Concentration Mémoire

Comment apprendre deux fois plus vite et ne jamais devenir obsolète ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Avez-vous le sentiment d’être submergé(e) par tout ce que vous avez à retenir ? Au point de vous sentir incapable de vous concentrer plus de 10 minutes sur un même sujet ?

Bienvenue dans l’ère de l’information, et vous allez devoir vous armer si vous voulez y survivre.

Au début des années 80 jusqu’à la fin des années 90, cela ne posait aucun problème. La réussite appartenait à ceux qui étaient capables de travailler des heures et des heures devant leur copie, le soir chez eux.

Plus tard, ces bêtes de travail finissaient major de promo, décrochaient de très bons jobs, fin de l’histoire.

 

Vous êtes déjà poussé(e) vers la sortie.

Le problème, c’est que maintenant, vous sortez de l’école avec votre super diplômes et dans les 4 ans qui suivent, vos connaissances sont obsolètes. Les nouveaux fraîchement diplômés auront tout simplement plus de connaissances que vous, et des plus « utiles ».

Suivant votre secteur d’activité, ils auront même plus de compétences que vous. Ils auront appris à maîtriser ce logiciel qui n’existait pas à votre « époque » par exemple. Certaines normes auront évolué, certaines pratiques aussi. Et vous devrez les apprendre. Sinon vous serez vous-même obsolète pour le monde du travail.

Cela marche si vous êtes à l’université ou au Lycée. Ceux qui vont rentrer juste après vous en sauront plus que vous. On leur dira : « jusqu’à présent, on faisait comme ceci, mais maintenant, vous ferez comme cela« .

Une fois dans la vie active, le vrai jeu commence.

Et au bout de quelques mois/années, lorsque vous vous rendez compte que ce que vous aviez appris n’est peut être plus vraiment à la pointe de l’actualité, vous avez quatre réactions possibles :

puce

Vous vivez dans le déni, vous dévalorisez les « jeunes » et leurs « connaissances qui ne servent à rien ». Vous devenez obsolète.

puce

Vous vous dites que c’est la vie et que vous n’y pouvez rien. Vous laissez faire. Vous devenez encore plus vite obsolète.

puce

Vous pensez que l’école c’est une peine de prison que vous avez purgé et maintenant, vous n’avez plus besoin de mémoriser, d’apprendre ou réviser quoi que ce soit. Vous êtes déjà obsolète.

puce

Vous avez compris que vous devez actualiser vos connaissances et que vous devrez le faire toute votre vie. Vous cherchez des stratégies qui marchent.

Sur Potion de Vie, ce qui  m’intéresse, c’est de partager des techniques pour celles et ceux qui font partie de la dernière catégorie. Et je sais que tout au fond de vous, vous en faites partie. Alors suivez moi bien, car je vais vous livrer la technique qui va vous permettre de garder l’avantage et surtout le respect de ceux qui viendront après vous.

Comment apprendre deux fois plus vite ? 3 étapes clés

Avez-vous déjà entendu parler de l’effet autoroute ?

Lorsque vous conduisez pendant plusieurs heures sur une autoroute à 130km/h et que d’un coup on vous demande de ralentir pendant plusieurs km à 90km/h, vous allez vous trouver lent(e). Votre cerveau  s’était habitué à une vitesse de croisière (130). Au début, vous trouviez cela rapide.

Vous allez faire pareil avec votre rythme d’apprentissage.

Etape 1 : l’esprit de synthèse.

Trop de gens perdent du temps à noter le maximum de choses possibles. Déjà la tâche est pénible et du coup vous n’en retenez rien, mais en plus vous n’avez pas le temps matériel de tout noter.

Plus vous serez capable de synthétiser les choses, meilleur(e) vous deviendrez. Bien sûr au début vous allez louper des détails, d’où l’importance de s’entraîner avant. Cette compétence vous servira toute votre vie.

Comment faire ? Une bonne façon d’avoir des résultats rapidement est de faire ce que l’on appelle une note de synthèse. Essayez sur un de vos cours ou sur un texte au hasard, comme un article de presse par exemple (déjà synthétique en soi d’ailleurs !)

Un autre exercice pour s’entraîner est de lire un article et de le résumer en 3 mots maximum. Puis de comparer vos mots avec une lecture de contrôle.

Etape 2 : lisez plus rapidement

Saviez-vous qu’il était possible de lire beaucoup plus rapidement ? Les secrets de la lecture rapide vont vous permettre de gagner énormément de temps. Je pense même que les cours de lecture rapide devraient être proposés aux étudiants tellement ils sont devenus nécessaires pour gérer le flux d’information.

Alors la question cruciale : est-ce que lire rapidement ne veut pas dire « perdre des informations » en route ? 

