Mémoire

Mémoriser rapidement, étape 2 : utilisez les 7 techniques qui font la différence

Ecrit par Jean-Yves Ponce

Recevez nos meilleurs conseils pour booster votre mémoire et maximiser vos chances de réussite 

Cet article « Mémoriser rapidement » fait partie de la série : « Comment devenir une machine à absorber les connaissances »

  • Dans l’étape 1, vous avez découvert des moyens simples à mettre en place pour augmenter de 50% vos capacités de concentration et de mémorisation.

Aujourd’hui, vous allez découvrir les 7 techniques que j’utilise pour mémoriser vraiment rapidement les informations. Vous pouvez toutes les utiliser ou seulement celles qui vous plaisent le plus.

En tous les cas, vous constaterez de nets progrès dans votre capacité à apprendre et à mémoriser. Après cela, je ne veux plus vous entendre dire que vous avez une mémoire de poisson rouge !

 

Technique 1 : La lecture rapide active pour mémoriser rapidement

Pour bien mémoriser l’information, vous devez lire… vite ! Cela peut sembler contre-intuitif, mais en fait il y a une logique derrière tout cela. Lorsque vous lisez rapidement, ce que j’appelle « l’effet autoroute« ,  votre esprit est concentré à son maximum.

Si vous lisez lentement, ou à votre vitesse habituelle, votre esprit est tenté de partir dans les rêveries, donc d’être perturbé dans sa mémorisation.

Lecture rapide ne veut pas dire « 1000 mots minutes », mais essayez de viser les 500 mots par minute.

Vous avez remarqué que je parle de « lecture rapide active » et non simplement de « lecture rapide« . C’est parce que je combine cette technique avec la suivante, qui est…

 

Technique 2 : la recherche des mots clés

Mémoriser toute l’information est inutile. Vous allez encombrer inutilement votre mémoire. Vous devez sélectionner la meilleure information.

Pour cela, lorsque vous procédez à votre lecture de l’information pour la première fois , que ce soit en lecture rapide (comme vous venez de le voir précédemment) ou en lecture normale, attachez-vous à rechercher les mots fondamentaux de chaque idée à mémoriser. Les mots que l’on ne pourrait enlever sans altérer le sens du texte.

Comment faire ?

Une petite astuce :

Chaque début de paragraphe d’un texte contient une idée principale, donc un groupe de mots clés importants ! Chaque fois que vous lisez ces débuts, augmentez bien votre vigilance et cherchez le mot ou le  groupe de mots qui synthétise ce que vous lisez.

Notez ensuite au fur et à mesure ces mots clés.

(Au passage, je vous décris exactement comment faire dans « une mémoire exceptionnelle en 5 jours » que vous recevez en vous inscrivant à la newsletter de Potiondevie).

 

Technique 3 : QQOQCP

Mémoriser l’information c’est bien, en comprendre le sens, c’est indispensable. Votre mémorisation en sera grandement facilitée. Beaucoup essaient d’apprendre sans vraiment chercher à comprendre.

Comment faire pour savoir si vous comprenez les idées que vous avez notées en mots-clés en technique 2 par exemple ? C’est simple : utilisez la technique du QQOQCP où chaque lettre correspond à une question :

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Où ?
  • Quand ?
  • Comment ?
  • Pourquoi ?

QQ ! C OQP !

Appliquez chaque question aux notions que vous voulez mémoriser absolument.

Exemple : Le principe du rasoir d’Ockham

Qui est Ockham ? C’est quoi ce principe ? est né ce principe ? Quand l’utilise t-on ? Comment fait-on pour l’utiliser ? Pourquoi l’utilise-t-on ?

En répondant à ces questions, non seulement vous augmenterez votre compréhension globale de votre sujet, mais vous renforcerez très nettement son absorption. Vous pourrez alors utiliser la technique 4…

 

Technique 4 : Mind map sur le bureau

Si vous ne savez pas exactement ce qu’est une mind-map, je vous encourage à relire cet article et l’interview que j’avais faite de Christophe, formateur en Mind-mapping.

Vous avez vos mots clés, et vous savez ce qu’ils signifient. Faites en une carte mentale ! Cette carte mentale, je vous recommande de la faire à la main, car le fait d’écrire les choses favorise l’acquisition des connaissances (même les gribouillis !). Fixez ensuite cette map dans un endroit inévitable pour vous : le frigo, votre bureau ou votre chambre.

