juste des mots clés, ou des bouts de phrases. Le but n’est pas de recopier le texte hein !

Le but est de sélectionner l’information qui résume ce qui a été dit et qui inclue quelques détails.

N’hésitez surtout pas à utiliser des abréviations, des symboles ou même des petits schémas si cela peut vous aider.

Si vous êtes dans des cours en ligne, procédez exactement de la même façon ! Notez ce que vous pensez être important et que vous aurez besoin de connaître.

Procédez comme cela jusqu’à la fin du cours ou du texte.

Personnellement, quand je commence à utiliser la méthode Cornell, je bosse d’une traite. Je n’aime pas du tout m’interrompre en plein milieu. Donc pas de pomodoro, et je vous conseille de faire pareil : d’une traite, parce qu’après pour reprendre où vous vous en étiez arrêté c’est très compliqué.

Ne soyez pas effrayé, car comme vous avez moins de place pour écrire avec vos pages divisées en 4, un chapitre peut vous prendre beaucoup de place, c’est normal ! Et ce n’est pas grave du tout, car c’est vraiment efficace vous allez voir !

Au contraire, je vous recommande vraiment d’aérer vos notes et d’y mettre un peu de couleurs, car c’est quand même plus agréable lorsqu’on relit.

Ensuite !

C’est là que vous passez à la deuxième zone : la marge de gauche : étude.

C’est là que vous notez les questions en rapport avec ce que vous avez noté juste en face.

Exemple avec un début de cours de médecine :

Si vous avez noté depuis votre cours : « les cellules de l’organisme fonctionnent en tissus : 4 types : tissus de soutien, tissus musculaire, tissus nerveux, et tissus épithélial »

Alors l’une des questions pourrait être : « quels sont les 4 types de tissus ? » et une autre pourrait être « citez des exemples de tissus de soutien » etc.

En fait, c’est comme si vous commenciez déjà à vous interroger sur le cours.

Vous vous questionnez sur vos notes.

Autre exemple d’un autre type de cours :

Imaginons que vous ayez noté :

« L’initiative de la loi appartient au premier ministre (projets de loi), ou aux membres des deux assemblées (propositions de loi)

Une question pourrait tout simplement être tout simplement : « quelle est la différence entre un projet de loi et une proposition de loi ? »

Enfin un autre exemple pour être bien clair, sur une définition assez technique :

« Définition matrice

– Une matrice A est un tableau rectangulaire d’éléments de K.

– Elle est dite de taille n× p si le tableau possède n lignes et p colonnes.

blablablablabla

La question qui va en face vous l’aurez compris : « quelle est la définition exacte de la matrice ? (coéf, etc. ? »

Alors l’idée, c’est que vous prenez vos notes en temps réel, en résumant un peu. Et  après, vous notez les questions par rapport au cours.

Et vous pouvez même faire cet exercice des heures après, en relisant!

Petite précision : je parle de page blanche depuis le début, mais vous pouvez très bien faire cela à la tablette ou à l’ordi hein !

Aucune importance, utilisez simplement ce que vous préférez, ça aura la même efficacité !

Alors comme vous l’avez remarqué, cette section s’appelle « questions commentaires », ce qui veut dire que vous pouvez également y inscrire des observations importantes comme par exemple :

« Je n’ai pas compris cette partie, demander plus de précisions !!! »

Personnellement c’est également là que j’inscris les références que je trouve intéressantes et pour me rappeler de lire d’autres livres. Sinon j’oublie !

« référence dans le livre : Deep Work de Cal Newport ».

Alors quelque chose que vous pouvez faire aussi, si vous trouvez que vous manquez vraiment de place, c’est d’utiliser un cahier.

Vous utilisez toute la page de droite pour faire la section notes : et toute la page de gauche pour faire la section questions et commentaires, cela marche très bien !

Ca c’est pour quand vous avez des cours vraiment denses.

Et si on vous donne des polycopiés par exemple vous pouvez directement reproduire la méthode Cornell dessus, avec une petite partie notes et l’autre marge à gauche.

Si vous avez du mal à rester concentré et attentif dans un amphi une classe ou même chez vous, vous pouvez directement créer les questions en même temps que vous prenez des notes.

Comme ça votre cerveau reste actif et vous êtes en train de réfléchir et d’agir. C’est un peu plus stimulant quand même que d’attendre la suite.

Et enfin vous avez la dernière partie qui s’appelle « résumé ».

Comme son nom l’indique, c’est bien le condensé de vos notes en quelques phrases clés.

En fait, pour remplir cette partie, faites comme si quelqu’un vous demandait : « bon alors, qu’est ce que tu as appris aujourd’hui ? »

Vous devez être capable de résumer tout le cours en juste quelques phrases.

Comme une sorte de méga synthèse !

Et croyez-le ou  non, c’est la partie qui va vous demander le plus d’efforts !

Ben oui, faire ce condensé demande de choisir les bons mots, les bons arguments, les bonnes informations.

Mais même si cela peut vous sembler difficile au début, ne sautez pas cette partie, car savoir faire cela, c’est ce qui va vous aider à apprendre bien plus vite.

Pour savoir le faire efficacement, rappelez-vous de la technique Feynman dans le tout premier épisode !

Cela vous aidera.

Pour cette partie, je vous recommande de la remplir assez rapidement après vos notes. Et même avant les questions/commentaires.

Pourquoi ?

Parce que quand vous avez pris vos notes, les informations sont encore très fraiches dans votre mémoire, et vous aurez ainsi la garantie de ne pas devoir recommencer plus tard parce que vous avez oublié des détails importants !

Et cette partie a un autre avantage :

Elle vous aide à vous remettre dans le bain très rapidement. Lorsqu’un nouveau cours débute, il vous suffit de relire le résumé pour vous souvenir de tout, alors que sans cela, vous perdez beaucoup de temps et d’énergie à essayer de vous rappeler ce que vous aviez vu la dernière fois !

Et voilà ! Vous avez bâti la méthode Cornell.

En résumé

Donc pour en faire un résumé (moi aussi je m’y met !!!)

La partie note vous aide à synthétiser et à vous souvenir plus facilement des informations importantes.

La partie questions et commentaires vous permet de détecter les questions que l’on risque de vous poser un jour d’examen, et de déterminer les points à réviser en priorité.

Et enfin la partie résumé sert à répondre à la question : « qu’as-tu appris aujourd’hui ? », comme si on essayait de le raconter à quelqu’un qui n’y connait rien.

Voilà c’était Jean-Yves et j’espère que cet article et cet outil vous auront plu !

Je vous encourage à au moins essayer sur un texte ou un cours, vous allez voir, c’est plutôt efficace !

sing-post-cta-potion-de-vie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.