Mémoire

Comment mémoriser les formules de biochimie

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Comment mémoriser les formules de biochimie ?

Aujourd’hui, un article qui devrait plaire aux étudiants en médecine ! Ok, je vais vraiment finir par me faire sponsoriser par les universités à force de filer des trucs de sciences. Déjà que la vidéo du squelette commence gentiment a approcher les 10 000 vues, je me dis que ça peut être pas mal de proposer une compilation d’articles spécialement sur la science.

On verra cela pour 2013. En attendant j’ai reçu un mail de Vincent, un lecteur abonné à la newsletter de Potiondevie qui m’a posé une colle :

comment mémoriser les formules de biochimie, comme par exemple les formules des acides aminés.

Comme je ne savais pas à quoi ça ressemble (enfin si, mais j’espérais que c’était autre chose !) il m’a envoyé des exemples :

20AcidAmin

Cliquez pour agrandir

Plutôt tendu hein ? Surtout que je n’ai jamais fait de biochimie dans ma vie.

 

Comment faire pour mémoriser les formules de biochimie ?

* Avant de commencer, je tiens à préciser que je n’ai jamais suivi aucun cours de médecine ni jamais eu à apprendre de telles formules. Ma méthode part du principe que ces formules sont totalement inconnues et que je ne connais rien. Un étudiant en médecine ou en biochimie pourrait prendre des raccourcis et aller plus vite que moi, bien entendu.

Venons en au fait.

Etape 1 : trouver une image pour les noms

Le premier schéma est celui de l’acide “Ala” pour “Alanine“. Ce mot me fait penser à …

alanislol

 

Alanis Morissette !

 

 

 

Pas besoin de vous casser le crâne, prenez le premier truc qui vient. Votre acide Alanine sera une histoire avec Alanis Morissette.

 

Etape 2 : repérer les schémas qui se répètent

Continuons sur l’acide Alanine.

La partie en noire se retrouve dans quasiment toutes les formules des autres acides aminés. Voyez l’exemple ci-dessous :

ala

 

J’ai besoin d’une image pour mémoriser cela (la partie noire). Je m’occuperai de la partie rouge après. Quand je regarde ce dessin, cela me fait penser à ça :

toitcool

 

 

Ok, il faut de l’imagination, mais quand je regarde ce schéma je peux y voir un toit COOL (avec les 2 ouvertures sur le dessus) et une cheminée à gauche. (HC). Le NH² représenterait le pied de la maison.

Nul doute qu’un étudiant en médecine n’aurait pas besoin d’image pour pour la formule en noir, mais je rappelle que moi j’y connais rien, et qu’il me faut bien un moyen pour retenir cette partie qui se répète.

Ce qui change par contre, c’est la partie en rouge (là c’est H3C).

J’ai besoin d’une image pour ce H3C qui se répète dans d’autres formules :

thr

met

 etc.

 

 

Si votre “H3C” est une image que vous avez déjà préparé à l’avance, alors il vous sera beaucoup plus facile de mémoriser des formules de ce type. 

Alors je prend quoi pour H3C ? Ca m’évoque quoi ? Admettons que cela vous fasse penser à une hache (HaChe)

Tous vos éléments sont réunis pour vous former une image TRES solide et mémorable. Alanis Morissette (pour alanine) votre toit (pour la structure en noir) et votre hache pour “H3C”.

Vous combinez le tout, et cela vous donne l‘image finale que vous devrez répéter et mémoriser :

Alanis Morissette donne des coups de HaChe (H3C) sur la maison COOL (COOH).

Imaginez bien la scène. La chanteuse canadienne qui démolit la maison à coup de hache, en chantant (voir des exemples sur Youtube pour exercer votre oreille également !)

 

Ouais mais attend, et pour une formule difficile ?

C’est exactement la même chose, avec plus d’éléments à intégrer dans votre histoire loufoque.

On va faire un exemple censé être difficile ensemble.

phe

 

Comme dirait Napoléon : ça se Corse

En fait, pas tant que cela.

 

Etape 1 : transformer le nom en image

[phe] pour : “Phénylalanine“. Comment on transforme ce nom en image ??

