Concentration Créativité

Théorie du Cappuccino 1/3 le concept pour s’enrichir

théorie du cappuccino
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

L’application du concept simple de la Théorie du Cappuccino permet à n’importe qui de gagner au minimum 373.21 € en un an. Avec quelques principes que je vais vous exposer ici, je me suis payé ma voiture (11 731€) en 7 ans sans faire de crédit et sans changer mon train de vie. Avec l’optimisation proposée dans le dernier article, nous verrons comment faire beaucoup mieux, et surtout beaucoup plus rapidement.

 

La théorie du Cappuccino.

A chaque fois que quelqu’un avait fait fortune et qu’un article ou une interview était publiée, je lisais. J’écoutais aussi religieusement les conseils des grands financiers et autres fortunés, histoire d’en savoir plus sur leurs méthodes.

A chaque fois j’en ressortais déçu.

  • Soit parce qu’il fallait déjà être un minimum riche pour pouvoir suivre leurs traces,
  • Soit parce qu’ils parlaient dans une langue inconnue avec des termes et un jargon à décourager n’importe qui,
  • Soit parce qu’ils parlaient de « coup de chance », de « bon moment » et de « relation familiale » etc.
Bref, je n’avais pas un semblant de début de méthode qui pouvait s’appliquer à ma situation : Aucune relation, aucune connaissance financière et un salaire moyen.

Beaucoup de points convergeaient cependant vers l’épargne de précaution : mettre de côté une somme. Seulement comment mettre de côté des milliers d’euros  alors qu’on arrive à peine à rester dans le positif?

C’est là qu’intervint la théorie du cappuccino.

Mon grand plaisir lorsque je commençais à travailler, c’était les Cappuccinos de la machine à café. J’en étais un grand gourmand. J’en buvais tous les jours, et il n’était pas rare que j’en prenne plusieurs par jour !

A force d’en boire tous les jours, je finis par ne plus les apprécier comme au début.

Je me suis demandé ce qu’il se passerait si au lieu de continuer à me payer ce petit plaisir (qui n’en était plus un en fait), je mettais cet argent dans une boite en fer sans jamais y toucher?

 

Je me suis retrouvé à Noël de la même année (2000) avec une boite en fer de 608€ (boite que j’ai dû changer plusieurs fois!) . La seule chose que je faisais, c’était de remplacer les petites pièces par de la monnaie de la boite. Souvent, je mettais plus que ce que je retirai (flemme de faire toujours l’appoint avec les petites pièces)

Est-ce que cet argent m’avait manqué? non ! même si les tentations ont été nombreuses de me servir de la boite pour financer des restos et des péages lors des voyages. A la place je continuais à me servir de ma carte pour payer.

Epargner avec la théorie du cappuccino

Epargner la valeur d’un Cappuccino (1€ environ) seulement par jour permet de se retrouver à la fin de l’année avec 365€ de disponible et au bout de dix ans avec 4133€ de capital. C’est ce qu’on appelle « la théorie du cappuccino ».

Rien de révolutionnaire me direz-vous, et vous aurez raison. En plus, tout le monde ne boit pas de Cappuccino.

Mais il y a, dans vos dépenses comme dans celles de 99% des consommateurs, quelque chose qui vous coûte l’équivalent de ce Cappuccino et qui n’est plus justifiée. Une dépense dont on va se servir comme base pour l’enrichissement, avant de l’élargir et de l’optimiser.

Le menu Kebab à 7 € une fois par semaine, l’abonnement à la salle de sport de 30 €  par mois,(et je suis gentil là avec le prix!) que l’on n’utilise plus, les boites de conserve de marque plutôt que marque distributeur, etc.

Tous ces exemples reviennent à 1€ par jour, soit la valeur de notre fameux Cappuccino.

Il est une chose d’être au courant d’un simple calcul, il en est une autre d’être capable de suivre un simple principe comme celui de la théorie du cappuccino! Et pourtant, nous devrons en passer d’abord par là si nous voulons commencer à nous enrichir.

 

Et vous ? Qu’est ce qui vous coûte l’équivalent d’un Cappuccino par jour et qui n’est plus vraiment un plaisir?

 

Dans la deuxième partie, vous verrez comment utiliser la théorie du Cappuccino pour commencer à générer des revenus et passer à la vitesse supérieure.

 

sing-post-cta-potion-de-vie

13 Commentaires

  • Effectivement, économiser permet aussi de gagner de l’argent. Des petits riens (ou habitudes) de la vie quotidienne et pourtant!

  • Tiens, c’est marrant, j’ai écrit, il y a 2 mois, un article qui parlait du même principe. Mais c’était plus à base de café 🙂

    Mais effectivement, au quotidien, on peut économiser quelques euros qui, gérés intelligemment, peuvent de jolis petits sur la durée …

    Procéder ainsi a été le point de départ de ma nouvelle démarche financière. Aujourd’hui, j’ai de quoi financer mon congé sabbatique :-).

    Ca n’est qu’un point de départ mais il faut bien commencer quelque part 🙂 …

    • Je l’ai vu Grégory ! mais je l’avais déjà écrit quand je m’en suis aperçu !
      Moi ca m’a financé ma voiture, mais c’est vrai que quelque part j’ai un peu regretté de ne pas avoir attendu un peu plus 🙂

      Merci pour ton commentaire Grégory

  • J’aime la théorie du Capuccino, je devrais faire de même! Fût un temps, je mettais l’argent récolté de part l’arrêt du tabac dans une boîte….On se rend vite compte que l’on s’enrichie très vite!
    Je vais faire de même avec les cafés, je dépense beaucoup trop d’argent dans les machine!
    Merci Jean-Yves! Au plaisir de tes bons conseils!

  • Bonjour Jean-Yves,
    Merci pour cet article.
    En effet, mieux vaut des petits pas répétés et persévérants dans la même direction pour vous amenez plus loin que de grands rêves qui ne vous amènent nul part faute de sauter dans l’action.
    On se sent parfois impuissant devant notre situation qui n’est pas assez ceci ou celui. Comme quoi, il est toujours possible de faire bouger les lignes ou que l’on se trouve.
    Bravo, et joyeuses fêtes de fin d’année
    Corinne

  • (Désolé s’il y a doublon, le clic sur « Submit Comment » amène à une page vierge…)

    Comme disent mes amis auvergnats, « un chou est un chou ».
    Certains ajoutent que « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».
    Au siècle dernier, en un an j’ai mis de côté toutes les pièces de cinq francs que j’ai pu avoir en main (au départ, pour confirmer une intuition : que l’année 1975 était la plus grosse diffusion de ces pièces jusqu’en 1996. ) ce qui non seulement m’a permis de confirmer cette intuition, mais surtout de m’acheter un nouveau PC en moins de 2 ans (j’en rêvais, le précédent avait 7 ans).
    Chose qui m’aurait été impossible sinon ! À l’époque, cela faisait un demi-salaire… Maintenant, on a un très bon portable pour 1/2 Smic.

    L’essentiel n’est pas la vitesse à laquelle vous avancez, mais que vous avanciez chaque jour un petit peu vers votre but.
    M.

    P.S. Amis fumeurs, vous avez de la chance : en arrêtant de fumer vous pouvez économiser plusieurs milliers d’euros en un an seulement ! Et en plus, cela vous libérera pas mal d’heures à utiliser plus efficacement pour votre grand projet 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.