Créativité

Une technique simple de vocabulaire pour booster votre potentiel intellectuel

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Bienvenue en été ! Aujourd’hui vous allez booster votre vocabulaire ! La période idéale pour se lancer dans de grands projets et peut-être même changer de vie. Attention cependant aux pièges de l’été.

Le mois dernier, je vous proposais une liste de 99 façons pour booster votre mémoire et votre cerveau. Certains de ces points renvoyaient vers des articles, et d’autres non.

Aujourd’hui j’ai voulu vous livrer une méthode sous forme de jeu pour traiter le 15ème point de  la liste : « enrichissez votre vocabulaire »

 

Pourquoi le vocabulaire peut booster votre cerveau ?

 

Le vocabulaire, c’est vraiment le pont entre vos connaissances et votre mémoire. Si vous regardez bien autour de vous, vous trouverez une corrélation forte entre le niveau de vocabulaire d’un individu et son « intelligence ».

Je me souviens d’avoir vu des gamins qui maîtrisaient un vocabulaire étonnamment soutenu pour leur âge. Tous réussissent plutôt bien et développent des facultés au-dessus de la moyenne.

Dans une discipline non linguistique, on attend de vous (ou de vos enfants) que vous maitrisiez :

  • Environ 6000 mots à l’entrée en 6e
  • Plus de 17000 mots à la sortie de la 3e
Une source ici.

Le fossé est conséquent en seulement 4 ans. Et l’écart se creuse entre les élèves qui y arrivent et ceux qui n’y arrivent pas.

Dans la réalité, en 2012, l’élève moyen débarque en 6e avec 3500 mots en moyenne et repart du collège avec moins de 9000 mots sur les 17000 attendus.

Un petit détail en tableau

 

Pourquoi un tel écart ?

 

Outre le fait qu’une bonne mémoire influe directement sur le nombre de mots de vocabulaire que vous pouvez retenir, la progression des nouvelles technologies rend l’élève (et l’adulte !)  passif dans l’apprentissage du vocabulaire.

En gros vous tournez sur les mêmes mots, vous avez moins d’efforts à faire pour lire des trucs et en deux clics vous pouvez savoir ce qu’un mot veut dire, et à la maison vous ne révisez pas mais vous regardez la télé, l’ordi, le téléphone et facebook.

De plus les programmes scolaires totalement déconnectés de la réalité n’arrangent pas le bousin.

 

Pourquoi je dis qu’ils sont déconnectés de la réalité ?

 

Le modèle d’apprentissage date du 19e siècle et n’a pas évolué dans son fonctionnement depuis cette période. Si la question vous intéresse, je vous recommande une excellente vidéo de Ken Robinson ci-dessous expliquant la nécessité de changer le mode d’éducation

 

(en Anglais, mais bon, puisque vous suivez Potiondevie, vous êtes des stars en Anglais maintenant, et même si ce n’est pas le cas, il y a beaucoup de dessins que vous devriez comprendre 😉)

 Je vous propose un jeu pour devenir une star du vocabulaire

 

Avec un vocabulaire plus étoffé, vous serez plus précis(e), plus intelligent(e), vous aurez une meilleure mémoire et vous pourrez impressionner les gens (ou pas) avec votre maîtrise de la langue.

Attention toutefois à ne pas en faire trop.

 

 – Attention mes jeunes amis, ou je demande un ordre d’injection au juge.

– Monsieur, vous vouliez dire « injonction » ?

 

 La surpuissante technique de l’éphéméride

 

Au boulot, j’ai un éphéméride (joli de mot de vocabulaire non?) sur lequel je notais des rendez-vous, des numéros à rappeler etc. Depuis que je suis mnémoniste, c’est vrai que je notais presque plus rien dessus.

 

Alors je me contentais de faire des jeux de mot stupides avec les fêtes.

Exemple : Sainte Irénée devient « E-Renée : la mamie qui s’est mise sur le web ! »

St Martial, je rajoute le mot « cour » devant, ca devient « cour Martial »

 

Stupéfiant n’est ce pas ?

