Mémoire

Sexe et mémoire !

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Idée reçue : Vous devez travailler votre référencement pour être lu et avoir vos articles bien placés dans Google.

La réalité : Mettez le mot « sexe » dans le titre de votre article et vous serez lu. Sans référencement.

 

Bon et bien voila. Il fallait que ca vienne (sans mauvais jeu de mot). Un article sur le sexe. Et dans cet article, vous allez découvrir que le sexe aide à avoir une bonne mémoire (si si je vous jure !).

Rassurez-vous, je vais rester soft. 

 

Le but est ici de vous donner un moyen de plus pour booster votre mémoire. Gardez bien cela en tête.

Surtout les mecs.

 

Le côté obscur de la force ?

 

Les deux types d’images les plus puissantes à mes yeux sont les souvenirs personnels positifs non sexuels et les images érotiques torrides, sexuelles, voir franchement obscènes parfois.

 

Donc voilà, vous avez à votre disposition un outil dont la puissance n’est plus à prouver. Si vous avez déjà eu des fantasmes, vous savez de quelles images je veux parler. Elles sont vivaces et extrêmement claires dans votre esprit. De plus, elles vous provoquent immanquablement des sensations. Difficile de faire plus puissant.

Alors voilà que cette source d’images est là, à votre disposition, à côté de vous. Elle reste là vibrer, un peu tabou.

 

Devez-vous l’utiliser ? Est-ce que cela ne risque pas de vous détraquer le cerveau ?

Rigolez pas, ce sont des questions sérieuses, et la réponse n’est pas aussi évidente que vous l’imaginez car elle dépend de chacun !

 

Utiliser le sexe dans vos images vous garantit que vous allez mémoriser. Le problème c’est que cela donne des images parfois dérangeantes !

Par exemple, s’il m’est facile (et agréable) de visualiser « 035569 »

695503 m’inspire de la gêne

556903 m’inspire du dégoût

690355 me fait rire

036955 m’inspire plutôt de la colère.

 

Pourtant ces chiffres ne sont composés que des mêmes numéros dans un ordre différent !

Mais les images que je visualise en voyant ces chiffres sont radicalement différentes !

 

Si je suis amené à utiliser souvent ces images dans un système numérique pour apprendre PI ou les numéros de téléphone par exemple, je vais devoir faire des choix. 

 

Et vous c’est pareil.

 

Si vous voulez incorporer une dose de sexe dans vos mnémoniques, gardez bien en tête que le résultat peut parfois se révéler dérangeant. Efficace, certes, mais dérangeant.

 

Ce n’est pas tout le monde qui est prêt, je vous préviens !

Vous êtes le maillon faible, au revoir !

 

Mon conseil est quand même que vous testiez les images érotiques et autres fantasmes issus de votre cerveau dans vos mnémoniques. Il serait dommage de s’en passer, car c’est ce qui fait vibrer beaucoup d’entre nous.

Cela va faire 2 ans que j’utilise des images érotiques (dans mes systèmes numériques notamment) et je n’ai pas de problème de comportement ou de perversion quelquonque.

Enfin, je crois pas….

J’en ai vous croyez ?

Tant pis… 😉

 

Pourquoi vous devez quand même tester ? 

 

Parce qu’au cas où vos images vous mettent mal à l’aise, vous pouvez toujours décider de faire comme Laurence Boccolini et de virer les maillons faibles de vos images dérangeantes.

Ce n’est pas un problème.

 

Dans mon exemple ci-dessus, il suffit que je change 69 en quelque chose de plus neutre, et hop tous mes problèmes de conscience sont réglés !

Et pour vous c’est pareil.

Vous pouvez soit enlever le sexe de vos images, soit vous retirez certains personnages. Pas de soucis, vous verrez que votre cerveau s’adapte très bien à vos changements, et la beauté, c’est qu’il le fait en très peu de temps !

 

 

Vous êtes l’architecte de votre mémoire

 

Utiliser les images érotiques dans vos systèmes, c’est comme utiliser le bois lorsque vous voulez construire une maison. Certains vont le faire, et d’autres non. 

Certains vont même leur maison tout en bois ! 

 

Pour ma part je préconise d’en mettre un peu. Comme le sucre glacé au-dessus d’une forêt noire ou comme la pointe de l’ingrédient qui va bien dans votre plat préféré.

Il ne s’agit pas d’en faire le plat principal, mais d’en mettre un peu quand même, car c’est générateur d’images drôles absurdes etc, et qui provoquent des émotions. Le cerveau retient bien les émotions.

Il reste la question : Que mémoriser grâce aux images érotiques ?

 

Il est évident que tout ce qui est pénible est facilement mémorisable avec une bonne dose d’érotisme. J’imagine bien certains points clés des cours de droit par exemple, même si je n’ai jamais essayé de mémoriser des longues séries de données juste avec le sexe.

A tester…

Sinon,

Les chiffres bien sûr ! Ca c’est facilement mémorisable avec une dose de sexe. Les chiffres sont difficiles à retenir car ils n’évoquent pas grand chose comme cela.

Bien sûr vous pouvez utiliser cette méthode extrêmement efficace pour mémoriser les numéros de téléphone, mais pour plus de choses, vous devez trouver un système plus puissant.

