Confiance en soi

Mon ami Edouard

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Edouard est un type bien. Il est gentil, sérieux, travailleur et rêve d’une vie d’indépendance et de liberté. L’histoire d’Edouard, c’est peut-être la vôtre. 

Enfant, Edouard était brillant à l’école. Ses instituteurs s’accordaient à dire que c’était un élève intelligent et éveillé, qu’il avait beaucoup de potentiel et qu’il aurait un grand avenir devant lui.

Edouard n’était pas très attentif à l’école, et préférait souvent jouer au football avec ses camarades. Il n’aimait pas non plus faire ses devoirs. C’était une corvée. Heureusement, le truc qui le sauvait était sa capacité à se souvenir de ce que son maître enseignait en classe.

Il se souvenait de choses que lui seul pouvait retenir. Oui, c’est sûr, Edouard allait devenir quelqu’un.

Edouard, 20 ans après

Edouard est à présent fixé dans la vie. Il est cadre dans une grande compagnie d’assurances, et il commence à rembourser le crédit de la maison avec sa femme Chloé.

Ils se sont rencontrés sur le campus de la fac. Elle aussi est cadre, dans l’énergie et le développement durable. Edouard est tombé amoureux d’elle lors de la fête de fin d’année. Après trois ans de vie commune, ils ont fait le grand saut et se sont mariés. Chloé adorait le côté confiant et plein d’humour de son mari

Elle voyait en lui le père parfait pour ses enfants. Et lui, sentait qu’il devenait quelqu’un de meilleur avec elle.

 

Une histoire banale, mais heureuse. Peut-être la vôtre ?

Pourtant, tout n’a pas été facile pour Edouard. D’abord, dans les études, où il s’est rendu compte que passé le collège, travailler seulement avec sa mémoire ne suffisait plus. De toutes façons, Edouard n’aimait pas travailler et ne s’intéressait pas à grand chose à part le week-end à venir et les inaugurations de boites branchées.

Heureusement, il était assez « doué en informatique« . Entendez par là qu’Edouard savait trouver ce qu’il voulait sur Google, rien de plus. Apprendre les langages informatiques, c’était beaucoup trop de travail.

Chaque fois qu’Edouard essayait de retenir des cours, il échouait. C’est normal, il n’a jamais appris à réfléchir par lui-même, et parallèlement, il n’essayait même plus de mémoriser quoi que ce soit.

Pourquoi diable mémoriser alors que l’humanité a inventé Google ?

Edouard est un homme actif

Au fur et à mesure que les années passent, Edouard utilise de moins en moins ses capacités intellectuelles (celles dont ses profs étaient si fiers de lui). Il a énormément de mal à retenir ce qu’on lui dit

Mais c’est parce qu’il pense à plein de choses en même temps, assure t-il.

Souvent, il prend sa voiture pour aller au travail. Il se souvient du début de la route, et de son arrivée. Mais pas de ce qui s’est passé entre les deux.  Mais ca, c’est parce que la route est toujours la même et que c’est bien plus cool d’imaginer ce qu’il pourrait faire avec la prime de fin d’année.

Au boulot, Edouard travaille dans un open space. Il aime bien. Il trouve que cela rapproche les gens et aime bien le côté « fourmilière » de ses locaux.

Ce qu’Edouard ne sait pas, c’est que sa mémoire s’endort peu à peu. Celle-la même qui faisait sa fierté et qui le fait à présent disparaître et devenir dépendant.

C’est un peu exagéré  non ?

Edouard n’a pas le temps

En fait, Edouard ne réserve l’utilisation de son cerveau que pour les tâches d’une extrême importance, comme le choix de sa prochaine marque de voiture ou du programme télé…. en accord avec Chloé bien sûr ! 😉

Plus besoin de se souvenir des directions pour aller rejoindre ses amis faire la fête, il a un GPS. Plus besoin d’éplucher les factures et les comptes. C’est Chloé qui le fait. Tout ceci est terriblement ennuyeux et de toutes façons, il n’a pas le temps. Même s’il paie très cher pour des services dont il n’a plus besoin depuis des mois.

