Mémoire

Comment réviser à la dernière minute (partiels, etc.)

réviser à la dernière minute
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Comment réviser à la dernière minute ?

Cher alchimiste bonjour ! Je vous souhaite une belle et heureuse année 2022.

Si vous lisez cet article, c’est que quelque part vous avez une échéance qui se rapproche et qui commence à vous stresser sérieusement.

Vous vous êtes laissé débordé, et vous n’avez plus le temps de mettre en place des stratégies de révisions idéales.

Je vais donc vous partager la meilleure méthode pour réviser à la dernière minute.

Attention, qui dit « dernière minute » ne dit pas sans efforts, vous êtes prévenu !

Il va vous falloir compenser votre manque de temps par un gain d’efficacité. Et ça commence maintenant !

Avant de commencer, sachez que pour réviser, une de vos meilleures stratégies est de le faire en mode « study with me » (étudier avec moi). Et cela tombe bien parce que je propose des séances coworking en direct tous les matins sur ma chaîne twitch.

Nous travaillons en mode concentré selon un timer, et nous échangeons pendant les pauses.

Alors comme ça, vous avez besoin d’une stratégie de dernière minute pour réviser n’est-ce pas ?

Mettez-vous à la place de l’autre…

La première chose à faire est de vous mettre dans la peau de l’examinateur, ou du prof. Celui qui vous a donné toutes ces choses à apprendre quoi.

Si les rôles étaient inversés, sur quelle partie serait-il important de tester vos élèves ?

Si vous receviez une prime pour chaque étudiant qui réussit, qu’est-ce qu’ils devraient bosser en premier ?

Mettez vous à sa place. Faites le sérieusement et cela vous donnera un premier indice sur les parties du cours à bosser en priorité.

Pour vous aider, je vous conseille également de regarder ce qui est sorti les années précédentes dans votre domaine.

Et faites le sur plusieurs années, pas juste l’année dernière !

Cela va vous permettre deux choses :

  • De détecter les sujets qui tombent fréquemment bien sûr
  • Et de voir comment les questions sont posées.

Savoir à l’avance quel est le style des questions, le type d’exercice demandé, va vous permettre de mieux vous préparer.

En découvrant ça à l’avance, il se passe quelque chose dans votre cerveau.

Celui-ci va se mettre à tester en interne les questions pour voir s’il serait capable d’y répondre. IL procède à des sortes de simulations, pour voir où vous devriez mettre vos efforts pour réussir.

A force de faire ces simulations, votre cerveau saura parfaitement ressortir les informations importantes le jour J.

On appelle ce phénomène l’effet d’amorce. Et il est particulièrement nécessaire pour réussir les QCM. D’ailleurs, si vous souhaitez avoir toutes les techniques pour réussir vos QCMs, vous les trouverez dans la vidéo ici.

Donc, vous avez une idée du type de question qui tomberont le jour J. Et vous avez donc le plan de bataille idéal.

Vous savez à présent ou mettre l’essentiel de votre temps. Vous allez mettre 80% de vos efforts de révisions sur ces thématiques.

Attention.

Quand je dis ca, je ne dis PAS de faire des impasses. Non !

Ne faites pas d’impasse !

Je veux juste dire que vous passerez plus de temps sur ces chapitres et moins sur les autres.

Donc vous allez reprendre les sujets des années précédentes et pointer les sujets qui se recoupent pour vous donner une idée.

Réviser à la dernière minute et mémoriser

Maintenant que vous savez où concentrer vos efforts et votre temps de révision, voyons comment faire pour être efficace en peu de temps sur votre mémorisation de contenu.

Le plus gros piège dans lequel vous pourriez tomber lorsque vous réviser à la dernière minute c’est celui de vouloir faire des fiches de révisions complètes.

La tentation est grande, car c’est plus pratique de réviser une fiche que vous avez faite plutôt que le cours, mais c’est un piège, car lorsque vous avez 300 pages à retenir ou tout le programme d’une année en peu de temps, vous n’avez pas le temps matériel pour le faire.

Vous allez devoir être plus malin que cela.

La meilleure méthode consiste à vous concentrer uniquement sur le plan des cours, plutôt que sur leur contenu.

De cette manière, vous forcez votre cerveau à être beaucoup plus synthétique, ce qui vous fera gagner un temps précieux.

Observer le plan vous permettra ensuite de déceler le fil conducteur du cours, ce qui est très important.

Lorsque vous serez testé, on n’attendra pas de vous que vous sachiez réciter le cours, mais que vous sachiez réfléchir et développer une pensée autour du cours.

Et pour cela, vous avez besoin de savoir comment le cours est articulé. Et vous faites ça en étudiant le plan.

Si vous partez en étudiant consciencieusement chaque chapitre avec la même intensité, sans savoir la suite et en faisant des fiches sur chaque partie, je vous garantis que vous n’aurez pas le temps de tout faire.

Cette technique est bonne si vous avez suffisamment de temps devant vous, mais là non ce n’est pas possible ! C’est un piège !

Vous allez faire des fiches, mais très synthétisées. Avec uniquement les notions clés, les éléments du plan du cours, et les encadrés dans les chapitres de vos cours s’il y en a.

