Créativité Mémoire

Comment éviter le syndrome Marty McFly ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Vas-y c’est quoi encore ce titre d’article où on comprend rien ? 

Du calme. Je vais vous expliquer.

C’est pas grand chose en fait. Juste que si vous n’y prenez pas garde, vous disparaîtrez.

C’est quoi le syndrome Marty McFly ?

 

Marty McFly est le héros d’une excellente trilogie de film appelée « Retour vers le futur« . Et dans cette trilogie, à un moment le héros se voit disparaître des photos petit à petit, comme si le temps l’effaçait.

Pourquoi il disparaît des photos ? Pour résumer à l’extrême, il a fait un mauvais choix et la vie est en train de l’effacer du passé.

Transposé au monde présent, le réel, et pas celui d’un film, cela s’explique simplement par ce qui pourrait être le nouveau slogan de Potion de vie :

 

Votre vie est la somme de vos souvenirs, avez-vous une bonne mémoire ?

 

La définition de votre vie, de qui vous êtes exactement jusqu’au plus profond de votre âme, il n’y a que vous qui la connaissez. La vraie définition c’est vous qui la connaissez. Les autres n’en ont qu’une image qui ne sera jamais parfaite.

Vos paroles, vos actes, vos pensées et vos projets concrétisés, c’est ce qui vous rend mémorable dans le futur, aux yeux des autres.

Si vous avez envie d’être mémorable à VOS yeux dans le moment présent, l’important c’est la somme de VOS souvenirs.

Vous me suivez ?

 

Attend mec, je connecte mon IBrain parce que là je décroche !

 

En gros, si vous n’avez que de vagues souvenirs de qui vous êtes, de ce que vous êtes, de ce que vous avez fait, vécu, réalisé, échoué, bâti, détruit, aimé, détesté, compris, pas compris, pourquoi vous avez fait ceci et pas cela etc.

Alors vous êtes simplement en train de disparaître.

La vie est en train de vous effacer, et ce, sans s’excuser. 

 

Cette dernière phrase, bien qu’incroyablement théâtrale, n’en demeure pas moins exacte, car vous aurez bien du mal à laisser une trace si vous êtes incapable d’avoir une bonne mémoire pour vous souvenir de votre propre vie.

Comment éviter de sombrer dans l’oubli ?

 

Il est inutile de mémoriser 1000 décimales de PI, rassurez-vous.

Je vous propose un plan en trois étapes pour éviter de tomber dans le syndrome Marty McFly et ainsi, vous aider à laisser une trace, au moins à vos propres yeux.

 

Etape numéro 1 : Ralentir le temps

La plupart des gens vivent comme s’ils avaient une vie infinie.

Moi je m’en fous, j’en ai 9 de vies !

 

Ils remettent tout à un « plus tard » qui ne viendra jamais et ne vivent vraiment que 2 jours par semaine (samedi et dimanche).

Perso, je viens d’avoir 34 ans, et si je n’attend que le samedi et dimanche pour vivre, et que je vis jusqu’à mon espérance de vie, cela veut dire qu’il me reste moins de 5000 jours de week ends, soit moins de 2500 week-ends.

Ca fait pas tant lourd que cela.

 

La première étape pour éviter le syndrome Marty McFly est de ralentir le temps, et cela se fait en effectuant la méthode de l’article que j’avais écris il y a quelques mois. Celui-ci.

 

Etape 2 : tenir un journal d’idées

 

Il y a des millions de blogs qui traitent des bienfaits de tenir un journal. Je crois que tout a été écrit sur le sujet, alors je vais pas trop transformer cet article en énième répétition.

Tenir un journal c’est bien et en plus c’est bon pour la mémoire. Mais là je parle plus d’un journal d’idées en fait.

Une idée, c’est comme un papillon. Un moment il bat des ailes, puis l’instant d’après, si vous ne l’avez pas pris en photo, vous ne le reverrez jamais. En tenant un journal d’idées, c’est comme si vous preniez un cliché instantané de votre âme et de votre créativité à un moment donné.

Une photo de votre âme que vous pourrez consulter à loisir, et qui sait ? Peut-être qu’une mauvaise idée d’un jour en sera une géniale demain ? Souvent, tout est une question de timing.

 

Si vous voulez tenir un VRAI journal d’idées, je vous suggère de maîtriser la technique du Total Recall (lol, encore un nom de film, je suis vraiment intoxiqué).


Etape numéro 3 :  La technique de l’album

 

C’est quoi le plus dur pour vous ? un virement paypal de 100€ ou donner deux billets de 50€ ?

Vous allez me dire que c’est la même chose et techniquement vous aurez raison.

Mais est-ce vraiment la même chose à VOS yeux ? N’est-ce pas un peu plus « marquant » de donner deux billets physiques ?

