sablier-temps

Ralentir le temps, ca vous tente ?

Si vous avez l’impression que le temps passe souvent trop vite, lisez cet article. Si vous avez l’impression qu’il est long, lisez le également.

Je discutais avec un ami la dernière fois, et il me disait que certains livres que je lisais faisaient très « années 90 ». Je me souviens lui avoir répondu :

Arrête, les années 90 c’est pas si loin !

En fait si, c’est loin. Ca fait plus de 20 ans.

Pourtant je me revois encore m’endormir devant le fabuleux match de la coupe du monde 1994 Roumanie-Suisse. 

J’ai l’impression que c’était hier.

Et les exemples se multiplient. Ca commence par les films dont on apprend presque par accident qu’ils sont plus vieux qu’on l’imaginait. On se rappelle des souvenirs entre collègues et on se dit

Tu te souviens de l’époque où tu sortais avec machin(e) ?

Oui, c’était il y a 3-4 ans.

En fait non, c’était il y a 5-6 ans.

Le temps passe vite. C’est ce que vous vous dites souvent non ? Moi aussi.

Cependant, pour certaines personnes, il est long le temps. Chaque jour est une plaie dans un boulot pénible, avec des collègues pénibles, un chef aussi tyrannique qu’immature, et des routines quotidiennes aussi excitantes qu’un épisode de Derrick (paix à son âme).

Présentation de la technique d’exploration du temps

Vous allez voir qu’il est possible de relier « mémoire » et « temps ». En fait, il est possible de relier la mémoire avec tout. Mais l’intérêt de cet article est de vous faire découvrir une technique qui vous permettra de :

  • Rendre votre temps plus mémorable
  • Ralentir la notion du temps qui passe vite
  • Mettre en place un dynamique de progression (utile lorsque vous avez des projets sur le long terme)
  • Lutter contre la déprime
  • Trouver de nouvelles idées

Plutôt intéressant comme programme non ?

Vous allez voir qu’il ne suffit pas de grand chose pour changer votre perception du temps. Car si nous n’avons pas les moyens de comprimer le temps, il est en revanche tout à fait possible de le faire sembler plus long.

Pourquoi plus long et pas plus rapide ? Après tout, ce serait cool d’avoir l’impression que le temps passe vite en semaine pour pouvoir être vite au week end non ?

Non.

Un petit calcul vite fait

Vous êtes en bonne santé. Votre espérance de vie est de 82 ans environ.

Ce qui vous fait un total de 29 930 jours de vie.

Soit moins de 30 000.

Sachant que si vous êtes le/la lecteur/lectrice de Potion de Vie majoritaire, vous avez entre 20 et 34 ans.

Ce qui vous fait déjà 7300-12410 jours de passés.

Il vous en reste donc entre 17510 et 22000 et quelques.

Si vous comptez en week ends, cela vous fait environ 6285 jours de week ends en imaginant que vous ayez 20 ans et tout juste 5002 si vous avez 34 ans.

Et en imaginant bien sûr que tous vos week ends soient super cools.

Vous croyez vraiment que le bon plan c’est de faire passer le temps plus vite ?

Comment ralentir le temps

Le temps passera toujours trop vite. Mais il existe une méthode simple pour ne plus se retourner en se disant. Oh non ! J’ai pris 10 ans et j’ai rien vu venir !

La technique s’article en 1 habitude et 4 options. Un peu comme une voiture ou un abonnement au SPA.

Vous prenez la formule de base, et à vous de voir quelles options vous voulez vous offrir en plus.

Sauf que là, tout est gratuit !

A vous de composer votre menu spécial temps.

Habitude de base pour ralentir le temps : la formule de base

La première chose à faire est de rendre votre temps plus mémorable. Encore une fois, je n’ai pas inventé l’eau chaude, mais j’ai éprouvé mes dires, ce qui fait une grosse différence avec les gens qui passent leur temps dans les livres sans jamais rien appliquer 🙂

Pour rendre votre temps plus mémorable, vous devez consciemment considérer votre journée comme un épisode de série ou un film, même (et surtout!) si votre journée est chiante comme la pluie.