On en discute ICI sur le forum notamment.

Utiliser des chiffres associés à des personnages issus de vos fantasmes est une idée judicieuse.

 

Alors la question pour les courageuses/courageux : Avez-vous déjà essayé d’utiliser l’érotisme ou des fantasmes pour vous rappelez de choses ?


sing-post-cta-potion-de-vie

15 Commentaires

  • Salut Jean -yves,

    Sympa, la comparaison entre le sexe et la mémoire.
    Personnellement, j’en ai pas fait mais je vais tester pour voir ( en espérant tout de même que ça ne va pas trop me perturber).
    Je te rassure, tu n’as pas du tout de comportant pervers ( j’étais à côté de toi alors je sais de quoi je parle lol).

  • Salut,
    Je pense que c’est une excellente idée (sauf pour les pervers avant coup? lol) car se souvenir de quelque chose de très chiant comme des chiffres par exemple, ça sera toujours un plaisir si c’est associé à de jolies choses ou des trucs un peu plus chauds 😉

  • C’est aussi un excellent exercice de visualisation pour ce qui disent

    – » oh bhein moi je sais pas visualiser !  »
    – » à bon t’est sûr ?!
    -c’est qui ton artiste préféré ?
    -« Rihanna ! :O
    -« Imagine Toi lui faisant l’amour !
    -« heing!!…
    -« ok…….
    -« Ah oui en effet…. :D, ça monte très vite en bas…..
    -« donc tu sais visualiser !!
    ********
    ou bien
    ex : s’imaginer en train de pratiquer toute les positions du kamasutra avec son ami(e), puis passez à l’action, une sorte d »entrainement mentale , comme le sportif qui visualiserais son parcours avant le départ 🙂

  • Bonjour Jean-Yves.

    Les images érotiques (ou plus…) sont extrêmement efficaces pour mémoriser. Et plus la situation est improbable, plus elle s’enracine dans la mémoire.

    C’est un des principes du SMASIN’SCOPE de Buzan.
    D’ailleurs, Joshua Foer commence son livre « Aventure au cœur de la mémoire » par décrire ses visualisations « chaudes » pendant son championnat de mémoire.

    Personnellement, je les utilise peu pour 2 raisons. La première c’est parce que j’utilise principalement une table de rappel avec des objets et non des personnes. La deuxième, c’est que je m’amuse à enseigner cette technique à mes enfants… donc les images sont drôles, improbables mais toujours softs 😉 .

    A bientôt.

    Cyril

    • J’ai utilisé une table de rappel objet exclusivement pour tous les pays et capitales du monde ainsi que pour tous les départements/chefs lieux français.

      C’est vrai que cela marche bien !
      J’ai une préférence pour les personnes/personnages que je trouve plus efficace et plus facile à rendre mémorable mais bon, utilisant les deux, chacun y verra ses préférences 😉

      C’est vraiment compliqué de parler de sexe sur un blog de mémoire en fait lol

  • Félicitations pour ton article Jean Yves,
    je vois que tu avance bien et que ton blog est toujours aussi dynamique, Bravo!
    A bientôt

  • Salut Jean-Yves,

    Pour répondre à ta question : non, pas d’érotisme ni de fantasme pour mémoriser quoi ce soit.

    Je me souviens des dates d’anniversaire de gens qui n’ont aucune importance dans ma vie. Mais, je ne me souviens pas des numéros de téléphone. Je ne connais même pas mon numéro de cellulaire par coeur. Il faut dire que je ne l’utilise pas.

    Je me demande bien ce qui t’a donné cette idée d’associer fantasmes et mémoire!

    Sco! 🙂

    P.S. C’est vrai que le mot «sexe» dans le titre attire toujours l’attention!

  • Salut !
    Je suis tout à fait d’accord avec l’idée d’accepter des « clefs » ou « images » érotiques comme on se servirai d’une clef grotesque ou autre.
    J’en utilise moi-même très souvent, mais je ne me suis jamais forcé à en trouver une ! Ce que je veux dire, c’est que selon moi, il faut choisir la première clef solide qui nous vient à l’esprit, sans l’évincer si elle est politiquement incorrecte ou érotique.
    Après tout, notre esprit nous appartient.
    Excellent article, très bonne continuation JYP 🙂

    • Salut Flu0 !

      Pareil, tu n’as pas besoin de les chercher consciemment, mais quand elles sont là, bah autant les prendre car elles sont très efficaces 😉

      Tu dis « bonne continuation » comme dans au revoir ? 🙁

  • Alors Jean Yves, est ce que cet article est devenu un des plus populaires sur Google Analytics avec le mot « sexe » en titre.

    En tout cas, cela a fonctionné avec moi et je pense que tu as raison sur les 2 types d’images que nous mémorisons.

    @+
    Phalakone

  • 695503 !

    Je te gène? *héhéhé*

    Bon donc 69 tu imagines probablement la position sexuelle, et 55 et 03 font référence à des gens d’une même famille? Ca ce serait extrèmement gênant…

    Je vois le problème… Je n’y avais jamais pensé^^’

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.