Concentration Mémoire

Comment mémoriser l’intégralité d’un cours/texte/film

memoriser-l'integralite
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Est-il possible de mémoriser l’intégralité d’un contenu, au mot prêt ? La réponse est oui…. mais. Oui c’est possible de mémoriser l’intégralité d’un texte, d’un cours, d’un film, d’un livre…. MAIS 99% du temps, c’est inutile, et surtout pas la meilleure idée.

Vous pouvez vous sentir rassuré d’avoir tout mémorisé. Vous pouvez avoir l’impression qu’il vous faut tout mémoriser pour réussir. Ce sont des erreurs. Est-ce que TOUT votre contenu est important ? Si vous pensez « oui », là encore vous êtes dans l’erreur. Ce qui compte, ce n’est pas votre capacité à mémoriser chaque mot, mais votre capacité à restituer de façon fidèle et fiable votre contenu.

Il y a une nuance.

Restituer du mot à mot ne veut pas dire que vous compreniez votre sujet. Préférez-vous quelqu’un qui vous récite un texte au mot prêt ou quelqu’un qui vous sache vous restituer sans oublier de détails importants ce dont il s’agit. Il s’agit d’avoir l’esprit de synthèse.

L’autre problème de mémoriser l’intégralité de quelque chose, c’est que cela prend énormément de temps. De très longues heures, voir des jours entiers selon ce que vous essayez de mémoriser.

Avez-vous ce temps devant vous ? Sérieusement ?

Comment faire alors ?

Vous pouvez utiliser la technique des mots clés, comme je vous l’enseigne dans la vidéo du jour :

(Si vous aimez ce type de vidéo, je vous recommande de vous abonner à la chaine TV de Potiondevie !)

Technique pour mémoriser l’intégralité d’un contenu

Je ne vous ai pas découragé ? Vous souhaitez réellement mémoriser l’intégralité de votre livre, film, cours ou texte interminable ? Bien.

Vous l’aurez voulu.

Ma technique est peu orthodoxe mais je vous garantis qu’elle fonctionne très bien.

La technique « Avant-scène »

Avant-Scène est une revue de cinéma et théâtre. La particularité de cette revue est qu’elle décrit ce qu’il se passe dans chaque scène, avec chaque détail, chaque dialogue exacte, et même une certaine interprétation des expressions des acteurs. N’importe quelle personne qui se plonge dans un avant scène peut avoir une vision parfaite d’un film (ou d’une pièce de théâtre) dans ses moindres détails sans l’avoir vu !

Vous commencez peut être à voir où je veux en venir :

Pour mémoriser l’intégralité d’un contenu, la meilleure façon est de le Ré-écrire. Vous l’approprier en le décrivant, en le détaillant, en faisant l’inventaire de toutes les subtilités. Bref, en faisant le même travail qu’Avant-Scène.

En faisant ainsi, vous envoyez le message à votre cerveau que tout est important. Et comme c’est vous qui devenez l’auteur du contenu d’une certaine manière, vous mémorisez beaucoup mieux celui-ci !

Si vous ne me croyez pas, essayez donc pour voir. Est-il plus facile de mémoriser l’intégralité en étant lecteur ou en étant auteur d’un contenu ? En écrivant ! Car pour votre cerveau cela a la même valeur qu’un contrat que vous passez avec vous même. C’est un peu le même phénomène quand je vous parlais des bienfaits des gribouillis

Alors évidemment, OUI une telle technique implique un temps fou, mais si vraiment vous n’avez pas le choix, c’est sans doute votre option la plus efficace (et ironiquement « rapide » !).

L’autre effet intéressant de cette technique est qu’en plus de vous aider à mémoriser l’intégralité d’un contenu, elle améliore très nettement votre qualité d’écriture !

Un petit jeu pour ceux qui ont envie de tester :

Réécrivez un chapitre de votre livre préféré et faites le lire à quelqu’un pour voir 😉

sing-post-cta-potion-de-vie

9 Commentaires

  • Technique avant-scène… intéressant, mais quasi inapplicable étant donné le temps nécessaire :s.

    En ce qui concerne les sujets que l’on voudrais mémoriser… J’en ai 2 qui me pose problème :
    – Mémoriser le cerveau (toutes les régions, aires, cortex etc…) et toutes les localisé parfaitement. (J’avais pensé a prendre un cerveau en 3D et numéroté chaque régions mais infaisable).
    -Ou mémoriser la géométrie, certains théorèmes avec des droites et des figures dans des cercles etc…

    Bonne chance ! :p.

