Concentration

J’oublie ce que j’apprends, Help !

oublie ce que j'apprends
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

« J’oublie ce que j’apprends » est la question qui revient le plus souvent cette année ! Est-ce que c’est normal ? Est-ce que c’est de votre faute, que faut-il faire ? Toutes les réponses dans cet article, avec un tutoriel en vidéo !

J’oublie ce que j’apprends : les raisons

2 facteurs principaux : votre méthode d’apprentissage, et le contexte.

Le contexte :

Vous êtes stressé en ce moment, peut-être à cause d’un examen qui approche ou d’un problème extérieur qui vous bouffe une partie de votre cerveau. Sachez que ces types de stress joue pour environ 40% de vos capacités de mémorisation. C’est donc loin d’être négligeable et peut avoir un impact important sur votre qualité d’apprentissage ainsi que votre temps nécessaire pour mémoriser. Je parle du stress plus en détails.

Votre méthode d’apprentissage :

L’essentiel de vos problèmes d’oubli vient de votre manière d’apprendre. Depuis tout petit, on vous dit qu’il faut répéter jusqu’à ce que ca rentre. C’est d’ailleurs avec l’apprentissage des tables de multiplication que vous faites connaissance avec le fameux apprentissage par coeur : cela consiste à répéter les informations sans forcément chercher à les comprendre, inlassablement, jusqu’à ce que « ca rentre ». Cette méthode peut vous tuer, en tout cas transformer votre relation à l’école en une sentence comparable à une peine de prison.

Le problème est que c’est la seule façon d’apprendre que l’on vous propose à l’école. Sur Potiondevie, je vous en propose d’autres pour éviter justement les « j’oublie ce que j’apprends » 😉

Il est primordial de répéter et de réviser ce que vous apprenez, mais cela ne constitue pas une méthode d’apprentissage en soi. Comment alors comment pouvez-vous faire ?

« J’oublie ce que j’apprends » : ce que vous devez faire

Répétez vos informations oui, mais répétez intelligemment. Pour être efficaces, vos répétitions doivent être légères, mais régulières et espacées dans le temps. En d’autres termes, ne répétez pas 100 fois votre cours le jour 1 et plus du tout le jour 2 et après !

Vous n’avez besoin que d’une seule répétition (ou révision) par jour.

Une seule répétition par jour est suffisante. Répéter 100 fois le même jour vous fait perdre un temps précieux (en plus d’être très chiant) et vous donne l’illusion de penser que c’est bon, alors que vous oubliez beaucoup de choses dès le lendemain. Une seule répétition, suffit pour la journée, et après, vous pourrez même espacer un peu vos révisions (j’en parle plus bas dans la vidéo).

Une répétition est une vraie révision, pas une relecture

Ce que j’appelle « révision » est un processus actif de mémorisation, pas une simple relecture. Les relectures vous donnent l’impression de « déjà savoir tout ça ». C’est un piège ! Cela s’appelle l’illusion d’avoir bien appris. Comment pouvez-vous faire alors pour réviser et pas simplement relire ? C’est là que les exercices, les tests et les annales des examens précédents vont vous aider à vous tester pour voir si vous avez bien retenu. L’idée de se tester est importante, même si vous n’avez pas d’examen en vue.

Utilisez les répétitions espacées

Les répétitions espacées, cela consiste à réviser, rappeler vos informations à intervalle régulier. Très rapprochés au début, les rappels s’espacent ensuite pour vous permettre d’éviter de perdre du temps. Vous espacez les répétitions pour bénéficier des effets de la courbe de l’oubli.

Je vous ai tourné une vidéo pour vous expliquer comment cela fonctionne exactement :

(Pensez à vous abonner à la chaîne pour avoir les vidéos avant la sortie de l’article !)

Vous pouvez adopter mon rythme de répétition ou l’adapter. Cela dépend avant tout de la complexité de ce que vous cherchez à retenir. Si vous en savez déjà les 3 quarts, vous pouvez effectuer un rappel le jour J, puis espacer tout de suite pour tester. Si en revanche vous avez des choses qui vous font galérer, alors vous devrez mettre plus de temps avant d’espacer.

