Mémoire

Comment une simple technique pour mémoriser les chiffres va vous simplifier la vie

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Comment mémoriser les chiffres ?

Pour bien finir la semaine, je vous propose une méthode simple pour mémoriser les chiffres. Particulièrement efficace pour retenir des séquences de tâches à faire, des mots de passe, se souvenir des places de parking, des pas de danse, des numéros de rue etc.

Les chiffres, vous en trouvez partout, ils sont abstraits et omniprésents dans notre vie. Aussi, ne serait-il pas intéressant de pouvoir les mémoriser grâce à un système simple ? A la fin de cet article, vous saurez faire !

 Pour mémoriser les chiffres, Transformez les en images

Dans « comment booster votre mémoire avec l’alphabet« ,  vous avez découvert que l’alphabet peut devenir une source puissante de mémorisation.

Aujourd’hui, je vous propose d’utiliser le même principe sur les chiffres. C’est à dire que vous allez transformer chaque chiffre en image !

Oui, cela demande un peu d’imagination, mais rien d’insurmontable.

Je vais vous donner les associations que j’utilise pour mémoriser les 10 chiffres (0,1,2,3,4,5,6,7,8,9). Libre à vous de les utiliser, ou de vous en inspirer.

le 0 a la forme d’un cercle. Comme celle d’un anneau, d’une balle, d’un oeuf au plat.

Le 1 a la forme d’un drapeau au vent. Il peut également faire penser à un crayon en train d’écrire.

Le 2 a la forme d’un cygne sur un lac

Le 3 a la forme d’une paire de…… menottes !

Le 4 ressemble un peu à un voilier sur l’eau

Le 5 ressemble a un serpent

Le 6 à une trompe d’éléphant

Le 7 a une falaise

Le 8 a un bonhomme de neige

Le 9 me fait penser à un ballon d’enfant qui s’envole..

A vous maintenant ! A quoi la forme de ces chiffres vous font penser ?

 Comment utiliser ces images pour me faciliter la vie ?

 

Maintenant que votre système est prêt, il faut l’appliquer le plus vite possible à des tâches utiles. Voici en quelle façon les chiffres mémorisés ainsi va vous faciliter la vie !

Une journée avec plein de choses à faire

Quand vous avez une journée chargée avec beaucoup de choses à faire dans un ordre optimal, les chiffres vont vous aider. Associez à chaque chiffre une image mentale symbolisant la tâche que vous devez accomplir.

Par exemple, si vous devez commander le taxi pour votre chef, que vous devez ensuite porter les factures au courrier, puis que vous devez aller à votre rendez-vous chez le dentiste, aller chercher les filles à l’école, payer les billets d’avion pour vos vacances à Rio etc.

Procédez comme suit :

Associez le chiffre 1 (image du drapeau flottant au vent) à celle de votre première tâche à accomplir (le taxi). Vous imaginez un taxi rentrer dans le poteau d’un drapeau. Mémorisé.

En 2, vous devez porter les factures au courrier. L’image du 2 est un cygne sur un lac. Imaginez un cygne avec vos factures dans son bec. Mémorisé.

En 3, vous devez aller chez le dentiste. Imaginez votre dentiste menotté (image du 3). Mémorisé.

En 4, vous devez aller chercher vos filles à l’école. Imaginez-les s’amusant sur un voilier en pleine mer. Le voilier étant l’image associée au chiffre 4, parce que le 4 ressemble à un voilier. Mémorisé

En 5 vous devez finir de régler vos billets d’avion. Imaginez un serpent géant (image du 5) accroché aux ailes de votre avion pour Rio.

Si vous avez vu le magnifique film « des serpents dans l’avion » (ironie je précise), cela marche aussi.

 

Lorsque vous passerez mentalement votre journée en revue, toutes ces images vont vous revenir en tête immédiatement. On fait un test ?

Quelle est la deuxième tâche que vous devez accomplir aujourd’hui ?

L’image du cygne vous est revenue en tête ? Et voici que vous vous souvenez de vos factures, même si vous n’aviez imaginé qu’une enveloppe pour les symboliser !

 

La bonne nouvelle avec ce système, c’est que vous pouvez réutiliser vos images pour les chiffres à l’infini !

Il en va de même lorsque vous voulez mémoriser vos places de parking

 

Vous êtes à la place B24 ?

