Créativité

Guide : Comment interpréter vos rêves pour avancer ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Cet article est ma 16e contribution  dans le cadre du Festival « La croisée des Blogs » organisé cette fois-ci par Hannah du blog Forme Santé Idéale.  Il s’agit de la 50e édition du festival qui regroupe différents articles de qualité venus des quatre coins de la blogosphère ! Ce mois-ci, le thème est »Histoires de guérison« . (Cliquez sur la bannière pour accéder au site de la croisée des blogs. et ICI pour voir l’article de lancement)

 

Bonjour ici !

Dans le dernier article je vous livrais des pistes pour que vous vous souveniez automatiquement de vos rêves.  A la fin, je vous disais que si cela vous tentait, j’écrirai la suite.

Chose promise chose due, voici donc la suite de votre plongée à travers le monde des rêves. Je sais pas, on pourrait l’appeler « guide des rêves » ou quelque chose comme ça.

Toujours est-il qu’aujourd’hui le thème rejoint celui de la croisée des blogs de ce mois-ci vu comme vous allez le voir.

Dans la première partie, vous avez appris à mémoriser vos rêves,

Aujourd’hui vous allez apprendre à les interpréter pour améliorer votre vie, et guérir de vos doutes.

 

Ce que contiennent vos rêves

Je rêve que je tombe, ca veut dire quoi LOL ?

Je sais que le « tout immédiat » est dans l’air du temps, mais en matière de rêves, à part quelques symboliques qui reviennent de temps à autres, il n’existe pas de livre de recettes vous indiquant ce que précisément VOS rêves veulent dire.

Cela me rappelle d’ailleurs furieusement les « s’il se gratte le cou ca veut dire qu’il ment ??? » dans les mails que je retrouvais à la suite du guide de détection de mensonges.

 

Ceci dit, vos rêves  contiennent 3 choses :

1- Vos peurs

2- Vos désirs

3- Vos frustrations

 

La plupart du temps ces 3 éléments présents dans vos rêves sont inconscients mais affectent votre bien-être, vos décisions et donc votre futur. 

Si vous arrivez à mettre la main sur la signification de VOS rêves (ceux de votre collègue Bernadette qui rêve qu’elle est poursuivie par des tortues ninja, on s’en fout), vous pourrez « reprogrammer » vos actes et ainsi avancer vers vos désirs, guérir vos peurs, comprendre vos frustrations.

Comment marchent les rêves ?

Pour parvenir à les interpréter, vous devez déjà leur donner la bonne définition. Demandez « c’est quoi un rêve » au monde qui vous entoure, et vous aurez à 90% du temps la réponse suivante :

« Les rêves c’est de la connerie, ça dépend de ce que je fais la journée et en plus c’est trop pas logique »

 

Sans blagues?? En fait t’es en train de dire que les tortues ninja n’existent pas et que Bernadette ne risque rien ? Diantre ! Heureusement qu’elle ne regardait pas les Télétubbies avant d’aller se coucher alors.

 

Vos rêves sont en fait des messages envoyés par votre cerveau pour vous alerter sur quelque chose qui vous affecte et pour lequel vous ne semblez pas conscient.

Comme le cerveau ne communique pas par « rapport détaillé » mais plutôt par associations de ce que vous gardez en mémoire, c’est comme si vous deviez communiquer avec un extra-terrestre (ou une femme)..

(ok désolé elle était facile mais trop tentante, pitié, ne tapez pas !!)

Vous devez communiquer par signes.

Votre cerveau communique avec vous par signes, alors à vous de comprendre leur sens caché.

Comment interpréter vos rêves et guérir en 3 étapes :

A la lumière (ou l’obscurité) de ce que vous venez de lire, voici votre plan en 3 étapes pour interpréter vos rêves :

 

Etape 1 : déterminez le message principal de votre rêve :

Imaginez vous à la place de Bernadette, et que vous rêviez régulièrement être poursuivi(e) par des tortues ninja. La première question à vous poser c’est celle-ci :

Alors que je suis poursuivi(e), quelle(s) émotion(s) j’éprouve ?

Le bon sens voudrait que ce soit la peur évidemment (surtout devant une telle scène), mais est-ce vraiment ce qui vient en premier ?

Bernadette répond en fait qu’elle se sent agacée, en colère pendant qu’elle est poursuivie.

Il s’agit donc d’une frustration et non d’une peur ! Cela change pas mal la donne quant au message que votre cerveau essaie désespérément de vous transmettre.

Etape 2 : Associez votre rêve avec les épisodes de votre vie

C’est un peu ce que j’appelais la « mémoire secrète » dans un autre article. Maintenant que vous avez déterminé l’émotion principale qui teinte votre rêve, associez cette émotion avec la première chose qui vous vient en tête.

