Mémoire

Comment mémoriser rapidement ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Comment Mémoriser rapidement

Avant, ce n’était pas évident de mémoriser en temps réel dans la vie quotidienne. Mais ca, c’était avant.© 

Vous avez beau connaître les plus puissantes des techniques de mémorisation, il vous faut un système fiable et rapide pour mémoriser n’importe quelle information « à la volée ». Et c’est l’objet de l’article d’aujourd’hui.

 

90% des gens ont énormément de mal à mémoriser des choses en temps réel. Un exemple bien connu est lorsque vous êtes perdu et que vous demandez votre chemin pour retrouver l’Hôtel. Votre interlocuteur vous donne une série d’indications, de directions et de croisements à prendre. Vous essayez de stocker cela dans votre mémoire de travail et vous finissez par oublier malgré vos répétitions incessantes.

 

C’est également le cas au boulot où vous avez subitement des informations à retenir, là tout de suite et que vous n’avez rien pour noter. Des tâches importantes à faire et que vous aurez oublié dans les 5 minutes qui suivent.

 

 Pourquoi 90% n’arrivent pas à mémoriser rapidement ?

 

Le premier réflexe lorsque vous êtes confronté(e) avec une information « surprise » et en même temps très importante pour votre job, vos relations ou vos études, c’est de répéter et répéter encore jusqu’à être assez confiant pour se dire « c’est bon, je ne vais pas l’oublier » !

 

Cette solution ne marche pas car vous surchargez votre mémoire de travail qui ne peut contenir que 7 types d’informations différentes.

 

Vous avez peut-être déjà lu pas mal d’articles à ce sujet, j’en parle moi-même de façon plus détaillée dans cet article, mais surcharger sa mémoire de travail revient à héberger chez soi le pote qui vient de casser avec sa copine.

 

C’est agréable et fun les premiers temps, mais rapidement il n’y a plus de place pour le reste.

Et le reste, ce sont les autres informations importantes de la journée qui vont arriver, souvent avant même que vous ayez le temps de noter.

 

En procédant ainsi vous n’améliorez pas votre mémoire mais vous la ralentissez.

 

A l’opposé, vous avez des gens qui connaissent beaucoup de techniques pour mémoriser rapidement mais qui se retrouvent à tergiverser à se demander quelle est la technique qu’ils devraient utiliser à ce moment précis. 

 

C’est un peu comme si vous aviez une maison bien rangée et que tout d’un coup vous receviez une livraison surprise de meubles. Vous passez votre temps à leur trouver une place, vous déplacez les autres meubles jusqu’à leur trouver un emplacement optimal dans votre mémoire.

C’est bien.

Mais c’est beaucoup trop long.

 

Comment mémoriser rapidement : La technique de la pièce instantanée 

 

Ce que vous allez faire pour mémoriser rapidement une information importante « à la volée » et rapidement, sans avoir à chercher pendant des heures où dans votre palais de mémoire vous allez stocker ceci, c’est d’utiliser une technique fiable spécialement conçue pour mémoriser rapidement : la Pièce instantanée.

 

En ce moment, vous lisez cet article au bureau, ou de chez vous, de dehors ou même dans les transports en commun.

Peu importe.

Lorsque vous regardez sur votre gauche, vous avez un élément de décors. Ce peut être un mur, une fenêtre, un arbre une porte etc.

Lorsque vous regardez en face de vous aussi.

Lorsque vous regardez sur votre droite aussi.

Derrière vous aussi.

Lorsque vous regardez par terre vous voyez des choses.

Lorsque vous regardez au plafond (ou ciel) aussi.

Au centre de l’endroit où vous vous trouvez, vous voyez des détails aussi.

 

Vous venez de vous définir un modèle de stockage utilisable instantanément, même si vous devez mémoriser rapidement quelque chose comme un numéro de téléphone, une plaque d’immatriculation ou des directions.


Exemple.

Imaginez que vous soyez dans une journée pleine d’imprévus (comme ca arrive souvent)

Vous devez :

  1. Poster un chèque pour votre loyer de toute urgence
  2. Demander à Thierry les cours de droit parce qu’aujourd’hui il part plus tôt que prévu
  3. Aller récupérer les affaires d’un ami qui s’est blessé dans le casier 24
  4. Ne pas oublier de téléphoner à France Telecom pour résilier l’abonnement
  5. Acheter de la farine, parce que vous avez oublié hier
  6. Passer prendre de l’essence également
  7. Ecrire un mail pour organiser votre week end.

Comment faire pour mémoriser rapidement tout cela, sans avoir à chercher pendant des heures quelle technique utiliser ?

Là tout de suite j’ai dit !

 

Bien sûr vous devez transformer chaque tâche en image mentale. C’est la base.

La première tâche est de poster un chèque pour le loyer.

Qu’y a t-il sur votre mur de gauche là tout de suite ?

Chez moi, il est intégralement blanc. Il n’y a qu’un interrupteur. J’imagine la boite aux lettres de mon allée encastrée sur mon mur de gauche. La boite s’ouvre et se ferme constamment. J’entend le claquement de la boite.

 

Deuxième tâche : demander à Thierry les cours de droits. Je place Thierry dans la même pièce où je suis là tout de suite, et je le l’imagine sur le mur en face de moi.

