Mémoire

Comment mémoriser toutes les tâches de la semaine grâce à l’agenda mental

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

La technique de l’agenda mental : « Ah zut, j’ai oublié mon rendez-vous avec Valérie ! La prochaine fois je noterai dans mon téléphone de me le rappeler. Zut, j’ai oublié de le noter ».

Aujourd’hui un article mi-mémoire et mi-efficacité personnelle.

Combien de fois cela nous est arrivé d’oublier de rappeler untel, de zapper le rendez-vous avec un autre untel, d’oublier que jeudi on devait s’occuper de constituer un rapport, et que mardi était le jour où vous deviez surveiller telle action ?

Il y a trois catégories de personnes face aux tâches de la semaine.

 Ceux qui ne notent jamais rien, par flemme, par oubli (!) ou parce qu’ils espèrent s’en souvenir facilement

Ca c’était un peu moi dans mes grands moments, avant. J’étais juste persuadé que j’allais tout me rappeler. Mais en fait, en fin de journée la plupart des choses que je devais retenir s’étaient évanouies, dont notamment les idées géniales de la journée, les idées d’articles et les rappels téléphoniques, les reportages à regarder « absolument » etc.
En fait, cette technique ne marche pas. Même si effectivement sur le moment, on ne voit pas comment on pourrait oublier telle information, on se rend compte qu’il suffit de quelques heures pour ne plus s’en souvenir. C’est le cas des personnes qui ne notent jamais.

 

 Ceux qui notent tout dans un organiseur électronique, un téléphone ou un agenda.

 

Ceux-là oublient déjà largement moins. Mais ils oublient quand même ! Mais le plus problématique et le plus insidieux est qu’ils ne font pas travailler leurs méninges. C’est comme prendre la voiture pour aller à la boulangerie de la rue. On s’encroûte et c’est pas vraiment « bio » pour le cerveau. 

Oui, le développement durable, ca passe aussi par son propre cerveau !

Le plus gros ennui est qu’un cerveau qui ne travaille pas est un cerveau qui a du mal à prendre des décisions complexes, ce qui veut dire beaucoup de temps perdu à ne prendre aucune décision et à tourner et retourner les problèmes maintes fois dans sa tête avant de se lancer.

 

 Les gens qui mémorisent directement l’agenda de la semaine dans leur tête. 

 

Il est possible de mémoriser directement toutes les tâches de la semaine dans un agenda mental. Il est même possible de les rajouter et de les enlever, déplacer, au fur et à mesure.

Et le plus bon dans l’histoire : c’est plus rapide que de taper sur le clavier d’un téléphone ou organiseur !


Voici comment :

Comment mémoriser toutes les tâches de la semaine grâce à l’agenda mental

 

Comme nous l’avons vu, le secret d’une bonne mémoire est d’associer les choses à des images. Il en va de même pour les tâches de la semaine. Elles doivent être converties en images.

Ces images doivent être rappelées le jour voulu évidemment sinon leur intérêt serait limité !
Le principe est simple :
Divisez votre appartement ou votre maison en 7 pièces ou « zones ». Chacune de ces zones représentera un jour de la semaine. Par exemple la chambre sera le lundi car c’est dans celle-ci que vous commencez la journée

Votre salle de bain peut être le mardi, votre salon le mercredi, etc.

Il est important ici de définir des zones qui ne changeront pas une fois décidées ! Le lundi sera toujours la chambre, la salle de bain toujours le mardi etc.

Ensuite, convertissez vos tâches à effectuer en images mentales. Par exemple, si vous devez rappeler Xavier mercredi, imaginez ce fameux Xavier en train de téléphoner dans votre salon (si votre salon est votre pièce pour le mercredi). Pour que l’image soit mémorable, imaginez le en train de poser ses chaussures sur votre table basse, et parler d’une voix inhabituelle.
Vous devez rendre votre image mémorable par les moyens habituels (mouvement, 5 sens, interactions avec l’environnement, détails, sons etc.)
Si votre tâche à mémoriser est d’acheter un ballon pour votre fils ce même jour, ne visualisez pas un ballon tout con et tout simple qui ne bouge pas.

Imaginez le plutôt d’une taille immense et d’une couleur flashy. De telle façon, vous ne l’oublierez pas.

Vous pouvez également imaginer votre footballeur préféré jouer au foot dans votre salon. Rendez votre agenda mental aussi loufoque et vivant que possible.

Pourquoi cette simple technique est surpuissante ?

Tout d’abord, mémoriser une image prend, avec la pratique, moins de temps que de l’écrire sur n’importe quel support.