Exemple : Bernadette se sent agacée dans son rêve…. comme le rapport de 60 pages qu’elle doit fournir la semaine prochaine.

Si vous demandez à votre cerveau de comparer votre émotion du rêve avec une situation que vous traversez en ce moment, vous avez de très bonnes chances d’obtenir un élément déterminant de réponse quant à la signification de votre rêve.

Les psys appellent cela la « libre association ».

Ca fera 50€ s’il vous plait ! De rien.

 

Etape 3 : Guérir !

Une fois que vous avez mis la main sur le message réel de vos rêves, vous devez guérir vos frustrations, vos peur et même parfois vos désirs. (Oui, demandez à Sabrina si elle veut sortir avec vous, ça ira plus vite)

Comment guérir ? C’est difficile de répondre à vos problématiques car vous êtes le/la seul(e) à savoir intuitivement « ce qui doit être corrigé ». Vous ne trouverez pas la réponse dans des bouquins d’interprétation des rêves qui sont souvent du charlatanisme.

La seule option si vous voulez guérir est de changer quelque chose. Si vous rêvez souvent de la même chose, c’est le signal que quelque chose n’est pas résolu et attend encore une décision (et une action en conséquence) de votre part.

 

Interpréter les rêves n’est pas quelque chose de si facile et cela vous demandera pas mal de lâcher prise. Au début vous voudrez associez vos rêves aux choses qui devraient en être la signification et non aux démons qui vous hantent.

Dans le prochain article de cette série, je vous donnerai des conseils pour prendre le contrôle de vos rêves (on appelle cela les rêves lucides)

En attendant, est-ce qu’interpréter vos rêve est quelque chose de facile pour vous ? Partagez ci-dessous vos découvertes et vos interrogations, nous verrons ensemble les pistes de départ !

sing-post-cta-potion-de-vie

39 Commentaires

  • Dur d’interpréter les miens. Par exemple, monde post-apoca, zombies et monstres en tout genre. Je me balade seul, défonce les machins qui veulent me manger la cervelle mais sans avoir peur, ni être agacé.
    Donc en fait j’ai un fort besoin d’être seul pour résoudre les problèmes qui se dressent devant moi ? C’est comme ça que je le comprends, d’autant plus que je ressent parfois de la peur quand je ne suis pas en solitaire dans ce genre de rêves.

    • Je peux pas interpréter les rêves des autres comme je l’ai dit, tu es la seule personne qui peut le faire, mais je peux te donner des pistes qui peuvent peut-être te dire quelque chose :

      Je pense que les zombies et monstres proviennent de jeux vidéos et de séries, mais à la limite on s’en fout d’où ca vient.

      Seul contre une armée de zombie, tu t’en sors bien et tu n’as ni peur, ni colère. Tu ne parles pas de plaisir non plus, j’imagine donc que ton rêve est à propos d’une situation que tu vis au quotidien et où tu es clairement « seul contre tous ».

      Tu as peur quand tu es en équipe par contre. C’est à dire que la présence d’autres comme toi (humains) te fait plus peur que massacrer des monstres (censés être effrayants).
      Peut-être ton cerveau essaie de te dire à sa façon que le travail en équipe te fait peur. Il serait aussi intéressant de voir ce que ton cerveau associes aux zombies et autres monstres. Au point de te donner envie de les massacrer.

      • Merci pour la réponse. Effectivement, je pense avoir trouvé d’où proviennent ces rêves. Comme tu le penses, je suis « seul contre tous », et je suis également très perfectionniste : je n’ose pas travailler avec quelqu’un de peur de rencontrer trop de soucis.

        Le trop pleins de jeux vidéos est aussi une cause, j’ai déjà fait des rêves dans le monde de Doom ou de World of Warcraft. =)

  • Je suis du genre à ne jamais me rappeler de mes rêves, mais je ne souviens parfaitement de cette nuit.

    1ere scène : J’étais dans une sorte de manoir délabré, avec des dédales de couloirs, et je n’ai aucune idée de pourquoi mais je me disais que les loups garous ne pourraient jamais me retrouver dans ce labyrinthe, puis je me suis fais la réflexion qu’en fait si, parce qu’ils ont une bonne odorat.

    Scène suivante : je suis dans une allée, ( peut être celle du manoir ? Je ne sais pas ) je ne la vois pas mais je sais, je ne sais pas comment qu’il y a une remise tout près. Je croise un loup garou sur cette allée, je le tue facilement à mains nues, mais il semble encore bouger par terre.

