Concentration Mémoire

Comment retenir ce qu’on lit

retenir ce qu'on lit
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

J’aime bien lire le soir avant d’aller me coucher. Ce n’est pas le mieux pour retenir ce qu’on lit, mais c’est toujours mieux que de ne pas lire du tout. Je ne suis pas un grand lecteur. Je ne suis pas capable d’enchaîner des pages et des pages sans m’arrêter, sauf peut-être pendant les vacances, et à condition bien sûr que le livre soit bien. Je préfère lire quelques pages par jour. C’est plus lent, mais ça avance. Si vous lisez 5 pages par jour, vous pouvez terminer mon livre en l’espace de deux mois, par exemple. Cela n’a rien de révolutionnaire, mais c’est mieux que 90% des gens qui vous entourent.

Vous pouvez encore faire mieux.

Mais pour cela, il faut savoir comment retenir ce qu’on lit !

Comment retenir ce qu’on lit

Cette question revient souvent, et à juste titre, parce que la plupart des gens n’appliquent pas la bonne technique lorsqu’ils lisent. Si vous lisez de la fiction, un roman, ou quelque chose de divertissant, vous n’avez pas vraiment besoin de technique particulière.

En revanche si vous lisez un guide, de l’information (de la « non-fiction »), c’est plus problématique, et beaucoup de gens oublient les informations dans les heures qui suivent. A ce moment-là, l’utilité de la lecture devient vraiment limite, et c’est pour cela que vous avez un nombre très important de gens qui déclarent ne plus lire du tout.

Rien de plus frustrant que de ne pas arriver à retenir ce qu’on lit !

Bien souvent, on est forcés à un moment ou à un autre de lire et de retenir des choses (pour le boulot, pour l’école, ou le perso), alors autant bien le faire ! Voici des conseils pour bien y arriver :

1- Lisez plus vite que d’habitude

Vous lisez trop lentement. C’est une des raisons pour laquelle vous ne retenez pas ce que vous lisez.

Pourquoi ?

Lorsque vous lisez lentement, avec application ou pas, votre cerveau est en mode spectateur. Il a largement le temps de se distraire et de penser à tellement plus de choses fun que votre livre d’informations… Vous vous retrouvez à relire plusieurs fois le même paragraphe soit parce que vous avez perdu le fil de la phrase, soit parce que vous n’étiez pas concentré.

En tous les cas, c’est impossible de mémoriser ce que vous lisez en faisant comme cela.

Celles et ceux qui lisent beaucoup et qui retiennent bien les information lisent plus rapidement que la moyenne, soit GROSSO MODO 200-300 mots à la minute, alors que les lecteurs moins passionnés, ou expérimentés, lisent plutôt 100-150 mots minutes, et retiennent moins les choses.

La solution consiste donc à faire comme en lecture rapide : vous forcer à lire plus vite. Pour cela, lisez simplement avec votre doigt et forcez-vous à accélérer votre rythme de lecture. Sortez de votre zone de confort. Votre esprit n’aura pas le temps d’être distrait : il ne sera plus spectateur mais acteur de votre lecture.

Vous serez plus concentré et vous mémoriserez beaucoup mieux.

2- Faites d’abord une pause….

Si vous lisez autre chose qu’un roman pendant de longues minutes sans interruption, vous empêchez votre mémoire de classer les informations. Votre mémoire de travail a besoin d’un temps pendant lequel il range ce que vous avez essayé de lui faire ingurgiter. Une pause, un temps pendant lequel vous faites autre chose que lire de l’information, un temps où vous vous reposez, ou que vous n’utilisiez pas de ressources cognitives.

Votre mémoire de travail a un espace limité, et si vous empêchez votre cerveau d’avoir cette pause, alors vous le forcerez à faire des sacrifices sur quoi mémoriser.

Pour mieux retenir ce qu’on lit, la solution est donc toute simple : toutes les quelques pages, faites une sorte de mini pause de quelques minutes où vous faites autre chose que lire. Votre cerveau utilisera ce temps pour reclasser, créer des liens et retenir. Si vous voulez savoir comment améliorer votre mémoire au quotidien, je vous recommande cet article dans lequel je vous livre une technique redoutable d’efficacité.

