Concentration Créativité

Travailler debout : mon retour d’expérience

travailler debout
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Vous avez déjà entendu dire que travailler debout était bon pour la santé ? Moi oui.

Vous avez déjà entendu dire que travailler debout était bon pour la productivité ? Moi oui.

Et avez-vous déjà entendu dire que le travail debout permettait d’être plus concentré ? Encore oui.

Même si cela semblait du bon sens, j’avais besoin de vérifier et de confirmer ou infirmer par moi-même ces affirmations. Et cela tombe bien car je m’étais justement lancé des projets intéressants et qui pouvaient me donner l’occasion de tester.

Le contexte avant de travailler debout.

Cela fait plus de dix ans maintenant que je suis auteur. J’écris des livres, et j’en vis.

Depuis dix ans, j’ai eu l’occasion d’affiner mes process d’écriture et de travail. Je m’estimais donc particulièrement efficace lorsqu’il s’agissait d’écrire un livre.

De la couverture à la promotion, je savais exactement dans quelle direction j’allais partir et comment avancer sans perdre de temps.

J’étais au clair.

Et je l’ai prouvé. Cet été, j’ai écris un livre de 60000 mots (300000 signes) en un mois. Le tout, assis.

Tout a été documenté sur ma chaîne Twitch, en direct. 21 sessions de 4h, soit 84h de travail.

Honnêtement, je suis vraiment satisfait de ce résultat, et lorsque je m’étais lancé le défi, je ne pensais pas y arriver…

Ce qui a vraiment fait la différence, c’est le fait d’avoir streamer en direct mes séances d’écriture sur Twitch.

Cela m’a donné une sorte d’engagement quotidien que je devais tenir. Malgré dix années à écrire j’ai vraiment noté de gros progrès suite à cette décision.

J’ai écris ce livre assis, et il devrait sortir en janvier ou février 2022.

2e partie de l’expérience.

Remontons un peu le temps, mais pas trop. Nous sommes le 20 octobre 2021. Je décide de me lancer un nouveau défi : écrire un livre de 50 000 mots en mois d’un mois, comme pour le nanowrimo.

La différence, cette, fois, c’est que je travaille debout.

Nous sommes le 23 novembre 2011, et depuis hier, j’ai terminé mon ouvrage. Il fait également 60000 mots (comme celui de juillet), mais a été écrit en 51h de travail seulement !

Cette différence était assez difficile à comprendre. Mais était-ce du au fait de travailler debout ?

Reprenons :

  • J’écrivais aux mêmes heures de la journée
  • J’avais le même état de forme (j’étais même malade en novembre !)
  • J’avais la même inspiration (pour les deux livres, le plan était déjà conçu à la base).
  • Je streamais les deux livres sur toutes mes séances d’écriture
  • Je n’écrivais pas les week-ends dans les deux cas.
  • Je n’avais pas plus d’expérience en écrivant un livre au préalable (cela fait 10 ans que je suis auteur, et ce n’est pas un livre de plus qui me fait gagner beaucoup d’expérience...)

Les contextes des deux expériences étaient donc plutôt en faveur du livre de juillet : meilleur état de forme, meilleur climat, plus de lumière, et moins de gens à qui parler sur Twitch, donc moins de distractions possibles.

Malgré tout, la différence entre les deux livres est énorme.

Le livre de novembre est clairement plus rapide.

Je pense que la qualité est comparable, même si en fin de compte c’est vous qui déciderez !

La seule différence résidait donc dans le fait que le livre de novembre avait été écrit debout.

Conclusion : travailler debout ou pas ?

Depuis que je travaille debout (pratiquement deux mois maintenant), je me trouve plus concentré, et plus efficace pour toutes les tâches.

Pour tout ce qui est créatif, j’ai une meilleure réflexion et je suis moins facilement distrait.

Pour tout ce qui est administratif (oui, c’est à l’opposé de créatif haha !) je me trouve plus efficace également.

Gardez en tête que ce ne sont que des retours d’expérience personnels. Cela n’a pas une valeur scientifique, mais malgré tout, je trouve que mon expérience d’écriture est une preuve forte que vous devriez au moins tester de travailler debout.

Cela me rappelle un autre sujet que j’avais traité à l’époque et pour lequel je suis un afficionado : la lecture debout.

Evidemment, si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, vous devez trouver un équipement adéquat.

Ce qui veut dire probablement investir dans un bureau debout !

Ce n’est pas donné, mais c’est un véritable gain de productivité, et même un gain de santé. Avec les multiples problèmes de dos causés par la sédentarité, il est important que vous preniez soin de votre dos (et j’ajouterais même de vos cervicales !)

Voici le bureau que j’utilise, que je vous recommande car je l’utilise au quotidien maintenant depuis le début :

Le bureau flexispot

Lorsque je dis aux gens que je travaille debout, j’ai souvent le droit à la remarque suivante :

Mais tu n’es pas trop fatigué à un moment ?

La réponse est : si bien sûr !

Mais la fatigue ne vient pas en quinze minutes comme on pourrait le croire. Pour ma part, elle intervient au bout de…; 4h !

Largement le temps d’avancer, et beaucoup plus que si j’étais assis….

sing-post-cta-potion-de-vie

1 commentaire

  • J’aime la problématique que remarque les personnes qui se posent des questions. Celle que tu soulèves à la fin de l’article “Tu n’es pas fatigué à force?” est vite balayé dans la pratique puisque le bureau se lève et descend en 5 secondes chrono sans effort pour l’utilisateur.

    Pour ma part, j’utilise un bureau assis debout également depuis environ 2 mois je crois et j’utilise très peu la fonction debout. Je ne suis personnellement pas à mon aise, je ne sais pas ou me mettre et c’est surtout désagréable pour moi qui est atteint d’une “béance tubaire”, ce qui bouche mes oreilles selon la position de la tête par exemple. Sans rentrer dans les détails, c’est donc très gênant. Mais je n’aurais pas pu juger sans essayer.

    C’est vraiment très très personnel dans mon cas comme vous l’avez compris et ne reflète en rien un avis général. Mine de rien, l’énergie est quand même différente. C’est très interessant de changer de position de temps en temps, que ce soit pour du créatif ou du fonctionnel (redondant). J’ai donc finalement un retour plutôt positif malgré tout car les avantages sont là.

    Merci d’avoir partagé ton avis 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.