Mémoire

Votre mémoire fonctionne t-elle vraiment comme celle d’un ordinateur ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

La réponse est : pas vraiment.

Cela fait des années que je me pose les questions que beaucoup se posent : est-ce qu’on peut tout mémoriser ?, est ce qu’au bout d’un moment on ne va pas devenir fou ? Avec une tête qui explose et tout. J’en avais d’ailleurs fait un article spécial.

Il serait donc possible de mémoriser plus de 300 ans non-stop d’informations en continu et pourtant, comment se fait-il que quand je recherche une information, je ne la trouve jamais ?

 

Votre mémoire est un bibliothécaire

Cela ne m’est venu que récemment alors que j’avais la réponse depuis le début. La mémoire est comme mon boulot de bibliothèque. Je travaille en bibliothèque, et qu’est ce que je fais dans mon boulot ?

Je fais de la veille culturelle, je fais de l’archivage de documents, je renseigne les gens (autant que possible) et je vais chercher et classer les documents à une place précise.

Et bien votre mémoire c’est la même chose : elle filtre les informations importantes pour vous (elle fait de la veille), elle les archive, vous les recherchez quand vous en avez besoin et vous les ranger à des endroits précis.

Elle est moins rapide que celle d’un ordinateur, car vous ne prenez pas souvent le chemin le plus court pour retrouver ce que vous avez archivé. Parfois vous prenez de longs détours.

Pour votre ordinateur ce n’est pas la même chose. Vos collections de vidéos sont dans tel dossier. Il n’y a pas 36 chemins pour y accéder.

Avec votre mémoire « naturelle », vous pouvez retrouver des informations en passant par d’autres « chemins » mentaux, comme par exemple en utilisant la technique de l’araignée, ou mémoriser les pays et les capitales va vous permettre de lier d’autres informations.

 

Et en quoi cela me concerne ?

Prévenir Alzheimer  

Comme c’est élégant. En deux mots de ce sous-titre je suis parvenu à répondre à une question embarrassante !

Une chose est sûre : plus je me sers de ma mémoire, plus elle est performante et à contrario, moins je m’en sers, plus elle me fait défaut.

A long terme, le fait de ne pas s’en servir, cela favorise les chances de mener à Alzheimer.

Chose qui m’a été confirmée à la dernière conférence sur la mémoire à laquelle j’ai assisté avec Michel Cymes et Bernard Laurent, neurologue et spécialiste de la mémoire.

Beaucoup ont posé la question :

comment empêcher l’apparition d’Alzheimer et autres ?  

La faire travailler est une réponse simple et efficace qui permet au cerveau de conserver plus longtemps ses capacités cognitives. Le problème, c’est que qui en 2012-2013 a suffisamment de courage pour la faire fonctionner ?

C’est comme aller au boulot en faisant 5km de vélo plutôt que d’utiliser la voiture. Pas toujours plus évident, et surtout moins rapide. Donc il devient plus instinctif d’utiliser la tablette qui va bien et Wikipédia  plutôt que de réfléchir, tout simplement.

« Manger, dormir, donut »

Dans 1000 ans, le cerveau humain fera cette taille 

Ce n’est pas des blagues, je l’ai lu je ne sais plus où et franchement je ne suis pas non plus étonné. Les champions de mémoire utilisent beaucoup la partie de leur cerveau qui sert à se repérer dans l’espace, et les scientifiques ont remarqué que cette partie du cerveau était plus grosse chez eux.

Pourquoi cette partie et pas une autre ?

Là encore c’est logique, vu que les mnémonistes de classe mondiale passent leur temps à caser des informations dans des « voyages », des lieux, comme la technique de Napoléon joue de la cornemuse dans un bus ou comme la technique que je vous livre dans la newsletter.

Einstein quant à lui avec les lobes pariétaux surdimensionnés, sans doute à force de calculer.

Tout ceci tend à appuyer le fait que le cerveau est comme un muscle. Il s’use vraiment lorsque l’on ne s’en sert pas. Il s’atrophie et « meurt ».

Alzheimer : 225 000 nouveaux cas en France chaque année, presque un million de touchés.