Imaginez un cygne avec une paire de lunettes géantes observer un voilier sur la mer.

Le cygne est l’image du 2, la paire de lunettes est l’image utilisée pour le B, comme vous l’avez vu dans la mémoire et l’alphabet

Votre place de parking a été mémorisée en…. 2 secondes ?

 

Les applications sont vraiment très nombreuses avec ce simple système d’imagerie. Avez-vous eu des idées ?

 

sing-post-cta-potion-de-vie

41 Commentaires

  • Salut JY,

    Simple et efficace très bonne méthode pour commencer à se familliariser avec les chiffres.

    Par contre pour le chiffre PI tu utilises le système maitre à trois entrée il me semble ?

    Peut tu mettre dans ta liste de future article la présentation de ce système ? Je serais intéressait d’avoir la liste de tes images (hors image privée) pour avoir un exemple. Perso j’utilise un système avec une seul image (Personnage ou objet) et j’aimerai bien passer au Personnage/action/objet qui me semble très puissant :D.

    Merci

    • Salut Sébastien 🙂

      Le PVO est le système que j’utilise pour PI en combinaison avec un voyage particulièrement puissant dans mon esprit.
      Le système se trouve dans mon livre à paraître (encore un peu de patience !)
      Je pars en déplacement là, je pourrai t’envoyer un aperçu par mail si tu veux. Fais moi signe, et quand je reviens je t’envoie ca 🙂

      Pour la petite histoire, dès que PI est fini, je commencerai à créer un système avec 9 entrées !
      Pour mémoriser 9 par 9 !

  • Content de voir que je ne suis pas le seul fana des moyens mnémotechniques! J’adore tes articles. Bon c’est vrai que cette technique est plus faite pour l’organisation du quotidien que pour de la mémorisation de long terme mais c’est déjà un gros soulagement! Merci et je vais suivre ton blog de près 😉

  • j’adore ton site que je viens de découvrir
    mon problème est l’image mentale est ce que je peux me contenter du ressenti de cette image par ex sinon quel ex peux-tu me donner à faire pour que mon cerveau se plie à cette discipline
    j’ai bc de mal même en état d’auto hypnose;;;
    merci bcp tes conseils seraient très appréciés
    cordialement
    danielle

    • Essaie en ne te contentant que du ressenti.

      C’est un peu ce que je fais avec les cartes, je vais tellement vite que ce ne sont plus que des ressentis qui défilent, pas des images détaillées, mais c’est aussi parce que je connais mes images à la perfection.

      Essaie, dis moi

  • Bonne technique !
    Pour aller plus loin, comment puis je trouve une image virtuelle pour les virgules et point ?
    Qui soit toujours la meme…

    Merci de tes precieux conseils,

    valentine

  • Hello Jean-Yves,
    pour le 7 je verrais un plongeoir.
    Sinon,
    Je vais essayé de mémoriser ma liste de course (que je ne fais jamais alors j’oublie toujours des trucs) avec le système des lieux dans la maison. Tu penses que ça marche ? Enfin, je compte faire ça pour des produits qui reviennent que de temps en temps. Je ne vais pas mémoriser le beurre, le lait, l’eau, la viande etc…. mais plutôt le genre : shampoing, coton-tiges, produit lessive, mouchoir en papier,… parce qu’ à chaque fois que l’on pense qu’il faut en racheter, on n’a pas de papier sous la main pour noter… or, on a toujours notre tête qui nous suit partout, c’est pratique… enfin c’est pratique si on a une mémoire :-))

  • Super article ! Je viens de découvrir ton site grâce à ta vidéo faite avec Aurélien ! Je suis très fâchée avec les chiffres car trop difficile à mémoriser. Je vais appliquer ta méthode pour mémoriser les chiffres dès aujourd’hui.

  • j’ai lu aussi quelque part qu’il existait une sorte d’alphabet style:

    1 = t
    2=n
    3=m
    4=r
    etc…

    et pour faire 13 par exemple tu prends le t de 1 et le m de 3 et tu crées 2 syllabes
    dans cet exemple on obtient tamis mais chacun peut choisir ses mots pour avoir plus facile de les visualiser.

    tu crées ainsi une liste de mots pour les chiffres allant de 0 à 100

    • Oui, c’est ce que j’ai fait pour PI entre autre.