Well… Vous prenez :

pheni

 

 

 

 

Un phénix (Phéni)

Vous le faite monter par…

lalane

 

 

 

Francis Lalane (Lalanine…)

Et hop, vous avez votre Phenylalanine (et avec l’orthographe svp, merci Francis Lalanine)

Etape 2 : transformer les éléments et les relier entre eux

Observez la formule :

phe

 

 

 

 

Vous avez toujours votre maison cool à droite. Il n’y a pas de “H3C” (donc il n’y aura pas de hache dans mon image finale), il y a par contre un H2c. Ca se ressemble ! Mais il me faut une image différente pour ne pas les confondre. Je vais donc différencier mes “H2C” et “H3C

big axe

 

 

small axe

 

 

 

 

H3C et H2C. H3 > H2

Là non plus je ne me casse pas la tête, et je vous conseille d’en faire autant. Ne perdez pas de temps, car au final, peu importe les images que vous déciderez de prendre. Tant qu’il y a une logique pour vous.

Ensuite, c’est censé être difficile. Il y a plein de CH reliés par des traits. A quoi cela vous fait penser ? Moi ca me fait penser à une roue avec plein de CHaines

rouechaine

 

CH = CHaines. Ca tombe bien. Donc toute la partie à gauche de mon “H2C” est une roue garnie de chaines. Regardez en plus cette roue, il y a 5 “rayons” qui correspondent aux 5 “CH”. Comment faire pour savoir quand est ce qu’il y a deux traits et quand est ce qu’il y en a qu’un seul ? Regardez l’image que j’ai choisie (au pif) et vous trouverez rapidement un moyen de la redessiner sur papier votre roue.

 

Etape 4 : C’est l’heure de s’amuser !!! (assembler le tout)

Ok, imaginez la scène :

Francis Lalane chevauche son phénix, il décide de lancer une roue chainée sur la petite hache plantée dans la cheminée de la maison. Il veut la faire tomber.

Terminé. Je n’ai vu la formule de la phénylalanine qu’une seule fois. Je ne sais pas ce que “CH” ou “H2C” veulent dire, mais je pourrai rapidement vous la redessiner sans faire d’erreur.

Et je n’ai jamais appris médecine.

Et je n’ai aucune idée de ce qu’est l’acide Phénylalanine.

Je n’imagine même pas quelqu’un qui sait ce que ces lettres veulent dire. Il n’aurait même pas besoin de toutes ces images.

 

Ouais mais ça prend pas trop de temps ton truc ?

Les premières formules vont vous prendre du temps car vous n’avez pas crée d’image pour symboliser les éléments. En fait, commencer par les formules les plus difficiles est peut être plus rapide, car vous apprenez à créer pas mal d’images d’un coup. Du coup, celles-ci vous seront utiles plus tard.

Mais après par contre… ce sera comme apprendre à colorier un dessin de Titi et gros Minet.

Faites des entorses aux images aussi…

Vous vous souvenez de ma roue chainée (avec 5 Ch tout autour) ?

Vous la retrouvez un peu ici :

trp

 

Vous voyez à gauche ? Elle apparaît encore un peu. Ca commence par des CH tout autour (chaines) sauf que là il n’y en a que 4, il en manque une. On peut imaginer une roue enfoncée dans la neige pour se rappeler ou bien une roue cassée. Vous avez votre “H2C” (petite hache) encore accrochée à la maison. Vous avez encore un CH en dessous (une chaine). Imaginez une chaîne qui pend de la petite hache.

Trouvez une image pour NH (accroché à la chaîne) et votre roue cassée (ou enneigée) reliée à la dernière chaîne et au sommet de votre image pour NH.

Ces formules ont l’air impressionnantes, mais en fait, une fois que vous en avez fait quelques unes, les mêmes schémas reviennent plus ou moins.

Je le répète, je n’ai jamais étudié ces formules. Un étudiant en médecine n’aurait pas besoin de symboliser autant que moi chaque élément. Il pourrait “synthétiser” ces images. D’ailleurs toutes ces abréviations auraient un sens pour lui.

Pour moi ça n’en a aucun. Je suis obligé de TOUT transformer en image.

Pourtant, je peux encore vous ressortir assez facilement la formule exacte de l’acide Phénylalanine… La roue balancée sur la petite hache accrochée à la maison…

Si vous connaissez des étudiants en médecine, partagez leur l’adresse de cet article, cela peut leur donner des pistes pour mémoriser plus facilement ce genre de formules.