    3ème scène: Je suis dans un paysage montagneux, il y a des sortes de tigres géants et très larges, avec des gens sur leurs dos, je ne sais pas très biens s’ils montent les sommets où s’ils sont eux mêmes les sommets. Quelques instants plus tard je me rend compte que tout cela est absurde, et je me rappelle que je dois me réveiller car mon réveil à déjà sonné une fois et que je vais arriver en retard. Et je me réveille ( deux heures après que mon réveil ait sonné ><, j'ai d'énormes difficultés à me lever d'ailleurs, j'arrive souvent en retard à cause que ça . .. Aucune idée d’où ça peut venir)

    Bref je me demande si je n'aurais pas eu une opportunité de rêve lucide, que je n'ai pas exploitée, je n'en ai jamais fait ( en tout cas je n'en ai pas le souvenir ) et j'aimerais vraiment connaître ça.

    Et je n'ai aucune idée de ce mon rêve veut dire (pourquoi la 3ème scène n'a rien à voir avec les autres, etc)

    Jonathan

    • A vu de nez, tu sembles avoir peur.
      Tu te sens suivi par quelque chose qui te serait fatale et donc tu ne connais pas encore les choix qui te seront proposés. Le couloir obscur peut représenter l’inaction, l’impossibilité de fuir, une sorte de piège. Ou représenter l’infini. Ton troisième rêve est soit la sortie, soit tes ennemis.
      Des tigres montés par des êtres humains … j’aurais pensé plutôt à une meute d’ennemis mais dominés. Ils ne peuvent donc pas te faire du mal.

      Le message vient peut-être d’une peur absurde du vide.
      As-tu peur de la hauteur ? Est-ce qu’un ami t’a proposé un voyage en avion ou une promenade dans les Alpes ? Si oui, il y a des chances que ce soit ça.
      Après c’est mon interprétation.

      • Intéressant Alianwif !

        C’est une très belle interprétation, mais qui dépend des associations de Jonathan.

        Les sommets des montagnes peuvent également représenter la réussite (doutes sur la réussite d’un examen par exemple). Le dédale semble servir de refuge et peut également symboliser l’indécision, le dilemme, la difficulté voir le mensonge.

        On peut également interpréter en supposant que Jonathan a l’habitude de se réfugier dans la difficulté (ou le mensonge !) pour échapper à ses « loups garous », c’est son « manoir ». Cependant là, il peut quand même être retrouvé.

        Bref, ca peut partir dans beaucoup de directions, et c’est pour cela que je dis que les livres « recette » sur la signification des rêves sont pour beaucoup du charlatanisme.

        Seul Jonathan est capable de dire :

        1- Qui sont ou que sont ses loups garous
        2- Qu’est ce qu’il éprouve dans ses rêves

        Peut-être est-il en colère de se faire poursuivre ? Dans son autre séquence, il en tue un quand même alors qu’il avait la possibilité de fuir dans la remise.

        Pour le troisième rêve, l’ennemi (d’ailleurs est-ce un ennemi ?) semble différent du loup garou. Un monteur de tigre ca a l’air plus « noble » qu’un loup garou, mais cela aussi dépend des associations de Jonathan.

        ps : Une chose intéressante, c’est que Jonathan dit qu’il ne sait pas si ces tigres montent au sommet ou s’ils représentent le sommet. C’est ce qui me fait parler de « réussite ».

        • Effectivement l’interprétation change d’une personne à une autre.
          J’ai voulu lui donner un coup de main pour qu’il arrive à déchiffrer le message symbolique. Je ne vendrai pas ma soupe.

          Le fait que les tigres soient des sommets m’a fait pensé à la peur du vide.
          Et le fait que les tigres sont plus « nobles » que des loups garou, ça pourrait faire penser à des gens qu’il connait et qui en soit ne lui veulent pas de mal directement. -> l’idée d’une promenade en montagne.

          Pour l’incarnation du loup garou et des tigres, c’est à lui de nous le dire.
          On est d’accord Jean Yves -> il a peur de quelques choses … mais quoi ?!

      • Salut Alianwif, merci pour ton aide, je vais réfléchir à ce que tu m’as dis, mais je ne me sens pas piégé, ni en danger, donc ça doit être autre chose.

        Je n’ai pas non plus peur du vide, et les sortes de tigres ( en fait c’est pas vraiment des tigres, c’étaient des animaux qui n’existent pas mais qui me faisaient penser à des tigres) n’avaient pas l’air dangereux, donc pas des ennemis.

        Jonathan

    • Salut Jonathan,

      Merci pour ton message,

      Il serait intéressant de voir ce que t’évoques le fait d’être retrouvé par les loups garous. J’imagine que cela te fait peur, mais comme tu l’as vu dans l’article, l’évidence n’est parfois pas la clé. Peut-être que ce n’est qu’un jeu dans ton rêve cette partie de cache cache ?

      Qui sont les loups garous ? (ou QUE sont les loups garous) à quoi les associes tu au point de vouloir te planquer ? Pense à la libre association

      La symbolique du dédale dans le manoir délabré aussi est intéressante. Si tu considères que tous les éléments de ton rêve tournent autour de toi (et c’est le cas pratiquement tout le temps), ce manoir délabré pourrait être une partie de toi. Qu’est ce qui, chez toi, représenterait un « manoir délabré » ?

      Tu ne parles pas d’émotion au moment de croiser les loups garous. Difficile de savoir s’ils te mettent en colère ou si tu les tues par instinct ultime de survie, parce que la peur ne suffit plus.

      Toujours la même question : qui sont, ou que sont les loups garous ? Trouve la réponse, et tu trouveras la signification.

      Pour ta dernière séquence, c’est effectivement une opportunité de rêve lucide !

      • Salut Jean-Yves,
        J’avais un peu oublié mon commentaire, et je viens seulement de lire toutes ces réponses. Tes message m’ont pas mal aidé, je ne saurais plus dire ce que je ressentais au moment par rapport au loup garous, mais après réflexion, je pense que c’était de la peur. Mais je ne vois toujours pas ce qu’ils sont.
        En ce qui concerne ta question par rapport à ce que serait le manoir délabré, je pense avoir la réponse : je ne sais pas trop comment m’expliquer sans avoir l’impression de me vanter, mais j’ai de là chance, je suis plutôt intelligent, en cours je n’ai aucun problème de compréhension, j’aime me cultiver, réfléchir, etc. Il m’arrive parfois de résoudre des exerces sans même connaître la méthode donnée par le professeur, et de les réussir quand même.
        Cependant, je suis très fainéant, je n’étudie jamais ou presque, je reporte toujours le travail au lendemain, voire parfois je ne le fais pas du tout, et je ne sais pas pourquoi j’agis comme ça, je ne sais pas pourquoi je n’arrive pas à me mettre à travailler et me concentrer sur mon travail, ça ne correspond pas à l’idéal que j’aimerais atteindre.
        Peut-être est ce que c’est ce que représente le manoir délabré.
        De plus, ça à un lien avec la réussite, donc ça se tiens avec ton interprétation des « tigres » ( en fait ce n’en sont pas vraiment mais ça y ressemblait, sauf qu’ils étaient larges et gros et avaient le dos bossu) et des sommets ( je ne sais toujours pas s’ils gravissaient les sommets ou s’ils étaient les sommets, d’ailleurs)
        En ce qui concerne la confrontation avec le loup garou, c’était purement par instinct de survie, et je me souviens avoir été étonné d’en venir à bout facilement
        Merci beaucoup pour votre réponse.

          • Et bien, je suis en dernière année en secondaire, et l’année prochaine j’espère aller à l’université. Donc oui il y a bel et bien un examen, mais pas forcément plus important que ceux des autres années (en Belgique, il n’y a pas de BAC comme en France, on n’a aucune pré-orientation à notre sortie de l’enseignement secondaire de transition). Serais-ce juste la peur de rater cet examen ?

    • Bonjour Jonathan,
      Il m’est venu une piste d’interprétation pour votre rêve : bien sûr, ce serait plus exact avec vos associations : mais la maison dans laquelle vous vous trouvez représente votre état d’esprit : un manoir délabré : le manoir fait référence à des valeur nobles, mais délabrées car non entretenues.
      Le loup-garou est un homme qui se transforme en loup les soirs de pleine lune : un homme qui se laisse aller à des instincts prédateur lorsqu’il est influencé par le côté sombre de sa personnalité.
      Il faudrait savoir si la veille de ce rêve, vous avez été tenté d’agir en prédateur et pour vous en préserver, vous êtes réfugié dans ce qu’il vous reste de valeurs nobles : ce qui vous a permis de maîtriser cet instinct qui vous avait rejoint, auquel vous avez quand même dû vous confronter. (lorsque vous tuez le loup-garou qui vous a trouvé)

      La dernière partie du rêve vous montre des hommes chevauchant des tigres : les tigres représentent aussi des instincts puissants qui montre les griffes, sont capables de dévorer, peuvent se montrer prédateurs, mais là, ils sont dominés par l’homme : cela renvoie à l’expression : chevaucher le tigre : c’est à dire être capable d’avancer en maîtrisant cette force fantastique qui pourrait vous rendre prédateur, mais là, vous rend capable de réagir et de montrer les griffes, les crocs, mais plus pour dévorer l’autre, mais pour la liberté d’être ce que vous êtes au grand jour.

      Cette dernière scène est la conclusion du rêve qui montre d’abord le problème et ensuite la solution. Cela semblait au premier abord n’avoir aucun rapport, mais si.

      • Pour le manoir délabré, j’ai aussi pensé à quelque chose qui avant « marchait » et maintenant « ne marche plus ».

        Pour la seconde partie de votre commentaire et plus particulièrement votre dernière phrase :
        J’ai un ami psychanalyste qui m’a affirmé qu’il n’y avait pas de temporalité dans le rêve et que l’ordre des scènes n’était pas établi.

        Il n’y a pas de début et pas de fin d’après lui, donc pas de « conclusion » au rêve.

        • Une maison dans laquelle on se trouve représente un état d’esprit, un cadre dans lequel on entre : c’est un état, ce n’est pas quelque chose qui marche ou pas : délabré ne veut pas dire ne fonctionne pas : délabré, c’est juste parce qu’on ne l’entretient pas.
          Mais je suis désolée pour votre ami psychanalyste : je ne sais pas où il a étudié l’interprétation de rêves, mais je suis effarée par ce qu’il vous a dit : les scénarios des rêves sont en apparence absurdes comme les images qui le composent, mais ils ont leur logique interne tout à fait bien structurée.
          Le rêve à la fois énonce un problème et donne sa résolution. Et le tout est cohérent, et l’ordre des scènes, si, est établi : simplement lui ne le comprend pas, parce qu’il n’a pas étudié les rêves assez longtemps, voilà.
          C’est comme en français : si je dis une phrase comme :
          « Je suis allée à la plage, il faisait beau. Le vent s’est levé, a soulevé la poussière, j’en ai eu plein la figure. Heureusement j’ai pris une douche réconfortante ».
          Un extra-terrestre va bien se demander ce que la douche fait là : il ne va pas comprendre le lien, alors que quand on connait le français et nos habitudes de s’exprimer, on va comprendre qu’après en avoir pris plein la gueule avec tout ce vent, on est rentré chez soi et on a pris une bonne douche réconfortante.
          Et bien le rêve s’exprime pareil ! C’est à nous de comprendre l’enchaînement des évènements.

        • Pour ce qui marchait avant et ne marche plus, ça pourrait être mon esprit logique, je me suis fait quelques frayeurs récemment, par des réflexions stupides ou des actions incohérentes j’ai parfois eu l’impression de perdre cet esprit logique et cartésien qui me caractérise et auquel je tiens. Mais ça ne m’a pas préoccupé tant que ça, même si c’est possible je ne pense pas que ce soit ça 🙂
          Avec toutes ces réponses, je suis passé du noir complet à 3 interprétations possibles (peuvent elles être toutes les 3 être correctes?) Finalement, je me demande si les rêves ont réellement un sens à la base, ou s’ils ont seulement le seul que l’ont leur donne après les avoir interprété. Si le rêve à la base veut vraiment nous avertir etc ou bien si c’est l’interprétation qu’on en fait qui nous permet de nous rendre compte de ce qui ne vas pas. Parce que finalement, on peut dire beaucoup de choses sur un rêve, ce n’est jamais clair et précis. Ça me fait penser à cet art qu’on les charlatans de dire quelque chose à quelqu’un et que celui ci croie que cette chose lui est destinée personnellement, que ça les décrit bien, alors qu’en fait on pourrait le dire à 100 personnes et elles auraient toutes le même sentiment que ça les décrit personnellement.
          En tout cas je ne remet pas en cause l’interprétation des rêves, ce rêve et vos réponses m’ont apporté beaucoup, je n’aurais jamais réussi à trouver ça seul (c’est aussi une de mes caractéristiques … Demander moi de faire deviner le mot Japon au Pictionnary et je resterais bloqué sans idées pendant 30 secondes)
          C’est super intéressant comme sujet de conversation, je me demande si je ne pourrais pas l’utiliser dans la vie de tout les jours 🙂

      • Bonjour Lilia
        J’ai trouvé ce message très intéressant également, merci beaucoup. Je ne me souviens plus si j’avais essayé d’agir en prédateur les jours précédant. Cependant je suis quelqu’un qui ne me laisse jamais guider par mes émotions, je garde toujours je contrôle et je n’agis jamais en « prédateur ». Peut être est qu’inconsciemment j’aurais envie de lâcher prise et de me laisser aller ?
        Je ne sais pas pourquoi mais le mot prédateur que vous utiliser me fait penser aux relations hommes femmes, à la séduction, l’image de l’homme, le « mâle dominant » viril qui plait aux femmes et assume ses pulsions. Peut être que les loups garous représentent cet alpha mâle, que j’aimerais devenir.
        Le lien que je viens de faire me paraît quand même assez bancal ^^’
        Merci beaucoup en tout cas.
        Jonathan.

        • Bonsoir Jonathan,
          J’ai utilisé le terme prédateur, parce que l’homme qui se transforme en loup pour dévorer et tuer est pour moi un prédateur, et ça évoque : l’homme est un loup pour l’homme, gare au loup (loup-garou).
          Mais je me rends compte que le sujet est plutôt l’impulsion agressive : as-tu été en proie à une impulsion agressive que tu as réussis à maîtriser ?
          Car tu dis que tu ne te laisses jamais guider par tes émotions, mais là, il s’agit plutôt d’instinct : une envie de casser la gueule à quelqu’un par exemple : bon, pure supposition.
          Le mieux est que tu puisses m’expliquer ce que c’est pour toi qu’un loup-garou.
          Et aussi te souvenir ce que tu as fait la veille du rêve.
          Le rêve vient toujours revisiter ce qu’on a vécu la veille afin de nous montrer quelque chose dont on n’a pas conscience.
          En tous cas, un loup pourrait représenter un mâle dominant, mais pas un loup-garou.

  • Bonjour Jean-Yves,
    Je ne me souviens pas souvent de mes rêves en ce moment. En revanche, je fais parfois des rêves prémonitoires. En me réveillant j’ai comme une certitude que ça va arriver, et je n’ai qu’unE hâte, de le vérifier. Dernièrement j’en ai fait un et je dois contacter la personne pour m’assurer que c’était bien une prémonition.
    Là, aucune question pour savoir si c’est la bonne interprétation puisque j’interprète directement mon rêve au réveil.

  • Bonsoir jean-Yves,
    La nuit le mental se met en scène en croyant que personne ne le voit.
    C’est un des rares moments où on peut le surprendre en train de nous
    planquer des trucs. D’habitude il est très fort pour nous embobiner,
    nous manipuler et nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
    Là, nous pouvons le prendre la main dans le sac si nous avons quelques clés
    (que tu nous livres) afin de le démasquer.

  • Ah non ! L’inconscient, c’est pas le cerveau, enfin pas le cerveau de la tête, mais celui du ventre ! Oui, il y a des correspondances entre le cerveau et les intestins.
    La preuve : l’anagramme : ESPRIT – TRIPES.
    C’est pourquoi on ne peut interpréter les rêves seulement avec un esprit rationnel.
    L’interprétation d’un rêve n’est pas mentale : elle correspond à une compréhension profonde de ce que cherche à dire le rêve, et pour cela connaître comment le monde des rêves fonctionne. Comprendre comment les images du rêve s’intègrent dans le scénario, travailler en même temps avec le cerveau gauche et le cerveau droit, le rationnel et l’irrationnel. Il faut des années pour devenir un bon interprète.
    Peurs, désirs, frustrations : oui, mais pas que : aussi tout ce qui concerne notre vie.
    On peut aussi poser des questions à nos rêves. C’est parfois plus facile à interpréter, en mettant en relation le rêve et la question.
    Mais attention aux contresens, le rêve a parfois des façons de s’exprimer qui sont déroutantes.
    Le rêve sait tout de nous et de ce qui nous entoure. Il est un guide éclairé.

    • N’importe quoi !
      Il n’y a absolument aucun rapport entre l’esprit et les tripes. A part que tout les membres sont reliés au cerveau.

      Après il ne faut pas prendre le rêve comme un organe.
      Il est là pour signaler les défaillances de notre organisme et fait partie intégrante du cerveau. Dans ton commentaire, je n’ai pas l’impression que tu comprennes à quoi sert le rêve. Ce n’est pas un guide – mais un programme de survie psychologique. Beaucoup de gens ont connus la solitude dans leurs enfances et sont ressortis grâce aux rêves (j’en suis moi même) -> pour vivre un univers parallèle, sortir de l’angoisse et trouver l’amour. Ce ne sont pas seulement des informations que nous donne gracieusement notre organisme mais un modèle d’affichage complexe. Quand on a comprit son fonctionnement, on peut modéliser n’importe quel scène – créer son propre scénario et comprendre notre corps (sans interprète extérieur).

      Bien loin d’avoir tout exploré, le cerveau est pour moi la structure la plus complexe de l’univers.

  • Je n’ai jamais dit que les rêves étaient un organe : où avez-vous lu ça ? L’anagramme TRIPES-ESPRIT est un jeu de mots, mais réellement, les tripes sont intelligentes : la preuve, c’est qu’on réagit instinctivement aux évènements, avec nos tripes, nos émotions, pas seulement avec notre tête.
    ensuite, j’ai le sentiment que c’est vous qui ne comprenez pas à quoi sert le rêve : bien sûr qu’il est un guide : et bien sûr qu’il fait sortir de l’angoisse : c’est bien à ça que sert un guide : à nous conduire sur le meilleur chemin qui soit pour nous, pour notre bien-être, notre bonheur, la réconciliation avec nous-même et avec la vie. Evidemment, ce n’est pas un guide Michelin.
    C’est avec les mots que nous ne nous comprenons pas : mince alors !
    Mais quand vous dites qu’on peut créer son propre scénario, je me dis que non, vous n’avez pas compris ce que sont les rêves, qu’ils sont bien plus évolués que vous, et qu’il est bien plus sage de se laisser guider par eux que le contraire : qu’est-ce que vous cherchez à faire de cette manière ? A garder le contrôle ? A vous croire la meilleure : ben ils doivent bien rigoler !

  • « je suis désolée pour votre ami psychanalyste »

    Eu … Je n’ai pas dit que j’avais un ami psychanalyste.
    Et je crois bien que les rêves on une structure logique, ils viennent de notre esprit.
    L’ordre au milieu du chaos; ce que le contexte donne, l’information la complète.
    Mais je ne vois pas le rêve comme un moyen de nous comprendre, plutôt comme une alerte – l’homme oubli souvent de chercher à expliquer ses actions alors le rêve intervient est incite le sujet à se comprendre.
    Après on croit que le rêve est un guide indépendant. Point du tout.
    Il ne sait rien de plus que nous.
    La seul chose qu’il peut savoir en plus c’est la probabilité qu’un évènement dans le temps arrive, on appelle ça rêve prémonitoire (dérivé de la noétique).
    Quand à l’utilité de contrôler les rêves ce n’est pas une question de domination, mais de simulation. L’idée de la simulation est d’imaginer un individu dans le monde réel, que l’on connaît et de la placer dans un contexte particulier pour inciter notre cerveau à calculer les décisions qu’il pourrai prendre dans ce cas là. L’avantage n’est pas de jouer avec lui comme un pantin, mais de pouvoir déterminer avec un pourcentage d’erreur comment réagira t-il à des blagues ou à des discussions. Histoire de se remettre en question sur la relation que l’on entretient avec son entourage et améliorer sa sociabilité.
    Après le rêve peut servir à tout plein de chose. Quand je suis en manque de jeu, je joue dans mes rêves. Et même maintenant je suis capable de lire des livres, ça a mi le temps par contre …
    Tu n’es qu’au début du rêve ! Quand on s’y accroche, on découvre plein de chose fantastique que l’on aurait jamais imaginé. Et c’est souvent quand on essaye de les manipuler. Tu sembles avoir peur de le faire, mais ça va pas exploser ton cerveau et après tu reviendra peut-être sur ton idée unique de « guide ». C’est faible pour un système aussi parfait.

    • Noah,
      Ce n’est pas à toi que j’ai parlé de psychanalyste. C’est à Jean-Yves.
      Mais j’avoue que je te trouve très embrouillée.
      Je reprends ce que tu as écrit :
      « Mais je ne vois pas le rêve comme un moyen de nous comprendre, plutôt comme une alerte – l’homme oubli souvent de chercher à expliquer ses actions alors le rêve intervient est incite le sujet à se comprendre ».
      Bref,tu dis que le rêve n’est pas un moyen de se comprendre, mais qu’il nous incite à nous comprendre : c’est la même chose, non ? et plus haut qu’il était un programme de survie psychologique : c’est donc bien qu’il nous parle ! Qu’il est là pour nous guider. Donc il est un guide, un guide spirituel, voilà !
      Mais quand tu dis qu’il n’en sait pas plus que nous, c’est que tu ne le connais pas : ça fait dix ans que j’interprète des rêves, et je sais qu’il connaissent des choses que l’on ne soupçonne pas, et je ne parle pas des rêves prémonitoires, non, mais des rêves du présent car les rêves viennent toujours nous parler de ce qu’on ne connait pas. Mais encore faut-il comprendre ce qu’ils veulent dire pour s’en rendre compte.
      Oser s’abandonner à leurs messages en toute simplicité sans chercher à diriger les choses : je ne vois pas l’intérêt de lire en rêve, puisque je peux le faire en vrai.
      Alors qu’aucune de mes lectures ne risque de me dire des choses sur moi aussi juste et profonde que le fera le rêve.
      Oui, je vois que tu prends le rêve pour un jeu vidéo, pour un jeu vide hé oh !
      Je te retourne le compliment : tu n’en n’est qu’au début du rêve, si tant est que tu aies jamais commencé en ce qui concerne leur compréhension : quand on s’accroche, on découvre plein de choses fantastiques que l’on n’aurait jamais imaginées.
      Mais c’est par contre pas quand on essaye de manipuler les rêves : oui, c’est ce que tu fais. Tu es dans la manipulation, l’expérimentation mentale, avec un désir de maîtrise du rêve pour le mettre à ton service.
      Le rêve est à ton service, mais pas de la façon dont tu l’imagines. Il est là pour ton évolution, pour ton bien, et toi tu joues avec comme s’il était une poupée.
      Tu le dis : tu manques de jeu. Est-ce qu’il t’arrive de jouer de façon naturelle, juste pour le plaisir, pour rire et pas pour faire des expériences.
      Tu fais comme les savants qui font des expérience sur le vivant sans égards pour ce vivant.
      Ta façon de t’exprimer montre que tu n’es que dans l’intelligence mentale, alors que le rêve est là pour te reconnecter avec tes émotions, ta sensibilité, ta fragilité, féminité… et pas pour devenir un cerveau ambulant.
      Et puis tu sais, les rêves préfèrent les gens qui font l’amour aux gens intelligents. Ils peuvent même te donner des conseils à ce sujet.