Il en va de même pour vos souvenirs. Vos souvenirs sont immatériels et si vous voulez les rendre plus marquants, vous allez devoir leur donner « corps ».

Prenez vos photos numériques préférées et faites les imprimer (même de qualité pas top, c’est pas important) rangez les dans un album spécifique. Si vous séchez sur le nom de l’album, vous pourrez toujours l’appeler

« Album de ma vie palpitante, 2012 » 

 

Une fois cela fait (et pas avant, désolé), vous constaterez à quel point le nombre de souvenirs est plus important lorsque vous voyez physiquement des photos que vous pouvez toucher de vos doigts.

Comme si vous étiez instantanément projeté au moment T où vous avez appuyé sur le bouton.

 N’est-ce pas poétique de commencer l’article en parlant de photo et le terminer de la même façon ? 

C’est aussi pour cela que beaucoup vous diront qu’ils préfèrent lire des vrais livres plutôt que des écrans par exemple.

Qui peut me dire où cette photo a été prise ?

 

Un beau cadeau surprise attend l’éventuel(le) vainqueur ! 🙂

 

sing-post-cta-potion-de-vie

52 Commentaires

  • Hello Jean-Yves,

    Excellent article !

    Il m’ a fait pensé à cette vidéo TED de Rob Legato, un pro des effets spéciaux qui explique, entre autres, que la création de ses décors sont réalisés en fonction des souvenirs qu’ont les gens d’une scène. Comme par exemple, le décollage d’Apollo 13

    Concernant ton petit jeu, je tente cette réponse : cette photo a été prise sur ton lieu de vacances et ton espérance de vie est de 82 ans. 😉

  • Je confirme : Retour vers le futur est une EXCELLENTE trilogie ! *_*

    Ah et j’ai bien rigolé avec la photo du chat et le commentaire en dessous sur les 9 vies x).

    Bref.

    Ton passage sur le virement Paypal et les billets, ça me fait penser à une fois, quand j’avais 16 ans, on m’a demandé si j’avais une carte bancaire et j’ai dit non et on m’a regardé de haut en me demandant pourquoi. Et même maintenant où j’en ai une, je l’utilise + souvent pour retirer des billets (et payer avec ces billets) que pour payer directement. Je trouve ça trop facile de rentrer un petit rectangle de plastique, taper des numéros et se dire « tadaaaa, j’ai tout ce que je veux ». Au moins, en retirant les billets, ben déjà y a un plafond maximum pour retirer. Ensuite, au début des courses (peu importe lesquelles), ben j’ai des billets dans mon porte feuille et après, y a plus rien. Donc je visualise bien le avant/après, le plein/vide, le « t’as des billets/t’as plus rien donc tu peux pas dépenser plus »

    Enfin, c’est ma vie, on s’en fout x). Juste que ben voilà, j’approuve ce que tu dis ^^

    Pour la photo, tous ces arbres avec ce lac, ça me fait penser au Canada (et là tu dis « oui enfin, le Canada c’est juste immense alors même si c’est ça, tu te foules pas trop concernant la précision du lieu ! »). Bon, y a des arbres et des lacs aussi en France alors bon. Mais moi ta photo m’inspire le Canada. J’en sais pas plus ^^’

    J’aime bien tes articles, t’apportes du concret, tu fais des références à plusieurs trucs (personnes, évènements, films, marques) donc ça rend vraiment l’article vivant et tu n’oublies jamais ton humour. Du coup, non seulement on apprend quelque chose mais on l’apprend avec plaisir =).

  • Bon, en fait j’avais dit Floride car lorsque l’on utilisait la fonction de recherche inverse sur google image la première chose qu’il nous présente est un bateau en Floride.
    Sauf que je ne vois pas pourquoi tu mettrai un bateau de Floride sur ton site et que un autre site performant en recherche inverse d’image ne trouve rien du tout…

    Donc je pense que c’est une image que tu as prise toi-même (car elles est introuvable sur le net).
    Ensuite, je ne pense pas qu’il s’agisse de ton habitation (lorsque tu parle de toi on comprend que tu habite en ville et tu as déjà dis que tu gagnais 1500euro/mois ce qui me semble peu pour habiter dans une grande maison autour d’un lac (?).

    Je serais tres tenté de dire qu’il s’agit du lieu de camping ou tu as enfouis ton « tresor » avec tes amis en 1999 seulement tu ne dois y retourner qu’en 2014 (j’ai vérifié, ça m’as pris un temps fou…). Mais ça reste le plus probable.