      C’est le dominic system que j’enseigne dans mon livre, mais en version française, parce que les syllabes anglaises, c’est pas évident 🙂

      Tu peux même faire de 000 à 999 avec le major system dans la même veine

  • Salut JYP,

    Pour retenir des chiffres de 0 à 99, je me demande s’il ne serait pas plus facile et rapide d’utiliser simplement la base proposée dans cet article, qui associe à chaque chiffre de 0 à 9 une idée (un personnage/animal/objet…etc.). En effet, par exemple, dès lors que l’on voudrait retenir la date 1988; il suffirait d’imaginer un drapeau accroché à un ballon de baudruche qui s’envole au milieu de deux bonhommes de neige, et d’intégrer dans cette petite scène l’objet que l’on souhaite rattacher à cette date. Tu vois ce que je dire?

    Je m’interroge juste car, à première vue, cette solution semble plus facile et rapide que la mise en oeuvre de son propre dominic system pour une efficacité analogue.

    Qu’en penses-tu?

    Quoi qu’il en soit, merci infiniment pour tout car ce blog est tout simplement génial.

    À bientôt,
    Vincent

    • Le problème avec cette solution c’est que tu vas vite faire beaucoup de confusions si tu as beaucoup de chiffres à retenir.
      Quand tu en sera à ton 19e bonhomme de neige ta mémoire risque de s’embrouiller ;p
      Si tu veux vraiment mémoriser les chiffres efficacement, il n’y a pas le choix, il faut te batir ton propre dominic system

      Merci pour ton mot en tout cas, il me fait très plaisir 🙂

  • Oui c’est vrai qu’en y réfléchissant bien, ça semble assez logique. Si bien que je me suis pris les trois jours de Pâques pour batir mon propre dominic system. Et en effet, on voit rapidement le potentiel énorme d’une telle table. Maintenant il ne reste plus qu’à pratiquer pour bien le mémoriser.

    Merci en tout cas!

    À bientôt

      • Pour les concours que je prépare, j’ai des tonnes de dates et autres données brutes à retenir, qui constitueront une bonne façon de même tout ça en pratique. Par exemple maintenant, si je dois retenir que les accords de Dayton ont été signés en 1995, plus qu’à imaginer ma petite scène, et le tour est joué.

        Sinon, pour me mettre en jambes, j’ai commencé par les dates d’anniversaire en utilisant ma table dominic system pour les jours et la typologie pour les mois que tu fournis aussi dans ton blog, type:

        Janvier = galette (des rois)
        février = coeur (st valentin)
        mars = barre chocolatée du même nom
        …etc.

        Tout cela te semble cohérent?

  • Bonjour

    Je voulais savoir si je pouvais pour mémoriser mes chiffres faire ainsi
    1 = soi ou Dieu
    2 = Couple
    3 = Famille
    4= Équilibre
    5= piliers
    ……etc
    Car ce ne sont pas vraiment des images surtout pour le chiffre 4 = équilibre qui représente pour moi la stabilité et la symétrie.. Est ce que des notions comme ceux-la difficile a imagées peuvent être utilisés ?

    Merci pour tout ! j’ai hâte de me procurer votre livre … ( d’ailleurs peut-il se lire sur un kindle ?)
    Denise

  • Bonjour Jean-Yves,
    Tout d’abord un grand bravo pour ce site que j’ai découvert il y a quelques et je dévore … Que d’informations …
    – J’aimerai à mon tour me lancer dans l’aventure et me créer ma propre table de mémorisation, par contre, étant novice je ne sais si je dois débuter par une table pour les chiffres 0à9 ou s’il est préférable de penser d’ores et déjà à l’avenir en me construisant dès maintenant une table via le dominic system ?
    – De plus, que penses-tu du fait d’utiliser des associations simples comme décrites dans ce post pour les chiffres de 0à9 et les conserver pour les chiffres de la table dominic system (même s’ils dérogent à la consigne: 0=z, 1=t, 2=n, 3=m etc …) ?
    – Sinon, j’ai une petite angoisse: j’aimerai me rappeler de certaines choses … certes … mais j’aimerai aussi juste m’amuser à relever des défis … des listes de chiffres sans signification. Mais ne sachant pas comment vider ma mémoire de travail, j’ai peur de saturer et de ne plus me sortir cette liste de la tête. C’est sûrement ridicule … Y a t’il une méthode ?
    Comment cibler un stockage long terme et un stockage court terme ?

