Mémoire

Comment mémoriser les noms et les visages ?

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Aujourd’hui un article qui va vous apprendre à mémoriser les noms et les visages. Pour info c’est également la journée mondiale d’Alzheimer. Je vous invite à découvrir les 10 signes annonciateurs de la maladie. La maladie progresse et même si la recherche progresse, l’antidote n’est pas près de sortir.

Aujourd’hui, je voulais plutôt vous présenter un article sur la mémorisation des noms et des visages, ca faisait longtemps 🙂

Découvrez-le ci-dessous !

 

Maude, Christian, Solène, Xavier, Estelle… La soirée vient de commencer, et vous avez déjà oublié toutes les nouvelles têtes qui pourtant vous ont dit leur nom. Vous n’arriver pas à mémoriser les noms et les visages

A tel point que cela vous inquiète. Se pourrait-il que cette lacune soit causée par un trouble neurologique ? Ou bien êtes-vous tout simplement pas doué pour reconnaître les noms et les visages ?

 

Ni l’un ni l’autre. En fait, vous oubliez parce que vous êtes concentré sur ce que vous allez répondre lorsqu’une personne vous est présentée. C’est quelque chose de très fréquent et un problème pour lequel j’ai reçu des dizaines de mails en quelques mois seulement.

 

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne nouvelle, c’est qu’à la fin de cet article vous aurez la technique exacte pour vous souvenir de n’importe quel nom associé à n’importe quel visage.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’elle demande 2 minutes d’efforts.

Ce n’est pas énorme, c’est vrai. Mais dans un monde où le « tout instantané » prévaut, méfiez-vous de ces 2 petites minutes.

 

Les bénéfices que vous allez retirer

 

En fait, quand je demande aux gens comment ils estiment leur mémoire, 9 personnes sur 10 m’affirment avoir une mauvaise mémoire et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de reconnaître les visages et se souvenir des noms.

Il n’existe pas de « mauvaise mémoire ». Simplement une mémoire non-entraînée, ce qui est radicalement différent. Et ce qui se soigne très bien.

Avec la technique que je vais vous présenter, vous allez voir certains bénéfices arriver rapidement. A vrai dire, si vous parvenez à passer le cap de l’effort de 2 minutes dont je vous parlais plus haut, les bénéfices seront exponentiels.

 

1-      Vous allez vous-même vous rendre mémorable, parce qu’une personne qui se souvient des noms et des visages facilement est remarquable et rare.

 

2-      Vous allez instantanément augmenter votre valeur auprès des gens qui vous connaissent peu. Réfléchissez un instant. Imaginez qu’une personne que vous n’avez rencontré que 5 minutes lors d’une soirée arrosée se souvienne de votre nom 3 semaines après. Comment vous sentiriez-vous ?  Instinctivement, vous allez vous sentir plus proche de cette personne.

 

 

3-      Si vous avez un métier pour lequel vous êtes en relation avec un public, des clients, ou des partenaires d’affaires, les bénéfices seront quotidiens dans vos relations professionnelles

 

4-      En arrivant dans une entreprise, vous pouvez facilement repérer qui est qui, et qui fait quoi en regardant chaque visage une seule fois. Non seulement cela peut vous faire remarquer rapidement, mais en plus, cela montrera que vos collègues comptent pour vous. Beaucoup plus sympa pour s’intégrer dans une grande équipe non ?

 

5-      Savoir utiliser la technique que je vais vous présenter peut se révéler capital dans des affaires criminelles. La technique impose de fixer son attention sur certaines parties du visage. Si un jour vous devez reconnaître un suspect, un agresseur, ou témoigner, vous saurez vous montrer décisif/décisive. Souvenez-vous, il suffit d’une seule fois…

Mémoriser les noms et les visages, la technique

 

 

La technique pour mémoriser les noms et les visages

Elle va se dérouler en 4 étapes.

 

Etape 1 : le mode « vigilance » pour mémoriser les noms

Si vous voulez être sur(e) de retenir le nom de la personne qui va se présenter à vous, il vous faut être capable d’entrer immédiatement en mode ultra-vigilant.

C’est-à-dire que vous allez devoir porter toute votre attention sur le nom qui va être prononcé par l’inconnu(e).

Pour cela, j’utilise un petit truc tout simple, mais d’une efficacité redoutable.

Lorsqu’une personne s’approche, posez-vous immédiatement la question suivante :

 

« Comment s’appelle t-il/elle ? »

 

Vous ne savez sans doute pas la réponse, mais le fait de vous poser cette question systématiquement dès qu’une personne s’approche fait basculer votre cerveau dans un mode vigilant. Vous lui avez posé une question, et il cherche à présent la réponse.

Si vous ne le faites pas, vous serez distrait(e) ou alors vous serez trop concentré(e) sur votre propre nom que vous allez répondre. Autant dire que vos efforts seront réduits à néant avant même d’avoir commencé.

Pensez donc à ce petit réflexe chaque fois que vous rencontrez quelqu’un, avant même qu’il/elle ait ouvert la bouche : « Quel est son nom ? »

 

Etape 2 : Repérez quelque chose de remarquable

 

Les gens qui se présentent à vous ont souvent un ou plusieurs détails physiques qui sortent un peu de l’ordinaire à vos yeux. Un détail que vous remarquez tout de suite. Des grands yeux, des sourcils épais, des taches de rousseur, des oreilles décollées, peu importe.

Vous devez repérer quelque chose qui vous saute aux yeux, même si c’est léger. Et vous devez le repérer vite. L’idéal est d’avoir repéré ce détail avant que la personne vous annonce son nom, ou en même temps.

Ce peut-être même une coupe de cheveux particulière, un piercing etc.

 

Ce détail physique jouera le rôle de déclencheur lorsque vous reverrez la personne.

 

Que faire si vous ne trouvez vraiment rien du tout ?

Parfois, à certains moments, vous ne trouverez aucun détail qui vous saute aux yeux. Ces moments doivent être rares. S’ils arrivent trop fréquemment, c’est que vous ne faites pas assez confiance à ce que vous voyez et que vous cherchez quelque chose de trop spécial. Fiez-vous à votre première impression, votre premier regard.

Dans les cas où vous ne trouvez vraiment rien, pas de panique ! Vous avez une chance de vous rattraper à l’étape suivante.


Etape 3 : Créer une association imagée

 

C’est dans cette étape que va se faire l’essentiel de la technique pure. Vous êtes en mode vigilance, vous avez repéré que la fille qui s’approche de vous possède de grands sourcils. Et voici qu’elle se présente :

« Je m’appelle Chloé »

Vous devez transformer ce prénom en image mentale loufoque et fixer cette image sur le détail qui vous a marqué. Vous devez trouver un moyen de donner vie à ce prénom. Ce peut-être par la sonorité.

« Chloé » me fait penser à « Clouer » par exemple. J’imagine des clous sur les sourcils de cette jeune fille. Lorsque je reverrai Chloé, je verrai directement l’image de ses sourcils avec des clous. Aïe !

Les clous me rappelleront instantanément le prénom ressemblant « Chloé ».

Les associations n’ont pas besoin d’être très travaillées.

Damien me fait penser à Damier, Léa me fait penser à « lait », etc.

Les associations peuvent également être en rapport avec quelque chose d’autre qu’un son.

Sarah me fait penser à « Princesse Sarah » (un dessin animé ancien), Candice à Candy, François à « François le français » (SAV Omar et Fred) etc.

Prenez ce qui vous vient par la tête car c’est habituellement la meilleure association.

 

Si vous n’aviez pas trouvé de détail physique, il vous reste cette solution pour vous rattraper :

Vous pouvez associer le prénom à quelqu’un que vous connaissez.

Si la personne s’appelle Mathieu, comme un ami à vous, alors imaginez les bras-dessus, bras-dessous. S’il s’appelle Nicolas et que cela vous fait penser à un président de la république, et bien imaginez les en train de danser ensemble !

De cette façon, vous pouvez compenser un peu l’absence de détail physique de l’étape 2. Attention toutefois, ce raccourci n’est pas à utiliser tout le temps, car cela forme des images moins « solides » et durables dans le temps.

 

Etape 4 : Répétez

 

L’étape 4 est la touche finale. Lorsque la personne vous a dit son nom, vous commencez à créer une association dans votre tête. Inconsciemment votre cerveau va capter tout un tas de détails qui vous feront reconnaître la personne si vous la croisez de nouveau.

Afin de mieux mémoriser le nom, vous devriez répéter à voix haute son prénom.

Par exemple : « Enchanté Samantha, moi je m’appelle Jean-Yves »

Le fait de prononcer à voix haute renforce votre mémoire et rend l’image beaucoup plus puissante.

Vous pouvez profiter de ce temps là pour peaufiner votre association mentale de l’étape 2-3.

 

Je vous conseille fortement de procéder à des répétitions une fois que vous avez rencontré tout le monde et que vous rentrez chez vous.

Essayez de vous rappeler qui vous avez croisé, et de rappeler vos images mentales. Il suffit d’une ou deux répétitions pour fixer mémoriser les noms durablement dans votre tête.

 

Les 4 étapes se font en grand maximum 2 minutes, et même bien moins. Mais c’est dans ce laps de temps que se joue l’avenir de votre mémoire.

Soit vous abandonnez et vous ne trouverez jamais le moyen de surpasser ce handicap qui peut se révéler très humiliant (ah non, moi c’est Sandra !)

Soit vous vous accrochez et cet effort n’en sera bientôt plus un et vous bénéficierez d’un avantage qu’aucun gadget électronique ou informatique ne saura compenser.

Sachez que vous n’êtes pas seul(e) et que je suis là pour vous aider comme par exemple dans cet article.