      • Lilia, Noaz, je pense que votre conversation entre « experts autoproclamés du rêve » devrait se poursuivre en privé en fait car les sous-entendus de type « moi je suis plus intelligent(e) que toi » commencent à arriver, et ça, ce n’est jamais bon pour garder les esprits ouverts.

  • Parce qu’avec un conscient limité vous croyez pouvoir contrôler un inconscient illimité ?
    L’inconscient peut vous en donner l’illusion, lui qui peut tout !
    Après, que préférez-vous ? L’illusion ou la réalité ?
    Vous illusionner ou voir les choses en face, voir ce que l’inconscient a à vous révéler sur vous-même ! que personne d’autre que lui ne vous dira, lui qui vous aime tant, si vous savez rester à l’écoute.

  • Bonjour,
    Voici mon rève que je viens de faire. J’ai trouvé quelques pistes mais j’aurais aimé avoir un avis d’une personne plus abidée.
    Le décore, dans une chambre d’une caserne militaire ou il y avait bien sûre plusieurs lits superposés. Ma vision, comme si j’étais en lévitation dans cette pièce.
    2 serpents au sol. Un petit d’une couleur marron vert clair et un gros beaucoup plus foncé.
    Le petit mort le plus gros, du coup le plus gros se retourne et le mort à son tour et tue le petit serpent grace à sa morsure.
    Après ça, le gros serpent part tranquillement, traverse la pièce et disparait sous une armoire.
    Voilà, après ça, je me réveille.
    Je vous écris car c’est la première fois que je rêve de serpent. Mon rêve n’était pas effrayant, mais perturbant car il n’y a pas d’histoire!
    Pouvez-vous m’en dire plus sur ce que je viens de rêver?
    Bien à vous, Nicolas

  • Bonjour,
    Le rêve vient toujours illustré ce qu’on a vécu la veille : il s’agirait d’abord de déterminer ce que représente pour vous cette chambre de caserne militaire ainsi que ces deux serpents.
    Le rêve peut vous montrer ce qu’il se passe au sein de votre couple par exemple : la chambre à coucher représentant la vie du couple : et les deux serpents les deux aimés : mais là c’est une chambre de caserne militaire : un couple qui vit selon des normes rigides, selon l’obéissance à des principes immuables ? Et l’un attaque l’autre : le plus petit, c’est qui ? c’est la femme qui agresse ? Et l’autre, l’homme, c’est à dire vous, qui vous montrez mordant à votre tour, et puis hop, vous la tuez, enfin symboliquement : mais y’a plus de désir. Fini.
    Et vous vous situez en lévitation c’est à dire que vous évitez de vous confronter au problème qu’il y a entre vous, et en même temps, le rêve vous montre ce qui se passe d’en haut, c’est à dire avec une vue d’ensemble.
    Pourquoi autant de rigidité dans ce couple ?
    A moins que ces deux serpents représentent deux façons que vous avez d’envisager la sexualité : l’une finissant par tuer l’autre à cause de vos principes rigides.
    Bref, une interprétation est un dialogue : là, je ne peux faire que des suppositions.
    J’espère vous avoir néanmoins éclairé.

  • Bonjour Alinae,
    Merci de m’avoir répondu. Cependant, ce que vous marquez me surprend. Mon couple va bien et cela depuis 17 ans. J’avais lu quelque part que les rêves de serpents pouvaient représentez la sexualité, mais dans mon cas, je ne pense pas que ça soit ça, car tout va bien comme je l’ai dit. Bref, ce n’est pas grave et merci d’avoir pris du temps.
    Bien à vous,
    Cordialement, Nicolas

    • Il est très périlleux d’interpréter un rêve sans poser de questions au rêveur. La preuve ! Mais sur un forum, difficile de poser toutes les questions nécessaires à une bonne interprétation. Il faut aussi savoir qu’un rêve vient visiter votre journée de la veille : il aurait donc fallu que je vous pose des questions sur ce que vous aviez fait la veille de ce rêve : non, je ne l’ai pas fait : j’ai voulu deviner, ce qui est une erreur et maintenant le rêve est trop loin : sans doute ne vous souvenez-vous pas. Désolée.

  • Je vous remercie tout d’abord pour cet article. Je voudrais juste savoir si l’interprétation des rêves est pareille que la régression dans le passé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.