Concentration Confiance en soi Mémoire

Comment Isabelle a passé son Bac d’Histoire-Géo

Potion de Vie
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Bac Histoire Géo : Il y a quelques temps, Quentin avait terminé 2e de sa fac d’Histoire en utilisant une méthode nouvelle et révolutionnaire pour apprendre : la méthode des cartes.

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler d’une autre lectrice qui a cartonné toujours avec la méthode des cartes : Isabelle ! Le sujet : le Bac d’Histoire-Géo et ses dizaines ou plutôt centaines d’événements à retenir.

Isabelle est étudiante en terminale S en section Abibac (délivrance simultanée des bacs français et allemands).

Ci-dessous 3 exemples de cartes qu’elle a utilisé en utilisant ma méthode :

bac histoire geo

bac histoire geo

bac histoire geo

Prises comme telles, évidemment elles ne sont pas utilisables par quelqu’un d’autre qu’Isabelle. Elle a utilisé ses images, ses associations, et a écrit ses textes en Allemand.

Ceci dit, la méthode des cartes, elle, est reproductible par n’importe qui. J’ai même crée une liste VIP le mois dernier, et nous avons commencé à travailler sur un très gros projet, j’aurai l’occasion de vous en reparler.

Mais ce qui vous intéresse aujourd’hui, c’est comment Isabelle s’y est prise, et pour cela, je me suis permis de lui poser quelques questions.

Questions à Isabelle, pour le bac Histoire Géo

Comment en es-tu venue à utiliser la méthode des cartes ? Qu’est ce qui t’as plu dedans ?

J’en suis venue à utiliser le système de cartes pour plusieurs raisons. La première, c’est que je me suis rendue compte que j’avais énormément de choses à connaitre en histoire-géo pour le bac. Je n’arrivais pas à retenir la chronologie des événements et honnêtement, c’est pas ce que je préfère le plus comme matière.
Ensuite, ce système m’attirait beaucoup à la base déjà. Ca m’avait l’air vraiment amusant comme système pour apprendre.

Comment t’es-tu organisée pour créer tes cartes et réviser ?

Comme je n’avais pas beaucoup de temps (j’ai fait mes révisions un peu à la dernière minute je l’avoue) j’ai sélectionné le cours que je voulais mettre en carte, c’est à
dire celui qui me posait le plus de mal à apprendre et accessoirement un des plus gros chapitres de l’année. Ensuite, j’ai du le re-structurer parce que mon prof ne l’est pas vraiment. Une fois ça de fait, j’avais déja une vision un peu plus claire de mon cours. Arrive la partie la plus amusante: créer les cartes! J’ai choisi de mettre une grande icône
pour symboliser mon chapitre ( le conflit est/ouest de 1945 à 1990), puis j’ai réfléchi à comment symboliser mes idées dans mes cartes. Personnellement je ne voulais pas trop de texte sur mes cartes, c’est pourquoi j’ai utilisé beaucoup de symboles (l’épée pour déclarer la guerre, le drapeau pour représenter les pays, une petite caricature pour représenter Staline…).
Après pour les réviser, j’essayais de me re-mémorer mentalement ce qu’il y avait sur chaque carte, puis j’écrivais aussi les idées principales qui étaient attachée avec, sur papier.

bac histoire geo

As-tu eu des moments de doute dans ta préparation au bac histoire géo ?

J’ai eu un doute quand j’ai commencé parce que mine de rien, créer chaque carte me prenait un temps de dingue, mais j’avais l’impression de mémoriser “instantanément” les données. Et quand je me suis souvenue des cartes que j’avais crées le lendemain, je me suis dit, que malgré le manque de temps, c’était une bonne méthode.

Comment ça s’est passé le jour J ?

Déja, j’ai vraiment eu beaucoup de chance, parce que je n’avais fait des cartes que pour un seul chapitre, et c’est sur cette partie que le sujet est tombé.
C’était donc dans un bon état d’esprit pour attaquer mon plan. Après, j’ai juste eu a faire “défiler” les cartes dans ma tête pour avoir mon plan.
Je n’ai pas eu d’oubli particulier.

bac histoire geo

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite utiliser le système des cartes pour mémoriser le bac histoire géo ?