 

Pensez-vous vraiment que seule la cause génétique soit en cause ? Ou bien y aurait-il également d’autres facteurs à prendre en compte ? 

sing-post-cta-potion-de-vie

13 Commentaires

  • Pourtant, ce sont des cerveaux humains qui ont conçu les ordinateurs! Et ce sont ces mêmes cerveaux qui ne leur arrivent pas à la cheville, c’est un peu triste!

    • Un ordinateur peut stocker beacoup de données, mais un humain utilise beaucoup mieux ces données que n’importe quelle machine (pour l’instant du moins). Donc je n’irais pas jusqu’à dire que les ordinateurs nous dépassent.

      Peut-être que si les machines mémorisent mieux c’est aussi parce qu’on les a optimisées alors qu’on néglige souvent l’optimisation de notre propre mémoire.

  • La différence entre un humain et un ordinateur c’est la manière de gérer la masse d’information. Pour une machine, le fonctionnement consiste à lire une liste de procédures pour fonctionner, sans choix possible – la machine n’est donc pas conscience d’elle même, elle agit ! Un être humain est exposé aux aléas de l’environnement, il ne possède donc pas de procédure morte pour agir – l’humain s’adapte, choisi, agi et réfléchi pour trouver la meilleur solution. Si les solutions ne lui apportent pas le résultat prévu, il doit sans cesse modifier sa route et trouver un meilleur équilibre pour sa survie. Avant d’être un travail d’action, ce doit être un travail d’observation. Pas comme la machine …

    En tout cas jolie article, je ne savais pas que ne pas utiliser sa mémoire pouvait être un symptôme de la maladie d’Alzheimer.

      • Oui ! Je programme et j’étudie l’intelligence artificielle.
        Ces derniers temps les idées ont fusées et j’espère toujours trouver un algorithme intelligent qui se dissocie de la logique informatique. Le plus gros problème c’est l’évaluation d’une solution – ce calcul doit être fait selon des critères relatifs à l’individu en activité. Donc sans page d’instructions préalablement configuré. Le code doit être vivant !

          • De la curiosité et du plaisir ! Je suis passionné par l’informatique depuis mon plus jeune âge. Expérimenter des logiciels, explorer les recoins cachés d’internet (sites underground), ça me motive pour inventer et continuer cette univers magique. Ça mêle aussi la psychologie et l’ingénierie; s’intéresser aux autres et à soi – la philosophie « Qu’est-ce que la conscience ? ». Je n’ai pas fait d’étude particulière. Juste lecture + logique + savoir me permet d’avancer.

  • Ah j’aimerai bien pouvoir faire comme avec mon ordinateur et rajouter des disques durs a chaque fois que j’ai besoin de plus de stockage. Se faire greffer un disque dur, peut être pas si fou que ça et cela a déjà inspiré un film : johny mnemonic.

    Pour Alzheimer, je suis sur que faire travailler régulièrement son cerveau permet de retarder les symptômes de cette maladie, mais malheureusement cela ne nous immunise pas. J’ai vu mon grand père mourir de cette maladie et cela a duré plus de 11 ans. C’est extrêmement dur de voir quelqu’un de très cultivé oublié tout au fur et a mesure du temps.

  • Il cerveau s’atrophie et « meurt » lorsqu’on ne l’utilise pas. C’est effrayant mais très évident puisque de nos jours, les gens travaillent de moins en moins leurs mémoires. Comme solution le plus simple, je vous propose de faire travaillé les cinq mémoires sensorielles. Puis après, afin de prévenir contre l’Alzheimer, la concentration et l’organisation sont importants.

  • Tu dis « Une chose est sûre : plus je me sers de ma mémoire, plus elle est performante et à contrario, moins je m’en sers, plus elle me fait défaut. »

    C’est un grand classique, c’est comme n’importe quel muscle du corps humain.

  • Bonjour

    Concernant Alzheimer, je suis persuadé que l’alimentation en est la première cause.

    L’inflammation est à la base des maladies dégénératives et des cancers.
    Une des sources d’inflammation est un déséquilibre des apports entre oméga 3 et oméga 6

    J’ai lu récemment des études prometteuses sur le traitement d’Alzheimer grâce à la noix de coco (très riche en acide gras saturé)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.