Mémoire

Langues étrangères : Mémorisez les 100 mots les plus courants !

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Mémoriser les langues étrangères : Saviez-vous qu’il existe une liste de 100 mots en anglais qui sont utilisés dans 50% des conversations ? Je n’ai pas fait le test sur d’autres langues, mais je pense que les chiffres sont à peu près identiques.

Cela veut dire qu’avec la mémorisation de ces 100 mots, vous pourriez prendre un sacré avantage dans l’apprentissage et surtout pour être capable de se lancer dans des conversations basiques !

Sachant que vous en connaissez déjà beaucoup, même si vous êtes une bille en anglais, le projet est loin d’être irréalisable !

Regardez d’un peu plus prêt ces 100 fameux mots. Vous allez vous rendre compte que ce n’est pas les plus difficiles !

 

1. a, an      2. after      3. again      4. all         5. almost
 6. also       7. always     8. and        9. because    10. before
11. big       12. but       13. (I) can   14. (I) come   15. either/or
16. (I) find  17. first     18. for       19. friend     20. from
21. (I) go    22. good      23. goodbye   24. happy      25. (I) have
26. he        27. hello     28. here      29. how        30. I
31. (I) am    32. if        33. in        34. (I) know   35. last
36. (I) like  37. little    38. (I) love  39. (I) make   40. many
41. one       42. more      43. most      44. much       45. my
46. new       47. no        48. not       49. now        50. of
51. often     52. on        53. one       54. only       55. or
56. other     57. our       58. out       59. over       60. people
61. place     62. please    63. same      64. (I) see    65. she
66. so        67. some      68. sometimes 69. still      70. such
71. (I) tell  72. thank you 73. that      74. the        75. their
76. them      77. then      78. there is  79. they       80. thing
81. (I) think 82. this      83. time      84. to         85. under
86. up        87. us        88. (I) use   89. very       90. we
91. what      92. when      93. where     94. which      95. who
96. why       97. with      98. yes       99. you       100. your

Que trouvons nous dans cette liste tirée du livre de Tony Buzan (Booster sa mémoire)

Les sujets :

Je, tu, il,elle, nous, vous, ils

I,you, he, she, we, they (le tu et le vous sont identiques)

 

Mais où et donc or ni car ? (vous vous souvenez de cette mnémotechnique pour les conjonctions de coordination?)

But, where, and, so, but, neither, because. (ok, le neither n’est pas dans la liste, mais either y est, il suffit d’y rajouter un “n” pour obtenir la négation neither/nor)

Les principaux verbes et auxiliaires

être, avoir, aller, venir, faire, savoir, apprécier, aimer, dire

(I) am, (I) have, go, come, make, know, like, love, tell

Afin de retenir tous ces mots, pourquoi ne pas créer des mnémotechniques comme “mais où et donc or ni car” ?

Hello my friend, before I go, (I) have to tell people why  (I) am in love with you. Thank you for your time. Good bye.

J’ai mis moins de 3 minutes à faire cette phrase mnémotechnique et elle m’a déjà permit de retenir 22 des 100 mots ! Encore 4 phrases du même type et vous aurez trouvé votre moyen de tous les retenir !

 

Un exercice utile pourrait être de coupler avec l’apprentissage par VO et un entrainement à repérer dans les conversations ces 100 mots. Le but est de permettre de détecter beaucoup plus facilement les phrases, la prononciation et la structure des dialogues.

Et vous :

Quelles phrases pourriez-vous faire avec ces 100 mots?

 

 

sing-post-cta-potion-de-vie

15 Commentaires

  • Bonjour JY,

    Pour une fois je suis à moitié d’accord avec toi ;).

    J’ai aussi le livre de Buzan sur Booster sa mémoire où il explique que ces 100 mots représent 50% des mots courants.

    Il est vrai que si l’on souhaite voyager dans un pays étranger, connaitre un minimum de mots suffisent. C’est là où ces 100 mots interviennent car en général ils sont largement complétés par le langage universel des gestes ;). Vous remarquerez qu’il n’y a pas de chiffre (sauf 1) puisque qu’il nous suffit de compter avec les doigts pour se faire comprendre :).