 

Je vous rassure, vous n’allez pas faire cela avec votre éphéméride, ou votre calendrier Iphone, ca revient au même en fait, vous allez voir.

 

Non.


Vous allez plutôt vous lancer des challenges au jour le jour. Voici comment vous allez procéder :

 

Chaque jour, en début de matinée, notez à la page de votre éphéméride (ou de votre organiseur, iphone machin truc ce que vous voulez) un mot de vocabulaire que vous ne connaissiez pas ou que vous connaissez vaguement de loin sans vraiment le maîtriser.

Pour cela vous avez plusieurs options à votre disposition :

 

* Vous regardez votre série préférée et l’un des personnages utilise un mot qui vous plait et que vous n’avez pas l’habitude d’entendre et d’utiliser. Notez-le sur un post-it ou dans votre mémoire et vous le reporterez le lendemain sur votre page du jour.

* Vous lisez un article fort intéressant sur votre sujet préféré. Dedans il y a un mot qui ne empêche pas de comprendre la phrase mais que vous ne connaissez pas. Notez-le et reportez le dans votre éphéméride.

* Vous écoutez une émission intéressante à la radio et là boom, un mot que vous n’aviez jamais entendu -> éphéméride.

 

Bien entendu, vous pouvez notez plusieurs jours d’avance !

 

Ensuite je fais quoi avec mes mots  ?

 

Votre challenge du jour est d’utiliser ces mots dans des conversations ou des écrits dans la journée ! Attention c’est vraiment plus difficile qu’il n’y paraît !

Et autre point de mise en garde : Lorsque vous utiliserez un mot nouveau dans une conversation (ou un mail etc) attendez vous à être challengé(e) par des questions !

« Ca veut dire quoi ? »

 

Alors vérifiez bien la signification exacte dans le dictionnaire afin de bien en saisir le sens !

 

N’oubliez pas que vous pouvez varier la difficulté de l’exercice en ajoutant d’autres mots à chaque jour ou mieux, en ajoutant des mots techniques dont vous avez besoin pour votre domaine d’expertise !

 

Qui se lance le défi ?

 

Je vais lancer sur le forum un challenge pour voir les courageuses et les courageux capables de tenir la distance !

En tout cas moi, je vais tenir un petit journal pour voir ! Libre à vous de m’y rejoindre sur ce topic !

 

 

 

sing-post-cta-potion-de-vie

30 Commentaires

  • Quel excellent révélateur que le vocabulaire …

    Je ne sais pas d’où tu sors les chiffres du début de ton article. Mais ils sont assez impressionnants …

    D’un autre coté, quand j’écoutais, dans les transports en commun, des ados de 14 à 17 ans, le niveau de français et de clarté du propos était assez déconcertant ! Et s

        • T’inquiètes pas, j’ai supprimé l’autre 🙂

          Nonobstant la qualité de l’étude réalisée par l’université de Poitiers, tu peux en trouver d’autres plus complètes en cherchant un peu. Seuls les chiffres diffèrent, mais très légèrement, la tendance reste la même.

    • Grégory j’ai moi même 17 ans …
      Cependant des personnes comme toi j’en rencontre énormément sur internent ou dans la vie quotidienne. Habituellement je ne leurs prête pas attention mais cette fois je me sent obligé et ça tombe sur toi .
      Gregory j’aimerais te poser une question . Connaît-tu ces ados et le cadre de vie dans lequel ils ou elles ont évolués… tout le monde n’a pas la chance de poursuivre ces études après le collège . Alors la prochaine fois avant de vous contenter d’écrire ce genre de commentaire complètement cliché sur les ados vous essaierez je dis bien « essaierez » de réfléchir.
      Je suis tout de même d’accord sur le fait que le système éducatif actuel n’est plus compatible avec le monde dans lequel toutes les informations sont numérisés.

