Créativité Mémoire

table de 9 : comment l’apprendre hyper rapidement

table de 9
Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

La table de 9 est l’une des tables de Multiplications les plus redoutées par les enfants !

Pourtant, il existe une mnémotechnique très simple qui leur permettrait de l’apprendre vraiment très rapidement. C’est ce que je vous présente tout de suite en vidéo

La technique pour mémoriser la table de 9 :

(Pensez à cliquer sur j’aime et à vous abonner à la chaine Youtube si vous ne l’avez pas encore fait, merci ;-))

Comment mémoriser les autres tables de multiplication plus rapidement ?

Je ne connais que cette technique pour la table de 9, autant vous le dire tout de suite, mes recherches ne m’ont rien permis de trouver pour les tables 7 et 8 🙂 (d’ailleurs si vous en trouvez je suis preneur !)

Je possède une technique pour mémoriser les tables au-delà de 10 si vous êtes intéressé(e), mais attention ça ne s’adresse pas du tout aux enfants !

En revanche je vous recommande chaudement de jeter un oeil au travail de Thomas, un professeur des écoles que j’avais interviewé

Interview de Thomas sur l’apprentissage des tables de multiplication avec les enfants. Vous pourrez même y télécharger sa méthode gratuitement, y compris une autre façon de mémoriser la table de 9 !

Sachez qu’il est en train d’adapter sa méthode pour faire apprendre la grammaire plus facilement ! Un jeu appelé « donjons et grammaire ». J’aurai vraiment aimé apprendre la grammaire comme cela pas vous ? 🙂

Les autres moyens mnémotechniques faciles à utiliser

Les parents peuvent également enseigner tout un tas de choses avec les moyens mnémotechniques. J’avais écrit un article dessus :

5 moyen mnémotechniques que tous les parents devraient connaître.

Vous y apprendrez les techniques pour distinguer la gauche de la droite, le nombre de jours dans chaque mois, les changements d’heure en été et hiver, mais également l’ordre de priorité des opérations mathématiques.

Avez-vous d’autres méthodes ou astuces pour apprendre des choses ?

Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

sing-post-cta-potion-de-vie

2 Commentaires

  • Pour ceux qui confondent RDA et RFA, la RDA est à l’est car D comme Droite (l’est est à droite sur une carte) et F comme France, la RFA est à l’ouest, donc un peu plus vers la France.

    Sinon, ce n’est pas vraiment une astuce mnémotechnique, juste une règle mais bon, comme beaucoup se trompent sur les accents je pense qu’elle peut être utile même si ça s’entend souvent à l’oral :

    Pour savoir si un accent est grave ou aigu, on regarde la voyelle de la syllabe suivante :
    – si c’est un E muet, alors accent grave
    – si c’est n’importe quelle autre voyelle ou ensemble de lettres (ou, an, oi, er …), alors c’est accent aigu

    Exemples :
    – élève : le premier E prend un accent aigu car la voyelle suivante est è (donc E mais pas muet) et le deuxième E prend un accent grave car la voyelle suivant est E muet
    – méchant : accent aigu car suivi de « an »
    – sécher : accent aigu car suivi de « er »
    – mèche : accent grave car suivi d’un E muet

    C’est surtout utile dans la conjugaison :
    – le verbe « céder » (é car ER ensuite) donne « je cède » (è car E muet)
    – compléter, elle compléta mais je complète, complètement

    Evidemment, il faut se débrouiller pour les accents en fin de mots. En général, en dernière lettre c’est un accent aigu (j’ai chanté, beauté, quantité…), sauf pours les mots en ÈS (près, très…).

    Et pour l’accent circonflexe, il remplace un S éthymologique, donc il faut penser aux mots de la même famille :
    – fête : feStoyer
    – tête : teSter
    – forêt : foreStier

Laisser un commentaire