Confiance en soi Mémoire

Réussir La PACES : les meilleurs conseils de Loïs

réussir la paces
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Réussir la PACES (première année commune aux études de médecine) est une tâche difficile pour laquelle j’ai énormément de questions chaque année.

L’année dernière, c’était Loïs qui se lançait dans l’aventure. Il voulait réussir la PACES en utilisant les techniques de mémorisation présentes sur votre blog préféré.

Pour répondre à une question souvent posée : OUI l’apprentissage et la mise en application des techniques prend un peu de temps au début. Mais le résultat est là : Loïs a plus que réussi dans son projet.

Je lui ai demandé  s’il voulait bien témoigner et vous donner des conseils pour que vous puissiez réussir la paces plus facilement. Il a très gentiment accepté. Je laisse la place à Loïs maintenant. Encore un grand merci !

Comment réussir la Paces

Bonjour à tous !

Je me présente : Loïs, étudiant en deuxième année de médecine à Nice et ex-étudiant en PACES. Il y a un peu plus d’un an, alors que cette année que je redoutais approchait, j’ai décidé de trouver un moyen de développer ma mémoire pour réussir la paces. La réputation de la première année de médecine n’était plus à faire, et je me voyais mal faire face aux « machines de guerres » que sont certains étudiants sans avoir le moindre atout dans ma poche.

J’ai donc décidé d’utiliser les techniques trouvées sur Potiondevie.

1- Pratiquer 

J’ai donc commencé par lire et surtout PRATIQUER les méthodes qu’exposait JY dans son livre NJCB.

Si vous avez du temps, essayez de maitriser un maximum de techniques de mémorisation différentes. Jongler entre celles-ci permet de plus facilement s’adapter au type d’informations à mémoriser tout en conservant une certaine fraicheur. Utiliser une seule technique parmis le panel proposé peut parfois se réveler  pesant et répétitif. Le plaisir que j’avais quand je trouvais une nouvelle manière pour apprendre était

J’utilisais donc uniquement des « voyages » alliés à un Dominic System (ND JYP : noms donnés aux techniques du livre) très pratique pour mémoriser des données chiffrées mais aussi n’importe quel type de classement.  La raison de cette restriction ? C’était tout simplement que je m’y suis pris trop tard et que mettre en place de nouvelles techniques de mémorisation peut être très chronophage au début. Cela dit cette simple technique a amplement suffit pour développer chez moi une mémoire impressionnante et acquérir la certitude que l’on a clairement nos chances face à nos concurrents pour réussir la PACES !

Le meilleur moyen de comprendre est de tester soi même (Sisi j’insiste !). Tant qu’on n’en a pas fait l’expérience soi même de manière sérieuse, on ne prend pas forcement conscience du potentiel de notre cerveau et de nos capacités à apprendre. Bien trop nombreux sont les amis à qui j’ai exposé le principe et qui l’on rejetté sans même l’avoir essayé le jugeant trop loufoque ou tordu.

[av_icon_box position=’top’ boxed= » icon=’ue864′ font=’entypo-fontello’ title=’Mon conseil’ link= » linktarget= » linkelement= » font_color= » custom_title= » custom_content= » color= » custom_bg= » custom_font= » custom_border= »] Faites le premier pas et essayez sans préjugés ! C’est très impressionnant et vous aurez vite envie de pousser l’expérience plus loin. Avoir envie d’apprendre ses cours c’est quand même beaucoup plus pratique ! Commencez par des choses simples comme le squelette par exemple.
[/av_icon_box]

2- Prendre le temps

Ne faite pas l’erreur que j’ai faite, poussé par mon enthousiasme:

Ne négligez surtout pas vos capacité « normales » de mémorisation en cherchant à aller trop vite !

En effet, à vouloir tout mémoriser immédiatement, j’ai gaspillé de la place dans mes lieux de mémorisation. Je me suis retrouvé avec des éléments mis en scène dans mon palais de la mémoire alors que je les connaissais déjà et à l’inverse de ne plus avoir de place pour des informations cruciales à la réussite de l’examen.