Merci par avance pour eux 🙂

ps : l’article sur les formules de mathématiques peut également intéresser pas mal de gens, dans le même esprit.

sing-post-cta-potion-de-vie

14 Commentaires

  • Punaise, mon concours c’est aujourd’hui même, c’est un peu tard pour mettre un article sur la Biochimie ><"
    Mais merci, ça servira pour le mois de mai 🙂

  • OMG, Jean-Yves, j’arrive bien une dizaine d’année en retard. Tu aurais du me donner ce truc là quand j’était encore à l’école, option science forte, et que je n’arrivais jamais à rien retenir. Si Marthy McFly passe par ici, dite lui de passer me voir quand j’étais jeunes pour me donner le truc, ça m’évitera quelque mauvais point 🙂

    Merci encore pour cette astuce de transformer en histoire. Je dois justement étudier quelques calculs de compta 🙂

    a+
    Chris

  • Et les constellations (astronomie) ? J’ai fait comme les régions, parti d’une constellation simple à trouver (Cassiopée, sur la voie lactée et très visible) puis j’ai fait une spirale. Par contre j’ai du mal à voir les étoiles qui forment les constellations, c’est là que je bloque quand je restitue mon truc.

    Excellent article sinon. 🙂

  • très bon article, sujet intéressant. Mais les acides aminés, ce n’est pas ce qu’il y a de plus dur je pense, le cycle de krebs lui m’avait fait faire des cauchemars. Je vais peut être réessayer de l’apprendre pour l’entrainement!
    Bonnes fêtes

  • C’est d’autant plus intéressant que certains motifs reviennent souvent! Je n’en ai plus l’utilité, mais c’est un très bon article quand même =) Mais comme le dit cél, ça c’est encore la partie facile je pense =p

  • C’est intéressant ! Effectivement j’avais fait ça en terminale s pour des formules dérivées de la vitesse sur le temps tout ça ! C’est vrai que ça reste longtemps en mémoire, même encore aujourd’hui, ça et les jeux de mots mémo-techniques; plus c’est tordu plus ça marque ! Je redoute quand même un peu ces acides aminés lorsqu’ils vont arriver ! Et Krebs alors lui, n’en parlons pas :p

  • Merci c’est intéressant et utile pour le transposer sur mes fragments de code.

    Petite question :
    Se constituer une banque d’images est une solution pour aller plus vite? pour une texte ou les mots se resemblent énormément et ou je pourrais sécher dans ma banque d’image interne. Serait-il judicieux de prendre la liste des mots accompagné d’un dico ou de google image par exemple en recherchant des noms d’objets ou de personnes qui se rapprochent de ces noms?

    pour les drapeaux j’arrive à les mémoriser mais certains par reconnaissance direct et pas par association mais le drapeau bulgare par exemple meme si je pense à une bulle dans une gare ça ne me permet pas de reconnaitre le blanc vert rouge.

    Sinon ma maison étant complexe (un petit salon , une petite cuisine , un couloir avec une grande salle de bain , 2 chambres de taille moyenne et un grenier) difficile de mémoriser mes pièces quand je ne les aient pas devant les yeux a cause de la complexité de l’agencement escalier marches meubles etc , est ce que je pourrais inventer une pièce imaginaire? genre un garage au début et un hangar à terme mais un truc sans murs intérieurs ?

    • Salut Nicolas,
      Il y a plusieurs questions en fait dans ton commentaire, on va les prendre dans l’ordre :
      Se constituer une banque d’image est effectivement une solution pour aller plus vite. Ceci dit, tu n’as pas besoin de créer un fichier dans lequel tu regrouperais des images. Ta mémoire seule suffit à faire cette fonction.
      Pour les mots qui se ressemblent, tu dois faire l’effort de trouver comment distinguer les deux images pour ne pas les confondre. Ce peut être deux images différentes, ou une image avec un détail en plus, à toi de voir. Pense bien à répéter pour être bien sûr de maîtriser la distinction entre les deux images.

      Tu peux effectivement créer des pièces imaginaires dans ta maison (pense bien à procéder à des rappels là aussi pour vérifier que cela marche), cette technique est à la base du palais de mémoire justement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.