Concentration

Avez-vous votre sanctuaire ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Aujourd’hui, je vais vous montrer une méthode que j’utilise pour produire du contenu, me concentrer et être plus efficace au quotidien. Que ce soit dans un projet personnel, professionnel, ou même simplement lorsque j’ai besoin de me concentrer.

Qu’est ce qu’un « sanctuaire » et pourquoi est-il indispensable ?

Ici, il n’est nul question de religion ou de spiritualité. Un sanctuaire est un endroit dans lequel vous donnez le meilleur de vous-même. Ce peut-être un bureau,  un lieu éloigné, une pièce de la maison voire même un moment de la journée où tout est calme.

Rien de révolutionnaire alors ?

Détrompez-vous ! Il y a 20 ans, je vous aurai effectivement dit une banalité. Cependant, en 2011, les sanctuaires sont rares.

Pourquoi ?

Nous sommes assaillis de sources de distractions, que ce soit par la télévision, le téléphone, la radio, la publicité sur internet, la messagerie instantanée, le bruit environnant…

Trouver un moment calme dans la journée est devenu quasi-impossible, et j’irai même au-delà en disant que de plus en plus de gens sont effrayés par le silence.

C’est pourtant dans les moments où on est seuls avec nous-mêmes et totalement concentrés, dans le calme que l’on est le plus productif.

Or, qui de nos jours est encore capable de travailler dans un calme absolu sans être interrompu et sans source de distraction ?

Nous vivons dans un monde qui a beaucoup évolué et qui nous a habitué à ce que notre attention soit stimulée de l’extérieur. Nous n’avons plus d’effort à faire pour s’informer, pour passer le temps, pour s’occuper, pour se donner des tâches en plus à accomplir. J’en parlais en filigrane dans le développement durable de l’esprit.
Nous divisons notre attention sur plusieurs tâches en même temps, nous n’avons plus besoin de faire des efforts pour retenir ou se concentrer sur quoi que ce soit.  Au final, nous sommes tout simplement de moins en moins efficace, avec un cerveau de moins en moins sollicité, et donc de moins en moins capables de penser par nous-mêmes et se concentrer plus de cinq minutes sur une tâche complexe.
ce phénomène est assez nouveau, et je ne préfère pas spéculer sur les conséquences en terme d’éducation, d’apprentissage et tout simplement de succès.

Je préfère vous donner mes petits trucs tout simples pour bâtir un sanctuaire qui me permet de réaliser des choses comme mémoriser toutes les capitales du monde, ou bien mémoriser un jeu de 52 cartes et beaucoup d’autres au niveau professionnel et personnel.

 Comment se bâtir son propre sanctuaire ?

 Déterminez le lieu de votre ou vos futurs sanctuaires

 

Si cela est possible chez vous, déterminez votre espace de travail qui sera votre sanctuaire. Le lieu le plus évident est à priori un simple bureau, mais cela n’est pas toujours possible suivant les lieux de vie. C’est à partir de ce sanctuaire que votre cerveau s’apaisera et que vous serez en mesure de prendre les meilleures décisions.
Il vous faut un endroit calme et silencieux. Il n’y a pas besoin qu’ils soient toujours calmes et toujours sans bruit. L’important est qu’il le soit au moment où vous allez réfléchir et vous concentrer.
Parfois, il est impossible de trouver un endroit à 100% calme (je pense notamment aux mères de familles ou aux appartements d’une pièce). Dans ce cas, limitez la « casse » au maximum. Parfois ce lieu, c’est… la douche ! N’avez-vous jamais eu de révélations dans la salle de bain? Un bon bain chaud peut faire office de sanctuaire.

 Eradiquez les sources de distraction

Pour qu’un sanctuaire remplisse son rôle à la perfection (vous aidez à réfléchir et à vous concentrez), vous vous devez d’éradiquer le plus de sources de distractions possibles, ce qui comprend :

 

  • Pas de musique.
Même si elle peut être apaisante, il est trop facile d’avoir l’esprit qui vagabonde ailleurs en écoutant notre musique préférée. Sans compter qu’elle nuit à la concentration.
  • Téléphone sur silencieux et hors de vue
Je sais, c’est dur. Plus vous êtes accroc au téléphone, plus cette tâche vous semblera insurmontable. Malheureusement le téléphone est l’une des plus grandes sources de distraction qu’il soit.
  • Pas de télévision
Cela ne veut pas dire que la télévision est bannie, mais elle doit impérativement être éteinte lorsque vous êtes en mode concentration. Ne l’allumez même pas, les images ont une « présence » trop tentante.
Un petit message aux jeunes parents :

 

Saviez-vous qu’un enfant qui joue dans une salle où la télévision est allumée sans qu’il la regarde peut nuire à ses capacités d’attention (et donc d’écoute en classe) à long terme ?
  • Limitez les impératifs

 

N’entrez pas dans votre sanctuaire si vous attendez un coup de fil important, ou si vous devez faire une course dans 10 minutes. Vous pouvez penser que 10 minutes de sanctuaire c’est toujours mieux que rien, mais l’esprit pressé par une tâche va avoir tendance à focaliser dessus, donc à vous rendre moins efficace.
  • Pas de surf, ni de messagerie, ni de boite de réception
Pas de msn, ni de facebook. Google doit être accédé que dans un but informatif en rapport avec vos projets. Bannissez les visites surprises à vos amis blogueurs le temps que vous passez dans votre sanctuaire.