    Comme tu peux le lire j’ai plein d’interrogations mais je suis impatiente de m’y atteler.
    Un grand merci.
    Sandra

      • Bonsoir Jean-Yves,
        Voilà 15 jours que j’essaye de bâtir mon système Nombre/Personne+Objet .
        J’ai beaucoup hésité, beaucoup changé d’avis et puis maintenant je me suis enfin fixée.
        Voici mon feedback :
        1. Je me suis construit une correspondance chiffre/lettre personnelle … très fortement inspirée du système d’Aimé Paris. J’ai gardé ses groupements phonétiques mais je les ai associés différemment.
        Par exemple :
        – le 6 est associé au son « SS » … comme Seau6
        – le 8 est associé au son « B/P » … le B ressemble à un 8
        – Etc …
        Plus j’avançais dans mes lectures et recherches et plus j’assimilais les codes des uns et des autres. Difficile de faire abstraction et de se concentrer sur ses propres évidences.
        Par exemple, je n’ai jamais été convaincue par l’association du 1 avec « T/D » mais pourtant, à force, elle s’est ancrée sans que je ne m’en aperçoive. Donc je l’ai gardée.
        J’ai préféré ce code chiffre-son à celui du Dominic System car j’ai pensé qu’il allait me faciliter l’étape suivante : l’association et la mémorisation des nombres-personnages.
        En effet, je savais que je n’arriverai pas à appliquer à la lettre la méthode de Dominic O’Brien. Les initiales, ça ne me parle pas.
        J’ai donc cherché des personnages dont le nom n’était composé que d’un seul mot (comme des pseudos …). J’ai appliqué la même méthode que pour le système lettre-objet. Une fois qu’on a les consonnes, on « remplit » avec des voyelles : (TS = TaSSe etc…).
        Ce qui donne par exemple :
        28=NP donne NaPoléon, 91=FT donne FanTomas , 88=PP donne PoPeye etc …
        Je n’ai pas encore trouvé mes 100 associations … et bien sur, sans surprise, j’ai du me résoudre à utiliser parfois les initiales …
        Autre contrainte que je m’impose : je ne souhaite pas faire apparaître de « star show biz » dans ma table … ça limite donc les possibles …
        Je continue donc sur ma lancée et y travaille un peu tous les jours.
        Il me manque par exemple : R+L , L+R, F/V + R et F/V + P/B … si tes lecteurs ont des idées, je prends ?!

        Sinon, j’ai à ce stade plusieurs questions (qui ne sont pas spécifiques à ce topic, désolée)

        1. Retenir des dates historiques
        Exemple1 : Le 28 octobre 1805 – naissance de Toto.
        Dans mon système, j’associe le 28 à Napoléon. Donc Toto et Napoléon vont figurer dans mon image.
        Comment dois-je construire mon image pour ne pas confondre mes deux personnages ?
        Ici on ne veut pas retenir la date d’anniversaire de Napoléon … le sujet principal c’est Toto …

        Exemple2 : Le 28 octobre 1805 – naissance de Napoléon. (date farfelue)
        Ici Napoléon apparaît deux fois : en tant que sujet principal et pour représenter le 28 !
        As-tu une technique ?

        De façon générale, dans mes visualisations, je m’aperçois que j’ai du mal à rendre très lisible (et très distinctif), le sujet principal. Utilises-tu des codes couleurs ?

        2. L’ordre des images
        Pour ne pas se tromper dans le séquencement, tu utilises des itinéraires ou des chaînes ?
        Exemple1 : 0123456789101112
        Tu décomposes comme ceci : 0123 4567 8910 1112
        Et tu mets ensuite en scène le personnage 01 avec l’objet 23, qui interagit avec le personnage 45 qui porte l’objet 67 …
        Comment ne pas se tromper dans l’ordre : 0123+4567 et non 4567+0123 ?
        Au lieu d’utiliser une histoire « chaînée », utilises-tu un « itinéraire » en plaçant d’abord sur le spot 1 le personnage 01 avec l’objet 23, puis sur le spot 2 le personnage 45 qui porte l’objet 67 … ?

