Concentration Confiance en soi Créativité

2 techniques vont vous changer la vie au quotidien

changer la vie
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Eprouvez-vous des difficultés pour vous concentrer ? Bien, j’ai deux techniques qui vont vous changer la vie !

L’une d’elle est issue de mon expérience personnelle, un jour où j’avais testé un conseil, juste pour rire. J’ai tellement été bluffé des résultats que j’en ai fait une philosophie de vie…

La deuxième est issue de mes nombreuses lectures, et rencontres avec des professionnels de la psychologie humaine. Des gens qui connaissent la peur, et ses manières de la dompter, car comme vous allez le découvrir, dans bien des cas, c’est une certaine forme de peur qui vous réduit en esclavage. Une peur tellement subtile, que vous n’y pensez même plus, mais une peur tellement féroce qu’elle suffit à paralyser même la meilleure des volontés.

En route !

changer la vie en 2 minutes

La technique des « deux minutes » qui va vous changer la vie

C’était à l’époque où je lisais beaucoup de livres de développement personnel. A l’époque où j’admirais celles et ceux qui réalisaient de grandes choses. Les gens à qui tout souriait et qui vivaient une vie dynamique, passionnée.

Je voulais être comme eux. Beaucoup voulaient être comme eux.

J’ai entendu et vu beaucoup de choses autour de la motivation, de l’efficacité, de la concentration. Pourtant, de toutes ces années, je n’ai retenu qu’une seule technique : la technique qui allait me changer la vie : celle des « deux minutes ».

Elle pourrait être résumée en une phrase :

Si cela prend moins de deux minutes à faire, alors fais-le immédiatement

 

Simple, mais puissant.

J’ai commencé à l’appliquer aussi assidûment que possible le premier jour. Les résultats m’ont stupéfait. Je me suis mis à réaliser et à terminer beaucoup plus de choses qu’à l’accoutumée.

Voyez-vous, d’habitude, j’étais du genre à laisser s’accumuler pour « tout traiter d’un coup », lorsque le moment propice était venu.

Vous savez comme moi ce qu’il se passe.

Ce moment ne vient jamais.

A force de laisser s’installer ce réflexe, les choses s’accumulent, et toutes ces multitudes de petites tâches qui ne prendraient que deux minutes en temps normal, mises bout à bout parviennent à durer des heures.

Ce n’est pas le seul problème.

Bien souvent, les « petits trucs » que vous ferez plus tard (promis juré n’est-ce pas ?), sont de nature très différentes.

Et alors ? me direz vous.

Plus vos tâches à exécuter sont différentes, plus cela demandera de l’énergie et de la concentration à votre cerveau.

Donc, si vous êtes du genre à attendre même pour les petites choses, sachez qu’en le faisant, vous demandez un effort surhumain à votre capacité de concentration.

Très souvent, il ne sera PAS en mesure de le fournir, car la concentration est une ressource limitée, qui met longtemps à se régénérer. Ce n’est pas quelque chose qui se régénère en regardant des vidéos de chat sur la toile pour décompresser. Ca ne marche pas comme cela.

La règle est celle-ci :

Prenez l’habitude de traiter immédiatement ce qui ne vous prendrait pas plus de deux minutes.

C’est tout.

En le faisant, vous permettrez à votre cerveau de ne pas trop avoir à fournir d’énergie d’un coup, vous serez plus serein et vous pourrez planifier plus facilement les choses plus grosses sans perdre de temps.

Il n’y a rien de pire que de devoir encore repousser un gros travail, parce qu’il y a cette foule de petites choses urgentes qui traînent.

Je vous met au défi.

Essayez cela avec toute votre bonne volonté, ne serait-ce qu’une journée.

Et dites-moi dans les commentaires ce que vous avez éprouvé. Est-ce que comme moi, cette technique peut vous changer la vie ?

La technique de la pom-pom girl

Certaines choses vous font si peur, que vous éprouvez une peur panique lorsque vous y êtes confronté. Ces choses dont vous auriez besoin, mais que votre cerveau semble conditionner à éviter.

Des choses qui peuvent sembler triviales pour d’autres, mais qui pour vous, sont gênantes, inconfortables, voire carrément irrationnelles.

Pour ma part c’était le dentiste.

Bien sûr, je savais qu’il n’y avait pas danger de mort, mais bizarrement, chaque fois que venait l’heure du rendez-vous, je trouvais un moyen pour ne pas avoir le temps. Je repoussais.

Pour une raison : la peur.

Là, en l’occurence, la peur d’avoir mal.

Pour d’autres, c’est la peur d’échouer (à un examen) qui vont leur faire repousser le moment de travailler.

Pour d’autres encore, c’est la peur de ne pas être à la hauteur, lorsque le moment vient de montrer ce dont ils sont capables.

Et enfin pour d’autres, c’est la peur d’être débordé,  lorsqu’ils veulent trouver un moyen pour se changer la vie, mais qu’ils ne savent pas par quoi commencer.

Enfin, la peur du succès, pour tout ceux qui se rendent compte que parvenir à leurs fins signifierait une sortie brutale de leur zone de confort.

A chaque fois, c’est la même chose : cette satanée peur qui vous domine.

Vous pouvez vous en libérer, et régler la question, une bonne fois pour toute.

A condition d’avoir une pom-pom girl avec vous.

changer la vie cheerleader

Bien sûr, pas au sens littéral. Au sens psychologique.

Que fait une pom-pom girl ? (ça existe au fait Pom pom boy ?)

Elle encourage. Elle est votre supporter. Votre fan. Contre vents et tempêtes. Quand cela va bien, mais aussi quand l’équipe est en difficulté.

Quand l’équipe a peur de ne pas y arriver, d’échouer, ou d’être débordée.

La règle est simple :

Vous devez être votre propre pom-pom girl quand vous êtes confronté à une situation que vous avez tendance à éviter par peur.

Saviez-vous que les situations de peur où vous n’êtes pas en danger de mort peuvent s’apaiser d’elles-mêmes ?

En moyenne, rester 30 secondes devant votre source de terreur irrationnelle en vous encourageant, suffit à calmer la peur, juste assez pour que vous décidiez d’agir !

Mais à une condition.

Il faut que pendant ces 30 secondes, vous vous encouragiez intérieurement. Comme le ferait une pom-pom girl. Voici quels pourraient être ces encouragements que vous vous diriez :

  • Tu l’as déjà fait, tu peux le refaire
  • Cela fait peur au début, mais après, j’éprouverai une grande satisfaction
  • Tu vas y arriver, ce n’est pas si terrible, tu n’es pas en danger !
  • Machin l’a fait, tu peux le faire aussi !
  • Respire un grand coup, tu as toutes les capacités pour le faire, et si tu le fais, tu seras heureux(se).
  • Oui tu as peur, mais oui tu sais que cette peur n’est pas très rationnelle et qu’elle va s’estomper dans 25 secondes…

Etc.

Attention, PAS de message négatif !

Que du positif.

Que de l’encouragement. Soyez une pom-pom girl, pas un(e) donneur(se) de leçons !

Ne vous jugez pas. Encouragez-vous.

Et ces deux techniques, si vous les pratiquez, je vous garantis qu’elles vont vous changer la vie !

Si malgré tout vous avez des problèmes pour vous concentrer, du genre « chronique », sachez que j’ai conçu tout un programme autour de la concentration, de la lutte contre la procrastination, qui s’appelle SYNAPSE.

 

sing-post-cta-potion-de-vie

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.