Ensuite, vous ne risquez pas d’oublier la tâche car l’image est très forte et vous savez dans quelle pièce (jour de la semaine) vous l’avez rangée.

Enfin, comme les pièces sont grandes, vous pouvez y ajouter au fur et à mesure beaucoup d’images.

 

  • Prenons un exemple.

Imaginez que Mardi (pièce associée votre salle de bain par exemple) vous deviez appeler votre frère, participer à la réunion de parents d’élèves le soir et penser à vider les poubelles.
Vous pouvez combiner ces trois images en une. Imaginez votre frère avec un cartable d’écolier et un sac poubelle dans votre salle de bain.
Oui, cette image est tordue, et en même temps elle comporte trois tâches très différentes les unes des autres.
Vous les retiendrez toutes, vous n’en oublierez aucune ! Et vous pourrez en rajouter pratiquement à l’infini, en complétant la scène ou en mettant en place une autre petite scène mentale dans la même pièce, juste à côté !
Un autre point pour finir est que l’agenda mental se comporte comme une cassette vidéo de vieux magnétoscope ! Quand vous avez fini une semaine, vous pouvez reprendre les mêmes pièces et recaser d’autres tâches, les nouvelles images mentales remplaçant les précédentes.

 

Utilisation :

Chaque jour de la semaine, vous vous réveillez. Commencez par visualiser mentalement dans quelle pièce de la semaine vous êtes. Les images folles vont surgir d’elles mêmes. En même temps, visualisez les autres pièces de la semaine et les images associées pour avoir une vision globale de la semaine.

De cette façon vous répéterez les autres images et vous ne les oublierez pas.

Comment « effacer » une tâche de la journée

C’est là que vient la partie fun du procédé. Imaginez une journée avec de multiples tâches à effectuer. Vous les avez converties en images et rangées dans la pièce concernée par la journée.

Lorsque vous effectuez une tâche vous avez besoin de garder un suivi de ce que vous avez réalisé et de ce qui reste à faire.

Vous devez « effacer » les tâches déjà effectuées.

Et bien faites-le mentalement, littéralement ! Mais soyez créatifs ! Le but est d’éradiquer une tâche.
Une technique que j’apprécie particulièrement est de m’imaginer en train de lancer une grenade sur la tâche que j’ai finie. Par exemple, pour un rapport à effectuer, je m’imagine littéralement en train de bruler le tas de papiers !

J’en fais de même pour la révision de la voiture. Je m’imagine la faire exploser à coup de grenade ! 

Je boxe les corvées avec les gants de Rocky, je fais exploser la télé une fois que j’ai fini de regarder le truc que je devais « absolument » voir, etc.

 

Faire disparaitre les tâches de façon créative est fun et fonctionne car cela empêche les confusions. Votre image est éradiquée, et de façon mémorable, vous ne risquez pas de vous demander si vous l’avez effectuée ou non. Elle est en cendres, donc oui !

Elle est encore intacte? Elle reste donc à faire !

Créer votre agenda mental vous prendra la bagatelle de 5 minutes de votre temps. Le plus long est de convertir les tâches en images. Les pièces de votre maison, vous les connaissez déjà !

Avez vous essayé ?

sing-post-cta-potion-de-vie

21 Commentaires

  • l’agenda mental semble est être un bon moyen pour ceux qui se disent avec une petite mémoire. Je connais des gens de mon entourage à qui je vais faire lire cet article.

  • Merci pour ton article !

    L’utilisation des associations sont vraiment magique, quel dommage de ne pas avoir pu apprendre ça dés la primaire.

    Sympa la grenade, de mon côté, je reste très Star Wars avec un bon sabre laser 😛

  • Bonjour,

    Excellente idée d’associer une pièce par/jour. Je faisais déjà mon agenda mental mais cela est un plus avec les pièces  » pour les enlever je les mets simplement a la poubelle  ».

    C’est vrai que faire marcher ses neurones est un excellent moyen de ne pas rouiller (surtout a mon âge )

    Merci pour cet article instructif et amusant

    • Salut Sébastien et merci pour ton commentaire 🙂

      C’est très utile lorsque tu as des journées chargées (ou des mois chargés, car tu peux faire pareil sur le mois)
      Je pense que je vais essayer le sabre laser de Quincey 😀

  • Effectivement en faite y a quelques semaines j’ai commencé à faire des histoires de 30 emplacements pour chaque mois. (j’en ai fais que 2 pour le moment, septembre et octobre). J’avais pensé commencer par mémoriser les date d’anniversaires puis m’en servir comme agenda mental.