Dans mon cas, il s’agit de la porte de mon balcon. J’imagine mon pote Thierry en train de se battre avec un avocat en robe noire. J’ai l’image de Thierry et des cours de droit (l’avocat).

 

Troisième tâche : allez récupérer les affaires d’un ami dans le casier 24.

Sur mon mur de droite, il y a ma télé. Je l’imagine allumée. Il y a une émission où mon ami a un sac à dos (ses affaires) et est poursuivi par Jack Bauer. Pourquoi Jack Bauer ? parce qu’il est le héros de la série « 24 ». Chaque fois que je vois le chiffre 24, je vois Jack Bauer.

 

(Transposez un système comme cela à tous les chiffres et vous saurez comment mémoriser PI et n’importe quel numéro de téléphone en un instant. Un élément de réponse sur le forum ICI)

 

Quatrième tâche : Téléphoner à France Télécom pour résilier l’abonnement. 

Je prend le mur derrière moi. Il y a la porte vitrée qui relie au hall. J’imagine un technicien France Telecom se faire étrangler par les tentacules d’une créature faite avec des cables téléphoniques.

L’image de « résilier » est assez puissante comme ca pour ne pas oublier :o)

 

5ème tâche : la farine.

Je place cet élément au plafond. Il y a un lustre en forme de sphère là où je suis. J’imagine mon lustre exploser et répandre de la farine partout dans la pièce. Terminé. 

 

6ème tâche : Passer prendre de l’essence.

Sur le sol j’ai un tapis rouge. J’imagine une trappe en dessous du tapis de laquelle sort un tuyau d’essence. J’imagine l’odeur, et le bruit de la pompe à essence alors qu’un compteur tourne…

 

7ème tâche : Ecrire un mail pour organiser le week end.

Je place cette dernière information au centre de la pièce où je suis actuellement. Chez moi, il s’agit de mon canapé.

J’imagine un @ géant agglutiné dans le canapé en train de manger des chips et de regarder la télé (là où mon ami se fait courser par Jack Bauer !)

J’utilise tout le temps l’@ pour me souvenir des emails.

 

 

De cette manière, quel que soit l’endroit où je me trouve, je peux instantanément mémoriser rapidement jusqu’à 7 informations de top importance, sans que j’ai à « choisir » comment je vais m’y prendre pour mémoriser.

La pièce instantanée est toujours utilisable.


 A vous de jouer : Deux missions pour vous

 

Refaite le même exercice que je viens d’improviser ci-dessus. Changez le nom de Thierry par un de vos amis proche. Faites travailler votre imagination pour transformer vos tâches en images.

Je vous ai donné une flopée d’exemples !

 

Depuis que j’utilise la technique de la pièce instantanée, je ne prend plus de notes en réunion.

 

Et vous ? ca marche ?

 

J’ai également une autre mission pour vous. 

Cyril du blog apprendre vite et bien a réussi à faire mémoriser 100 décimales de Pi à sa fille de 7 ans, Léna !

Le tout est en vidéo !

Cliquez ici pour la découvrir.

S’il vous plait, passez commenter cette vidéo trop craquante. Cela fera plaisir à Léna et à son papas Cyril qui fait un très bon travail avec son blog !

 

Passez un agréable week-end !


sing-post-cta-potion-de-vie

9 Commentaires

  • Bonjour Jean Yves.

    Super ta technique d’aujourd’hui je vais l’essayer.

    Merci beaucoup d’avoir parlé de la vidéo de Léna. C’est très sympa.

    A très bientôt.

    Cyril

  • Pour te narguer, j’allais t’écrire que la meilleure façon de ne rien oublier, c’est tout noter 🙂 Bon, j’en suis intimement convaincu et j’en suis un grand pratiquant …

    Cela étant, ta technique me parle. Elle me rappelle une technique que j’avais lu pour se rappeler d’informations : la technique des crochets. Accrocher cette information à une autre information, un autre élément déjà mémorisé : les paroles d’une chanson, des rimes, des couleurs, …

    Peut être que ta méthode y est directement affiliée. Elle a en tout cas le mérite d’être très simple et facilement déclinable.

    Honnêtement, je ne sais pas si je m’en servirais. Mais j’en prend bien note 🙂

  • Ah ! J’avais donc belle et bien une ébauche de technique instantanée mais je ne l’avais pas poussée à plusieurs informations comme ça.
    Le problème aujourd’hui, c’est que quand je revois un lieu où j’ai fait une sorte « d’encrage », automatiquement ma mémoire se remet en route. 🙂

  • Bonjour.
    La technique est terrible !
    Mais j’ai une idée pour l’améliorer : plutôt qu’imprimer les images dans l’espace réel, on pourrait tout simplement dans notre tête imaginer une série de cube de couleur différent dans lequel on insère des scènes représentatives de l’information. Et ça n’altérera pas le « point de rattachement à la mémoire » -> c’est la couleur du cube qui sert de transition.
    J’espère que vous avez compris l’idée ?
    Merci en tout cas pour votre site génial !

    • Salut Kenua,

      Les cubes sont froids et difficiles à mémoriser. Ce qui fait la force de cette technique, c’est qu’elle fait appel à la mémoire des lieux.
      Si tu prends des cubes, tu vas oublier des données.
      De plus, il n’est pas évident pour tout le monde de mémoriser efficacement les couleurs.

      Merci pour ton commentaire Kenua 🙂

Laisser un commentaire