Ensuite, vous allez procéder à des lectures rapides. Je dis bien des lectures rapides. Vous imprégner des cours le plus vite possible.

Pour rappel, je vous donne un tuto sur comment lire rapidement sans perdre d’informations ici.

Et après avoir lu chaque chapitre, vous allez noter très rapidement en un mot ou deux les notions à retenir et pour lesquelles vous avez du mal.

Ne perdez pas trop de temps dessus.

On compte sur les relectures pour forcer votre cerveau à suivre un rythme intense et concentré.

Ce qui veut dire, vous l’aurez compris : exterminer toutes les sources de distractions possibles. Vous êtes en mode travail concentré, et votre ennemi dans cette phase, ce sont les interruptions.

La première relecture terminée, il est temps de passer à la phase suivante.

L’aide vidéo.

Dans les notions à retenir que vous avez noté, il y a de fortes chances pour que certaines d’entre elles vous soient compliquées, voire de véritables bêtes noires.

Vous avez beau relire le cours, vous ne savez pas vraiment expliquer certaines des notions.

Plutôt que de vous transformer en perroquet et de les répéter jusqu’à ce que vous les mémorisiez, (ce qui ne marche pas au passage), je vous propose la technique suivante.

Pour toute notion vraiment compliquée, utilisez Youtube pour rechercher des vidéos sur ce point là.

Si vous avez du mal avec une notion en particulier, il est plus que probable pour que vous ne soyez pas le seul !

Et donc, magie de Youtube, vous aurez très certainement quelqu’un de très pédagogue qui vous aurez fait une vidéo sur le sujet.

Ce peut être une aide précieuse, là où votre cours et vos profs ont échoué.

Parfois, avec un regard différent, d’autres exemples, et une façon d’enseigner différente, vous comprenez mieux les choses.

Si la notion vous pose un problème, alors passez du temps dessus avec une ou deux vidéos. Cela vous épargnera un temps précieux par la suite, et vous serez sûr de comprendre.

Ensuite, lorsque révisez, ne restez pas assis passivement à regarder votre texte. En faisant cela, vous ne faites que solliciter votre mémoire visuelle.

Pour réviser efficacement vous devez faire appel à tous vos canaux d’apprentissage : le visuel, mais aussi l’auditif et le kinesthésique.

Vous multiplierez ainsi vos chances de mémoriser les cours.

Déjà lorsque vous révisez, essayez de le faire à voix haute. En parlant, votre mémoire auditive enregistre ce que vous dites, et permet à votre cerveau de procéder à une simulation, comme si vous passiez un oral.

C’est une mine d’information précieuse pour votre cerveau, car entre ce que vous PENSEZ savoir et ce que vous dites réellement en phase de restitution, il y a parfois de grandes différences.

Révisez à la dernière minute, ok, mais en mouvement !

Également, essayez de réviser en mouvement, ou en faisant des gestes. Marcher, faire les cent pas, illustrer vos points avec des gestes de la main, comme si vous étiez prof vous-même, fera fonctionner votre mémoire kinesthésique.

C’est un peu la mémoire des mouvements, et lorsque vous l’utilisez quand vous mémorisez des informations théoriques, alors ce qu’il se passera le jour J, c’est qu’en voyant la question, les mouvements que vous étiez en train de faire au moment où vous révisiez vous reviendront instantanément en tête, et vous serez en mesure de retrouver l’information.

C’est une technique qui s’avère redoutable notamment si vous avez des oraux. J’avais fait une vidéo spécialement sur cette méthode que vous pourrez retrouver ici.

Après, il sera temps de procéder à d’autres relectures rapides de vos cours.

Le but ici n’est pas de mémoriser, mais de voir si vous n’avez rien manqué lors de votre prise de notes précédente.

Ces relectures doivent donc être encore plus rapides !

Vous ne faites que vérifier que tout est ok.

Enfin, la dernière partie de votre séquence de révisions spécial dernière minute, c’est la pratique.

Vous vous souvenez des épreuves des anciennes années ?

Sachez que c’est votre meilleure stratégie possible pour voir si vous avez bien compris vos cours. Donc n’hésitez pas à en user.

Mais attention !

Avant de passer plus de temps sur les exercices difficiles, attachez-vous à vous tester sur tous les points importants. Là encore, ne faites pas d’impasse.

La plupart des points importants à ce stade devraient être suffisamment mémorisés.

Ceux qui restent sont ceux où vous passerez le reste de votre temps de révision, afin de les intégrer pour le jour J.

Si vous souhaitez savoir à quel rythme vous devriez avancer dans vos révisions de dernière minute, alors prenez le nombre de chapitres à réviser, et divisez-le par le nombre de jours à votre disposition.

En faisant cela, vous aurez une meilleure vision du temps à votre disposition et vous saurez un peu mieux le gérer.

Voilà, vous êtes à présent armés pour compenser votre manque de temps par un énorme gain d’efficacité.

A vous de mettre en pratique, et courage, vous allez passer cette épreuve !

N’oubliez pas que vous pouvez télécharger la carte mentale de cet article ainsi que toutes les autres sur ce lien.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.