3- … et ensuite un rappel rapide

Après votre pause, essayez de restituer mentalement ce que vous avez lu. Pas besoin d’en faire des tonnes, mais essayez de ressortir la structure et le message de ce que vous avez lu. Le simple fait de faire ce petit rappel augmente considérablement vos chances de retenir ce qu’on lit, alors n’hésitez pas !! Cette technique utilise évidemment la technique de la courbe de l’oubli qui est une des façons les plus efficaces de mémoriser quelque chose à long terme, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous :

(voir directement la chaine sur Youtube)

En utilisant ces 3 simples conseils je vous garantis que vous mémoriserez bien mieux ce que vous lirez. Bien mieux que 90% des gens autour de vous. Et qui sait ? Vous allez peut-être devenir le génie de service parce que vous lisez juste un peu plus et un peu mieux ?

sing-post-cta-potion-de-vie

17 Commentaires

  • « 300-400 mots à la minutes » (…) plutôt 100-150 mots minutes » : merci d’écrire minute au singulier ! 🙂 A part ça, très bons conseils, merci.

  • Bonjour Jean-Yves,

    Je trouve très intéressant l’idée de faire des petits rappels pour ne pas oublier les idées principales d’un livre.

    Mais ne penses-tu pas qu’il soit encore plus important de souligner/surligner les phrases clés pour retrouver plus facilement les idées principales lorsque l’on « scanne » le livre. Et ne pas avoir à relire TOUT un chapitre ?

    Au plaisir,

  • Article court, synthétique, clair : efficace quoi !

    Vais songer à mettre plus de pauses et de rappels dans mes lectures 😉

    Bravo et merci pour ces conseils.

  • Bonjour,
    Vous dites que lire avant de se coucher n’est pas le meilleur moment pour retenir. Pourquoi ?

    Il me semblait justement que l’on conseillait de relire ses cours le soir avant de s’endormir pour mieux les apprendre.

  • Jai un gros soucie de concentration memoire de travaille tda et dyslexique donc je retient rarement les choSes Comment faire czr j en souffre tous les jours retient Rien

    • Bonjour Mokhtar, c’est une excellente question. Je préconise la mémorisation via toutes vos mémoires : visuelle, auditive, kinesthésique entre autres. Visuelle : vous devez visualiser, vous représenter les sourates, les passages comme des histoires, comme un film. Auditive : je vous conseille de réciter à voix haute le Coran. De cette façon, votre oreille et votre mémoire enregistreront les paroles plus facilement. Enfin votre mémoire kinesthésique : je vous conseille de le réécrire avec votre main sur du papier et non sur une tablette ou sur un ordinateur. Le cerveau enregistre beaucoup mieux lorsque vous l’écrivez. Enfin, pour ne pas l’oublier, vous devrez utiliser la courbe de l’oubli comme indiqué dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=PoUGKEtyqV8&t=3s

  • Bonjour à vous,

    Excellent article ! J’ai une question pour vous concernant la courbe de l’oubli. Prendre cette dernière en considération est un très bon moyen d’optimiser ses études afin de s’assurer qu’une information rentre dans la mémoire à long terme plutôt que de l’oublier après un certain temps. Cependant, créer des flashcards, les réviser et toutes les autres opérations qui accompagnent le processus de mémorisation peuvent prendre du temps. Par conséquent, pouvons-nous considérer que, lors de la mémorisation des informations d’un cours (économie, histoire etc), mémoriser l’idée principale d’un texte sera suffisante pour le rappel des autres sous-idées qui l’accompagnent ? Souvent, le rappel d’un souvenir fait surgir d’autres souvenirs rattachés à ce dernier que l’on pensait parfois avoir oublié. L’idée serait donc de faire une fois un rappel en mémoire de toutes les informations étudiées mais de simplement se concentrer sur la mémorisation à long terme de l’idée principale, le but final étant un gain de temps. Merci d’avance pour votre aide !

Laisser un commentaire