    Mais j’ai du mal à l’appliquer, commencer plus petit avec la semaine me semble plus intelligent :D.

    Pour ceux que ça intéresse il y a un livre sympa qui parle de mémoire de Dominic O’Brien qui traite un petit peu du sujet c’est : How to develop a brilliant memory week by week. C’est malheureusement disponible qu’en anglais. Mais groso modo c’est exactement la même chose que présente ce très bon article de JY.

  • Oui, je l’ai lu ! Excellent livre en effet 🙂

    Je parle ici d’abord de la semaine car c’est plus facile d’accès pour commencer la mémorisation d’agenda, après effectivement on peut embrayer sur le mois, voire sur le trimestre ?

    Cependant, au delà d’un mois, il existe des techniques bien plus rapides (à mon sens). On couple les tâches à un système numérique et chaque mois à une image fixe.

    J’en parlerai dans un prochain article, je pense qu’il t’interessera

  • Génial ! Cela a l’air vraiment efficace et très simple, d’ailleurs ! Je vais tester !

    J’ai l’impression que cette technique peut être vraiment plus utile que de noter, car construire une image et l’associer à une histoire, dans une pièce particulière, est un engagement beaucoup plus fort (et mémorable), que de simplement écrire 1 tâche parmi d’autres, sur un simple bout de papier !

    Merci Jean Yves ! Sinon, tu l’utilises toujours, toi, cet agenda mental ?

    PS: j’ai hâte de faire exploser en l’air tous mes cours !!!! Ah ah ! mdr

  • Je viens de commencer à utiliser cette technique de mémorisation et je suis étonné et ravi par son efficacité. Cependant, à cause de la nature de mon travail, mon agenda est très chargé et dense. Avec la technique décrite, je retiens bien tous les rendez-vous et tâches, mais j’ai de la difficulté avec les heures de rendez-vous. Devrais-je travailler avec un agenda de 45 pièces (5jours X 9h/jour) ou utilisé une technique comme le « major system »?

    P.S. Je viens de découvrir ce site et je le trouve super intéressant. Merci

  • Bonjour Jean-Yves et vous tous. Je viens de découvrir ce site. Super. J’ai déjà fais quelques exercices très probants. Bravo pour ton expertise Jean-Yves. L’agenda est une merveille. Comme Christian, mon agenda coure sur plusieurs mois. J’attends donc avec impatience la suite.

    • Cela fait maintenant plusieurs mois que j’utilise cet agenda mental. Pour l’adapter à mes besoins, j’ai divisé chaque piece en 3 à 10 emplacements. Par exemple, le dimanche, j’ai besoin de moins de cases mémoires que le lundi. À la suggestion de Jean-Yves et après avoir lu son livre, j’utilise un système major pour associer les heures de rendez-vous avec les images que je veux retenir. Par exemple dans mon système le nombre 14 correspond à Tarzan. Le lundi correspond à la salle de bain dans mon système. L’emplacement du premier rendez-vous du lundi correspond à la douche. Si mon premier rendez-vous le lundi est une visite chez le dentiste à 14h, j’magine que je suis dans la douche sur une chaise de dentiste et que Tarzan est le dentiste. Pour les demi-heure, j’imagine un personnage réduit ou avec un drapeau rouge. Le même rendez-vous à 14h30 pourrait être que je suis toujours dans la chaise du dentiste, mais cette fois-ci, un mini Tarzan saute à pieds joints sur la tête du dentiste.

      Avec la pratique, cela devient très facile et efficace. Aucun de mes collaborateurs n’est plus rapides que moi, même s’ils utilisent l’agenda électronique du téléphone intelligent pour inscrire ou vérifier un rendez-vous.

      • Yes, bravo Christian !
        Tu l’as vécu en direct : l’agenda mental est plus rapide que l’agenda électronique ! Je dirai qu’au bout de deux semaines de pratique (allez quoi… 2 minutes chaque matin ?) tu deviens vraiment très rapide à te rappeler tes rendez-vous ainsi qu’à les inscrire, surtout si tu as une vie « routinière » 😉

  • Merci pour ces supers articles! Pour mes études je dois retenir par coeur des longs poèmes (centaine de strophe pour chacun)dans une langue étrangère et à vrai dire je ne sais pas quel méthode serait la plus approprié, si vous pouviez un peu m’éclairer un peu…. de plus créé une image pour chaque vers me semblerait être un sacré bazar au vu du nombre !

  • Excellente cette technique. Elle me sera sans doute trs utile partir de la rentre pour mmoriser tout ce que je dois faire (surtout pour les rvisions du Bac ça va vachement me servi. Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.