Créativité Mémoire

Comment se souvenir de ses rêves systématiquement

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

L’un des trucs les plus frustrants que je connaisse, c’est de ne pas arriver à se souvenir de ses rêves. J’entend toujours des collègues dire : « tiens j’ai rêvé de ça cette nuit ». Moi, je n’y arrivais pas. Mais maintenant je sais comment faire.

Récemment, je suis allé à la conférence animée par Michel Cymès sur le thème de la mémoire. En grande partie la conférence était basée sur les mécanismes de la mémoire, que faire en cas d’Alzheimer, comment bien mémoriser etc.

 

Pour beaucoup de choses je connaissais plus ou moins la réponse. Mais à un moment le sujet de la mémoire et des rêves est venu sur le tapis, et là par contre j’ai appris des infos qui vont vous intéresser, si comme moi vous avez du mal à vous souvenir de vos rêves.

 

Pourquoi parfois vous vous souvenez de vos rêves et parfois non ?

Tout se résume à votre cycle de sommeil.

Vous dormez selon un cycle précis.

 

Un cycle dure en moyenne 90 minutes, et vous vous mettez à rêver lorsque vous atteignez la phase du sommeil paradoxal.

Et c’est là le premier enseignement important :

Le sommeil paradoxal intervient à la fin du cycle et il est suivi d’un réveil ou du départ d’un nouveau cycle. Ce qui veut dire que si votre radio réveil vous tire du lit systématiquement avant votre phase de sommeil paradoxal, vous n’aurez pas eu le temps de rêver.

Autre chose d’encore plus intéressant :

Chaque fois que vous terminez un cycle, si vous continuez à dormir, vous ne vous souviendrez pas de vos rêves !

 

N’avez-vous pas remarqué que vous vous souvenez très facilement de vos rêves lorsque vous êtes sur le point de vous réveiller ? Les rêves qui précèdent tout juste votre réveil. Vous êtes en période de sommeil paradoxal et comme le cycle va se terminer, lorsque vous vous levez, vous avez encore en tête ce qui s’est passé dans votre tête !

C’est généralement à ce moment là que vous vous dites que vous seriez bien resté avec Angélina ou Brad un peu plus longtemps.

 

Comment vous souvenir de vos rêves alors ?

La première chose pour vous souvenir de vos rêves, c’est comme pour mémoriser quelque chose de difficile : il faut que vous en ayez la volonté. Ce qui veut dire qu’avant d’aller rejoindre Morphée…

J’ai dit « Morphée », pas « Morphéus », merci.

 

Je disais donc qu’avant d’allée rejoindre Morphée, vous devez mettre votre cerveau en mode « attention ». Si vous vous réveillez, votre premier réflexe devra être de faire fonctionner votre mémoire sur ce que vous venez de vivre avant que vous ne vous réveilliez. (Pour savoir comment marche votre mémoire, veuillez consulter cette série d’articles).

Mais cela ne suffit pas ! 

Vous devez également avoir de quoi noter près de votre lit. Si vous ne le faites pas, il y a de grandes chances pour que vous oubliiez vos rêves ! Donc à votre réveil (ou vos réveils), notez immédiatement quelques mots clés, ou quelques mnémotechnies.

J’ai testé et ça marche ! 

 

Si vous sortez d’une phase de sommeil paradoxal et que vous vous rendormez, vous ne vous souviendrez pas de vos rêves. Comme vous savez que le cycle de sommeil dure environ 1h 30, vous pouvez « caler » votre période de sommeil pour la faire correspondre à votre réveil prévu.

Ca par contre, je n’ai jamais testé, mais à mon avis ca peut fonctionner.

 

A quoi cela va vous servir de se souvenir de ses rêves ?

Déjà à savoir quoi répondre quand on vous demandera si vous rêvez de trucs la nuit.

Mais il y a à mon avis 2 autres applications [highlight color= »eg. yellow, black »]très[/highlight]utiles :

 

  • Mieux vous connaître

Les rêves sont des messages que votre subconscient vous envoie. Vos peurs, vos désirs, vos angoisses etc.  Même si tous les livres d’interprétation des rêves sont bidons, il n’en reste pas moins que certaines symboliques se retrouvent et bien souvent ce sont des choses auxquelles vous ne vous attendiez pas forcément…

Décryptez ces messages et vous pourrez guérir de blessures dont vous ignoriez l’existence mais qui pourtant vous faisaient du mal.