Le premier ça serait de tenter. Juste d’en faire une sur une petite partie de cours pour voir. Au début, ça va prendre pas de mal de temps, mais c’est normal.
Le second conseil que je donnerai, ça serait de ne pas trop être perfectionniste au début. Je le suis assez, donc je voulais que l’alignement entre chaque image soit comme je le voulais. Avec le recul, je pense que ce perfectionnisme n’était pas necessaire.
Et le troisième conseil, qui est un peu plus général, ça serait de faire les cartes régulièrement à chaque partie de cours faite, une petite carte.
C’est peut-être long de les faire, ça prend du temps, mais avec ça, les révisions se font en un claquement de doigts.
[av_hr class=’short’ height=’50’ shadow=’no-shadow’ position=’center’]

Il me reste à féliciter Isabelle pour son bac d’Histoire Géo, et à lui dire un énorme MERCI de bien avoir voulu se prêter au jeu des questions réponses 🙂

La révolution est en marche !

Quand je vous dit qu’il s’agit d’une méthode exceptionnelle pour apprendre !

Ce qui fait la force de cette méthode c’est bien évidemment le côté ludique et visuel et surtout le fait que vous mémorisez en même temps que vous créez vos cartes !

Avez-vous aimé cette interview ? En souhaitez-vous d’autres ? Répondez-moi dans les commentaires ci-dessous !

sing-post-cta-potion-de-vie

9 Commentaires

  • Ce qui a aider le plus j’imagine , c’est le temps qu’elle a pris pour la préparation des cartes, ça a beaucoup aider à mémoriser les information qui sont beaucoup en passant 🙂
    Autre chose c’est qu’elle faisait ça en s’amusant ce qui facilite beaucoup le travail de la compréhension
    Très bonne continuation Isabelle pour tes futures examen de la vie

  • comment avoir une mémoire d’éléphant .Pour résoudre ce fléau j’ai raté ma première année en fac branche:la langue française .mon problème reste mon impéritie d’écrire sans mettre de fautes surtout avec l’orthographe d’usage ;qqs fois je ne savais quoi mettre est -ce :nn n mm m ai é ée est en om on ll rr pp. comment avoir une mémoire fiable pour rappeler (rappeller) les mots que j’ai lus sans faire de fautes et merci

    • Utiliser la mnémotechnique pour apprendre revient à relier ce que tu connais déjà à ce que tu ne connait pas.Ainsi, dans ton cas je te suggère de te rappeler (rappeller) 🙂 des mots que tu maîtrises déjà et qui rentre déjà dans cette structure et ensuite de les transformer en images “C’est la langue que parle ton cerveau” puis de les relier ensuite dans ton imagination par “La méthode de l’histoire”.Ainsi, par exemple j’ai envie de me rappeler que ‘Développement’ prend deux P et non un seul je commence à chercher dans ma mémoire des mots que je maîtrise très bien et qui prennent 2 P, prenons comme exemple “appeler” je me retrouve dès lors avec 2 mots”appeler” et “développement”: Celui que je connais et celui que je ne connais pas.Donc, pour commencer je dois les convertir en images “Le cerveau veut du concret ! “ainsi j’ai mon téléphone pour “appeler” et un bébé pour “développement” ‘Il doit bien se développer un bébé !’.Ensuite, je dois les lier c’est pour cette raison que j’imagine un bébé avec mon téléphone.Une fois c’est fait le tour est jouer il ne te reste plus qu’à répéter de temps en temps afin de le connaitre par coeur. Le truc cool ici par la suite est que s’il arrive que tu tombes sur un nouveau mot suivant la même règle c’est-à-dire deux p il te suffira d’utiliser maintenant “développement” ‘mot que tu connais maintenant’ pour lier le tout nouveau mot dans ton imagination.Applique cette technique pour toute règle d’orthographe et tu n’oublieras plus !!!!

  • Bonjour JY! Dis moi avec quel matériel crée t-on les cartes ? Je n’arrive pas a comprendre…
    Sinon j’apprécie votre site, je profite du début des vacances pour voir comment mettre en pratique tous ces conseils pour l’an prochain, pour l’instant tout ça me parait flou…

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.