    Donc je dirai :
    1) un endroit à côté du camping de ta jeunesse
    2) un souvenir de tes dernieres vacances
    3) un endroit en floride (mais là je pense que google c’est bien planté XD )

    • Et bien non !
      Très impressionnant ta réflexion et tes recherches !
      Ton point 2 est vrai, c’est bien un souvenir de vacances, et c’est également une photo que j’ai prise moi-même !
      Gabriel a même donné la marque de l’appareil photo lol

  • Jolie enigme que cette photo, on a une forêt de pin proche de l’eau, un lac et de jolie villa. Aucune information sur le bateau a part le chiffre 28 ce qui est un peu léger pour une recherche.

    C’est un lieu ou tu as passé des vacances et je pense que c’est en France.

    La photo a été prise en Gironde

  • Bon, nouvelle hypothèse :

    Comme tu habite à st-******* (tu ne l’as jamais dit mais tu met dans « a propos » que tu bosse dans une ecole d’art et dessin. Un reseau social appellé l******* donne le nom de cette ecole et elle n’est disponible que dans une ville) je dirai qu’il peut s’agir d’une forêt à l’est des rhone alpes (d’apres une carte trouvé sur le net il y a bcp de résineux au sud-est pres de la frontiere).
    J’irai même jusqu’à penser qu’il peut s’agir du Lac Lemen qui est assez proche géographiquement.

    J’ai bon ?

    J’ai tout mis en *** pour ne pas devoiler ce que tu ne veux peut-être pas devoiler, mais avec un peu de recherche sur le net on trouve bcp de chose…

  • je propose la méditéranée et je dirais la Croatie ou la Grèce mais ayant utiliser un outil que je maitrise pas encore vraiment (le pendule…) il y as de fortes chances que je me plante lol

  • Merci pour cet article que j’ai trouvé excellent. C’est vrai qu’on ne parle pas assez de la place des souvenirs dans la mémoire. Pour ta photo de fin, j’avoue sécher complètement!

  • Je sais pas pourquoi mais je vais dire en Philadelphie ou à Edinburg ( non, ça c’est impossible :p)

    D’ailleurs, quand tu parles de Total Recall, moi ça m’a fait penser à un souvenir ( en même temps, il date de 1 semaine :p). Quand je suis allé voir ce film au cinéma, au bout de 20 min, j’ai eu des sueurs froides et maux de ventre et dos. Blablabla crispations….blabla atteri aux Urgences. Du coup; je n’ai pas vu le film en entier et quand on me dis ce film dans ma tête, ça me rappelle ce souvenir ;p. Bref…

  • Est-qu’on peut trouver la recherche logiquement (ce que j’ai looooooonnnnggggtemps essayé de faire) ou est-qu’il faut donner des noms de lieux au pif ?

  • Bonjour

    Finalement, ton article s’inscrit en plein dans la suite d’une life list. C’est bien de vouloir faire plein de choses, mais pour conserver la petite flamme, il faut aussi se souvenir de tout ce qu’on a déjà fait.

  • Moi je dirais au bord d’un lac 😀 Ce n’est pas très drôle mais enfin. Les idées de l’article sont très intéressantes mais si il faut se souvenir de toute sa vie en écrivant dans un journal, ça ne fera pas au bout d’un moment trop de journaux pour s’y retrouver entre faits marquants et faits importants? Je ne m’étais jamais imaginé qu’on pouvait s’oublier soi-même mais je crois que les choses réellement importantes, on ne les oublie pas. Et ce qui nous a paru important sur le moment, peut sembler tellement insignifiants avec le recul. Et à quel moment commencer à remplir ce journal?

  • Vraiment c’est un article étonnant. Je frémis déjà à l’idée de penser à oublier mes souvenirs. Je reste convaincu que ces genres de pensées font parties de notre identité et ne plus les avoir c’est la pire des choses. En tout cas, je garde mes souvenirs avec les photos et plusieurs moments vécus avec mes amis.

    • Et tu as raison Kelly, c’est très important de garder ce « réflexe photo/souvenir », même si tu penses que ca ne peut pas partir. Combien de fois ce sont les autres qui se souvenaient de moments que tu pensais inoubliables et que tu avais totalement zappé ? 😉

  • Google va voir le nombre de requête concernant « Jean Yves P***** » ou « siegfried42@*** » exploser ^^.

    Mais bon loin d’être évident il y a pratiquement aucun détail de ta vie privé sur le Net (Félicitation d’ailleurs pour cela) et donc peu de moyen pour savoir ou tu as passé tes vacances en 2010.

    Je suis donc reparti sur la photo, j’avais essayé d’identifier le bateau ou les maisons mais les arbres peuvent donner une identification géographique peut être plus précise.

    On est d’accord pour dire qu’il s’agit de conifères, les faisceau (les packs d’aiguille) ont l’air dense donc je penche plus pour des mélèze plutôt que des pins.