 

  • Prendre le contrôle de vos rêves

Vous avez déjà été conscient(e) que vous rêviez ? Et donc que vous pouviez prendre littéralement le contrôle de vos rêves ? Cela s’appelle « les rêves lucides » et c’est très bon pour la mémoire. Les geeks sont d’ailleurs particulièrement doués pour les rêves lucides. Il y a une raison à cela…

 

Si cet article vous a plu, peut-être aimeriez vous en voir une suite ? notamment aux deux derniers points que je soulève. Moi je suis partant pour les écrire, car c’est un monde que je trouve fascinant, mais vous, ca vous intéresse ?

sing-post-cta-potion-de-vie

35 Commentaires

  • Des fois je préfèrerais ne pas me souvenir de mes rêves :D. Par contre ça m’intéresserait de savoir pourquoi les geeks sont bons pour les rêves lucides.

    • Au contraire, même des rêves vus comme négatifs sont en réalité très intéressants, ilne faut pas les voir comme des cauchemars ou des trucs pas bien, car cela en réalité nous rends service, car nous donne des indications sur des peurs ou des traumatismes à travailler en nous. Donc en réalité cela peut être bénéfique pour nous. La mort par exemple, n’est pas forcément une mort réelle, mais une mort symbolique, de quelque chose qui prend fin, une relation, une situation, et pourquoi pas un nouveau départ pour nous. IL y a souvent du positif à récupérer dans nos rêves, si on sait se détacher de l’aspect « noir » de certains. C’est même ce type de rêves qui sont le plus intéressants car ils nous montrent les blocages créer par notre inconscient,e t bien souvent nous permet d’obtenir des clés sur ce qu’on doit faire pour débloquer des choses. Donc bien au contraire, c’est bien de s’en souvenir. Et pourquoi parles tu des « geeks », cette notion complètement stéréotypée par la société? Quelles sont tes sources pour dire qu’ils sont bons pour ça? j’imaigne que quelqu’un qui passe des heures sur son pc, peut être + coupé mentalement des réalités, et que les écrans peuvent peut-être produire des ondes ou fréquences qui les feraient être plus sensibles à ce type de rêves. C’est sûr que si tu es devant ton pc pendant des heures, tu risques bien de perdre le sens de la réalité, et donc de perdre ton ancrage à la terre. Mais bon j’avoue que je n’aime pas ce stéréotypage, pour moi les gens spirituels, tout simplement sont sujets aux reêves lucides, mais je doute que bcp de « geeks » soient réellement spirituels ou même comprennent l’importance de ce type de rêves. Un peu comme les jeunes qui se défonçent, et restent amorphes, et font sans doute des expériences spirituelles q’uils ne comprennent même pas. Mais dans la vraie spiritualité, on utlise certaines drogues comme thérapie, mais avec un dosage bien précis, mais notre société a complètement superficialisé ça, et les gens l’utilisent plus pour la cool attitude, que pour réellemetn s’élever. Alors les mots geeks ou les stéréopages sociétales ne vont pas de pairs avec tout ces instruments spirituels, car pour moi il faut s’être indépendantiser de la société, pour justement bien comprendre à quoi servent tous ces outils. IL faut être authentiques, or la société produit des gens modelés et programmés et maintenant tout le monde parle de la même façon, avec des termes cools, et peu de gens sont réellement eux-même. J’essaie moi meme de ne pas sombrer là dedans, car je veux être moi-même et pas une image juste pour apparaître cool. Tu vois c’est justement en étant influencé par la société, qu’on pense que les re^ves obscurs sont FORCément négatifs, alors ue non en réalité, c’est uniquement une conséquence de notre intérieur. La clé est justmetn de les étudier pour comprendre les causes, donc c’est à nous de travailler sur nous, et pas de blâmer le fait d’avoir des mauvais rêves.

  • Hello Jean-Yves,

    Je fais partie de ceux qui arrivent à « contrôler » mes rêves. Quand je prends le temps de trainer au lit c’est assez souvent que je suis conscient que je suis en train de rêver et donc que je garde les yeux fermés pour prolonger l’instant. Après je ne crois pas que j’influence ceux-ci, je laisse mon cerveau aller là ou il le souhaite.

    Donc oui, partant pour une suite 😉

    Bonne journée.

  • Moi aussi, partant pour une suite. Ca m’intéresse pas mal également.
    Je ne sais pas exactement en quoi un geek va avoir plus de rêves lucides qu’un autre, mais pendant ma période World of Warcraft, j’en ai fait pas mal. Ce n’était pas des rêves très puissants, mais j’avais une semi-conscience tout de même.

  • Bonjour, cela est très intéressant. En effet, qui n’a jamais parlé des rêves ? En ce qui me concerne, je fais souvent, très souvent des rêves qui correspondent à un fait qui s’est passé dans ma journée. Genre : j’apprend la technique de mémorisation des cartes. Hé bien, durant la nuit qui suivit, j’ai rêvé que je m’exerçais. Je ne suis pas sûre que cela m’aide à quoi que ce soit mais bon. Voilà.
    Bonne nuit prochaine à tous !

  • Parler des rêves lucides ne peut pas faire de mal 🙂

    Chris : Si, normalement sa aide à mémoriser l’information de façon inconsciente.

  • l’image avec l’article m’a beaucoup attirée pour écrire un commentaire ici puisque j’ai eu le rêve de voler sur la ville où j’habite et même je peux avoir d’autres forces extraordinaires qui je trouve aucune explication jusqu’à maintenant !

    • J’ai fait le même rêve aussi , j’ai entendu et vu tout ce qui se passait et ai senti des lumières communiquer avec moi ! Le truc c’est que j’ai ouvert les yeux et puis refermé et Hop La même chose qui se reproduit , comme si mon âme se baladait en haut une fois que je fermais les yeux 🙂 Expérience trés forte et marquante .
      Finalement j’ai réouvert les yeux quelques instant plus tard j’etais apeuré de l’expérience alors je me suis levé de mon lit et j’ai bu une tasse de thé .

  • J’arrive très bien à contrôler mes rêves, mais je pensais que cela venait d’une sorte de révolte personnelle face aux cauchemars à répétition!
    Je me souviens aussi toujours de ces rêves que je fais avant le réveil, et c’en est même très gênant. J’ai l’impression de toujours mal dormir.. Alors je vais essayer de faire l’inverse de ce que dit l’article, de mettre mon cerveau en mode « inattention », on verra bien =)

        • Les cauchemars sont des messages de l’inconscient qui viennent alerter le rêveur sur quelque chose d’urgent : un peu comme une sirène annonce le feu : où quand tu poses ta main sur une plaque électrique, ça brûle : sûr que c’est désagréable, mais si tu préfères débrancher l’alarme incendie sous prétexte qu’elle te fait mal aux oreilles, libre à toi de te laisser détruire par le feu !
          Tout ça pour dire que les cauchemars sont des rêves à interpréter de façon impérative, une fois que le message est compris et qu’on fait le nécessaire pour changer, alors le cauchemar ne vient plus, il n’a plus lieu d’être.
          Après, reste à savoir interpréter ses rêves ce qui est une autre paire de manche.

          • Non pardon, je me suis mal exprimé:
            Les rêves du matin, qui me maintiennent réveillé, sont de simples rêves normaux, presque ennuyeux =) D’ailleurs la plupart du temps réalité et rêve se confondent (exemple : je rêve que je regarde l’heure exactement comme je le ferais en vrai)

  • Je bataille pour arriver à faire des rêves lucides depuis un certain temps… Sans succès. Mais je ne peux m’en vouloir qu’à moi même. J’oublie de me mettre dans le bon état d’esprit au coucher une fois sur deux.

    C’est la faute de ma femme, à tous les coups !

  • L’article aura une suite ?
    Je déteste faire des rêves lucides car j’ai l’impression d’être « réveillée ». Je sais que je rêve mais niveau sensation c’est comme si ça arrivait en vrai. Résultat, au réveil je suis épuisée et j’ai l’impression de ne pas avoir dormi.

  • Je me demandais comment je faisais de temps en temps pour me souvenir de mes rêves, donc merci pour la réponse.
    Excellent idée de parler des rêves (et j’espère qu’il y aura une suite)

    J’ai remarqué qu’en fonction de l’activité que je pratique avant d’aller me coucher (si je travaille ou si je regarde un film ou lire un livre), de mon niveau de fatigue ainsi que mon temps de sommeil moyen, mes rêves sont plus ou moins concret au réveil.

    Une chose est sure, c’est bon de rêver.

  • A une époque j’ai tenu un journal onirique et c’est vrai que ça aide beaucoup à la mémorisation des rêves. De plus, en notant noir sur blanc ce qui s’est passé pendant le rêve, on comprend beaucoup mieux ce qui nous parait au premier abord saugrenu ou surréaliste.