Notez consciemment les micro-évènements qui se produisent. Vous pouvez le faire le soir après coup, ou utiliser un agenda mental, ou bien encore utiliser un post-it en notant un ou deux mots dessus.

Le but est d’éveiller votre vigilance et votre cerveau, qui sera moins tenté de balayer la journée comme il le fait habituellement avec toutes les autres. Si vous faites cet exercice régulièrement, vous allez vous prendre conscience de certaines choses. Je vous laisse la surprise!

Option 1 : Ralentir la notion du temps qui passe vite

Pour ralentir cette impression de temps qui passe vite, vous devez avoir l’impression d’avoir eu des semaines actives et chargées, dans le bon sens du terme. Si vous vous contentez seulement de l’habitude de base que j’ai cité précédemment, vous n’aurez pas l’impression d’avoir ralenti le temps. Car vous aurez fait l’exercice dans le moment présent.

Avec cette option, je vous propose de vous servir de votre mémoire, c’est donc un exercice basé sur le passé.

Le soir, après la journée, procédez à un rappel des petits épisodes de la journée sans vous aider de vos éventuelles notes. En faisant ceci, vous allez empêcher votre cerveau d’utiliser la nuit de sommeil pour balayer les évènements passés de votre tête.

Si vous êtes du genre étourdi(e) je vous recommande vivement cette option pendant une semaine pour tester. C’est gratuit, alors ne vous privez pas.

Option 2 : Mettre en place une dynamique de progression

Vous avez un mémoire à rédiger, un projet à accomplir au bout de plusieurs mois, ou n’importe quoi d’autre qui s’étend sur la durée ? Prenez cette option en plus de votre habitude de base !

Avez-vous remarqué que plus vous aviez de temps pour faire quelque chose, plus vous attendez la dernière minute pour le faire ? Et encore ! Vous le faite parce que vous avez une date limite importante. Sinon vous ne le feriez même pas !

En travaillant l’habitude de base, vous avez bossé dans l’instant présent à noter les petits épisodes de la vie quotidienne. Avec l’option 1 je vous ai proposé de travailler au passé. Et bien avec cette option, vous allez travailler à votre futur !

Chaque jour pendant les 30 prochains jours, vous allez intégrer un mini-épisode dans votre routine quotidienne. Ce mini épisode doit être en rapport avec le projet dans la durée que vous devez accomplir. Cet épisode doit vous permettre de vous rapprocher un tout petit peu du but final, un peu comme la fin d’une saison de votre série favorite.



Le but n’est pas de faire des grandes enjambées mais de se rapprocher de votre projet. Si vous avez pris l’option 1, vous devez intégrer ce mini épisode dans vos rappels.

Le but est de « s’observer en train d’agir ». En d’autres termes de prendre conscience que vous vous rapprochez de votre objectif, d’être à la fois acteur et coach de votre vie. Pour vous rafraîchir la mémoire, pensez à consulter le guide pour réussir vos projets.

Option 3 : Lutter contre la déprime

Si votre moral est souvent bas, je vous conseille de prendre cette option dans votre formule. Elle fonctionne exactement comme l’option 1. C’est à dire qu’à la fin de la journée, vous allez procéder à un rappel. Vous allez demander consciemment et sans ambiguité à votre mémoire de vous rappeler de tous les évènements positifs que vous avez vécu au cours de la journée.

Ne vous couchez pas avant d’avoir trouvé au moins 3 réponses par jour. La signification des évènements que votre mémoire retrouvera importe peu. Si votre grande victoire de la journée, c’est d’avoir réussi à arriver à l’heure au boulot, cela compte.

Il s’agit d’une sorte de reframing pour reprogrammer votre cerveau.

Utilisez cette option au moins 4 fois par semaine.

Option 4 : Trouver de nouvelles idées

Si vous avez l’impression de tourner en rond dans vos projets, que vous manquez de nouvelles idées ou d’inspiration, utilisez cette option. 

Utilisez votre habitude de base, sauf que cette fois, vous allez noter chacun des évènement un peu plus importants au centre d’une page. Puis vous allez poser tout autour de cet évènement que vous avez noté les questions suivantes :

Qui ? Quoi ? Quand ? Combien ? Où ? Pourquoi ?