On tient ici un sujet délicat : pour réussir la PACES il devient nécessaire de trouver un équilibre entre ce qui va naturellement rentrer dans votre mémoire à force de relire vos cours et ce qui nécessite réellement des images mentales. Evidemment cette mise en garde et les conseils pour déterminer le meilleur moment où mémoriser activement un cours  se trouvait sur le blog que je ne consultais pas assez souvent au début…dommage pour moi !

[av_icon_box position=’top’ boxed= » icon=’ue864′ font=’entypo-fontello’ title=’Mon conseil’ link= » linktarget= » linkelement= » font_color= » custom_title= » custom_content= » color= » custom_bg= » custom_font= » custom_border= »]Laissez le temps à votre mémoire. Vouloir aller trop vite est une grave erreur et on la commet très facilement quand on prend conscience des facilités qu’offrent ces techniques en comparaison à une mémorisation « naturelle ». A chaque fois que vous vous apprêtez à encoder une donnée en image, demandez vous si vous êtes sur qu’elle ne perdurera pas dans votre mémoire autrement.[/av_icon_box]

3- Avoir plus de temps : le sommeil polyphasique

Le sommeil Polyphasique, c’est fractionner votre sommeil en faisant des siestes pour gagner plus de temps. Comment ne dormir que 2h par nuit ? Revisionnez l’interview de Damien !

Pour réussir la PACES vous avez besoin de temps. Vous pouvez alors vous pencher sur 2 aspects du problème:

-L’aspect qualitatif : Comment améliorer sa qualité de travail pour abattre en 1h ce qu’on faisait en 3h auparavant. En général, on va principalement miser sur l’amélioration de sa concentration.

-L’aspect quantitatif: Gagner du temps et pouvoir travailler plus longtemps dans une même journée. Ou tout simplement pouvoir s’adonner à ses loisirs et donc conserver notre santé mentale, qui nous fait très rapidement défaut en P1 ! 😉

Bien que Potion de vie permette de se renseigner sur les 2 aspects, c’est le second qui a le plus influencé ma réussite. Et donc que je vais développer ici.

En effet, j’ai  pu y découvrir beaucoup de documentation sur le sommeil. J’ai ainsi adopté le sommeil polyphasique avec des nuits de 4h30 auxquelles j’ajoutais 2 siestes de 20 minutes. Le tout avec des réveils beaucoup plus faciles qu’avant alors que je dormais 8h30 sans me soucier de mes cycles de sommeils.

Attention cependant à rester très régulier sous peine d’être totalement déphasé et de souffrir d’un manque de sommeil relativement conséquent.

N’écoutez surtout pas les personnes persuadées d’avoir une intelligence et un savoir étant évidemment bien supérieurs aux vôtres et qui affirment que si vous ne dormez pas 8h30 par nuit vous allez vous détruire la santé. Croyez-moi il y en a un paquet comme ça qui n’ont jamais entendu de termes comme sommeil « profond » ou « paradoxal » et qui prétendent tout connaitre de votre sommeil.

Réfléchissez bien avant de vous lancer dans le sommeil polyphasique pour réussir la paces, car votre environnement doit être compatible avec celui-ci. Les siestes à 13h ça peut être assez folklorique quand vos voisins sont fans de Roland Garros. Cependant si vous décidez de l’adopter alors foncez et n’écoutez pas ces savants porteurs de la science infuse. Vous seul pouvez juger si ce rythme de vie vous convient ou pas.

Autre point pour réussir la PACES :

Pour finir j’aimerais attirer votre attention sur un point plus général qui découle de l’utilisation des techniques présentées dans NJCB pour réussir la PACES.

L’ensemble de ces techniques ont un énorme avantage qui s’est révélé être décisif le jour de l’examen. Elles vous donnent un contrôle accru de votre stress en vous permettant de vérifier vos connaissances à tout instant.

Là où la veille du concours tous mes amis stressaient en ayant l’impression de ne plus rien savoir ( Ah ce qu’on l’aime cet effet là ! 😉 ) , je n’avais qu’à tranquillement visualiser quelques uns des cours que j’avais mémorisés. De cette manière je réalisais que tout était en place et je pouvais m’endormir aussi serein et confiant qu’il était possible de l’être une veille d’examen.