    • Bonjour Julia,
      Oui mais comment interpréter ces rêves ? Il y a des codes spy, mais bof ! peut-être est-ce plus complexe ? ou au contraire, plus simple… c’est qu’il n’y a rien a comprendre…. je ne sais pas… je me suis intéressée aux rêves il y a quelques années mais bon, chacun y va de sa théorie… ce qui m’intéresse d’avantage c’est le côté scientifique du cerveau pendant notre sommeil. Les images de notre rêve ne sont pas le fruit du hasard…

  • Je vous conseil l’excellente émission « Sur les épaules de Darwin » sur France Inter le samedi de 11 à 12h, avec la série « Cette étoffe sur laquelle naissent les rêves » podcastable.

    Pour se souvenir des rêves, on peut se réveiller pendant chaque phase de sommeil paradoxale pour les noter. (Pas besoin de réveil qui sonne, il ne s’agit pas de « vouloir » mais de « décider » de le faire.) Reprendre les différentes positions de sommeil dans le lit permet également de faire remonter les souvenirs !

    Le rêve lucide mérite un article à lui tout seul (et même quelques bouquins).
    La méthode la plus efficace a mes yeux : se réveiller vers 4h du mat, pratiquer une activité « cérébrale » genre lecture pendant une petite heure, puis se recoucher en étant déterminé à être lucide pendant les prochains rêves.
    Idée de lecture : le yoga tibétain du rêve et du sommeil, ou comment être conscient même pendant le sommeil profond !

  • Très bon article ! L’univers des rêves est passionnant, j’ai commencé à m’y interesser il y a quelques semaines et en effet la base c’est de tenir un carnet des rêves. J’ai même fait un rêve lucide recemment c’est génial les senstions c’est comme la réalité sauf qu’on peut faire ce que l’on veut ! Il y a plusieurs techniques pour induire des rêves lucides ce serait super un article sur les rêves lucides ! Il y a aussi un super site pour apprendre les bases c’est http://www.ld4all.com/fr/ 🙂

  • Pour ma part, j’ai plutôt une bonne mémoire de mes rêves!
    Mais c’est une médaille à deux côtés.

    Je me réveille plusieurs fois durant la nuit, de courts instants, mais assez pour mémoriser les rêves que je viens de « vivre » (en comprenant le cycle du sommeil que tu décris).

    C’est agréable de me souvenir de ces rêves le lendemain matin, mais parfois déplaisant d’être consciente de ces réveils fréquents.

    Il m’est déjà arrivé de faire des rêves lucides et je trouve toujours cela amusant! J’en profite pour manger de la bonne nourriture, pour voler dans les airs, visiter des lieux qui m’intéressent, discuter avec les gens de la conscience de ce rêve.

    Durant le rêve, je semble être vraiment consciente… sauf qu’au réveil, j’ai plutôt l’impression d’avoir rêvé que j’étais consciente durant un rêve. Drôle d’impression!

  • Stephen Laberge: Exploring the World of Lucid Dreaming Un livre pas mal du tout qui explique les bases pour induire un rêve lucide et s’en souvenir! (ce serait dommage de l’oublier), différentes techniques/astuces pour contrôler ces rêves correctement (ne pas perdre sa lucidité, améliorer la « netteté », se téléporter dans une scène que l’on veut, et autres), et aussi, comme mentionné dans l’article, apprendre en dormant, en se mettant dans des situations particulières.

    Beaucoup préconisent comme première étape d’apprendre à se souvenir de ses rêves au mieux et aussi souvent que possible. Pour la suite, je vous donne une technique simple qui a fonctionné sur moi: pendant la journée, se demander aussi souvent que l’on y pense « Est-ce que je rêve? ». Avec un peu de chance vous vous poserez cette question dans un rêve et le reconnaîtrez comme tel. Aller se coucher avec une irrésistible envie de contrôler ses rêves est un plus énorme.

    Ce sujet est très vaste, les intéressés ne seront pas déçus!

  • Je me souviens assez souvent de mes rêves et j’ai déjà réussi à être lucide pendant un rêve mais seulement un court instant, j’avais fait tourner une personne sur elle même (pour voir si je pouvais diriger mon rêve).

  • Comment sa se sont des messages ?

    Parce que jouer à cache cache version revisitée que quand tu te cache tu peut te transformer en crabe pour mieux te cacher et que quand tu te fais trouver tu dois mettre un skin de loup et attendre que tout le monde soit trouver avec Tom Jedusor ( dans Harry Potter ) je vois pas en quoi c’est un message. Bien que tout ses éléments soient de près ou de loin apparus dans ma journée sa ne ressemble pas à un message.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.