    Par contre pour tout autre moyen de communoication (non en face à face) cela ne fonctionne plus. Car si tu regardes de plus près ces mots tu te rend compte qu’ils n’exprime pas vraiment d’idées. Pour faire une analogie avec la lecture rapide c’est souvent les mots qu’on ne lit plus.

    Daniel Tammet développe cette thèse dans son livre “Embrasser le ciel immense” (A lire absolument si ce n’est déjà fait). Notamment en donnant comme exemple qu’avec 10 mots ( a, the, ….) tu peux traduire 10 ou 15 % d’une oeuvre de Shakespeare, mais cela ne signifie pas que tu comprendra 10 à 15% de l’histoire bien au contraire.

    Par contre j’ai entendu (dsl j’ai pas de source ) qu’avec 1000 mots de vocabulaire on pouvait comprendre 75% d’une conversation courrante. C’est un peu plus long à apprendre mais avec les méthodes de mémorisation pas vraiment ;).

    En 2h tu as appris environs 200 capitales ce qui fait en 10 h 1000 mots de vocabulaire 😉

    Sébastien

    PS: A lire absolument si l’on veut apprendre une langue ou mieux comprendre son cerveau 😉
    http://www.amazon.fr/Embrasser-ciel-immense-cerveau-g%C3%A9nies/dp/2352040752

    • Salut Sébastien, j’ai effectivement lu “embrasser le ciel immense ” et “je suis né un jour bleu” !

      Et je suis d’accord que le vocabulaire est ce qui fonctionne le plus dans l’apprentissage d’une langue. Pour autant, je ne rejette pas l’idée de Buzan et de ses 100 mots car je pense qu’apprendre à les repérer dans une conversation peut largement aider à améliorer la compréhension et la rendre plus fluide.

      En ce qui concerne la mémorisation du vocabulaire, reste branché, je prépare un méga article sur la mémorisation du vocabulaire avec une technique hyper efficace !

  • Bonjour

    J’ai aussi lu ce chapitre dans le livre de Tony Buzan.
    Apprendre ces 100 mots est très pertinent pour la découverte d’une langue ou pour entretenir un “minimum syndical” de compréhension.

    Par contre on est vite limité pour aller plus loin. En ce moment je me remets à l’anglais. J’utilise mosalingua et un mot par seconde, deux applications iphone pour réviser et apprendre du vocabulaire.

    Cyril

  • Bonjour
    Je trouve l’idée très intéressante, et je ne connaissais pas les ouvrages dont il est question.
    Evidemment ces mots ne sont pas suffisants pour lire Shakespeare (ou n’importe quel auteur en anglais) mais c’est super pour une conversation courante dans une langue qu’on maitrise mal! Je vais me faire ma liste de mots en italien en vue de mes prochaines vacances…

  • Salut Jean Yves,

    Sur les mots utilisés, on peut débattre car c’est vrai qu’a priori, c’est pas avec “seulement” ça qu’on va pouvoir tenir une conversation en anglais. Par contre, sur la méthode, à savoir mémoriser parmi les 100 mots les plus importants d’une langue, là je suis archi d’accord ! Quand tu pars en voyage une ou deux semaines à l’étranger, tu apprends les bases, genre bonjour, au revoir, merci, etc. Si en plus de ça, tu arrives à apprendre la 100aine de mots les plus usités, tu peux vraiment faire une excellente impression et réussir à bien te débrouiller pour communiquer avec les locaux (même s’il manquera toujours la grammaire, etc, mais on est d’accord, ce n’est pas une méthode d’apprentissage des langues, mais bien de mémorisation de vocabulaire.

    Bref, la problématique de la mémoire continue de me passionner. As-tu prévu de faire un article sur les différents types de mémoires : visuels, auditives, etc ? J’en parle assez souvent avec un proche, qu’on arrive à mémoriser les mêmes choses, mais grâce à des “accroches” différentes.

    A bientôt !

    Jérémy

  • C’est l’application même de la loi de Pareto : en apprenant seulement les mots les plus courants, on peut déjà exprimer la majorité de ce qu’on veut. Très bonne façon d’aborder l’apprentissage. Après il faut rapidement mettre en situation pour que le vocabulaire soit actif dans son esprit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.