Quelle que soit la pertinence de ces questions, trouvez une réponse relié avec l’évènement central que vous avez noté. Le cerveau marche par associations, et en répondant à ces questions vous allez vous ouvrir des pistes que vous n’auriez jamais exploré normalement.

Vous n’êtes pas obligé de vous borner à un seul évènement par jour. Procédez autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’une idée un peu bizarre germe dans votre esprit. Quelque chose auquel vous n’aviez pas pensé…

Votre cerveau va relier vos réflexions et vos réponses tout seul, vous n’avez pas d’effort conscient à faire si ce n’est celui de répondre aux petites questions autour de chaque évènement.

Avec ou sans options ces petites techniques marchent. Composez votre menu mémoire spécial ralentissement du temps et très vite votre perception du temps et de votre réalité va changer. N’hésitez pas à déguster l’inconnu. C’est gratuit et vous ne perdrez pas d’argent !

30 réponses
  1. Sinje
    Sinje says:

    Bonjour Rémy !
    Excellent cet article !
    Je confirme, certains ingrédients de tes formules je les pratique déjà et c’est vraiment efficace !
    Notamment actuellement,celui d’un projet à réaliser – un challenge familial – plier 1000 grues de la paix d’ici le mois d’août !
    Ce que je dois faire par contre c’est le travail de ma mémoire de mon passé – c’est dur de me souvenir en telle année, j’étais où déjà – qu’est ce qui s’est passé….La plus part du temps ce sont les photos qui m’aident !
    @bientôt Sinje

    Répondre
  2. Grégory @ Virtuose de la Vie
    Grégory @ Virtuose de la Vie says:

    Coucou J-Y !

    Je confirme, le coup du match de foot, c’est excellent !

    On a vraiment l’impression que c’était hier les années 90 alors que… gloups… 20 ANS quand même, c’est beaucoup !

    C’est top ces techniques : ça me fait penser à des techniques de récapitulations qu’utilisent certains chamans.
    Le fait de revoir sa journée comme tu nous le proposes. Eux, ils font ça avec leur vie entière !

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie says:

      Pas vraiment l’intention d’imiter les chamans, mais il faut reconnaitre que cette méthode a du bon !
      Meme la coupe du monde 98 ca commence à faire longtemps alors qu’on a l’impression que c’était hier.

      Répondre
  3. Eleveen
    Eleveen says:

    Coucou tout le monde,
    est-ce que écrire les événements sur papier à la fin de la journée revient à tenir un journal ?Je pense que je vais essayer ça avec la recherche de 3 événements positif.
    Par contre je ne crois pas avoir très bien compris l’option n1.

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie says:

      Dans l’option 1 tu procèdes le soir à des rappels de ce que tu as noté, pourquoi le soir ? Parce que la mémoire fera son travail beaucoup plus facilement pendant la nuit si tu te souviens de ta journée.

      L' »habitude de base » peut effectivement être comparée à tenir un journal ! Il s’agit de faire attention à ce qu’il se passe et d’accorder de l’importance à ce qu’il se passe. De cette façon tu élimines l’autopilotage.

      Répondre
  4. Philippe@repartirplusfort.com
    Philippe@repartirplusfort.com says:

    « Rendre le temps plus mémorable », quelle belle phrase et belle action. En plus on peut développer l’estime de soi de cette manière, quand on se rend compte que l’on a eu des journées bien pleines et que l’on avance…et là on est sur mes thèmes ;)…

    Merci JY A bientôt!

    Répondre
  5. Ludovic @Planning efficace
    Ludovic @Planning efficace says:

    Tout à fait d’accord. Cela rejoint ce que je fais dans le cadre professionnel. Je définis au préalable un planning assez précis de ce que je dois faire en prenant soin de bien relier mes tâches quotidiennes avec mes objectifs moyens et long termes.

    Découper sa journée en séquences où chaque plan a une utilité permet de ralentir effectivement cette fuite du temps mais c’est aussi un facteur important de motivant qui nous permet d’être plus constructif et performant.

    Il s’agit d’un cercle vertueux. Plus je fais des choses utiles, plus je contrôle ma journée et je gagne en efficacité.