La réponse est que vous perdez à peu près 10% à 20% de compréhension. Ce n’est pas rien certes, mais vous gagnez en concentration et en rythme. Car lorsque vous pratiquez la lecture rapide, votre cerveau est forcément concentré. Il est obligé pour suivre le rythme, alors que quand vous lisez à vitesse normale, votre cerveau dérive et se met à penser à autre chose très facilement, ce qui entraîne beaucoup de « retour au début du paragraphe ».

Etape 3 : Ecoutez plus rapidement

Si vous suivez des formations en ligne (comme sur Coursera par exemple) ou lorsque vous visionnez une vidéo, essayez d’accélérer la vitesse de lecture et de la porter à 1.5 ou 2x la vitesse normale. Vous verrez que très vite, votre cerveau s’adaptera à la vitesse, comme dans l’effet autoroute.

Pour faire un test, prenez une vidéo et lisez la avec le lecteur VLC. Dans les options modifiez la vitesse de lecture et regardez à quelle vitesse votre cerveau arrive à s’adapter. Vous allez être bluffé(e) !

En combinant ces 3 outils, vous êtes à présent armé(e) pour gérer un flux d’information énorme. Vous vous rendez compte que par exemple, des vidéos de 1h peuvent être visionnée en 30 minutes ? Vous pouvez littéralement absorber 2 fois plus de contenu vidéo en deux fois moins de temps !

sing-post-cta-potion-de-vie

15 Commentaires

  • J’y aurais jamais pensé de regarder des vidéos en deux fois plus vite… je vais tester ça tout de suite!
    ça permettrait de gagner vachement de temps en fait! 😀

  • Bonjour Jean-Yves,

    J’ai fait comme tu as dit, j’ai augmenté la vidéo de lecture de mes films par 1.5 voire 2 quand je peux sur VLC.

    Pour être franc je ne vois pas la différence, je comprends bien sur tout le film, mais dans la vie réelle je n’ai pas remarqué de changement vis à vis de ma compréhension, peut-être faut-il le faire plus souvent ?

    Merci à toi pour cette article,

    Henry

  • Je réponds à la première partie de l’article, sur l’obsolescence des connaissances sur le marché de travail. De mon coté, je vois ça par rapport à l’anglais. (Pour info, je suis coach en communication professionnelle en anglais). Beaucoup de mes clients ont entre 40-55 ans et se trouvent confronté avec exactement cette situation: n’ayant pas grandi à l’époque « échanges Erasmus » et « séries américaines en V.O. », ils sont beaucoup moins à l’aise en anglais que les plus jeunes (même s’il reste aussi du travail à faire parfois…)

    Du coup, ils ont les connaissances du métier, mais puisque la nature du travail évolue (plus d’équipes internationales, documents de travail exclusivement en anglais, etc.), ils voient un décalage entre leurs connaissances du travail et leurs connaissances de la langue du travail. C’est vraiment très frustrant pour certains !

    Pas sûre que la technique d’accélérer des vidéos marchent très bien pour eux pour booster leur anglais (mais dis-moi si je me trompe ! Je suis toujours à la recherche de techniques pour aider mes clients !). Déjà les vidéos en V.O. semblent être trop vites parfois pour être comprises, mais je peux voir l’utilité de cette technique pour apprendre du contenu, comme par exemple dans une vidéo qui expliquerai des techniques de vente.

    En parlant de VLC pour optimiser l’apprentissage, j’ai créé une vidéo sur comment ralentir les vidéos en anglais avec VLC pour améliorer la compréhension orale d’une langue plus rapidement. L’idée est qu’en ralentissant au début, le cerveau a plus de temps pour comprendre les sons. Petit à petit, on accélère la vitesse pour éventuellement revenir à la vitesse normale, et donc, d’arriver à comprendre quelqu’un qui parle à une vitesse normale.

    Selon une étude dans le Journal of Comparative Psychology, les personnes qui ont utilisé cette technique ont améliorer leur compréhension plus rapidement que celles qui ont simplement écouté des extraits audio d’une difficulté uniforme. A tester si vous apprenez l’anglais…

    Juste pour info, la vidéo est ici, et elle explique comment mettre en pratique cette technique: https://www.youtube.com/watch?v=g00Timlw1Ck

    Ralentir pour aller plus vite. C’est moins directe que ta technique, mais dans le même objectif: Apprendre plus rapidement 🙂

  • Salut Jean-Yves,

    Ca ressemble à Cyril Maitre, pour le coup du « accélérez vos vidéos avec vlc » 😛 . Donc avec l’effet autoroute, quand j’écouterais quelqu’un parler (un orateur dans une conférence, un pédagogue…etc) aurais-je l’impression qu’ils sont plus lents que d’habitude ? D’ailleurs pratiques-tu souvent cette technique ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.