  • Bonjour Jean-Yves ! Déjà, un grand bravo pour tout ce que tu fais ! 🙂 Je suis le site depuis maintenant plus de 3 ans (seconde, première, terminale et je suis aujourd’hui en BTS après le bac), mais je ne me suis jamais exprimé dessus ^^ Un des « invisibles », en quelque sorte.
    Bref, j’écrivais ce commentaire en réaction à ton article, qui m’a particulièrement parlé. Je souhaite simplement faire part de la technique que j’utilise moi-même, qui est en fait une des tiennes, et en plus, en partie liée avec la première que tu présentes dans la vidéo. Mais d’abord, je vais raconter ma vie… :3
    Il y a 3 ans, j’étais très mal à l’aise à l’oral, et j’ai découvert Potion de Vie en m’intéressant au sujet de la mémoire, pour apprendre les textes de mes exposés. C’est l’article sur le Palais de mémoire qui avait particulièrement retenu mon attention, et j’ai décidé, pourquoi pas, d’utiliser cette technique pour mémoriser un exposé d’une heure au grand complet. J’y suis allé vraiment fort, j’y ai passé des jours, mais je l’ai fait ! Et le jour de l’exposé, je connaissais tellement mon texte (5 feuilles) que je suis passé sans lui… et là, surprise : les images étaient si claires dans ma tête que mes pensées étaient dirigées vers elle, et plus vers mon public ! Je n’avais ABSOLUMENT AUCUN stress ! Ce fut un véritable déclic, une prise de conscience (et de confiance, avec le joli 19 qui est tombé à la fin), à tel point qu’aujourd’hui encore, j’utilise le palais pour chacun de mes exposés : j’y mets le ton, je bouge les mains, et je me suis découvert un véritable don pour captiver mon auditoire ! Et ça, je peux le dire, c’est grâce à toi 😀

    Pour arrêter de raconter ma vie, la technique du palais de mémoire est, pour moi, la meilleure pour apprendre un texte de bout en bout. Personnellement, je procède toujours de la même façon : je prends des mots clés PAR PHRASE (pas par paragraphes), je me fais une image que je mets dans le palais, je la « ré-imprime » une nouvelle fois en l’écrivant, puis une fois que j’ai fait toutes mes images, je relis mon texte en reliant de nouveau chaque phrase à son image. Au bout de loooongues heures de répétition, je finis par mémoriser non seulement les mots, mais aussi les idées, et le tout me vient si naturellement que ça ne ressemble plus à du par cœur. C’est très coûteux en termes de temps, mais extraordinairement efficace (et surtout assez ludique, c’est vraiment amusant de créer des images toutes plus loufoques les unes que les autres).

    Voilou, pardonnez ce pavé un peu long, et surtout cet étalage de faits personnels, mais après tout ce temps, il me semblait nécessaire de remercier l’auteur de ce blog ^^ Encore merci, je n’en serais pas là sans Potion de Vie 😀 Excellente continuation !!!

    • Salut Sébastien,
      Et bien déjà un grand merci pour ton commentaire qui m’a fait chaud au coeur ! Ca me fait plaisir de voir un « invisible » 😉
      Un mot clé par phrase, bien sûr que cela marche 😉 Ca te fait combien d’images par exposé en moyenne ?
      As-tu essayé par ailleurs un mot clé par paragraphe pour voir ?

      • De rien, moi aussi ça m’a fait plaisir de me manifester après tout ce temps ^^ Mais, petite précision, j’ai bien parlé de motS cléS par phrase, au sens où si une fait plus de deux lignes par exemple, j’aurais besoin de deux images. Pour le coup, généralement, j’en fait environ une grosse quarantaine pour des exposés d’environ 40 minutes (ce qui me nécessite généralement deux palais distincts pour tout mémoriser).
        Et ensuite, oui, j’ai déjà essayé le mot clé par paragraphe, mais plus pour des cours très compliqués que pour des exposés : pour eux, je préfère plus généralement jouer la sécurité. Ma façon de faire marche, donc je ne change pas une équipe qui gagne ! 😉

  • Bonjour Jean-Yves,

    J’ai découvert ton blog récemment et je le trouve génial ! La mémorisation est importante pour moi car j’apprends les langues étrangères. La technique avant-scène ne m’est donc pas très utile (à moins d’apprendre par cœur un dictionnaire bilingue, mais ce n’est pas très utile), mais les mots-clés pour retenir les concepts grammaticaux un peu complexes c’est génial.

    Pour répondre à ta question, une vidéo sur la mémorisation de vocabulaire et/ou comment « effacer » une faute mémorisée dans une langue étrangère serait super. Je sais que les langues étrangères ne sont pas ta spécialité mais si tu as des idées la dessus, je suis preneuse !!

  • Bonjouuuur ou bonsoir 🙂

    Je suis en médecine 5iem année et j’ai accumulé beaucoup de cours en plus des cours qui vont venir d’ici 2 semaines je vais me retrouver avec environ 150 cours et j’aurais 10 jours de révision avant les examens. Solution pour tout bosser et ne pas oublier?!?

Laisser un commentaire