Le jour du concours, se concentrer était également plus facile puisque j’étais conscient que tout était bien en mémoire. Le stress était quasiment absent et il ne restait que ce qu’il fallait pour être opérationnel lors de l’épreuve.

Petit bonus : vous voyez beaucoup de vos concurrents en train de se liquéfier sur place, du coup réhaussement de confiance en soi 😉

Conclusion 

Mon objectif en écrivant ces quelques lignes est de faire comprendre à un maximum d’entre vous à quel point rien n’est figé dans notre cerveau, et que vous pouvez vous aussi réussir la paces. On a trop souvent la facheuse tendance à penser que la capacité de mémorisation est innée. Et c’est faux ! Quelque soit vos capacités de base, vous pourrez toujours vous améliorer. L’un des meilleurs moyen d’y parvenir est de servir au maximum son imagination qui évolue également au fur et à mesure qu’on la stimule. L’important n’est pas de suivre à la lettre les techniques qui sont proposées, mais de se les approprier car chacun d’entre a ses préférences quand à la manière de mémoriser. Une méthode de travail, c’est quelque choses de personnel et donc unique.

Pour finir, je voudrais dire un grand merci à Jean-Yves pour m’avoir laissé m’exprimer sur ce merveilleux blog qu’est Potion de vie, mais aussi pour toute l’aide qu’il m’a apporté durant cette année pour réussir la PACES. Que ce soit par son livre, son blog ou ses conseils en général.

Merci à vous d’avoir lu l’article jusqu’au bout ! Et bon courage à tous pour la suite ! 🙂

Mnémotechniquement votre,

Loïs

***

Encore une fois je tiens à remercier Loïs pour avoir pris le temps d’écrire un article sur comment réussir la PACES plutôt qu’un simple témoignage.

Loïs n’est pas le seul qui s’est lancé dans cet objectif (réussir la paces) : Sachez qu’il existe également le cas de Marie qui avait réussi la paces en utilisant les cartes de mémorisation.

Sachez également que vous pouvez bénéficier d’une formation gratuite par mes soins en vous inscrivant sur cette page.

A très vite !

sing-post-cta-potion-de-vie

14 Commentaires

  • Bonjour et merci Lois tout de meme 🙂
    Je tiens juste a faire part de mon petit temoignage.
    Je me presente, je suis etudiant en 3e annee de pharmacie en region parisienne. J’ai fait non pas une mais 2 paces et mon objectif était absolument medecine sinon rien, c’etait mon seul reve comme beaucoup de jeunes etudiants de p1. J’ai lu tout potion de vie ou presque, j’ai enormement progressé sur ma memoire, ma concentration si bien que je travaillais qu’entre 4 et 6h par jour, 2 fois moins que la plupart de mes amis et concurrents, je suis arrive a 10 places du NC de medecine et aujourd’hui je suis fier de moi. Ca c’est pour le cote tout rose ! Parce qu’il faut savoir que la p1 c’est pas qu’une question de travail, de memorisation.. c’est une vraie aventure humaine, une vraie traversee du desert, on est extremement seul pendant 1 ou 2 ans et psychologiquement c’est affreux et c’est pour ca que je n’ai pas ete admis en medecine. J’arrivais plus a dormir, mon stress et la solitude m’on rendu malade et ca laisse vraiment des sequelles. Je connais des gens qui ont fait des depressions grave, des tentatives de suicides et une de mes amies a perdu un ami de son groupe qui s’est suicidé. On apprend beaucoup sur soi, on devient plus mature, on change enormement pendant ces annees. Alors si vous voulez un conseil pour reussir, en plus des techniques de memorisation, ayez des personnes sur qui compter pour affronter ca, faites vous des amis en p1 (si si c’est possible et vous allez les garder toute votre vie ceux la !), ayez une vie bien remplie, des loisirs pour vous changez les idees, d’autres reves que medecine, bref ayez une vie equilibree ! 🙂

