Mémoire

Mémoriser des schémas et cartes

schémas et cartes
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Mémoriser les schémas et cartes n’est pas un exercice difficile si vous savez par où commencer, car il s’agit bien de trouver un point de départ plutôt qu’une méthode pour tout apprendre d’un coup.

La plupart des gens commettent la même erreur lorsqu’ils ont à mémoriser ce type de schémas et cartes :

Ils essaient de tout mémoriser d’un coup.

Si cela peut vous donner l’impression d’avancer plus vite en le faisant, il s’agit d’une énorme erreur car vous allez oublier très vite vos informations. Rappelez-vous que pour mémoriser à long terme, vous allez avoir besoin d’une technique qui suit la courbe de l’oubli.

les schémas et cartes : exemple

La carte ci-dessous représente les flux et réseaux de l’espace mondialisé. J’ai pris cet exemple un peu au hasard. J’aurai pu prendre des schémas et cartes d’anatomie, de géographie, d’Histoire ou de n’importe quelle matière, la technique aurait été la même. Pour cet exemple, j’ai décidé de prendre une carte au programme du BAC.

Cette carte peut paraître simple ou effrayante. Si c’est la seule carte d’importance pour réussir un examen et que vous disposez de 3 mois devant vous, vous n’aurez aucun mal à la mémoriser. Si en revanche vous en avez 26 comme celle-ci…

Alors comment faire ?

Dans un premier temps, pour mémoriser les cartes et schémas, vous devez les regarder dans leur ensemble sans chercher à les apprendre directement, simplement à les comprendre. Prenez le temps d’observer ces flèches, ces symboles, ces villes, ces flux. Puis, passez du temps à observer la légende de ces cartes.

Dans l’exemple ci-dessus :

Les cercles rouges : les pôles majeurs du commerce mondial

Les cercles noirs : les pôles émergents du commerce mondial

Les carrés noirs : les mégalopoles inscrites dans l’AMM…

STOP !

Que veut dire « AMM » ? Le savez-vous ? Avant d’aller plus loin, vous devez vous assurer d’éclaircir ce point : Archipel mégalopolitain Mondial. Ne cherchez pas à mémoriser quelque chose que vous ne comprenez pas. Comme je le disais lors de ma conférence à la business school de Toulouse : votre mémoire balaie ce qui n’est pas clair ou ce qui vous semble inutile.

On continue :

Triangles violets : Sièges d’institutions internationales (FMI, banque mondiale, OMC, ONU…)

STOP ! ²

Savez-vous ce que ces sigles veulent dire ? S’il y en a un que vous ne comprenez pas, il est temps d’aller chercher sa définition. Ah oui, FMI veut dire « Fonds monétaire international » c’est vrai ! Bien ! Et quel est son rôle ?

Vous pouvez penser que ce type de questions vous fait perdre du temps, mais en réalité c’est l’inverse, car lorsque tout est clair pour votre cerveau, vous mémoriserez beaucoup mieux les schémas et cartes ainsi que leur contenu. Vous perdrez beaucoup moins de temps lors des révisions.

Les flèches rouges constituent les flux majeurs, les vertes les flux émergents, et les noirs les flux illégaux.

Etc.

Après vous être assuré de connaître les significations et les contenus de chaque terme, il est temps de passer à la phase 2.

 

Comment mémoriser les schémas et cartes

4 points à respecter :

  1. Redessinez-les ! Lorsque vous avez des schémas et cartes, votre meilleure technique consiste à les reproduire vous-même, c’est à dire les redessiner. Beaucoup d’étudiants en médecine utilisent ce système et redessinent eux-mêmes les schémas et cartes, et à juste titre, car lorsque vous écrivez, votre cerveau est beaucoup plus attentif à ce qu’il se passe. Votre mémoire est plus en éveil, comme je vous le disais dans 4 raisons de gribouiller sur papier.
  2. Mémorisez légende après légende : au lieu de vouloir tout mémoriser d’un coup, commencez par les informations statiques importantes. Dans l’exemple ci-dessus, le point de départ idéal consiste à mémoriser les cercles rouges et noirs (principaux pôles de commerce) ainsi que les villes qu’ils contiennent et savoir les replacer sur la carte.  Lorsque vous êtes au point avec une légende et que vous vous êtes entraîné à la reproduire (voir point 1), vous pouvez passer au point 3.
  3. Interrogez-vous : Vous pensez maîtriser vos cartes ? Très bien, mais la seule chose qui vous permettra d’en être sûr est de vous interroger ou de vous faire interroger à intervalles réguliers. Pour cela, rien ne valent les fameuses répétitions espacées.
  4. Perfectionnez votre technique : Les premières cartes seront plus longues à mémoriser. C’est normal. Vous mettez en place une nouvelle façon d’apprendre et la première vous prendra plus de temps que votre technique habituelle. Au fur et à mesure que vous tiendrez bon, vous allez commencer par améliorer votre vitesse de mémorisation et votre technique : vous allez procéder à vos rappels de façon plus instinctive, vous allez mettre moins de temps à décoder chaque carte, vous allez redessiner vos schémas et cartes avec des couleurs pour mémoriser mieux, etc. Tous ces détails mis bouts vous feront gagner un temps précieux.

En respectant ces 4 points, je peux vous garantir que l’apprentissage des schémas et cartes deviendra un jeu d’enfant !

A vos marques, prêts, dessinez !

sing-post-cta-potion-de-vie

3 Commentaires

Laisser un commentaire