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie says:

      C’est très important pour avoir le sentiment d’avancer, même quand on a eu des journées pénibles. Ca permet de rester motivé et de ne pas sombrer dans la procrastination.

      Merci pour ton commentaire Ludovic,
      Quel métier fais tu ?

      Répondre
      • Ludovic @Planning efficace
        Ludovic @Planning efficace says:

        Je suis ingénieur en informatique pour un des leaders du ecommerce français et à coté je suis créateur d’un service internet de planning en ligne : MisterMind. C’est pourquoi je suis très sensible à ces problématiques de gestion du temps qui nous concerne tous de près ou de loin. Et je te rejoins notamment sur l’option 2 que je trouve vraiment très profitable personnellement.

        Répondre
  6. Olivier
    Olivier says:

    Salut JY !
    On dirait que mon problème dans la rédaction de mon mémoire t’a ouvert les idées :p
    SInon très sympa comme article, j’ai justement fait l’option 3 avec ma copine hier soir (sans avoir lu ton article avant).

    Et c’est vrai que c’est sympa !

    A bientôt,

    Oli

    Répondre
  7. prenom commencant par t
    prenom commencant par t says:

    Moi bizarrement je me rappelle de détails très précis de choses qui se sont passé il y a très longtemps et d’autres qui ont complètement disparu d’il y a quelques semaines. Je vais donc appliquer ta technique, j’aimerai bien avoir une mémoire qui tient le choc pour me rappeler du passé, tout en me focalisant surtout sur le présent et l’avenir, car le temps défile vraiment très vite.

    Répondre
  8. jeff
    jeff says:

    Bonjour Jean Yves,

    encore un article passionnant et sur un sujet des plus intéressants : le temps. Pendant des années j’ai oublié sa valeur, mais en lisant la semaine de 4H j’ai repris conscience de son importance.

    Stephanie (qui est en pleine création d’entreprise : monassistante.net) me disait cette après midi que les journées sont trop courtes. Je l’ai pensé pendant des années, puis un jour je me suis rendu compte que le monde n’allait pas s’arrêter de tourner parce que je n’avais pas finis toutes mes tâches. Ce n’est pas pour autant que je fais moins de choses mais je m’organise mieux. J’utilise une liste de tâches (comme remember the milk ou gqueues) et je décompose les gros projets en petites tâches. Cela me permet d’avancer tranquillement sur des gros projets et de repérer les tâches que je rechigne a faire (pour les déléguer ^^)

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie says:

      Salut Jeff,

      La valeur du temps est une donnée importante. Je trouve que les gens se comportent comme s’ils allaient vivre éternellement !
      C’est un peu comme la valeur de l’air. On ne lui accorde aucune importance, pourtant, sans lui on ne peut pas vivre ! Et on peut pas en créer facilement !

      J’aime les logiciels que tu utilises et je suis également un fan du découpage de projets. Malgré avoir lu la semaine de 4h, je ne suis pas devenu un afficionado de la délégation par contre !

      Répondre
      • jeff
        jeff says:

        Rassure toi j’ai mis plus de 10 ans à apprendre a déléguer. Et il ne suffit pas de se convaincre de le faire, il faut aussi avoir confiance dans la personne (ou la société) a qui tu délègues (et des fois tu es bien déçu et tu te dis comme Tristan Bernard « Dans la vie il ne faut compter que sur soi et encore pas beaucoup »)

        Par contre avoir une assistante en qui on a toute confiance c’est le meilleur moyen de gagner du temps et c’est bien plus important que de gagner de l’argent.

        Par exemple j’adore avoir des tableaux de bords sur mes activités mais je déteste la saisie qu’impose ces tableaux de bords. C’est une tâche que je peux faire mais je vais y passer un temps fou donc autant la déléguer.

        Répondre
  9. Sco!
    Sco! says:

    Bonjour Jean-Yves,
    De bons conseils à mettre en pratique, pas juste à lire et à oublier.

    C’est vrai que les gens semblent toujours pressés d’arriver au weekend.

    En même temps, tout le monde se plaint (moi la première!) que le temps passe tellement vite: les semaines, les mois, les années! c’est incroyable et plus on avance en âge, plus ça va vite.

