Concentration Confiance en soi Mémoire

Focaliser son attention : la méthode

focaliser son attention
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Comment focaliser son attention sur les bonnes choses ? Et d’abord c’est quoi les « bonnes choses »?

Du calme, on va voir tout ça. Et cet article est un des plus importants de 2017, car il traite d’un sujet clé : la concentration.

Plus que jamais, c’est le problème que vous devrez résoudre. Et rapidement. En plus cela tombe bien, car c’est la préoccupation numéro 1 en ce moment, à l’approche des exams.

Le piège du manque de concentration

La plupart des gens font la même erreur lorsqu’il est question de focaliser son attention :

  • Ils vont trouver que ce mec qui passe à la télé danse trop bien. Ils aimeraient faire pareil.
  • Ils vont voir cet autre gars qui réussit tout ce qu’il entreprend et qui génère des dizaines de milliers d’euros par mois de chiffre d’affaires.
  • Ils vont admirer cette fille avec une communauté de plusieurs millions de fans juste pour la voir tester un mascara.
  • Ils vont halluciner devant telle personne parce qu’elle a des notes de dingues dans toutes les matières.
  • Etc.

Ils se concentrent sur le résultat. L’événement. Ce qui déclenche les « Wow ». L’admiration. Suivi généralement par les « moi je pourrai pas » ou les « J’ai envie de faire pareil !« .

Focaliser son attention sur le résultat est une très mauvaise habitude que vous ne devez pas prendre. En 2016-2017, plus que jamais, les être humains sont habitués au « tout, tout de suite, et sans efforts », ce qui fait que dès que quelque chose prend plus de 2 minutes ou demande de réfléchir, ils ont énormément de mal à rester concentrés.

Le problème est que vous ne deviendrez pas un super danseur en 2 minutes. Vous ne mémoriserez pas votre cours de biochimie en 2 minutes dans le moindre détail avec une technique miracle. Même s’il existe des techniques ludiques pour tout mémoriser, elles demandent de focaliser son attention non pas sur le résultat mais sur le processus.

Si vous ne regardez que le résultat, vous serez condamnés à vivre dans la déception, le manque de confiance et bien sûr le plus gros ennemi de tous : la procrastination.

Rien de ce qui vous fait rêver n’est facile [au début]. Rien de ce qui vous fait rêver n’est « sans effort » (sinon ce ne serait pas un rêve justement !)

Alors comment faire ?

Comment focaliser son attention

Si vous voulez améliorer votre concentration, focalisez votre attention sur le processus et non plus le résultat. J’irai même au-delà : devenez passionné des processus.

Comment est-ce que ce gars a fait pour devenir un tel danseur ? Par quelles étapes est-il passé ?

Quelles sont les méthodes de travail de cette fille qui mémorise tous ses cours ? Ses rythmes, son organisation ?

Pourquoi cette fille a un million d’abonnés ? Quelles sont les actions qui l’ont menée à ce résultat ?

Quel est la stratégie utilisée par ce mec pour faire tant de Chiffre d’Affaires en si peu de temps alors que personne ne le connaissait il y a deux semaines ?

Le résultat, l’événement c’est la récompense de votre détermination et de votre processus bien mené. Si vous ne vous nourrissez que de récompense, comment serait-il possible que vous arriviez à vous concentrer sur le processus ??

Beaucoup sont des « drogués » de résultats, d’événements qui déclenchent des « Wow » etc. Les grandes enseignes l’ont bien compris, et c’est pour cela que toutes les campagnes/pubs sont bâties pour attirer votre attention sur le résultat, en excluant tout processus.

Un « drogué du résultat » ne termine jamais rien, n’arrive pas à focaliser son attention plus de quelques minutes, et est allergique aux efforts.

Devenez un « drogué du processus ». Ne regardez pas ce qu’il vous reste à faire, regardez ce que vous avez déjà accompli. C’est comme cela que vous réglerez définitivement tous vos problèmes de concentration.

Action !

sing-post-cta-potion-de-vie

12 Commentaires

  • Cool article 🙂 .
    Lorsque on doit aller quelque part en bateau, c’est important de connaitre la destination, mais si on n’a pas envie de passer par la mer avec le bateau, tout simplement… changez de chaîne !

  • C’est drôle, pas plus tard qu’hier j’ai également lu un article qui traitait des processus… très intéressant en tout cas. Si j’ai bien compris, c’est d’abord « comprendre le pourquoi du comment » et l’appliquer derrière 🙂

    • Exemple : Je veux écrire un livre, parce que mon pote y arrive et que ca lui rapporte plein d’argent, il vit mieux, il part en voyage plus souvent, il a l’air toujours heureux et a une vie passionnante qui a du sens, il fait plein de choses.
      Ca c’est se focaliser sur le résultat.
      Le processus c’est quoi ?
      Ecrire un livre.
      Etape 1 : trouver une idée de livre qui va se vendre
      Etape 1.2 : faire le plan du livre
      Etape 1.3 : écrire 500 mots par jour, y compris les jours où je suis fatigué, y compris les week end -> trouver du temps
      Etape 1.4 : terminer manuscrit. Le laisser reposer quelques jours
      Etape 1.5 : la relecture. Enlever 10% de contenu inutile dans ce qu’on a crée
      Etape 1.6 : correction du manuscrit : chercher un prestataire ou quelqu’un de dévoué, aimable et qui a du temps pour lire
      Etape 1.7 : mise en page : créer la meilleure mise en page possible pour que le livre invite à la lecture
      Etape 1.8 : …


      Etape 1.49 : marketer le livre

      Etape 1.79 : faire traduire mon livre en anglais

      Etape 1.98 : préparer ma conférence autour de mon livre

      Résultat (APRES l’étape 1.XXX : vie trépidante.)

  • pour arriver au résultat final, il y a les objectifs opératoires et spécifiques (les objectifs intermédiaires) , qu’il faut atteindre pour ensuite se focalisé sur l’objectif ultim (qui représente la vision finale).
    merci jean yves ponce, pour cet article , il est benissant.

    Muntwani bénédict

  • Je suis tout à fait d’accord. Je me suis arrivée à cette conclusion après avoir échoué mon concours deux fois de suite… Car je me suis concentrée sur le résultat, ce que les autres ont accomplis sans tenir compte de ce qu’il faut faire pour y arriver. En plus, sur le niveau psychique, c’est vraiment destructif, car on idolise une image, un résultat et dès qu’on échoue à le réalise on succombe à la dépression, et à l’autodestruction morale.

Laisser un commentaire