        3. Endroits de stockage
        Ma plus grande difficulté à l’heure actuelle c’est de me constituer des endroits de stockage. J’en conçois les bienfaits mais je peine à en choisir.
        J’aimerai trouver des endroits immuables. Je pense avoir compris que seul le souvenir compte et que c’est cette image, ce chemin qui fait foi. Mais qu’en est-il lorsque tu te trouves confronté à un changement de « décor » … surtout si celui-ci t’est rappelé régulièrement.
        Par exemple: tu changes l’agencement de ton salon.
        Pour ancrer ton itinéraire, il faut j’imagine le réviser … mais dans ce cas, le lieu référant n’est plus cohérent avec le présent … Comment fais-tu pour ne pas t’embrouiller ?

        Un grand merci pour ton aide.
        Ton blog est mine d’information. Encore merci pour ce travail et partage.
        Bonne soirée

        • Wow un message bien complet ! Alors pour répondre à tes questions : la première chose est de tester et de ne changer tes images QUE si tu as du mal lors des rappels. Pas obligé de changer ton Napoléon SAUF si EFFECTIVEMENT il te fait faire des erreurs, auquel cas, tu devras changer ton 28 ou trouver un moyen de l’intégrer avec un signe distinctif.
          S’il apparait deux fois, pourquoi ne pas les imaginer danser côte à côte ? C’est ce que je fais, ca marche bien.
          Je n’utilise pas de code couleur car je ne suis pas très bon avec les couleurs et je ne connais personne qui l’est au point de l’intégrer dans un système efficace.

          Ta deuxième question est très bonne et ce fut longtemps un problème pour moi, notamment dans mon défi PI.
          Ton system est un PA : Donne toi une « règle de lecture » place par exemple toujours à gauche le « sujet » de ton image (P) et à droite le verbe (A) pour ne pas confondre les images. détermine une règle et tiens là ! Sinon prend un peu plus de temps pour créer tes images, et là encore, c’est les rappels lors de tes tests qui te diront si tu as fait une bonne image.
          J’utilise toujours un itinéraire comme je l’ai indiqué dans mon article sur le défi histoire.http://www.potiondevie.fr/video-memoriser-100-dates-histoire/

          3- Pas d’importance que les endroits soient immuables. Ton cerveau les retrouvera. Si tu changes l’agencement de ton salon, soit tu gardes l’ancien agencement, soit tu prends le nouveau, à toi de voir après test, mais l’un ou l’autre sont possibles. Je le fais avec des terrasses de café qui en ce moment n’existent plus (trop froid) alors que dans mon souvenir elles sont blindées par exemple.
          Pour ne pas m’embrouiller je révise mes itinéraires tels qu’ils le sont dans mon esprit, pas dans la réalité.
          Il peut être intéressant de prendre en photo tes points de passage pour mieux réviser et ne pas te tromper aussi 🙂

  • Bonjour!
    Petite question, comment feriez vous pour memoriser un article de loi comme celui ci sachant que le contenu doit être mémorisé mot à mot en connaissant également le nom de l’article? Exemple avec cet article de loi:

    La légitime défense: Article 122-5 du code pénal.
    N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte.
    N’est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu’un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l’infraction.

  • Bonjour
    Quelqu’un aurait -il un model de table de rappel allant jusqu’a 100 ? svp .
    Je galere un peu a trouver des associations d’idèes pares 50 !
    merci a vous 😉

  • Bonjour Jean-Yves, j’ai actuellement un Model Dominic jusqu’à 100, mais je tente de m’améliorer, aurais-t-il une astuce pour aller jusqu’à 1000 ou 10 000 en trichant un peut ? (Pour l’histoire, 600 est en feux par exemple, mais je vois mal 20 astuce de ce type !) Merci !

    • Tu peux utiliser un code chiffre pour rajouter une couleur ou un détail effectivement. Je trouve que ca alourdit les images et ca rend l’ensemble un peu moins facile à mémoriser, mais je pense qu’avec beaucoup d’entraînement, tu n’as plus ces problèmes.

  • Bonjour, je suis un scientifique et j’aurais besoin de mémoriser des résultats analytiques. Je ne sais quelle méthode utiliser d’autant que ces nombres ont des décimales.
    Je commence à peine à me familiariser avec vos techniques (le livre est top) et j’essaye d’imaginer comment utiliser ces techniques pour améliorer mes performances au quotidien. Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.