    On manque de temps à une époque où il y a tant de choses pour nous «simplifier» la vie, et pourtant le temps passe plus rapidement aujourd’hui qu’à l’époque où les gens faisaient tout eux-mêmes avec aucune technologie pour leur permettre de gagner du temps. C’est cela qui est bizarre!

    Je relis pour choisir mes options!

    Merci!

    Sco! 🙂

    Répondre
  10. samuel
    samuel says:

    Bonjour Jean-Yves,

    dès fois j’aimerais ralentir le temps et dans d’autres moments j’aimerais l’accélérer.
    Malheureusement, tu as réussi à me convaincre qu’il faut apprendre à vivre l’instant présent.

    C’est ce que je m’habitue à faire depuis peu. 🙂

    Répondre
  11. philippe
    philippe says:

    Bonjour Jean-Yves,

    Sympa cette façon d’aborder le sujet en formule à la carte.
    Merci pour cet artcile bien pratique et facile à mettre en oeuvre.

    C’est vrai qu’on n’est pas éternel et autant profiter au maximum du temps qu’on a, qui malgré tout est quand même assez relatif (en tous cas la perception qu’on en a).

    J’aime bien la remarque d’Einstein qui disait, pour expliquer la relativité du temps, quelque chose comme:
    Si vous passez 5min aux côtés de l’être aimé vous aurez l’impression que ça ne dure que 2 secondes; par contre si vous laissez 5min votre main sur une poêle brûlante ça vous paraitra une éternité… 🙂

    Pour rejoindre un peu la remarque de Ludovic sur le découpage de la journée en séquences, j’utilise aussi le retro-planing qui m’aide bien à atteindre des gros projets (perso ou pro).
    Je l’ai utilisé avant de partir en Chine il y a plus de 3 ans maintenant.

    Pfiouu ça passe vite 😉

    Répondre
  12. Binh - Être Acteur.fr
    Binh - Être Acteur.fr says:

    Ah le temps… Pour le rendre plus mémorable, je me répète que je suis en train de vivre un instant unique. Selon les périodes je fais ça plus ou moins régulièrement.
    J’aime aussi raconter ma journée à voix haute le soir, devant ma caméra. Ca me permet de travailler ma mémoire et à parler en suivant les images qui se forment dans mon esprit. Je suis souvent surpris de me souvenir de tout un tas de détails !
    J’aime beaucoup ton idée de formula avec option, j’achète !

    Répondre
  13. Raph
    Raph says:

    Bon Dieu de bon Dieu de bon Dieu de bon Dieu (*) que n’ai-je lu tous ces bons conseils plus tôt ! Bon, remarque, ç’aurait été difficile vu que ton blog est trop récent par rapport à mes années perdues. Non pas que j’ai regardé les mouches voler pendant des heures, non, au contraire : j’ai lu énormément de choses, mais je me suis dissipé et j’ai perdu de vue les objectifs prioritaires…

    Je vais donc m’y remettre avec de bonnes intentions et surtout, SURTOUT, de bonnes méthodes !

    (*) : c’est une image, je suis athée ! 🙂

    Répondre
  14. matthieu
    matthieu says:

    J’ai rien compris à cet article, dois-je me pendre ? quand on reste 10 heures par jour au taf, j’y vois rien de positif et lorsque je rentre, il est presque 19h et il n y a rien a faire où je suis, si c’est encore pour perdre 1heure dans les transports…

    Répondre
    • JY Potion de vie
      JY Potion de vie says:

      Non tu ne dois pas te pendre, juste relire un peu : « Cependant, pour certaines personnes, il est long le temps. Chaque jour est une plaie dans un boulot pénible, avec des collègues pénibles, un chef aussi tyrannique qu’immature, et des routines quotidiennes aussi excitantes qu’un épisode de Derrick (paix à son âme). »
      Tu n’es pas concerné par un temps qui passe trop vite toi, vu qu’apparemment tu ne trouves rien de positif à ton boulot 😉

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] du blog Potion de vie, vous propose 1 méthode simple et facile pour ralentir le temps, lui redonner de la consistance, le rendre […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *