Confiance en soi

Vous avez raison

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Cet article est ma 18e contribution  dans le cadre du Festival « La croisée des Blogs » organisé cette fois-ci par Philippe du blog Apprendre sur soi et avancer.  Il s’agit de la 52e édition du festival qui regroupe différents articles de qualité venus des quatre coins de la blogosphère ! Ce mois-ci, le thème est »Changer de regard pour avancer« . (Cliquez sur la bannière pour accéder au site de la croisée des blogs) L’article de lancement est ICI

 

Il y a quelques mois, j’avais entendu parler d’un film et d’un livre en même temps. Cela s’appelait : « le secret« . Cette oeuvre vous promettait de vous livrer les clés du bonheur, de la réussite sur tous les plans. Enfin le fameux secret de ceux qui réussissent.

Avec un titre comme cela, j’étais obligé d’acheter.

En fait je ne l’ai jamais acheté (et je ne le ferai pas, je vais vous expliquer pourquoi).

Je sais vaguement de quoi il parle. Certains sont fans, d’autres se sentent floués. En gros, il suffirait de demander clairement ce que l’on souhaiterait obtenir de l’univers et un peu inconsciemment, on mettrait tout en place pour l’obtenir.

C’est un autre nom pour la loi de l’attraction.

C’est d’après ce que j’ai compris. Ne me jetez pas des pierres si j’ai compris de travers.

J’avais écrit un article il y a quelques mois sur un principe qui me tient énormément à coeur : la reprogrammation du cerveau. Bon évidemment c’est moins sexy et percutant que « le secret » comme titre.

Il n’empêche qu’à mon sens cette idée de reprogrammation est effectivement primordiale pour atteindre des buts normalement difficiles à atteindre.

 

Vous avez raison, c’est votre vie.

Vous pensez être nul pour quelque chose ? Vous avez raison. Vous pensez être doué pour une autre chose ? Là encore vous avez raison. Après tout, c’est votre vie, vous êtes le/la mieux à même de savoir non ?

J’ai toujours pensé qu’un jour j’écrirai un livre. J’avais raison. J’ai toujours pensé que j’étais nul en maths. J’avais raison aussi lorsque j’ai reçu mon 1/20 à 3 jours de l’examen.

Pratiquement tout ce dont j’étais persuadé a fini par se produire. Même les « trucs qu’on peut pas louper« .

Je me souviens même plus du nombre de fois où je me suis dit : « imagine si j’arrive à faire ce truc impossible » et qu’en fait j’y suis bel et bien arrivé. Ca se passait souvent quand un type que j’aimais pas arrêtait pas de clamer à tout le monde que telle chose était impossible. J’avais trop envie de lui prouver le contraire. Ou d’être le premier à le faire.

Est-ce que vous voyez ce que je veux dire ?

Combien de fois avez-vous déjoué les pronostics ? Si la réponse est zéro, êtes vous bien sûr(e) d’avoir mis toutes les chances de votre côté ?

 

Votre cerveau met en place des stratégies

J’avais lu beaucoup de résultats d’études scientifiques qui disaient qu’un enfant qui grandit au sein d’une famille qui le soutenait dans ses activités avait moins de problèmes de confiance plus tard.

Le gamin grandit. Tout le monde lui dit qu’il est doué pour la course à pieds. Cela lui donne la pêche, il s’entraîne plus et il a beaucoup plus confiance en lui. Son cerveau met en place des stratégies pour l’aider à valider ses croyances : « il est doué en course à pieds ».

Imaginez ce même gamin qui grandit au sein d’une famille dont les parents sont absents affectivement parlant. Un jour, pour rigoler, son père lui dit qu’il perd son temps à courir. Qu’il ne sera jamais exceptionnel. Le gamin aime son père, donc même si cela lui fait mal, il accepte ce jugement. Parce qu’après tout son papa est un vieux briscard qui connaît très bien la vie et tous ses pièges. Le cerveau du gamin accepte donc aussi et met en place des stratégies qui le rendront : « non exceptionnel » en course à pieds.

rigole

Ouais mais attend, c’est débile ton truc : j’ai qu’à me persuader que je finirai président des USA et ça marchera alors !? Haha

 

Cela ne marche pas comme cela. Ceux qui se sentent floués par le livre/film « le secret » dont je parlais plus haut étaient à la recherche d’un bouton magique pour changer de vie sans effort. Un tel bouton n’existe pas. Par contre, voici une technique qui risque de mieux vous aider à capter l’essence du bouquin/film (et de mon ancien article didiou !!!!)

 

La technique de la toile de fond

Je ne sais pas pour vous, mais perso, quand je mets de la musique qui bouge, j’ai envie de bouger. Quand je mets en fond audio une musique douce et calme, je me sens plus serein. Quand je mets du metal, j’ai envie de tout arracher, etc.

L’idée, c’est donc de faire la même chose, mais avec des idées qui vous sont positives. Des buts que vous aimeriez atteindre. Imaginez que vous ayez pour but secret (faites la technique prison break pour cela !) d’écrire un livre.

Ne pensez pas de manière obsessionnelle qu’à votre livre comme un autiste, mais utilisez ce but inspirant comme une « musique d’ambiance » à votre vie. Vous laissez cette musique d’ambiance tourner en arrière plan de votre vie.

Pensez-y plusieurs fois par jour, sans y passer beaucoup de temps à chaque fois, visionnez juste des images de vous en train de réussir. Le but est de faire travailler votre mémoire bien sûr, mais aussi de garder votre but toujours à l’esprit, comme pour l’empêcher de s’échapper. Faites ceci quotidiennement.

Essayez, et vous verrez rapidement votre cerveau vous montrer des opportunités auxquelles vous n’aviez pas pensé jusque présent…

 

sing-post-cta-potion-de-vie

27 Commentaires

  • Il est aussi très intéressant de bien « focaliser » et visualiser ces objectifs le soir avant de ce coucher. Le cerveau pendant la nuit continue d’élaborer beaucoup de stratégie et d’hypothèse. Cela permet d’avancer inconsciemment vers ses objectifs.
    Ludovic

  • Effectivement, ça coïncide bien avec moi.

    J’essaye de me faire croire que je suis en mesure d’avoir un doctorat ou du moins un bon boulot, pas facile.

  • Sympa comme article et comme idée. Ne pas devenir fou, mais plutôt se laisser imprénnier.
    C’est bien ça hein?

    Chris

    Ps : Comme musique je te conseil la bande original du dernier Batman, tu te sens poussé des ailes 😀

  • D’après mon expérience, le meilleur moyen de réussir, c’est de se fixer des mini-objectifs. Dans mon cas, si je me dit « je veux faire ça », mais que cette objectif est très éloigné de ce que je pense possible, je n’y croirai jamais donc j’essayerai à peine. Donc, je regarde les différentes étapes qui pourraient me mener à cet objectif final, et petit à petit, je les passe.

  • Comme c’est mon premier commentaire sur ton blog, je voulais d’abord te dire que je le trouve vraiment très intéressant et j’aime surtout le ton que tu utilises dans tes articles. C’est personnel et léger et je trouve ça très sympathique 😉
    J’ai découvert la loi d’attraction il y a quelques mois et c’est incroyable les changements qui sont survenus depuis. De mon côté, j’avais surtout de très vilaines croyances à nettoyer, qui étaient plutôt du genre « Si tu réussis, tu feras souffrir les gens alentour de toi ou ils te détesteront » mais c’est grâce à ces exercices que j’en ai pris conscience. Et quand même… il y a un peu de magie là-dedans. Magie, dans le sens imagination :p

  • Ne jamais renoncer, échouer c’est normal et puis cela ne serait pas amusant si a chaque fois que l’on faisait quelque chose, ça fonctionnait du premier coup.

    J’ai eu la chance d’avoir une Famille qui m’a élevé avec comme devise « Choisis ton métier mais fait le parce que tu en a envie »

    Le jour ou l’informatique ne me plaira plus (c’est pas demain) et bien je changerai de métier.

    Je suis diplômé en commerce internationale et pourtant je travaille dans le domaine informatique (et en 13 ans j’ai largement rattrapé le niveau de certains ingénieurs)

  • Perso, j’avais succombé aux sirènes d’un pote qui m’avait vendu les mérites du Secret et j’ai regretté mes 25€ : c’est un truc de pyscho-rigide, voire de charlatan. La visualisation, c’est cool à petite dose pour gouverner donner une direction et une vision claire de ses objectifs. Cependant, comme JY disait dans un joli lapsus, ca peut conduire à une forme d’autisme ou de déni de réalité. S’il suffisait de croire pour que les choses se conforme à notre désir, les adeptes des gourous de tous poils auraient un compte en banque aussi rempli que celui de leurs maitres. Si vous voulez un exemple spectaculaire, jettez un oeil là dessus : http://www.youtube.com/watch?v=ZO8HI884_zI
    Ces mecs là croient réellement léviter. Pour moi, ils ne font que planer.
    Dissonance cognitive, quand tu nous tient !

    Pour la petite histoire, dans le Bouddhisme, il y a deux courants de pratiques : celles basées sur les visualisations et celles basées sur la méditation pure (la vacuité). Les pratiques de visualisations (Janna) sont quasi-systématiquement liées à des recherches de pouvoir et proviennent surtout d’influences tantriques et bön (une forme de shamanisme qui a précédé le Bouddhisme au Tibet). Les adeptes de Vipassana, la méthode de méditation du Bouddhisme Theravadda (le courant orthodoxe), ont tendance à rejeter les visualisations voire même à les associer à la sorcellerie. Cependant, il arrive que des bonzes qui se consacrent à Vipassana obtiennent des capacités extraordinaires (parler une dizaine de langues, une mémoire totale, voire d’autres plus exotiques et invérifiables puisqu’ils sont censés ne pas montrer leurs pouvoirs). Cependant, ces facultés ne doivent pas être recherchées pour elles-même faute de quoi petit padawan restera kéblo dans les illusions phénoménales du Samsara.

    Savoir ce qu’on veut, c’est bien. Faut aussi savoir lâcher prise. Le risque d’avoir une vision trop déterminée, c’est aussi de ne pas voir ce que la Vie nous propose. Qui plus est, nos désirs réalisés peuvent même s’avérer décevants, futiles, voire même franchement toxiques. Il vaut mieux parfois laisser faire et recevoir plutôt que de chercher à avoir le contrôle absolu.

    Idem pour les injonctions : si elles ont une influence sur le développement du psychisme de l’enfant, il peut aussi réagir par la contradiction (je peux pas courir vite ? Ben tu vas voir ça !) voire même y être tout à fait insensible (ma pauvre Maman qui me me promettait la prison quand je piquais du chocolat en douce dans le placard de la cuisine… j’ai honte !).

    Le développement perso, c’est cool mais il y a une fâcheuse tendance à édicter des lois avec des majuscules. Je ne dis pas ça pour toi, Jean-Yves. Au contraire, j’apprécie le ton ludique de ton blog.

    • Salut Emage,
      Pas de soucis, je n’ai toujours pas lu/vu le secret 🙂 Je sais juste que quelqu’un qui ne croit pas en lui ne réalisera pas ses projets.
      Après le côté méditation et tout, je ne connais pas donc je ne peux pas converser avec toi là-dessus 😉

  • Je suis parfaitement d’accord avec toi Jean Yves. La loi de l’attraction n’est simplement qu’une loi de reprogrammation mentale.

    En soit, ce qu’elle dit n’est pas faux, mais je trouve qu’elle est extrêmement mal expliquée. Tu as l’impression que ceux qui te l’expliquent récitent des mantras sans en avoir saisi le sens. Il n’y aucune pédagogie dans son apprentissage, alors que c’est un très bon outil de développement personnel quand il est bien compris.

    Je pense que tu dois connaître la formation réticulée : c’est une zone du cerveau qui se situe dans l’occiput et c’est le lieu où se logeraient tous nos filtres mentaux et donc c’est essentiellement que nous devons travailler pour modifier nos perceptions.

  • « Je sais juste que quelqu’un qui ne croit pas en lui ne réalisera pas ses projets. »
    Probable mais pas certain. A la Loi d’attraction, on peut opposer la Loi d’incertitude. 🙂

    Castles made of sand fall into the sea… eventually ! 😉

  • bonsoir
    je pense que la visualisation peut bien servir nos objectifs , et cela n’empêche pas de garder l’esprit ouvert. Le plus important est de ne pas être esclave d’outils ou méthodes, quelles qu’elles soient.
    J’aime bien tes articles, une découverte de plus avec ma 1ère croisée des blogs.

    Au plaisir de te lire à nouveau
    Philippe

  • Bonjour Jean-Yves!

    Je suis bien obligée de te dire que : tu as raison! 😉

    Effectivement, nos croyances ont un grand impact sur notre cerveau (conscient et inconscient) et ainsi sur nos capacités à réussir ou à échouer (malheureusement).

    D’où l’importance de croire en soi et d’avoir une bonne confiance.

    L’autosuggestion n’est pas aussi simple que l’on pourrait penser (le fameux bouton magique), mais pas si compliqué non plus lorsque l’on comprend le fonctionnement de notre inconscient.

    Bref, un monde d’opportunités à découvrir (via la visualisation notamment et autres…)

  • Bonjour Jean-Yves,

    La loi d’attraction marche dans tous les sens et l’on attirera également ce que l’on redoute le plus ce qui permettra ensuite de dire qu’on le savait bien que cela allait nous arriver.

    Les peurs sont aussi des aimants, une dame m’a raconté hier qu’elle avait été agressée gratuitement par des jeunes avec une bombe lacrimogène alors qu’elle en avait une dans son sac que finalement elle chérissait puisqu’elle la portait toujours sur elle.

    Donc attention à ce que l’on va demander, je travaille avec les contes et légendes et par exemple la légende de Midas est parlante, quand Dyonisos lui demande de formuler un voeu qu’il va exaucer en remerciement de son service, il demande que tout ce qu’il touche se transforme en or et sa fille se transforme en or, sa nourriture également.

    Savoir, ce dont on a vraiment besoin au plus profond de notre être, est à mon avis la première étape, puis le visualiser et s’en nourrir c’est effectivement une bonne solution pour l’attirer.

    Se déprogrammer pour mal se reprogrammer ne nous servira pas à grand chose, la bonne programmation c’est celle qui part de notre coeur, si cerveau et coeur ne sont pas relier, cela risque de créer des courts-circuits à un moment donné.

    Valérie

  • eh bien pour moi c tout le contraire, j’ai tjrs atteint ce en koi je ne croyais pas vraiment (juste en tentant, sans trp y « croire »), à la différence des chose que je voulais à 200% (et y avais « cru »), elles m’ont tjrs fui. ça n’a rien à voir avec l’attraction. cette loi ça sert à se persuader que le positif existe, pas plus, car au delà, elle fait bcp de déçus de coeur brisés, donc bien plus de dégats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.