  • Quel excellent révélateur que le vocabulaire …

    Je ne sais pas d’où tu sors les chiffres du début de ton article. Mais ils sont assez impressionnants …

    Quand j’écoutais, dans les transports en commun, des ados de 14 à 17 ans, le niveau de français et de clarté du propos était assez déconcertant ! Et sans aller plus loin, il me suffit de discuter avec ma soeur de 17 ans (désolé 🙁 … )

    L’exercice que tu proposes est plutôt marrant 🙂

    Pour entretenir et améliorer mon vocabulaire, je lis beaucoup et je me jette régulièrement sur mon dictionnaire au moindre doute d’orthographe ou de sens.

  • J’aime bien la video qui dit que tout ce qui est ordi/portable/etc transforme le gamin en zombie et qui se finie… par une pub pour portable !

    Malheureusement cette façon de pensé est idiosyncrasique et il y a plus de gens qui utilise une éphéméride que de gens voulant tout faire de mémoire.

    Tu vois, j’ai déjà finis mon petit challenge du jour 🙂

  • Je pense que le niveau de vocabulaire varie énormément en fonction des collèges. Mais les chiffres sont intéressants à connaître.

    Et la vidéo excellente ! Je n’ai aucune idée de comment ils arrivent à faire ces schémas animés mais c’est très captivant. Et le système éducatif est trop strict, on le sait tous et on ne fait pas grand chose pour changer. Dommage.

    Merci pour cet article Jean-Yves.

    Dorian

  • 9000 mots à la sortie du collège ? Quand j’entends parler des ados aujourd’hui et même de jeunes adultes je dirais que certains n’en ont guère plus de 1000, c’est assez effrayant.

    Par contre, moi je trouve qu’Internet est un outil formidable pour enrichir son vocabulaire, plus besoin de se prendre la tête à chaque fois avec son dictionnaire. Evidemment il faut choisir ses sources avec soin.

    Je ne pense pas que faire un effort pour chercher le sens d’un mot va nous aider à retenir quelque chose, mais plutôt replacer le mot en question dans des conversations comme c’est dit dans l’article. J’ai testé c’est très efficace.

  • Salut JYP,

    tu fais bien de préciser qu’il faut vérifier précisément la définition du mot en question ainsi que son usage.. parce qu’il n’y a rien de plus moche qu’employer un mot ‘savant’ là où on ne peut en fait pas.

  • C’est indéniable qu’une certaine pauvreté du langage semble toucher nos jeunes enfants. Mais bien entendu, nous ne pouvons généraliser. La curiosité reste l’élément central et il suffit de l’insuffler dès le plus jeune âge. Pour ce qui est du petit exercice proposé, le résultat est au rendez vous. C’est une manière très ludique, d’apprendre et d’enrichir son vocabulaire tout en faisant travailler sa mémoire.

  • C’est une bonne technique, c’est sur. Sauf que vu que je ne cherche pas de suite le mot ou le nom d’une personne illustre, je me retrouve avec des bouts de papiers un petit peu partout. Je devrais vraiment le faire coup sur coup, c’est bien mieux. Merci

  • Une mot par jour…C’est pas tant que ça au final.
    Admettons qu’on en retienne 70 % sur un an, ça fait 250 mots.
    Moi je me suis lancé le défi de prendre 10 pages du dictionnaire par jour, souligner les mots que je ne connaissais pas et les apprendre, comme ça a le lendemain je n’ai qu’à feuilleter pour retrouver ces mots.
    Or j’ai remarquer que je ne m’en souvenais que très peu même après plusieurs répétitions. Penses tu que ce défi est impossible à réaliser, trop colossal ?
    Sinon, aurais tu des techniques spécifiques de mémorisation ?

    • Le défi me semble gros, mais pas infaisable. C’est juste que si tu n’arrives pas à retenir, c’est que tu en prends trop d’un coup. Pour y arriver la clé est de « personnaliser » chaque mot que tu ne connais pas en recherchant des exemples, que tu les utilises, cherche leurs nuances etc.

  • […] Boostez votre vocabulaire avec une technique simple ! Bienvenue en été ! Aujourd’hui vous allez booster votre vocabulaire ! La période idéale pour se lancer dans de grands projets et peut-être même changer de vie. Attention cependant aux pièges de l’été. Le mois dernier, je vous proposais une liste de 99 façons pour booster votre mémoire et votre cerveau. […]

  • Une façon aussi sympa qui me fait réténir plus de 30 (ou plus) mots par jour sans aucune répétition.

    1. Ecrivez une histoire qui se déroule en connaissance des mots que vous avez appris (une conversation).

    2. Lisez votre histoire et essayez de comprendre à nouveau via un dico les mots qui vous ont un peu echapés et continuez la lecture de votre histoire puis relisez une fois votre , les résultats seront épatantes, c’est tout !

  • Bonjour Jean-Yves,
    Je suis actuellement en classe de seconde et je lis parfois quelques commentaires sur le net vite fait, bien fait, et cela m’arrive de tomber sur des commentaires d’élèves de mon âge frôlant la perfection ( du moins le style est impressionnant ). Je vous envoie le lien, je trouve ça incroyable. Ma question est : comment ont-ils acquis un tel vocabulaire ?
    http://civfrance.x10.mx/lettres/civ/mobile/articles.php?lng=fr&pg=222

    J’ai plusieurs hypothèses ( que vous comprendrez en cliquant sur le lien ) :
    -Ils sont issus d’un milieu « bourgeois », avec une éducation culturelle assez intense ( et des parents « jusqu’au boutistes » derrière ? ).
    -Le lycée dans lequel ils sont, est d’un niveau, je pense, élevé; voyez les résultats au bac : « Le taux de réussite au baccalauréat général du lycée international de Valbonne, session 2011 était de 98.5% dont 20.98% de mention TB »
    -Le lycée a de la chance d’avoir d’excellents professeurs 🙂
    -Après que les élèves aient fini leur contrôle, les professeurs corrigent leur commentaire puis le poste sur le site de lettre ( ci contre) , l’air de rien pour montrer « la supériorité du lycée international de Valbonne ».
    -Dernière hypothèse ( un peu poussée ) : le lycée fait le tri chaque année entre les bons et mauvais élèves, puis ils conservent tout les élèves excellents ( soit par le travail, ou par « surdouisme »).

    Un élève de seconde déboussolé qui attend désespérément votre réponse et celle des internautes.

    Merci !

    • Hello Jean-Baptiste,
      Toutes tes hypothèses sont correctes. Le milieu social, les professeurs, la recherche d’excellence, la sélection des élèves… Un lycée international, d’après mes observations (j’ai aucune donnée scientifique pour le prouver hein) produit plus facilement des élèves qui réussissent bien dans les hautes études plus tard.
      Néanmoins, pour moi ces hypothèses sont derrière le facteur primordial : l’élève lui-même. Entre un élève curieux qui va faire un effort pour comprendre le monde, savoir le pourquoi des choses, et comment cela pourrait lui servir à mieux l’appréhender, et un autre élève qui passe son temps à regarder des vidéos buzz, ou le fil de ses potes sur snapchat…. ce dernier aura beau être dans le meilleur des lycées avec les meilleurs profs, il ne réussira pas aussi bien que le premier.
      J’ai écrit cet article en 2011, et il est de plus en plus d’actualité : https://www.potiondevie.fr/curiosite-facteur-reussite/

      d’autre part, pour le vocabulaire, ce n’est pas si incroyable que cela. Note tous les mots que tu trouves cool sur un papier, puis chaque jour donne toi comme mission d’en placer une conversation ou un écrit. Exemple : on est lundi, aujourd’hui je vais utiliser le mot « néanmoins » très souvent. Mardi ce sera un autre mot.
      Comme cela tu peux te bâtir un vocabulaire très rapidement.

  • Bonjour

    Je troue cet article tres interessant mais comment aller sur votre topic pour aovir acces à des nouveaux mots et challenge. Ici le challenge sera difficile car je suis peu comprise dans mon désir de parler comme il faut avec utilisation de nouveaux mots ou de mot très précis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.