Scrutez la chaque fois que vous passez devant. Votre cerveau la mémorisera petit à petit, sans faire d’efforts

 

Technique 5 : donnez vie à vos informations

Oooh c’est jouli !

Vous trouvez beaucoup de choses pénibles à apprendre parce qu’elles ne vous parlent pas. Ce sont des informations froides et sans substance. C’est à vous de leur donner vie !

Pour rendre les choses vivantes, vous avez une multitude de techniques pour booster votre mémoire. Cela fait plus d’un an que j’en écris !

N’hésitez pas à associer vos informations fades à des choses pour lesquelles vous éprouvez un grand intérêt, même si celles-ci n’ont aucun rapport avec votre sujet.

Apprenez à faire des associations, c’est le secret d’une bonne mémoire !

 

Technique 6 : Utilisez vos informations comme un jeu quotidien ! 

Il y a quelques temps sur Potion de vie, j’avais écris un article sur comment enrichir votre vocabulaire au quotidien avec un jeu à la fin. Si vous voulez mémoriser rapidement, vous devez procéder de la même manière : utilisez vos informations mémorisées au quotidien.

Le but du jeu (car il faut le prendre comme tel pour plus de succès) est de trouver une occasion et de placer dans la journée vos informations mémorisées, dans une conversation par exemple. Le but est de placer au moins 3 fois dans la semaine chaque concept clé que vous souhaitez mémoriser.

Gardez le compte quand vous rentrez chez vous le soir pour ne pas perdre le fil et accentuer l’aspect ludique.

Je sais, ce n’est pas facile de placer « rétro-turbine à injection » dans une conversation, mais comme vous avez procédé au QQOQCP de la technique 3, vous serez en mesure de placer votre rétro turbine de différentes manières, parfois inattendues… essayez pour voir 😉

 

Technique 7 : L’union fait la force

Je sais que cela peut paraître désuet en 2012, mais mémoriser à 2 est beaucoup plus efficace que mémoriser tout seul.

Deux c’est plus grand que 1 !

Imaginez que vous soyez 2 à être au courant des 7 techniques ultimes que je vous présente. A votre avis, à quelle vitesse augmenterait votre vitesse de mémorisation ? Elle augmenterait de 100% (merci Captain Obvious pour ce superbe calcul !)

Cette technique à elle seule peut renverser les situations les plus désespérées : deux fois plus de mots clés, deux fois plus de réflexion, deux fois plus de mind maps, avec en plus un feedback en temps réel de votre allié(e) pour voir si vous avez mémorisé correctement.

C’est un peu comme le Pérou, mais en mieux.

 

Et ensuite pour mémoriser rapidement ?

Dans la troisième et dernière étape de votre programme de mémorisation et d’apprentissage rapide, vous découvrirez la façon optimale pour mémoriser pendant longtemps. Très longtemps. Là où beaucoup seront victimes de trous de mémoire.

Malgré tout, 95% des gens ne progresseront pas, même après avoir lu cet article.

Je vous livrerai le secret pour que vous soyez dans les 5% restant et ne plus jamais décrocher.

sing-post-cta-potion-de-vie

6 Commentaires

  • Merci, je vais appliquer ça à la rhétorique pour voir. De manière partiel au début, pour mémoriser ce qu’est et comment fonctionne globalement la rhétorique.

  • Sympa la technique du « jeu » (en restant assez subtil pour ne pas paraître obsédé par le sujet en question). Par contre, la lecture rapide, c’est en première lecture (même si on ne sait pas si on va comprendre ou pas ce qu’on va lire), ou après une première lecture où on a déjà compris le texte?

  • J’ai trouvé cet article très bon, notamment concernant la lecture rapide active: tu as anéanti ma croyance selon laquelle il faut se concentrer sur chaque terme pour mémoriser. Je constate, depuis que j’use de l' »effet autoroute », que je digère mes cours beaucoup plus facilement, et mieux: je les comprend mieux!
    Merci 🙂

    • Salut Théophile,

      Oui, et beaucoup plus rapidement aussi 😉 Je me souviens du temps pas si lointain où je relisais plusieurs fois le même pavé de texte pour être sûr d’avoir tout compris… lire un livre prenait des mois !

  • […] Mémoriser rapidement, étape 2 : utilisez les 7 techniques qui font la différence. Cet article fait partie de la série : « Comment mémoriser rapidement et devenir une machine à absorber les connaissances » Dans l’étape 1, vous avez découvert des moyens simples à mettre en place pour augmenter de 50% vos capacités de concentration et de mémorisation. […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.