 

Quand il est confronté à un mot ou un concept nouveau, il tape la définition sur son moteur de recherche préféré et regarde la réponse. 6 mois après, il ne s’en souvient plus, et regarde de nouveau.

Ne sollicitant plus sa mémoire donc, il devient peu à peu incapable de fixer son attention sur quelque chose. Laissez-le 5 minutes seul dans une pièce sans bruits et il devient fou, s’impatiente, et ne cherche qu’à partir.

Edouard n’a pas le temps de réfléchir à comment fonctionne tel ou tel système, tel ou tel produit. Internet le fait pour lui. Pour l’instant il y plus important : A quel jeu va t-il jouer ce soir ?

Fuyant devant la complexité du moindre problème qui requiert plus de deux étapes, Edouard perd de vue ses rêves d’indépendance qu’il avait étant gamin.

Chloé refuse d’admettre que son mari n’est plus vraiment le « chien fou » qu’il était. Elle aimerait bien partir en voyage avec lui avant d’avoir des enfants, mais elle se retrouve la seule à tout organiser à chaque fois. Edouard n’est efficace que pour choisir les destinations. Mais Edouard, de toutes façons a de moins en moins le temps de partir.

 

Encore quelques années après

Chloé n’est pas là ce soir. Elle avait un séminaire avec ses collègues de bureau dans le sud de la France. Edouard prend à emporter chez Mac Do comme chaque semaine, et se cale devant la télé. Il tombe sur un débat politique. Il zappe. Ils sont tous pourris de toutes façons et quand ils vont se mettre à parler de fiscalité, il ne va rien comprendre, donc autant zapper. 

Sur Arte, il tombe sur un documentaire sur la mémoire. Il regarde 3 minutes. Cela lui rappelle que quand il était jeune, il en avait une bonne et que cela l’avait mené à tous ses diplômes.

Il est loin ce temps là. Il zappe, parce que ca ne bouge pas assez.

Il tombe ensuite sur un reportage sur le chikungunya. Et dire que ces moustiques pourraient bien venir un jour en France ! C’est terrible. Edouard finit son hamburger.

Edouard est plus préoccupé par les maladies exotiques que par les risques cardio-vasculaires liés à son addiction pour la junk food.

 

Edouard entend à la télé que c’est la crise. Alors lui aussi est en crise. Il ne sait pas bien pourquoi exactement, mais c’est vrai que son moral a baissé. Les experts en économie sont des gens intelligents qui savent tout. Laissons leur trouver une solution. Ce sont des problèmes bien trop compliqués pour s’y lancer dedans.

Dans sa boite mail, il reçoit une vidéo de l’argent dette, de la part de Gomez, un de ses amis et collègue de travail. Il commence à lire la première phrase puis ferme. 42 minutes… bien trop long.

Edouard ne se rend même plus compte que passé 5 minutes, il devient difficile de maintenir son attention sur quelque chose en dehors de ses passions. 

D’ailleurs, il ne vivra jamais de ses passions, car dès qu’il faudra accorder du travail pour rendre ce rêve possible, il abandonnera et se dira qu’il n’a pas assez de temps.

Mais que fait Edouard de son temps si rare ?

Les malheurs d’Edouard

Edouard s’ennuie. Quel est le sens de sa vie ? Lui qui voulait devenir indépendant, libre et avec le succès au rendez-vous.

Peut-être qu’il broie du noir parce qu’au boulot, c’est Gomez qui a eut la promo de rêve et pas lui. Gomez maitrisait tout simplement mieux les nouveaux systèmes d’assurance que lui, et sans avoir besoin d’internet.

C’est comme si Gomez avait crée le système lui-même !

C’est injuste.

Lui va pouvoir travailler de chez lui et gagner 700€ de plus par mois. Il pourra même voyager dans le monde tout en travaillant.

Edouard peste intérieurement, mais décide quand même de demander à Gomez comment est-il parvenu à un tel niveau de maîtrise dans le travail.

Gomez est un type gentil aussi, comme Edouard, et il lui donne une technique pour mémoriser tous les trucs importants que 99% des employés ne savent pas.

Edouard se penche sur la technique. Ca parle d’images et d’imagination. Oulala ! Trop compliqué ! se dit-il. Finalement Gomez mérite sa promotion. C’est vraiment quelqu’un de supérieurement intelligent. Il doit être une sorte de Rain-man.

En attendant, Edouard reprend sa voiture et se met à pester contre cette injustice. Comme à son habitude, il ne prête plus attention au trajet et ne remarque pas qu’ils ont mit un cédez-le-passage à cette intersection. L’accident a lieu.

Heureusement sans gravité.

Mais cette inattention va lui coûter de l’argent. Et vu qu’il est de moins en moins attentif au monde qui l’entoure, Edouard ferait bien de créer une partie spéciale « inattention » dans son budget mensuel.

Bah, de toutes façons, tenir un budget c’est chiant et ca demande trop de temps.

Quelques mois après, Edouard égare les clés de chez lui. Il les a laissé à l’accueil alors qu’il signait un papier administratif. Quand il s’en est rendu compte, il est revenu sur ses pas (non sans avoir déployé une énergie incommensurable pour se rappeler par où il était passé)

Trop tard. Là encore, cette petite erreur lui coûte cher.

Il reçoit un mail de Gomez avec sa photo. Il a été « forcé » de partir sur les plages de Rio pour le boulot, pour analyser les assurances du Brésil. Dans son mail, il lui donne des techniques pour mémoriser les différents types de contrat qui vont sortir.

Edouard n’a pas le temps pour ca. Il a perdu ses clés. Cela nécessite de ressasser cette perte au moins 50 fois. 

 

 Edouard et l’avenir

 

Finalement c’est cela la vie. Un boulot, une femme, un crédit de maison, et des promotions au boulot (qu’il n’a toujours pas eue, mais il ne désespère pas).

Un Smartphone en état de marche, une soirée MacDo une fois par semaine (plutôt deux en fait, parce que des fois Chloé est trop fatiguée pour faire -encore- à manger toute seule, et il ne vient même pas à l’idée d’Edouard d’apprendre à cuisiner).

A ce stade, les souvenirs d’Edouard s’estompent. Les moteurs qui étaient si attirants pour Chloé n’existent plus.

Edouard est un spectateur passif de sa vie. Son cerveau commence à s’atrophier par manque d’utilisation (comme ses muscles, mais il n’a pas le temps de s’entretenir).

Gomez aussi s’est marié, mais il a quitté la boite. Il a crée la sienne. Au début c’était un peu dur parce qu’il n’était pas connu, mais maintenant, les affaires marchent bien. Il a continué à envoyer des messages à Edouard, sur des choses qu’il trouvaient intéressantes, mais n’ayant pas de réponse, il ont arrêté de communiquer.

En fait, pour Edouard, c’est bien plus fun de regarder des vidéos de chats qui montent les escaliers en tournant sur eux-mêmes que de simplement réfléchir.

C’est pourquoi il est passif et que la télé, c’est bien pratique car il n’a pas à réfléchir.

Il est totalement dépendant du monde qui l’entoure, mais si vous lui posez la question, Edouard soutiendra Mordicus que c’est un homme libre et heureux.

Il achète régulièrement des livres de développement personnel. Ils sont géniaux, mais il ne les termine jamais. Et il ne met jamais en application ce qui est dit dedans. Il les oublie. Il n’a pas le temps.

L’avenir frappe à la porte. Chloé a accouché de la petite Manon.

Edouard est aux anges. Sa vie va changer. Il rêve de tout ce qu’il va pouvoir lui enseigner et transmettre de son savoir et expériences…


sing-post-cta-potion-de-vie

40 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.