Comment savoir si vous pouvez commencer à espacer vos rappels ? Si vous trouvez que vos rappels trop faciles, alors c’est un bon indicateur, tout simplement. 😉

J’oublie ce que j’apprends… mais c’est parce que j’ai plein de trucs différents !

Parfois, vous avez énormément de choses différentes à apprendre. Alors comment faire pour apprendre avec les répétitions espacées ? Devrez-vous faire une sorte de planning ?

Et bien… c’est effectivement la meilleure solution. Programmez vos répétitions comme des mini-séances de révisions à effectuer à intervalle régulier directement sur votre téléphone ou votre messagerie. Vous n’oublierez ainsi pas vos rappels. Oui, c’est un peu fastidieux, mais est ce que cela vaut le coup ? OUI !

Si vous saviez le temps que vous gagnez en pratiquant cette méthode, vous ne vous poseriez même pas la question tellement la réponse est évidente. Mais pour vous en convaincre, cela veut dire que vous acceptez de vous plier à une petite routine constructive.

Si vous le faites, alors au bout d’un moment vous ne direz plus jamais : « j’oublie ce que j’apprends », promis 🙂

sing-post-cta-potion-de-vie

12 Commentaires

  • Je suis en train de lire le livre « Spark ; how sport will improve the performance of your brain » et il aborde énormément le lien entre le sport et la mémoire. Ils ont fait des études sur des tas d’écoles et par exemple ils ont remarqué que s’ils remplaçaient les activités physiques par plus de cours, les résultats scolaires diminuaient.
    La base derrière tout ça la sécrétion d’hormones comme le cortisol par exemple.

    • Exact ! Et vraiment, je n’ai pas trouvé mieux que le sport entre deux séances d’apprentissage pour justement apprendre plus vite ! C’est dommage car beaucoup considèrent que c’est de la perte de temps et préfèrent rester des heures sur la même matière…

      • C’est vrai que la plupart des personnes se disent : « j’ai arrêté de faire du sport, car je travaille trop… », mais ils oublient qu’ils seraient plus productifs s’ils continuaient d’avoir une activité physique !!!
        Apparemment les exercices de coordinations sont très importants aussi pour développer certaines régions du cerveau à la base de la mémorisation et de l’apprentissage.

  • Bonjour à tous les mnémonistes.
    Pour gérer facilement mes répétitions espacées, j’utilise, pour tout, le logiciel Anki (gratuit et ‘open source’). Toutes les listes, citations, définitions, dates, blagues, textes… que j’apprends en utilisant différentes méthodes de mnémotechnie (associations imagées, code chiffre-son, table de rappel, méthode des loci) sont enregistrés dans Anki avec mes mnémoniques. J’utilise Anki tous les jours (révision des différents paquets et création de nouvelles cartes).

  • Bonjour.
    Lors du 1ier apprentissage faut-il apprendre par coeur ou est-ce au fur et à mesure des rappels qu’il faut retenir l’ensemble d’un cours ?
    Pour les rappels, comment faire lorsqu’on a cours toute la journée et que chaque jour une cinquantaine de pages est à apprendre ?
    Merci.

    • Question 1 : au fur et à mesure
      Question 2 : Synthétiser. Tu ne vas pas apprendre 50 pages par jour, tu vas d’abord te concentrer sur le plus important, et ensuite au fur et à mesure des rappels, tu rajoutes des détails. C’est comme ca que font ceux qui réussissent

      • Merci Mr Ponce 🙂
        Lors du 1ier apprentissage vous me conseillez de lire attentivement ou de retenir l’essentiel par cœur ? Combien de temps préconisez vous pour ce 1ier apprentissage (pour une 10aine de pages) ?
        Je recherche une nouvelle méthode de travail et ne sais pas trop comment m’y prendre … (le par cœur étant trop chronophage et j’accumule énormément de retard 🙁 ). Je me sens débordée 🙁
        Grand merci pour tous vos conseils et votre site !

Laisser un commentaire