    Le Canada a été refusé comme la plupart des villes du nord des Etats Unis. Est ce donc en Europe, je pense a la Slovaquie ou la Tchéqui ?

  • Si ca se trouve j’utilise plein de pseudos partout, c’est pour ca qu’on ne trouve que des adresses bidons et peu d’infos !

    Pas mal la Slovaquie et la République Tchèque ! Ce n’est pas cela, mais c’est pas mal !

    D’ailleurs, durant cette même période (août 2010), j’ai traversé ces deux pays !

  • Oui je confirme tu utilises plein de pseudos et je suis remonté jusqu’en 2002 ^^. D’ailleurs excellente stratégie tu es une sorte de « Kaiser Soze »

    Europe de l’est donc (j’ai aussi visité quelqu’un de ces pays)

    Je pense donc a la côte baltique polonaise

  • Bonjour Jean-Yves,

    Excellent article… Ce que j’aime aussi, c’est la pointe d’humour que l’on retrouve d’ailleurs dans grand nombre de tes interventions !

    Pour ce qui est de la photo, je propose : le lac du Bourget à Aix les bains en Savoie.

    On l’appelle aussi le lac des souvenirs, car Lamartine (et d’autres) y méditait et travaillait sur le thème du souvenir (époque romantique oblige)

    Bonne journée,.

  • Salut
    Je découvre ton site ce matin. Il recoupe plein de pistes que je creuse en ce moment : la mémoire, le temps, la cognition, etc…
    Concernant cet article, il m’évoque la tradition africaine dans laquelle le griotisme occupe une place essentielle : tant qu’on se souvient des morts, ils ne sont pas vraiment morts, raison pour laquelle le récit des hauts faits des personnages du Passé ou la récitation des généalogies sont considérés comme existentiels. Malheureusement, cet art de la mémoire est en train de disparaître. Les cultures immatérielles sont en train de s’effacer au profit de la culture matérialiste occidentale.
    Faut-il s’en désoler ou bien considérer que c’est dans l’ordre des choses ? Honnêtement, je ne sais pas. Le monde matériel est limité par les ressources disponibles. On sait aujourd’hui que notre civilisation n’est pas viable telle quelle. Ce qu’on gagne d’une main, on le perd de l’autre : comme tu le soulignes, les personnes qui notent tout (cad qui externalisent leur mémoire) n’exercent plus leur mémoire interne.
    Au fur et à mesure que la matrice numérique se construit et que notre mémoire s’externalise, nous nous rendons de plus en plus vulnérables et dépendants vis-à-vis de l’extérieur : chacun sait que Google, FB et Microsoft ont accès à toutes nos données (voir le problème des CGU que personne ne lit). Laisser aussi peu de traces que possible dans la toile (qui porte bien son nom) est un enjeu majeur pour notre liberté future : sans tomber dans la théorie du complot, il n’y a guère à attendre de la part de multinationales où ce ne sont plus les hommes qui sont au pouvoir mais des fonds d’investissements.
    Et c’est ici que l’exercice de la mémoire et la pleine exploitation du potentiel du cerveau humain prend tout son sens.
    Enfin… tout ça pour dire bravo pour ton site et merci de partager tes explorations. Je les suivrais avec attention et j’espère pouvoir aussi partager en retour.

    eMage

    PS : une piste à explorer pour compléter ton puzzle => l’art du rêve (lucide)
    PPS : un truc qui manque à mon puzzle => comment s’autodiscipliner ? (j’ai tendance à partir dans tous les sens, ce commentaire en est une bonne illustration)

    • Merci pour ton commentaire Emage !

      Je suis justement en train de voir comment creuser l’idée des rêves lucides !
      Etre anonyme sur la toile n’est pas possible.

      Sinon, en ce qui concerne la mémoire, c’est une mauvaise chose que l’externalisation à tout va à mon avis. Ce n’est pas tant le problème de ne plus se souvenir de données froides qui est problématique, mais bien l’engourdissement du cerveau et son incapacité progressive à gérer les situations complexes de la vie.

      Cela pousse les gens à adopter un mode « tout, tout de suite », immature et similaire aux enfants incapables d’attendre pour avoir une récompense plus grande par exemple. Si toi, en tant que parent tu adoptes ce mode à vie, quel niveau de maturité peux-tu transmettre à tes enfants ?

  • Très bon article ! Je crois avoir inconsciemment appliqué ça avec « 1 second every day ». Ce qui pousse littéralement à vivre chaque jour sa vie comme un film. Et résumé une année en 365 secondes permet vraiment de prendre conscience du temps qui passe et d’en garder des moments fort. Je vous invite vraiment à jeter un oeil à l’appli !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.