 

N’accédez même pas à votre boite mail.
Déjà en gardant le contrôle sur ces sources, vous devriez vous aménager un espace véritable centre de commandement à partir duquel votre créativité et la profondeur de vos réflexions vous amèneront vers la sérénité. (Finalement c’est assez spirituel comme démarche !)

 

 Bannissez les interruptions

Les interruptions sont le fléau de notre temps. Imaginons que vous mettiez 5 minutes à vous plonger dans un dossier ou une tâche demandant pas mal d’efforts intellectuels.
Un coup de fil survient. 10 minutes plus tard, vous raccrochez. Vous vous replongez dans votre tâche exigeante. Il vous faut de nouveau 5 minutes de « temps de chauffe ». Vous avez perdu 20 minutes en tout, et votre tâche n’est toujours pas commencée.
Vous ne devez pas être facile à interrompre une fois que vous êtes dans votre sanctuaire, et c’est là la difficulté majeure pour certains. Lorsqu’on a fonctionné pendant des années en mode « multitâches » et que d’un coup on souhaite se concentrer, notre entourage peut être assez déstabilisé par notre nouvelle « résolution ».

Parfois, cela veut dire changer radicalement ses rapports aux télécommunications.

Cela veut également dire mettre en place de nouvelles habitudes. Vous avez besoin quotidiennement de temps seul avec vous-mêmes pour vous concentrer, faire des mini-points de la situation. Vous devez valoriser ce temps et faire comprendre à votre entourage que ce temps au calme vous est nécessaire.

 

Vous n’avez pas besoin d’allouer beaucoup de temps par jour à votre sanctuaire, mais le fait de se doter d’un lieu serein est déjà un grand pas en avant que nous n’avons plus l’habitude d’avoir en ces temps où les activités réclamant notre attention explosent.
Il m’aurait été impossible de mémoriser quoi que ce soit de manière durable sans un minimum de sanctuaire, que ce soit mémoriser les pays et les capitales, des jeux de cartes en un temps record, le chiffre pi, ou n’importe quoi d’un peu exigeant intellectuellement.

 

Afin de faire un bon tour d’horizon des moyens de concentration,

Quels sont vos trucs à vous pour vous concentrer ?

 


sing-post-cta-potion-de-vie

15 Commentaires

  • J’ai un lieu que tu définis par « sanctuaire » c’est partout sur terre!! MAIS il faut un casque sur la tête, la musique à fond!!! Oui car contrairement à ce que tu préconises, seul la musique m’aide vraiment à m’isoler du monde, d’ailleurs j’ai même acheté un casque avec isolation acoustique ( on entend aucun sons hormis celui provenant du casque)

  • Ah le « sanctuaire » !!

    C’est pour moi très important, c’est mon lieu, mon vrai chef-moi.
    Et j’y tiens. Je le protège. C’est peut-être la dernière pièce de la maison qui me corresponde réellement.

    Je m’y sens bien, il a une âme, une atmosphère que j’entretien.
    C’est à la fois un lieu de ressources, de travail, d’inspiration…

  • Bonjour JY!

    Je découvre les articles de ton blog qui me donnent de plus en plus d’astuces pour faciliter mon quotidien! (mon objectif et de lire TOUS tes articles en mars afin de m’aider dans mon processus de développement de la mémoire et de l’efficacité!)

    J’ai une question : Mon meilleur ennemi est un site très connu de réseau sociaux. Je souhaite dl un logiciel qui permet de restreindre l’accès durant certaines heures. J’avais lu cela dans un blog il y a un an je crois, mais impossible de remettre la main dessus, ni même par une recherche google.

    Peut-être as-tu des idées?

    Merci d’avance!

  • C’est marrant, je m’attendais à une technique de visualisation d’un sanctuaire intérieur avec tous les souvenirs liés au bien-être, à la détente et à l’appréciation de soi…
    Je n’ai pas encore trouvé mon sanctuaire pour travailler, et mon studio ne me permet pas suffisamment de m’isoler de toutes les autres choses que j’ai à faire. Je met en application la moitié de la méthode Pomodoro, juste le pomodoro quoi, c’est une habitude à prendre qui va bien m’aider je pense, merci pour ce rappel !

  • Salut, voici le lien d’une musique qui facilite la concentration : http://www.youtube.com/watch?v=3pWxGD8rtvk&list=PLwhNhA54Ze9e4nAaFrynAZGPk3lyBm66O
    D’une part ça détend et on est plus performant quand on est détendu et d’autre part les deux basses vont stimuler les deux hémisphères du cerveau.
    Je ne suis pas scientifique donc pour le deuxième argument je ne sais pas trop. ^^
    Une chose est sûr, la musique peut être bénéfique mais il ne faut pas écouter du rap, du rock ou du métal pendant qu’on se concentre ! Il faut quelque chose d’apaisant.

  • Bonjour JY et merci pour tes articles !

    J aime bien mettre de la musique lorsque je travail mais celle ci doit rester sans parole sinon je me déconcentre 🙂

  • Bonjour, je viens de découvrir ton site et je te remercie de ce partage, comme beaucoup de tes lecteurs, je cherche un moyen pour régler mes problèmes de concentration et de mémoire, des tonnes d’infos sont disponibles et il va certainement me falloir « un certain temps » pour digérer tout cela.
    Je rejoins Take-Elite pour le casque acoustique avec une petite musique en fond (Giyo par exemple) afin de s’isoler quand on n’a pas de lieu au calme et que l’on mène une vie de dingue, pour ma part je pratique aussi la micro sieste qui permet de recharger les batteries.

Laisser un commentaire