  • Bonjour Lois, merci pour cet excellent retour d’information !
    PY, je suis interessée pour proposer un retour d’expérience de 2 des techniques que j’ai utilisées dans NJCB.
    Je t’envoie un email
    ++

  • Bonjour Loïs merci pour cet article passionnant ! A vrai dire j’ai découvert pdv.fr il y a seulement 2 jours et je devais tout d’abord féliciter JY pour ce site qui comporte de nombreux articles très intéressants! Si j’écris ce message c’est que cette année je commence la PACES et c’est une année que j’attends, depuis très longtemps! Alors, durant ces vacances, j’ai essayé de me préparer psychologiquement et de m’organiser au mieux pour appréhender cette année. Mais la découverte de ce site et de cet article en particulier m’a un peu chamboulé dans mes anticipations, et l’idée que je me faisais de cette année..
    En effet j’ai pu découvrir deux éléments qui sont apparus pour moi comme des outils permettant de peut être faire la différence pour la réussite de ce concours :

    -Napoléon joue de la Cornemuse dans un Bus
    -le Sommeil Polyphasique

    Mon problème est que je réalise actuellement un stage de pré-rentrée et la rentrée universitaire est dans 1 semaine. Et j’ai fortement envie de faire l’acquisition de cet ouvrage de techniques de mémorisation efficace et l’adoption d’un style de vie Polyphasé mais je me demande si c’est réellement une bonne chose ou si ce n’est pas trop risquer de se lancer dans ces deux « trucs » à à peine une semaine de la rentrée. Notamment à cause du temps nécessaire que tu décris comme « chronophage » à l’assimilation des techniques et à la fameuse période d’adaptation pour le sommeil… Qu’en penses-tu?

    Pour le livre je connaissais déjà la technique des loci et ça m’avait beaucoup intéressé ces techniques alternatives de mémorisation visiblement bien plus efficaces et ludiques. Et je suppose que NJCB est un très bon livre compilant certaines techniques et offrant une façon de découvrir son propre cerveau.
    Pour le sommeil polyphasique je ne connaissais absolument pas cette méthode (bien qu’ayant déjà taper sur google, un peu honteusement : « comment moins dormir » 😀 sans grande réponse à ma question). Et ce fut une très belle découverte d’un moyen d’avoir plus de temps de travail disponible et au-delà d’un tout nouveau mode de vie..

    Alors voilà j’ai quelques questions :

    Si je me procure le livre :
    -Quelles techniques sont les plus efficaces avec quels UE précisément ?

    Et pour le sommeil qui m’intrigue beaucoup :
    -Comment as tu adapter ton année avec seulement 5 heures de sommeil par jour? Quelles étaient tes horaires de travail et de sommeil? (sans indiscrétion 😉 )
    -Est-ce que certains inconvénients ne t’ont pas gêné durant cette année?
    -Pourquoi ce dérivé de everyman en deux siestes?
    -Et surtout comment te sentais-tu par rapport à avant avec un sommeil « normal »? (mieux? Pareil?)

    Enfin voilà! désolé pour ce long message et si tu pouvais me répondre ce serait juste génial!
    Merci et je te souhaite de réussir dans tes fabuleuses études… 😉

  • Salut à tous ! Je ne vais pas souvent sur l’article donc je n’ai pas vu les derniers commentaires mais si jamais vous voulez de l’aide pour appliquer les techniques de mémorisation à la PACES n’hésitez pas a m’envoyer un mail, ça sera avec grand plaisir 🙂

    • Merci pour ton témoignage sur la paces Lois! Et un grand merci à ce site pour ces aides précieuses que je vais essayer ces vacances 😉
      Je me pose pas mal de question comme je veux faire paces l’année prochaine.. et je suis très auditive, je pourrais t’envoyer un mail pour des questions sur cette année la si ça ne déranges pas?
      De plus, j’ai peur de mettre trop de temps pour apprendre un cour et ne pas bien l’entretenir

    • bonjour je mappelle abdul radri gassama et je voudrais bien savoir comment tu a appliquer toute ses méthode pour ta paces et comment tu a fait pour tout retenir les cours jusqu’au moindre détaille sa poura bien m’aider pour lannée prochaine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.