 

Maintenant, c’est à vous de mémoriser les noms et les visages!

sing-post-cta-potion-de-vie

25 Commentaires

  • Bonjour Jean-Yves,

    Lorsque j’anime un groupe de 20 personnes, je m’appuis sur le tour de table, pendant lequel chacun se présente.
    Mais lorsque le tour est effectué rapidement, retenir les prénoms est plus difficile.
    As tu une astuce pour appliquer ta méthode, dans ce cas ?

    Merci en tout cas, pour tous tes conseils.
    J’ai parfois des crises de rire quand mon collègue Thierry se pointe dans mon bureau. Il est arrivé il y a une semaine et je le vois toujours avec une tasse de thé et du riz sur la tête… 😉

    Pauvre Thierry…

    • Salut, le sujet a déjà été traité mais ce n’est pas un doublon. C’est un article que j’avais écris pour un autre blogueur à la base, mais qui ne l’a jamais publié !

      Comme il est de bonne qualité (je trouve), j’ai décidé de le partager ici

  • Bonjour !

    Dans mon métier, je suis souvent amené à devoir retenir et associer image/nom, car ma société fonctionne par commande répertoriée au nom du client.
    Afin d’éviter toute erreur malencontreuse, depuis quelques temps, je m’amuse à coller des surnoms, sorte de repères mnémotechniques, qui n’ont souvent rien à voir.
    Cela peut venir d’une anecdote liée directement à sa personne, mais aussi d’une de nos anciennes conversations ou encore d’une commande passée précédemment.
    Tous les détails sont bons pour que j’en retienne un maximum .
    Et ça marche !

  • Bonjour,
    Super ces conseils, je ne manquerai pas de les appliquer dès la prochaine personne que je rencontre, un peu marre de ne jamais me rappeler de quelqu’un, surtout si cette personne elle à l’inverse se rappelle de moi, ce n’est pas sérieux ni sympa du tout.

  • Pas facile de faire face à cette maladie et même en faisant travailler sa mémoire au jour le jour…

    Merci pour ces astuces, j’ai du mal à retenir les prénoms, je vais essayer ça. 🙂

  • Article bien utile en cette rentrée scolaire 😉 ! 2 jours de cours et ça y est, je connais déjà tous les prénoms des gens de ma promo. Merci qui ? Merci Jean-Yves =)

  • Perso chez moi c’est une horreur, je n’arrive mais alors pas du tout à retenir les visages :S pourtant c’est ne pas faute d’essayer mais je n’ai aucune mémoire visuelle…

  • Ah mais quelle belle astuce!
    Je vais tester ça car malheureusement je fais parti du grand pourcentage de gens qui ne se rappellent pas des prénoms!
    Ça semble simple cette méthode et le fait d’imager change la donne!
    Merci Jean-Yves, avec mes compliments distingués

  • Salut Jean-Yves,

    Merci pour ces conseils. Je cherchais en effet une technique pour bien mémoriser les visages et les prénoms. Je vais m’entrainer aussi sur des magasines. Juste pour bien prendre l’habitude d’associer les 2 images ….

    encore merci

  • On dit également qu’un nom d’une personne se mémorise très facilement quand celui-ci colle bien à l’apparence que renvoie la personne.
    Ce phénomène se retrouve dans le nom d’une marque associée à une produit !

  • Super Jean Yves, j’ai pris le défis 🙂

    Je vais aller plus loin en demandant le prénom des personnes que je croiserais dans la rue, ça peut se révéler être amusant !

  • Bonsoir Jean-Yves,

    Félicitations ! Ton article à beaucoup de succès !
    Comme le reste de ton site d’ailleurs…
    Depuis 2012, où je l’ai lu pour la première fois, j’ai pu faire énormément de progrès..
    Merci à toi.

    As-tu une astuce pour les noms de famille ?
    Car si les prénoms rentrent facilement, les noms me posent encore des soucis 😉

    Merci encore pour le sérieux et la qualité de ton site
    Très bonne soirée à toi,

    Hervé

    • Salut Hervé, merci pour ton message ! Pour les noms de famille, tu dois les associer aussi, même technique, c’est juste un peu plus difficile mais après en avoir fait une bonne centaine, tu choppes le coup de main !
      Ne cherche pas l’image parfaite, parfois juste une syllabe peut suffire à te rappeler le nom de famille.

  • Bonjour Jean-Yves,
    ton article est intéressant mais mon problème est un peu différent.
    Je suis entourée de gens très cultivés et même si j’ai lu le livre ou vu le film, je suis incapable de me souvenir du nom de l’auteur et de l’associer à son oeuvre, même si j’utilise des techniques mnémotechniques. J’ai aussi du mal à prononcer des mots un peu compliqués bien que j’ai un certain niveau d’études. J’ai fait des tests avec un neurologue et je n’ai pas de problèmes de mémoire ni de dyslexie
    Je participe de moins en moins aux conversations car c’est terrible pour moi de ne pas me rappeler du nom du film, du metteur en scène ou de l’acteur principal du superbe film italien que j’ai vu l y a 2 jours, alors que l’on parle du ciné italien ….
    Que faire? Merci pour ton aide

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.